Les 103 critiques de cycy sur Bd Paradisio...

Quatième volume de cette magnifique histoire, mais là je dois dire que l'on fait un peu du sur place. La raison ? Peut être qu'à l'origine il devait y avoir seulement 4 volumes et maintenant il y en aura 6, du coup le scénariste cherche à broder du mieux possible. En espérant qu'il va trouver de nouvelles idées.
Enfin, le second volume de cette série vient de paraître et je dois dire que je ne suis pas déçu par cette suite. Les quatre élus sont toujours plongés dans leur quête et sont plus qu'unis que jamais. On est ici vraiment dans l'héroïc-Fantasy, pouvoir, créatures, combat, imaginaire tout ce qui fait la recette de ce genre. Le scénario est intéresant et palpitant, la construction de l'album aussi, avec différent sens de lecture qui dynamise le récit. Le dessin reste fidèle au premier tome malgré le changement de dessinateur. A découvrir.
Nouvelle série de Filippi étrangement surprenante à la première lecture. Mais une seconde relecture rend cet album des plus intéressant. Tout d'abord, l'histoire est divisée en deux partie qui finiront par se rejoindre. La première cocerne ce qui se passe sur un bateau et la fuite sur une île déserte, où là il y encore beaucoup de mystère. La seconde partie se penche sur les deux investigateurs des UPI, John Lord et Clara Summers où leur relation des plus cahotiques fait quand même avancer l'histoire dans une sombre série de meutres. Mais moi, je suis resté sur la grande qualité du dessin, d'abord par le style particulier de Laumond. Les personnages, leurs visages, leurs démarches. Puis les décors, surtout celui de New York, il y a des plans vue de haut, et on passe même d'un personnage à l'autre en passant par les toits de cette grande ville américaine. Vivement la suite pour profiter du talent de ce dessinateur, et pour pouvoir voir l'histoire se développer. Bonne lecture. Tchô.
Un album très sympathique où les pin-ups sont aussi belles les unes que les autres, avec un texte explicatif pour chaque prénom et des jeux de mots parfois limites, mais la lecture reste un grand amusement. A découvrir. Tchô.
Second volume de cette série sans prétention particulière mais qui reste attachante. On suit toujours les tracas journaliers de Franck, surtout en ce qui concerne les relations entre lui et Bernadette, sans oublier Kim qui est plutôt mise à l'écart dans cette album. Si le scénario n'est pas extraordinaire, l'auteur arrive quand même à nous lier aux différents personnages, et on se reconnait au travers des protagonistes de cette histoire. Aussi, les dessins (magnifiques) de Vanyda sont simples, mais terriblement efficaces, ce qui rend cet album très proche de la réalité. Une série plaisante qui d'être lu au moins une fois. Tchô.
Voilà un album qui m'a fait énormément plaisir. D'abord, c'est western différent de ce qu'on peut voir habituellement. Ici, on a pour héros deux femmes, une noire et une asiatique, qui sont toutes les deux motivées par le même but : détruire le gang de La Main Rouge. Leur rencontre se fait de façon surprenante et c'est l'occasion pour Baloo, le scénariste, d'exploiter ces deux personnages de belle manière. Cet album est aussi riche en action, et la trame de cette trilogie à l'air assez intéressante. Rajoutez à cela un dessin dynamique de Kalonji et vous obtenez un album très plaisant à lire. De plus, les scènes mouvementées sont très claires, le trait est précis. Une bonne histoire, avec un dessin accrochant rendent ce premier volet intéressant, et on attend la suite avec beaucoup d'enthousiasme. Tchô.
Ce quatrième volume de Kooka Universe raconte la terrible histoire du Sergent O'Hara et surtout comment il est devenu "Skullface". Et là, on peut dire qu'en terme de surprise, Gaudin fait très fort, mais vraiment très fort, où il faut attendre les dernières pages pour connaître les (vraies) origines de "Skullface". Côté dessins, Briones s'en sort plutôt bien, mais on voit bien qu'il se sent limité, je ne crois pas que ce soit son style, qu'il se cherche encore. Mais cela reste dans la continuité des épisodes précédents, ce qui rend la lecture de toute la série agréable. Quel sera le prochain personnage mis en avant dans cette série ??? En tout cas, j'attends la suite avec impatiente. Tchô.
