A quoi ressemblera la BD dans 30 ans ?

Les 20 commentaires sont triés des plus récents aux plus anciens .



20. suzix@bdp - 15/11/16 10:30
excellent ce sujet! J'adore!

Pijean qui n'est pas rentré dans le détail voyait assez juste ... même si on n'est que 17 ans après et pas 30 ans.
Par contre, on voit la limite de demander des conseils sur l'avenir à des vieux schnocks comme Morti! Leur vision (et de plus en plus la nôtre car personne ne rajeunit) manque cruellement de connexion avec la société en évolution.

19. Quentin - 15/11/16 09:08
Ca ne fait pas encore 30 ans, mais puisqu'on fête les 20 ans de BDP, c'est peut-être une bonne occasion de remonter ce sujet

18. Signé Furax - 17/02/99 20:09
Rubrique des potins mondains du Figaro daté du 17 février 2029 :
Ce fut à l'église Ste Madeleine de la Félicité que s'est réuni tout le gotha du monde de la bulle.
En effet, sous le soleil splendide de la Guadeloupe nous avons eu la joie d'assister à la cérémonie de mariage entre Philibert Rémy-Goscinny et Cunégonde Charlier-Uderzo.
Les deux tourtereaux se sont juré fidélité sous l'œil attendri de leurs parents et des amis de la famille réunis au grand complet pour célébrer ce qui est déjà considéré comme le couple le plus puissant de l'univers BD franco-belge.
En effet, les rapprochements familiaux de ces dernières décennies (ponctués régulièrement par des scandales dont nos lecteurs se souviennent certainement, inutile de rappeler l'affaire des ayants droits Greg/Cauvin, ni les turpitudes Culliford/Van Hamm) qui ont défrayé la chronique et les pages financières, ces mariages, divorces, procès, héritages successifs (ah le drame d'Angoulême en 2012 et de son chapiteau meurtrier !) se concluent aujourd'hui par une idylle merveilleuse.
Les deux enfants sur lesquels pèsent la quasi-totalité des ventes d'albums, regroupée dans la Fondation French & Belgium Comics Company, ont vu leur union bénie par le vénérable patriarche Patrick Cothias qui a tenu a leur offrir le manuscrit de sa dernière œuvre "Annuaire de Paris 1999" qui devrait clore sa magistrale production. Il est difficile de retranscrire l'émotion générale, sinon de rappeler le déjeuner de fiançailles l'été dernier à Los Angeles, quand le même P. Cothias a tenu à offrir la totalité de ses droits après sa disparition. Une petite touche d'humour à l'occasion : le visage du notaire qui a dû recenser la production du vaillant scénariste.
Le jeune couple ne devrait pas rester longtemps en lune de miel, si l'on en juge par le travail qui les attend dans leur bureau respectif de la tour "FFBCC" et les 2815 procédures de justice en cours.

17. Quentin - 17/02/99 18:25
Le meilleur moyen de ne pas trop se tromper, c'est effectivement de pronostiquer que dans 30 ans, la BD ressemblera plus ou moins à ce qu'elle est aujourd'hui. Les changements ne seront probablement pas très spectaculaires. Moi non plus je ne crois pas trop au support multimédia. D'ailleurs, peut-on dire que le multi-média est encore de la BD ? Peut-être verrons-nous se développer un 10e art, avec pour support le multi-média ? Mais je m'écarte du sujet. Qui aurait pu prédire il y a 30 ans l'engouement pour les ex-libris par exemple ? Est-ce que cet engouement sera toujours là dans 30 ans ? Pour les grands auteurs qui ont du succès, à mon avis, oui. Mais pour le autres, j'imagine qu'à un certain moment donné, lorsque les libraires crouleront sous des piles d'ex-libris chers et d'auteurs n'ayant pas trop de succès et ne trouvant pas acheteurs, ils finiront bien par les solder, et le marché s'effondrera. Autre chose, qui aurait pu dire il y a 30 ans que la BD deviendrait plus adulte, et aborderait des sujets tabous jusqu'alors ? Donc aujourd'hui, peut-on penser qu'il existe encore des sujets tabous inexplorés ? Je ne crois pas, mais si on compare avec l'histoire du cinéma ou de la littérature, il y a des tas de choses (de "mouvements" ou de "tendances") à rattraper et à expérimenter, notamment dans l'introspection, dans les histoires flirtant avec la frontière floue entre le réel et l'imaginaire, les histoires explorant et critiquant les mécanismes de représentations qui sont leur propre support, etc. On peut dire que quelques recherches vont dans ce sens (mettez les noms vous-même), même si ca reste trés underground et même si ca a peu de succés. Et bien je gage que d'ici 30 ans, il va y avoir une percée de ce genre de BD, qui va avoir un grand succès, et va donner d'autres lettres de noblesse au 9e art, lui permettant de faire bonne figure à côté du cinéma et de la littérature. Dans 30 ans, on ne dira plus de la BD que c'est une "sous-culture". Voilà ce que je prédis avec un grand optimisme :o)

