La politique, c'est nase, lisez plutôt des BD, tome 7

Les 823 commentaires sont triés des plus récents aux plus anciens .

Acces direct aux pages 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17


373. pm - 04/02/19 14:40
C'est bien à cause de ce maquis qu'un RU simple et automatique serait beaucoup plus efficace que ces prestations souvent ignorées par beaucoup. Personnellement je n'ai pas droit à grand chose, je dois cocher deux cases ( dons, dont j'oublie régulièrement la moitié au moment des déclarations, et femme de ménage ) mais quand je souhaite faire le vertueux mal m'en prend.
Deux exemples: ma fille de plus de 25 ans, actrice, ne gagne pas encore régulièrement sa vie ( pas encore assez d'heures pour l'intermittence), il s'est alors posé la question de savoir si elle demandait le RSA ou pas. Je trouvais ça un peu ridicule car pour moi c'est vraiment réservé à ceux qui sont au bord de la clochardisation, mais en fait tu es quasi obligé d'en passer par là car outre le revenu des tas d'avantages vont avec, comme la gratuité des soins et des transports, et si tu ne le demandes pas tu n'as droit à rien, c'est tout ou rien. Elle a donc fini par le demander.
Deuxième exemple, mon dernier fils assistant-monteur, payé au smic dans une boîte qui le paie quand elle a le temps, ou les moyens c'est à dire irrégulièrement ( il attend toujours son salaire de décembre ). Avant l'allocution de Macron en décembre lui et moi n'avions jamais entendu parler, ou alors vraiment de loin, de cette fameuse prime d'activité, qu'il faut demander, sinon elle ne t'est pas versée ( pas comme les allocations familiales qui sont automatisées).
Donc oui, plutôt que tous ces trucs qui demandent tout le temps de se demander si on a droit à quelque chose ou pas, ce qui est quand même un peu contraire à l'esprit d'initiative, un RU systématique serait à mon sens un progrès important, et ne coûterait probablement pas grand chose puisqu'il remplacerait la plupart de ces aides en cascades, et serait bien plus juste. Bien pensé il pourrait même être incitatif car il ne s'opposerait pas à la (re)prise d'un travail.

Par ailleurs, je reste aussi sur mon idée qu'il faudrait supprimer peu à peu toutes les allocations familiales - au moins celles à venir pour ne pas pénaliser ceux qui en profitent actuellement- et transférer les sommes vers la transition écologique. En effet le constat est simple, la vraie cause des catastrophes écologiques qui s'annoncent et qui semblent inéluctables vient de la surpopulation. On peut toujours espérer rendre les gens vertueux mais ça ne marche pas très bien, le plus simple est encore qu'il y ait moins de monde. Donc pourquoi pratiquer une politique qui incite à faire des gosses ? Qu'au moins l'état soit neutre en la matière.

372. torpedo31200 - 04/02/19 14:27 - (en réponse à : suzix@bdp - post # 368)
Non je n' évoque pas le concept d' élite, de mérite ou de progrès.
Le riche ne peut exister qu' avec des pauvres, car le riche a besoin de pauvres pour s' enrichir ou maintenir son statut de riche.

Quand j' étais jeune, au vingtième siècle et à l' époque des francs, je travaillais pour une PME qui embauchait 8 personnes et payait 3 loyers. Je me souviendrais toujours d' une des proprios qui voulait son loyer avant de partir en voyage en Australie pendant 3 semaines. Pas en vacances (elle ne travaillait pas), et elle avait tout l' immeuble et devait rentrer au minimum 4 autres loyers. Mais son statut de riche lui interdisait apparemment d' attendre la fin du mois ou le mois prochain pour encaisser son chèque de loyer.

371. suzix@bdp - 04/02/19 14:17 - (en réponse à : Lobabu)
Tu ne me fais rien découvrir. Mes 2 parents étaient instit's! Jamais eu droit à rien ... sauf une bourse au mérite en DEA (1 an donc). Rhâââ j'étais aux anges.
Ces exemples montrent que les "classes moyennes" et "moyennes aisées" sont scotchées sur place par rapport aux familles moins favorisées. La différence n'est pas très grande au final. D'où l'impression que tout le monde est pauvre.
La différence commence à se faire quand tu as terminé de payer ton propre logement car cet argent peut alors être mis soit dans les loisirs soit pour investir pour faire d'autre thune (difficilement à court et moyen terme, un peu mieux à long terme). Mais avant cela c'est galère pour tous les français du fait du lissage engendré par les prestations sociales. C'est un bien (les familles défavorisées parviennent à avoir une vie) pour un mal (les familles des classes moyennes ne voient pas de grosse si différence). Mais bon, ce système à l'air d'être plébiscité par la grande majorité des français qui demandent toujours plus d'intervention de l'état et de "justice sociale" ...