Second volet de cette série pour le moins surprenante. Le jeune Manu est toujours motivé pour séduire la belle Julia Esteves, et aprés avoir envoyé son mari à Los Angeles, il lui fait devenir une star de la peinture. Et bien sur on retrouve les trois petits caïds qui cherchent à se diversifier. Dans cet album, l'histoire prend de l'ampleur, les personnages s'affirment de plus en plus et le scénario tient la route, les dessins sont très bons, beaucoup plus précis que pour le premier volume. Le découpage est meilleur, plus rythmé. La déception est qu'il y a moins d'humour, malgré qu'on passe un bon moment, il y a moins de gag, de situations burlesques et encore moins de clins d'oeil. Un très bon album, et vivement le prochain pour la suite et la fin de cette série. Tchô.
Suite du second cycle des aventures de Gil St André avec ce nouvel album. Je dirai plutôt des aventures de Djida qui tente tant bien que mal de sortir sa soeur d'un mariage arrangé. Maintenant l'histoire se déroule en Algérie et met encore plus en avant la religion islamique et les problèmes qui en ressortent aujourd'hui. Bien que l'album reste un bon moment, il y a une bonne lecture, je trouve que Kraehn ne ressort rien de neuf, et se base beaucoup trop sur l'actualité pour écrire ce volume. De plus, je trouve qu'il y a trop de clichés ou de préjugés dans cette histoire ; mais bon c'est son point de vue, je dois l'accepter. Quant aux dessins, ils sont bons, je regrette seulement qu'il n'y a pas un peu plus de paysages sur l'Algérie, dommage. Un peu déçu par cet album, mais le dernier volume concluera peut être ce cycle de fort belle manière. Tchô.
J'ai adoré le premier volume et je dois dire que pour celui-ci mon sentiment est exactement le même. A la première lecture, j'ai été un peu déçu, puis j'ai relu les deux albums et, en fin de compte, ce deuxième tome de cette courte série est très réussi. D'abord parce que les auteurs répondent à toutes les questions que l'on se posait à la fin du premier volume. L'union des enfants, leurs rêves, l'objet et son arrivée dans le village. Ensuite, il y a cette histoire de vies antérieures et surtout celle avec la famille du Costa-Rica qui est poignante. Puis il y a les dessins, j'aimais beaucoup l'ambiance de petit village de l'Italie, mais ce voyage au Costa-Rica est pas mauvais non plus, et l'ambiance de la jungle est très réussie. Une autre raison est que les deux albums ont chacun leur style sans être trop different. Un grand plaisir à la lecture de cette série, où l'on passe un très bon moment. Bonne lecture. Tchô.
Mariée par Correspondance est un album remarquable, écrit et dessiné par Kalesniko. Tout on long de l'album, on découvre la longue et terrible relation entre un américain et une coréenne (naturalisée canadienne) et leur mariage arrangé. Plein de sentiments et de surprises pour l'un comme pour l'autre, et une histoire absolument touchante. Le dessin est merveilleux, sur lequel on s'y attache dès la première page. Un album passionnant qui donne à réfléchir sur la différence culturelle entre la civilisation asiatique et celle de l'occident. Bonne lecture. Tchô.
Cet album est véritablement une grosse surprise. Après un premier volume où Chabouté mettait en place les différents personnages, et finissait l'album de façon très surprenante, on comprend mieux maintenant le sens de ce volume lorsqu'on termine la lecture du second tome. Celui-ci est, lui aussi, très surprenant, et on ne s'ennuie pas de la première à la dernière page. D'abord le passage dans le purgatoire qui est absolument admirable. Il fait évoluer l'histoire, définit le rôle précis du héros, Benjamin Tartouche, et surtout est très réussi par les dialogues où on en perd pas une miette. Puis la deuxième partie, où Benjamin redescend du purgatoire pour y accomplir sa mission. Et là Chabouté fait preuve d'ingéniosité dans son dessin et dans sa mise en page. Il y va petit à petit, on comprend en même temps comment le héros doit s'adapter à sa mission. Un album étonnant qui donne une véritable ampleur à cette magnifique série. Vivement la suite. Tchô.