16. Zebulon - 17/02/99 15:54
Vous savez qu'en 1960, une enquete a montre que ce que les gens predisaient le plus pour l'an 2000, c'etait les voitures volantes, la teleportation, l'eradication de toutes les maladies mortelles et les vacances sur Mars. Je me permets donc de douter de la pertinence de nos previsions en matiere de BD :0))))) ! A mon avis, elle n'aura pas beaucoup change par rapport a aujourd'hui (sauf qu'elle refletera les moeurs d'alors, dont je n'ai foutrement aucune idee).

15. Dr.Batman - 16/02/99 21:18
16 Février 2030 Albums à paraître prochainement : La 120e aventures de Ric Hochet intitulé : Crime sur Alpha 45 Tif et Tondus : Choc n'était que blessé... Chick Bill : Et La moue Faite XIII : Partie Remise 1ère partie (42e album , le dernier ??? ) Les Aventures de Tintin : Objectif Lune ( Réédition avec couleurs pastels + poster + porte-clés + ex-libris. )

14. Morti - 16/02/99 20:38
Pierre, désolé mais ce que tu proposes est pour moi un cauchemar...ça tient plus du ciné-vidéo-game-jeu de rôle que d'une BD. A ce moment, on ne parle plus de la même chose, il s'agit d'UNE POSSIBILITE d'évolution de la BD mais pas de remplacer celle-ci totalement. Il existe déjà aujourd'hui des BD sur CD-ROM et des BD faites entièrement par ordinateur...pas convaincant...
Quant au papier, je n'ai pas de craintes concernant son avenir, il y en aura toujours, il existe depuis bien plus de 30 ans, pleins de nouveaux supports ont été créés depuis et malgré tout il tient...et même il est sans bois maintenant donc plus écologique...
Ceci dit, dans 30 ans, je ne suis pas sûr d'être encore là pour le voir...
A+
Marc :o)

13. J-C - 16/02/99 20:28
ma vision de la bd dans 30 ans se rapproche de celle de Morti meme si comme Pierre et Laetitia j'immagine l'importance grandissante du multimedia et des nouveaux supports mais combien de fois avons nous entendu que l'ordinateur allait tuer le papier ?!! il y aura suffisamment de gens amoureux ou attaches au papier pour continuer a publier des bd sous forme de livres. par contre, c'est dans le domaine de la technique du dessin et de la couleur qu'il risque d'y avoir les plus gros changements. plus d'assistance par ordinateur, des moyens plus systematiques pour reproduire des dessins, peut-etre meme de nouvelles couleurs.
pour en revenir a l'impact du multimedia et des nouveaux supports, il faudrait faire attention a ce que la bd ne se confonde pas avec le DA. se sont deux formes certe proches mais neanmoins differentes.
cote scenario, la recette n'a pas change depuis la nuit des temps, alors dans 30 ans !!
At'chao !

