Edika, pape de l'absurde

Les 5 commentaires sont triés des plus récents aux plus anciens .



5. Danyel - 06/03/22 07:38
J'adore ! Merci Froggy.

4. froggy - 05/03/22 23:59
Pour Danyel:

May be a cartoon of standing

3. Léon - 04/02/00 22:06
Parmi les histoires d'Edika, l'une de celles que je préfère est celle où un habitant des pays de l'est s'amène à un kiosque à journaux pour demander au marchand s'il a "Fouloude Glozyol" en magasin. Les tentatives de l'homme qui vient du froid pour expliquer au libraire ce qu'est "Fouloude Glozyol" sont irrésistibles.
Autre morceau d'anthologie, la couverture de "Destins yaourt", qui montre un mec qui tombe d'un avion en plein vol, l'air ahuri, assis sur un ouatère-closède, tenant encore la chaîne de la chasse d'eau à la main. Et sur le peu royal trône, une inscription : "Ne jamais tirer la chasse d'eau pendant le vol. AIR FARCES (et attrapes)."
Dans le même album, lire absolument l'irracontable "Jardin du luxembourg", de même que "Les coulisses d'un bouclage".
Peut-on décrire Edika? Non, on le lit et on l'apprécie à sa juste valeur, avec ses délires inénarrables.
Edika, si tu n'existais pas, on t'inventerait... et on ne te réussirait pas!
Tonton Léon °)

2. poypoy - 03/02/00 23:08
sans rien enlever au talent d'édika, dont certaines histoires me font hurler de rire (le mec qui se moie dans la seine...), je pencherai plutôt pour mandryka en pape de l'absure (mais je connais mal ce qui s'est fait avant Mc a fait très fort dans little nemo mais là c'était de l'absurde pas drôle) revenons un peu sur édika, ses curés obsédés, l'histoire du mec qui utilse X déguisements pour se faire masturber (vache, statue...), clarke gaybeul effectivement dans la production actuelle difficile de trouver un équivalent. Je trouve qu'il baisse un peu mais peut être est-ce moi qui me lasse.

1. Léon - 03/02/00 22:51
En écrivant cette intro, je m'aperçois à quel point il est ardu de disserter sur Edika. Pour la bonne raison que le frangin de Paul Carali nous offre une oeuvre qui ne ressemble à rien de connu, sinon peut-être à l'écriture automatique chère aux surréalistes. Edika, Mauriac de la dinguerie, Cicéron de l'insensé, père du chat Clark Gaybeul et inventeur du destin yaourt, excelle à transformer les gestes machinaux de l'occidental moyen et les locutions toutes faites du citadin anonyme en attitude de dangereux siphonnés. Une petite brise d'insanité pour rafraîchir nos esprits bassement cartésiens. Ouf, merci, Edi, ça va mieux!
Tonton Léon °)




 
Actualité BD générale
Actualité editeurs
Actualité mangas
Actualité BD en audio
Actualité des blogs des auteurs
Forum : les sujets
Forum : 24 dernières heures
Agenda : encoder un évènement
Calendrier des évènements
Albums : recherche et liste
Albums : nouveautés
Sorties futures
Chroniques de la rédaction
Albums : critiques internautes
Bios
Bandes annonces vidéos
Interviews d'auteurs en videos
Séries : si vous avez aimé...
Concours
Petites annonces
Coup de pouce aux jeunes auteurs
Archives de Bdp
Quoi de neuf ?
Homepage

Informations légales et vie privée

(http://www.BDParadisio.com) - © 1996, 2018 BdParadisio