Voilà les nouvelles aventures de Spirou et de son fidèle compagnon et ami Fantasio, et pour cette occasion, il y a un changement de scénariste et de desssinateur. Et je dois dire que le résultat est plutôt mitigé. Contrairementt à d'autres critiques, je trouve que (pour une fois) les dessins de Munuera sont bons et surprenants. Que ce soit pour les personnages ou les décors, le travail est admirable, et je pense qu'il a enfin trouvé une série qui colle à son style. Et après il y a le scénario qui gâche tout. Bon l'ambiance est toujours la même, mais on a du mal à accrocher, l'invention est beaucoup trop énorme pour Champignac, et comme l'a dit une critique avant moi, mais où sont passés les champignons ? La magie du conte et de ses inventions a complètement disparu, et je ne parle pas des dialogues qui n'apportent rien et qui sont lourds. De plus, la motivation du soi-disant méchant (car enfin compte il n'y en a pas) est mal expliquée. Aussi, j'en l'impression qu'il manque des cases voir des pages. Je suis vraiment déçu par Morvan, je pense que le rayon jeunesse n'est pas pour lui. Bon laissons lui encore une chance, reprendre une série de cette envergure n'est pas chose facile. On verra bien comment va évoluer la série, en attendant, restons confiants. Tchô.
Enfin le tome 4 de Kookaburra, depuis le temps qu'il était attendu, je suis vraiment content de cette sortie, qui plus est, je trouve que cet album est bon. L'histoire est dans la continuité des 3 volumes précédents, avec en plus une petite introduction sur l'origine de ce mystérieux message appelant ainsi les 5 enfants de la prophétie. Sauf que Crisse en a décidé autrement et c'est tout une histoire qui prend de plus en plus d'ampleur, vraiment formidable. Le scénario tient la route, mais il apporte moins d'informations sur les personnages par rapport aux trois premiers albums. Est-ce une volonté pour tenir sur deux autres tomes ??? Puis, il faut saluer l'excellent travail de Mitric, ce n'est pas évident de faire du Crisse (comme pour une autre suite !!!), mais il s'en sort bien, les premières planches sont un peu hésitantes, mais au fil des pages, on voit une belle amélioration pour les traits des personnages. Son prochain almbum sera bon graphiquement. Une bonne suite qui se lit avec passion, la prophétie avance doucement avec son lot de surprises. Vivement la suite, dans pas trop longtemps j'espère. Tchô.
Nouvel album de Malika Secouss, avec différentes histoires toujours aussi plaisantes. Ce volume fait rire, mais il faut prendre son temps pour le découvrir, Tehem continue dans cet humour un peu noir et trash, mais cette fois-ci il y va un peu moins fort par rapport aux autres volumes, dommage. Petite deception aussi, quelques personnages sont peu utilisé, à l'image de Zouli et de l'animateur de la cité. Cela reste un album agréable à lire et on ne manque pas de faire de gros sourire. Tchô.
Voilà enfin le retour de Titeuf, depuis le temps que j'attendais ce dixième volume, je dois dire que je fus content et surtout surpris par ce nouveau volume. En fait, pour cet album a changé de style narratif. S'il y a toujours un gag par planche, ceux-ci forment au final une seule et même histoire, ce qui rend original cet album par rapport aux 9 précédents. Et je trouve que Zep y arrive très bien, et on prend beaucoup de plaisir à lire les péripéties de Titeuf pour conquérir le coeur de Nadia, alors qu'il doit faire face en plus à un sérieux concurrant. Les differentes blagues sont des fois déjà utilisées dans les autres albums, mais ça marche quand même, parfois prévisible, mais on passe un excellent moment. De plus j'aime beaucoup la chute de l'histoire. Un très obn album de la part de Zep. Vivement le prochain. Tchô.
Suite directe du volume 6, ce nouvel album de Sillage est pour le moins surprenant. Ce qui était au départ une simple visite à son ami Rib'Wund, est devenu, pour Nävis une mission de sauvetage dans une prison où sont regroupés tous les plus dangereux meutriers du convoi. Ce tome est surprenant par bien des choses. La première est la violence présente, du début jusqu'à la fin, avec les deux clans de la prison et Rib'Wund au milieu. J'ai l'impression que Morvan a pris un plaisir fou à écrire cette histoire, qui se démarque totalement des autres volumes. La deuxième surprise est que l'auteur arrive, malgré ce qui se passe dans cette prison, à faire évoluer le personnages de son héroïne, on apprend un peu plus sur ses origines, en particulier sur cette mystérieuse qu'elle ferait peut être partie. Mais je trouve regrettable que le complot sur le trafic des planètes se termine aussi facilement. La qualité de cet album est aussi du aux magnifiques dessins de Buchet qui, lui aussi, a du bien s'amuser. Pour une histoire remplie de combats (comme le précédent), il prouve qu'il est très efficace, le découpage est bien maîtrisé, ainsi que ses couleurs. De plus, j'aime beaucoup l'originalité des différentes entités, leurs points forts et bien sûr, leurs points faibles. Un album où l'on s'amuse beaucoup, même si l'histoire n'est pas très développée, on en connaît un peu plus sur Nävis, et aussi ses origines. Bonne lecture. Tchô.