12. Pierre BDOnline - 16/02/99 16:29
Salut! Dans 30 ans, humm!!! Le support papier n'existera plus. Nous aurons chacun un appareil electronique pour lire nos BDs. Comme une télévision ultra mince (épaiseur d'une BD), dans le format des éditions Vents D'Ouest. Cet appareil servira normalement pour faire la lecture, magazine, livre, BD, journal ... tous le monde en aura un. Nous achèterons des compacts BD (comme un cd mais avec une histoire de BD), bien sur il y aura beaucoup d'options multimédia. Nous pourrons choisir de la lire tout simplement, une page à la fois. Ou bien, la faire jouer, c'est à dire que la narration des textes se ferait automatiquement (avec des voix différentes et bien choisi pour chacun des personnages). Ajouter le choix, si l'on désire, d'une musique d'ambiance, pour chacune des pages (vous vous imaginez, un personnage entrant dans une auberge, et vous entendez automatiquement la musique jouant dans cet auberge. Bien sur le tout serait focalisé sur la pupille de vos yeux, donc quand vous lisez une case quelconque, l'appareil reconnait le signal de vos yeux et joue la séquence correspondante. Non mais quoi, j'ai le droit de rêver. Et lorsqu'un album nous met un astérisque pour un personnage, voir album tel ou tel, et bien une option nous permettrait de voir la séquence de cet album, dans quel circonstance, le personnage a été présenté. Chacun des cd BD posséderait l'inventaire complet de la maison d'édition, avec couvertures, résumé et tout... Oui, dans 30 ans , je vais adoré la BD. Pierre Ouf, et j'ai pas pris de drogues... :-)))

11. André - 16/02/99 00:07
Mais voyons!Dans 30 ans il n'y aura plus de BD! N'oubliez pas que Nostradamus a prédit la fin du monde pour 1999. Mais si, par un miracle extraordinaire, nous échapions à ce terrible cataclisme, je crois que nous pourrons assister à une plus grande démarcation entre les séries grand public, et les BDs plus "Underground". À mon avis, la BD va subir une évolution semblable au cinéma.C'est à dire que d'un côté, il y aura les BD grand public. Je précise en passant que nous assisterons à un type de BD plus standardisées, moins originales. Comme on a au cinéma avec les films de Schwarzeneger(?)et compagnie. On peut déjà observer que le nombre de BDs reposant sur des fusillades et des pousuites en auto augmente sans cesse. De l'autre côté, on aura les BDs plus "d'auteur" qui deviendront surement de moins en moins accessible, de plus en plus underground. J'ajouterais que les Mangas prendront surement de l'importance (beurk)à voir l'engouement que les plus jeunes portent à ce style. De plus,à 17h57min et 54 sec., je prévois que si la tendance se maintient, La BD deviendra de plus en plus axée vers un public adulte. Mais de toute façon, si on survit au bogue de l'an 2000, on se fera surement tous exterminer par les missiles nucléaires que la Corée du Nord nous envera sur la tête. Ou sinon, nous serons recrutés dans les armées de Billghommes de Microsoft. A+