370. Victor Hugo - 04/02/19 14:16
Elle vit comment, la grande majorité des chômeurs qui ne perçoit aucune allocation chômage, et qui n'a droit à rien du tout?

De la solidarité familiale.Sans la solidarité familiale, il y aurait,50, 100, mille fois plus de SDF dans les rues.

369. lobabu - 04/02/19 13:55 - (en réponse à : suzix)
Pas bourge, fonctionnaire... Je te raconte un truc. mes parents étaient fonctionnaires tous les deux (père militaire, mère prof.). Mon père s'est retrouvé veuf à 43 ans avec trois enfants, mon frère ainé en médecine dans une autre ville, mon deuxième frère en terminale avant de faire droit et moi en 4e, un crédit immobilier (certes aménagé) pour 9 ans. Ni mes frères, ni moi n'avons jamais été boursiers; mon père gagnait trop (salaire de cadre A mais qui devait être aux alentours de 9 000 francs à l'époque; je crois qu'il a fini vers 12-14 000? francs). En fac d'histoire, j'avais un pote qui était boursier, ses sœurs aussi. Ils étaient logés, nourris, blanchis par leurs parents. Lui avait une voiture (ses sœurs aussi peut-être) et il partait en week-end dès qu'il faisait beau. Leurs parents étaient agriculteurs.

368. suzix@bdp - 04/02/19 13:36 - (en réponse à : Torp')
Maintenant si ce que tu dis c'est que faire un jour partie des 5% les plus favorisés voire des 1% est "réservé" à une élite, je confirme. Suffit pas d'avoir juste bien bossé à l'école. Faut être très doué qq part (fac de médecine c'est pas à la portée de tous , grandes écoles encore moins ou avoir un don professionnel) ou avoir un très bon réseau (familial donc) ... les deux c'est mieux. (;o). Perso j'avais rien alors j'ai fait avec mais à un certain moment les limites sont atteintes, la pente est trop raide malgré toute la bonne volonté et le travail. Rien ne remplace les capacités et le réseau. Rien.

367. suzix@bdp - 04/02/19 13:02
365. Lobabu - 04/02/19 13:00 - (en réponse à : Suzix)
Note bien que je ne réclame rien, hein ?!

363. Lobabu - 04/02/19 12:50 - (en réponse à : Suzix. )
Tu me bats, je ne coche aucune case.



Rhâââ mais quel gros bourge tu fais! Pas une seule aide! Honte à toi! Et bèh viens pas la ramener sinon les GJ de ton quartiers vont venir camper devant tes fenêtres.

366. suzix@bdp - 04/02/19 13:01 - (en réponse à : Torp')
C'est tiré par le cheveux qd même non!? (;o)
Surtout en France où l'éducation est gratuite. Pas besoin de faire une "grande-école parisienne" pour avoir des revenus corrects. Une simple fac de sciences et c'est réglé. Et franchement c'est à la portée de n'importe quel gosse pas trop mal câblé (la grosse majorité en somme). Mais il y a tellement de filières plus glamour ... conduisant au chômage.

365. Lobabu - 04/02/19 13:00 - (en réponse à : Suzix)
Note bien que je ne réclame rien, hein ?!

364. torpedo31200 - 04/02/19 12:53 - (en réponse à : suzix@bdp - post # 358)
Je me permets d' extrapoler les propos de Quentin.
Le concept de richesse repose sur celui de pauvreté. Sans pauvres, pas de riches. Et les riches, si ils veulent rester riches, ont intérêt à ce que les pauvres restent pauvres et utilisent des prestations sociales (les APL notamment). Car ce sont les riches qui vont les récupérer au final.

363. Lobabu - 04/02/19 12:50 - (en réponse à : Suzix. )
Tu me bats, je ne coche aucune case.

362. suzix@bdp - 04/02/19 12:36
Donc je pose la question, est-ce qu'on doit continuer dans une voie qui ne semble rien résoudre!? En tout cas ni le chômage de masse ni la rancoeur?

361. suzix@bdp - 04/02/19 12:35
et je pourrais aussi te trouver des liens avec des chiffres qui montrent que la France est un des pays les plus redistributifs au monde (allez peut-être que ton cher Danemark fait mieux).