Mais quel bonheur de lire cet album. Vanyda réalise ici une oeuvre passionante sur la vie quotidienne de trois locataires dans un immeuble. Tous sont différents : il y a une mère célibataire enceinte avec son enfant, un couple sans enfants qui s'approche de la cinquantaine, et enfin un couple d'étudiant. Et en tournant les pages, on va découvrir comment se passe leur cohabitation. Si cet album est une véritable réussite, c'est parce que Vanyda nous écrit des histoires simples, mais le plus intéressant est qu'elles sont à suivre ; l'auteur les fait découler sur plusieurs jours consécutifs. Aussi, la force de ce volume est le dessin de Vanyda. Inspiré par le graphisme des manga, celui-ci reste simple et donc agréable et doux à observer, un véritable plaisir. La lecture de cet album procure énormement de bonheur. Tchô.
Nouvelle série d'Héroïc Fantasy qui démarre plutôt doucement. Cette histoire nous raconte l'aventure d'un terrible roi déchu par un sorcier lors de sa dernière bataille. Le problème pour ce roi Elias, est que son ennemi va s'emparer de son visage. Le but d'Elias est maintenant de retrouver sa forme originelle. Si l'histoire est intéressante, Corgiat a du mal à trouver le bon rythme pour cet album, il y a beaucoup de personnages à presenter, l'univers dans lequel ils évoluent, et bien sur le fameux jeu des corps célestes, qui apparemment devrait être le fil rouge de cette série. En revanche, je trouve que les dessins sont un peu faibles. Pas asez précis, un peu brouillon par moment, j'ai l'impression que ce dessinateur cherche encore son style, sa manière pour travailler, à moins qu'il ait été bousculé par le temps, bref ça demande encore un peu plus de rigueur. Une série originale avec quelques petites surprises, mais je pense que le prochain volume sera meilleur tant au niveau du scénario qu'au niveau des dessins. Bonne lecture. Tchô.
Troisième volet des aventures de Véra qui continue à parcourir le monde pour tenter de retrouver son frère jumeau, connu avec le surnom d'El Nino. Maintenant son enquête la mène à Singapour où elle fait la rencontre d'un détective américain d'une grande compagnie qui lui fait rencontrer la femme du chef de son frère. Un peu compliqué à vous expliquer où s'est rendue Véra, car il y a tellement de chose à dire et le scénario est si fort qu'on ne lâche pas une miette. Ce nouvel opus est une merveille, même si on départ, la recherche du frère est un peu oubliée, petit à petit on revient dedans et de nouveaux indices apparaissent, et surtout un, quel est ce médaillon que porte Kolya autour du cou ? Il y a encore plein de mystères mais on sent déjà que la fin de la quête arrive pour Véra et nous lecteur de cette magnifique histoire d'aventure. Puis il y a les dessins. Surement les meilleurs dessins que l'on peut observer en ce moment. Les personnages sont excellents. Que ce soit leur visages ou les déplacements, tout est bien fait. Les décors sont impressionnants. Avec certaines cases, on croit qu'on est au coté de l'héroïne. Puis pour finir, grand bravo pour les couleurs qui sont, elles aussi, très bien travaillées, elles renforcent l'atmosphère, donne plus de caractère aux dessins, vraiment incroyable. Une suite à la hauteur, voire meilleure, que les deux volumes précédents, si vous voulez voyager, n'hésitez pas à vous procurer cette série. Tchô.
20 suivants
 
Actualité BD générale
Actualité editeurs
Actualité mangas
Actualité BD en audio
Actualité des blogs des auteurs
Forum : les sujets
Forum : 24 dernières heures
Agenda : encoder un évènement
Calendrier des évènements
Albums : recherche et liste
Albums : nouveautés
Sorties futures
Chroniques de la rédaction
Albums : critiques internautes
Bios
Bandes annonces vidéos
Interviews d'auteurs en videos
Séries : si vous avez aimé...
Concours
Petites annonces
Coup de pouce aux jeunes auteurs
Archives de Bdp
Quoi de neuf ?
Homepage

Informations légales

(http://www.BDParadisio.com) - � 1996, 2012 BdParadisio