10. Morti - 15/02/99 19:58
Ben je sais pas trop moi ce que sera la BD dans 30 ans mais pour l'avoir véçu, je peux vous dire qu'en gros depuis les 30 dernières années, il y a des aspects de la BD qui n'ont pas beaucoup changés...et je m'attends à ce que ça se reproduise.
Si on considère l'essor de la BD dans la 2e moitié du XXe siècle (je passe volontairement sur ce qui s'est passé avant, c'est négligeable par rapport à l'âge d'or des années 60), quelles évolutions se sont produites ?
1) Le format : pas vraiment, les albums sont quasiment du même format, il y a toujours eu des formats exceptionnels, des formats à l'italienne et des petits formats, les mangas n'ont pas l'apanage du format poche. Donc je ne vois pas pourquoi ça changerait...ni l'intérêt d'ailleurs...
Je précise aussi tout de suite que je suis un mordu du papier donc je n'envisage pas la BD sous une autre forme, elle existera peut-être mais ce ne sera plus vraiment de la BD pour moi et je ne l'évoquerai pas ici.
2) Les éditeurs : il y en a beaucoup plus qu'il y a 30 ans mais si on examine de plus près, on se rend compte que les grandes maisons fusionnent (Dargaud-Lombard), que les petits éditeurs se font racheter et que seulement quelques uns parviennent à résister grâce à une politique d'édition originale et sans (trop) de concessions (Delcourt pour ne pas le citer). Mais où sont les Deligne, Magic Strip d'antan ???
Il y a aussi un autre genre d'éditeur, plus courageux peut-être mais visant dès le départ un autre public beaucoup plus restreint (Association, Cornélius,...). Leur existence est une bonne chose pour le monde de la BD (et pourtant dieu sait que je ne suis pas client...) car ils offrent autre chose que les grosses machines industrielles mais j'ai peur pour leur survie. Je pense que ce sera de plus en plus difficile pour ce genre d'éditeur de subsister, leur public réduit et les coûts de leurs albums les mettent en position difficile. Donc pour moi d'ici 30 ans, toujours de grosses maisons, quelques indépendants courageux et/ou originaux, le reste devant disparaître ou être anecdotique.
3) Le contenu : c'est là sans doute qu'il y a eu le plus d'évolution mais j'aurais tendance à dire à cause d'événements étrangers à la BD (mai 68, immigration, vie urbaine difficile,...) et de nouveaux auteurs ont trouvé là d'autres sources d'inspiration : écologie, saga familiale, vie de tous les jours, drames humains,... Le changement est marquant, on est loin de l'univers aseptisé d'un Hergé, de l'humour bon enfant ou de héros purs et durs, les personnages sont devenus humains et les situations réalistes, la BD à l'âge adulte en quelque sorte. Mais tout ceci en laissant toujours une grande part de sa production à l'aventure, au fantastique, à la science-fiction ou à l'humour, celui-ci devenant parfois quand même plus adulte. Je passerai rapidement sur l'essor de la BD érotique, impensable pour le grand public dans les années 50...
Donc pour moi l'évolution de la BD se fera encore d'ici 30 ans d'après l'évolution de la vie quotidienne, la majorité des sujets ont été traités en BD aujourd'hui, beaucoup de choses ont été faites ou dites et j'imagine difficilement une nouvelle ère de créations originales qui va révolutionner le monde de la BD. Cela se fera petit à petit et je pense que si on pouvait sauter de 30 ans d'un coup sec, on ne devrait pas être trop perturbé par le changement de contenu...
4) La technique : là aussi je pense que les techniques de dessin, de mise en couleurs ou d'édition permettront une meilleure qualité ou de plus beaux effets mais toujours sur papier. Les BD faites par ordinateurs existeront sans doute mais ce sera autre chose, un autre public, un autre plaisir. Comparez un bel album d'aujourd'hui avec un Tintin des années 40, le résultat est incomparable mais je ne pense pas que le plaisir soit proportionnel (j'ai pris Tintin vraiment comme exemple, vous mettez ce que vous voulez d'il y a 30 ans...), je n'ai pas 10 fois plus de plaisir aujourd'hui même si la technique est 10 fois plus évoluée...
En définitive, je reste persuadé (et je l'espère franchement) que les surprises dans le monde de la BD à venir viendront toujours des auteurs, de leur talent et de leur capacité à toucher ou interpeller les lecteurs, quels que seront les politiques éditoriales, les moyens techniques ou l'évolution de notre société. L'être humain a besoin de rêver et pour moi, l'une des raisons d'être de la BD est justement ça : le rêve. Tant qu'il y aura des passionnés comme nous tous, à quelque niveau que ce soit, la BD vivra mais c'est à nous à transmettre le flambeau sans quoi elle périra faute d'intérêt ou de personnes encore aptes à l'apprécier.
Ceci n'est que mon point de vue, libre à vous de ne pas être d'accord bien entendu... :o)
A+
Marc :o)

9. Suzac - 15/02/99 19:17
. Et la mort de la langue francaise, personne ne la pronostique? Triste non? ... seulement des BD en anglais pour pouvoir toucher le plus large public a un moindre cout, pour faire comme au cinema encore plus de fric. Tout uniformiser! Beurk!