360. suzix@bdp - 04/02/19 12:33 - (en réponse à : quentin)
En France, 25% du budget de l'état c'est l'IR.

https://www.lafinancepourtous.com/decryptages/politiques-economiques/economie-francaise/comptes-publics/le-budget-de-letat/recettes-de-l-etat/

70% de l'IR est payé par 10% des français et 40% par seulement 2% ... donc arrête de raconter n'importe quoi STP.

http://www.lefigaro.fr/impots/2017/08/03/05003-20170803ARTFIG00145-impot-sur-le-revenu-10-des-menages-concentrent-70-des-recettes.php

359. suzix@bdp - 04/02/19 12:25
Si tu veux dire que les aides sociales permettent d'éviter la révolution et donc protège les très riches, je peux concevoir que c'est pas complètement faux, en France notamment. ... sauf que regarde les pays libéraux comme les USA. Est-ce qu'il y a une révolution permanente!? *
Mais dire que ce sont les riches qui "gagnent le plus dans les presta sociales", va à l'encontre des chiffres de l'INSEE. Regarde les liens c'est complètement faux ce que tu raconte. Les 1% et les 0,1% les plus riches sont largement déficitaires alors que les 90% du reste de la populations sont à l'équilibre. Tu peux le dire autrement mais pas ainsi, surtout pas avec le populisme GJ dans les rues.


358. suzix@bdp - 04/02/19 12:20
356. Quentin - 04/02/19 12:17
Le riches bénéficient d'importantes prestations sociales, notamment celles de la police et de la justice qui protègent leurs privilèges. Les prestations sociales leur donnent de la sécurité, même et surtout quand elles sont au profit des plus pauvres. Sans parler des études gratuites, notamment les études supérieures, et plus spécifiquement les écoles normales supérieures qui reproduisent les privilèges de leur progéniture. Ca c'est juste pour gratter la surface mais il est clair que les très riches sont ceux qui gagnent le plus dans les prestations sociales.


MouuAAAAHHH. Excellent.

357. suzix@bdp - 04/02/19 12:19
Part des prestations sociales dans le revenu disponible selon le niveau de vie du ménage en 2015 en %
Prestations familiales dont Allocations familiales / Allocations logement / Minima sociaux & RSA activité / Ensemble des prestations sociales

1er décile (D1): 12,2% dont 5,7% / 16,7% / 18,7% / 47,6%
2ème décile (D2): 7,7% dont 3,6% / 8,1% / 8,1% / 23,9%
D3: 5,4% dont 2,4% / 3,9% / 4,1% / 13,4%
D4: 3,5% dont 1,6% / 1,8% / 2,2% / 7,5%
D5: 2,9% dont 1,4% / 1,0% / 1,5% / 5,4%
D6: 2,4% dont 1,2% / 0,5% / 0,7% / 3,6%
D7: 1,8% dont 0,9% / 0,3% / 0,7% / 2,7%
D8: 1,2% dont 0,7% / 0,2% / 0,4% / 1,8%
D9: 0,8% dont 0,5% / 0,1% / 0,3% / 1,2%
D10: 0,3% dont 0,3% / 0,0% / 0,1% / 0,5%
Ensemble: 2,4% dont 1,2% / 1,6% / 1,8% / 5,8%

C'est progressif mais avec de très fortes aides aux plus modestes. Pour les familles des classes moyennes cela reste significatif mais limité et au final, les différences sont lissées avec les ménages moins riches. D'où l'impression pour bcp de français de ne pas bien vivre même en faisant partie de la classe moyenne voire des ménages "aisés" ... les presta sociales permettent aux familles pauvres et très modestes de vivre mais les rapprochent des familles des classes moyennes. C'est en crux ce que disent les GJ ... trop de taxes!?
Un bien pour un mal ?

356. Quentin - 04/02/19 12:17
Le riches bénéficient d'importantes prestations sociales, notamment celles de la police et de la justice qui protègent leurs privilèges. Les prestations sociales leur donnent de la sécurité, même et surtout quand elles sont au profit des plus pauvres. Sans parler des études gratuites, notamment les études supérieures, et plus spécifiquement les écoles normales supérieures qui reproduisent les privilèges de leur progéniture. Ca c'est juste pour gratter la surface mais il est clair que les très riches sont ceux qui gagnent le plus dans les prestations sociales.