8. laetitia - 15/02/99 19:04 - (en réponse à : laetitia_boris@hotmail.com)
eh bien, ma foi! vous n'êtes pas très audacieux..! dans trente ans, il est fort probable que la réalité virtuelle sera devenue un élément de travail important... et une composante essentielle de toute activité ludique! il est évident que le multimédia prendra une effroyable ampleur et que l'interactivité avec des objets sera chose courante. je ne développe pas toute mon idée, mais en ce qui concerne la bd, je suis convaincue que certaines offriront de nouveaux supports (sur écran de télé, d'ordinateur, en réalité virtuelle... en hologrammes?), mais ça c'est pour les bds commerciales. il y aura sûrement des mouvements qui voudront préserver les livres et autres productions sur support papier (mais peut-être ça sera plus tard encore, du moins je l'espère) et quelques maisons de productions continueront à offrir des bd comme on les a aujourd'hui, je serais tentée de dire avec des sujets plus réalistes, mais, dépendamment de l'ambience de l'époque, on aura peut-être besoin de rire grâce à ce genre de lectures. mais si on vit bien, ce sera plus réaliste. l'idée des différents auteurs pour une même bd est déjà exploitée, mais sera plus généralisée, peut-être. et je pense aussi que la bd deviendra un élément de propagande important, surtout à cause du second degré qui se masque si bien sous la rigolade..! les couleurs aussi changeront, parce que les techniques seront plus évoluées, et on pourra sûrement travailler la bd comme un tableau. il y aura des efforts de restauration des vieilles bd, qui vaudront très chers (à moins que ce soit plus tard, ça aussi, mais sait-on jamais?) et plein d'autres choses auront changées, la considération accordée à cet art, le statut des artistes: etc, etc. faites un effort d'imagination! ;o)
laetitia.

7. gypl - 15/02/99 18:06
Haha ! Si on s'estime déjà satisfait de certains grand classiques genre Buck Danny ou Blake et Mortimer, la bédé dans 30 je la vois mal barrée !

6. Ramon pour Eric - 15/02/99 16:58 - (en réponse à : efb@tinet.fut.es)
Et bien Eric ce que tu has dit " Il y aura probablement plusieurs scenaristes et dessinateurs pour les memes personnages de maniere a ce qu'on ne dira plus, c'est la derniere BD de Vatine, mais plutot c'est la derniere aventure de Toto". Mais bon ces tendances existent deja."
C'est bien vrai qu'il existe deja cette BD.
Tu peux seulement te promener un peu dans la BD (Fumetti) italienne, pour voir que le plus important editeur dans ce domain, Bonelli Editore, n'edite autre chose que d'aventures de plusieurs personnages (Martin Mystere, Dylan Dog, Nick Raider, Nathan Never, Julia, Brendon, Magico Vento, Tex, Zagor, etc. etc.) avec plusieurs escenaristes et dessinateurs pour chaque personnage, avec un trés bon resultat en ce qui concerne aux ventes, et aussi a la qualite des histoires/dessins. Il ne faut pas oublier que dessinateurs comme Sergio Toppi, Manara, Buzzelli, Alessandrini, Milazzo, Rotundo, Esteban Maroto, Jose Ortiz, Jordi Bernet, Alfonso Font, Micheluzzi, etc. ont collaboree et dessinent encore tres souvent, pour ces editions, au même temps que d'autres tres bons mais pas tres populaires en France, Belgique et Espagne, dans ce moment...
Mais je crois pas que ça doit etre le futur... bien que pour le moment c'est le present dans ce pays.
A bientôt
Ramon

5. Robert - 15/02/99 16:35
Ça m'étonnerait que les humains lisent encore de la BD dans 30 ans... Ils seront trop occupés à mourir...

4. Signé Furax - 15/02/99 13:21
Ben qu'est ce qui arrive ? Je suis revenu dans la fin des années 60 ou quoi ?
Parce que la description que vous faites de la BD dans 30 ans... c'est déjà le cas. On trouve déjà des albums à l'italienne, en grand ou petit format ou faisant de 30 à 120 pages. Des exemples ? les albums Stakano, les comics du Cycliste, les romans graphiques de chez Vent d'Ouest. Des bouquins signés par des auteurs différents ? Et certains Delcourt, et les nouveaux B & Mortimer ?
Alors mes petits amis, vous allez me faire le plaisir de reprendre votre machine à voyager dans le temps pour retourner à votre époque, non mais ! ;o{))

3. Erick - 15/02/99 13:06
Dans 30 ans, ben voyons je pense que mon budget dans le domaine des etageres aura explose.
Redevenons serieux. Si la BD continue sur sa lance, je pense que la BD europeenne sera beaucoup plus, voir totalement integre dans le multimedia. Nous aurons peut etre des BD interactives. Je pense aussi que la partie marketing sera tres forte avec beaucoup de produits derives: un livre, une video, un jeu, objets en tous genres.... et surtout pour les histoires qui marchent bien, des histoires paralleles editees en meme temps. Il y aura probablement plusieurs scenaristes et dessinateurs pour les memes personnages de maniere a ce qu'on ne dira plus "c'est la derniere BD de Vatine" mais plutot "c'est la derniere aventure de Toto". Mais bon ces tendances existent deja. Ma grande peur est que le commercial detruise la partie artistique.
A+

2. Pijean - 15/02/99 10:23
Quentin, avoue que tu t'es construit une petite machine à voyager dans le futur et que tu sais comment ce sera dans 30 ans, et que tu vas donc te poiler à lire toutes les bêtises qui vont être écrites ici;-) Enfin, mon avis est que le marketting va influencer de plus en plus le succès d'une telle ou telle BD (une forte promotion, des noms connus pour le scénario et le graphisme, etc.). Mais cette BD à grand tirage sera probablement très conventionnelle, presque stéréotypée. Les petits tirages vont probablement, eux, se diversifier sur des formats, des sujets, des graphismes fort différents. J'imagine que la BD "à risque" (et/ou réaliste) va aussi être plus représentée: l'anti-héro, le héro qui peut mourrir, l'histoire banale mais représentative d'un phénomène de société,...

1. Quentin - 15/02/99 10:00 - (en réponse à : quentin.gausset@mail1.anthro.ku.dk)
Qui aurait pu deviner il y a trente ans que la BD serait aujourd'hui ce qu'elle est, avec une pépinière de jeunes talents, de nouvelles maisons d'éditions, le nouveau souffle apporté par (A Suivre), l'apparition des manga, l'explosion de la SF et de l'heroic fantasy, l'importance du para BD et des ex-libris, etc. Une nouvelle génération d'auteurs (ou même deux) est apparue, et la BD ne sera sans doute plus jamais ce qu'elle était (pour le meilleur et pour le pire). Alors, comment imaginez-vous la BD dans 30 ans (à propos de machine à voyager dans le temps ...) ? Quels sont vos espoirs et vos craintes ? Quels sont vos pronostics ? Y a-t-il des marchés ou des sujets inexplorés qui vont être exploités ? Ou d'autres qui sont saturés et qui vont décliner ? Je veux bien me lancer pour commencer le débat. A mon avis (ou du moins c'est ce que j'espère), dans 30 ans, le format des BD sera beaucoup plus diversifié que ce qu'il est aujourd'hui. On trouvera plus de formats manga, plus de formats à l'italienne, des albums qui n'auront pas systématiquement 46 pages, etc. Les conventions seront moins lourdes et les auteurs se libéreront des contraintes de formes. Mais ce ne sera qu'une toute petite partie des grands changements qui auroint lieu dans les prochaines décénies.



 
Actualité BD générale
Actualité editeurs
Actualité mangas
Actualité BD en audio
Actualité des blogs des auteurs
Forum : les sujets
Forum : 24 dernières heures
Agenda : encoder un évènement
Calendrier des évènements
Albums : recherche et liste
Albums : nouveautés
Sorties futures
Chroniques de la rédaction
Albums : critiques internautes
Bios
Bandes annonces vidéos
Interviews d'auteurs en videos
Séries : si vous avez aimé...
Concours
Petites annonces
Coup de pouce aux jeunes auteurs
Archives de Bdp
Quoi de neuf ?
Homepage

Informations légales

(http://www.BDParadisio.com) - � 1996, 2012 BdParadisio