355. suzix@bdp - 04/02/19 11:53
pour ceux qui ont le courage, tous les chiffres sont donnés par l'INSEE:

https://www.insee.fr/fr/statistiques/3549502

Et pour les revenus :

https://www.insee.fr/fr/statistiques/3549496?sommaire=3549502

L'avant-dernier lien ("Les très hauts revenus") montre que les 1% les plus riches et a fortiori les 0,1% contribuent à un haut niveau dans la balance des prestations sociales. Tout comme les 9% qui précèdent lorsque pour les 90% qui précédent, la balance est à zéro. Il faudrait voir les autres déciles mais cela montre qu'il faut arr^ter avec "les riches ne paient pas l'impôt". Non seulement ils en paient mais en plus ils ne touchent rien des prestations sociales.

Attention, si vous voulez calculer des trucs (genre savoir où vous vous situez, regardez bien les définitions de chaque graphique. Parfois, c'est le "revenu disponible" qui est pris en compte ou bien les "revenus initiaux" et parfois c'est divisé par l'UC (unité de consommation) ...

PS : non je ne fais pas partie des 1%. C'est à partir de ... 106.000€ de revenu initial (avant impôt et prestation sociales) par unité de consommation. Donc pour une famille avec 2 enfants c'est au dessus de 265.000€ ... c'est bcp d'argent.

354. suzix@bdp - 04/02/19 11:27
Je plussoie, le "RU" est indirectement donné à une partie modeste mais relativement importante de la population(10%, 20%, plus?). Et on voit que cela ne suffit pas et ne suffira jamais. On peut continuer à taxer les 30% et a fortiori les 20% (évoqué pour la non suppression de la taxe d'habitation) ou les 10% les plus "riches", on va atteindre les limites. Amha, on les a déjà atteintes quand 54% de la population ne paie plus d'IR ... avec les GJ, on est clairement face à un choix : continuer dans le socialisme en bridant toute la société (les pauvres sont sous perfusion et n'ont parfois même pas intérêt à trouver mieux, les riches se barrent ou s'arrêtent de pédaler et au milieu tous les autres qui s'en sortent limite et se demandent où passe le pognon) ou chercher à créer des richesses ... l'histoire a prouvé que la seconde voie est plus efficace contre la pauvreté ... et pour créer des milliardaires. Mais en France on est les champions du monde, pas qu'en football, mais aussi pour trouver des solutions que personne d'autre n'applique. On est bien plus fort que tous les autres pays du mùonde réunis!

353. torpedo31200 - 04/02/19 11:15 - (en réponse à : post # 352)
Quoique pas certains que les propriétaires ou syndics aient envie de louer à des revenus universels, qui se situeront en dessous du seuil de pauvreté.
Ou alors coloc mais ça ne va pas les exciter non plus.

352. torpedo31200 - 04/02/19 11:13 - (en réponse à : suzix@bdp - post # 351)
0.
1 l' année dernière

On a bien compris que le revenu universel existe déjà sous d' autres noms cumulés. Mais ça serait bien qu' il existe pour les 21-25 ans et sans domiciles pas vraiment fixes.

(Et je crains un peu beaucoup qu' un revenu universel appliqué affaiblisse encore les statuts d' intermittents du spectacle et artistes... Mais comment tout le monde s' en fout, ça n' est pas l' obstacle principal)

351. suzix@bdp - 04/02/19 09:55
comptez combien de lignes vous cochez en dessous, moi actuellement 2 + défiscalisations immo. Donc tout le monde en croque qq part.

350. suzix@bdp - 04/02/19 09:46
Et en plus du RSA il y a aussi l'Allocation de solidarité spécifique (ASS) de 16€ / jour si ressources inférieures à 1150€.

Allocations familiales (mais je crois que c'est déduit du RSA):
1 enfant : 0€ / mois
2 enfants: 120 € / mois
3 enfants: 274 € / mois
4 enfants: 428€ / mois

Complément familial : dans les 200€ / mois (très bas revenus avec 3 enfants minimum)

Allocation de soutien familial (enfant avec un seul parent): entre 50 et 100€ / mois par enfant.

Allocation de rentrée scolaire (sous conditions) : entre 350 et 400e / an par enfant

Prestation d'accueil du jeune enfant ...

APL, ALF et ALS si les 2 premiers ne sont pas possibles.

... la liste est très longue. Et sans parler des "niches" fiscales à commencer par la défiscalisation "simple" (j'en sais qqchose). C'est apparemment nécessaire dans le monde socialiste dans lequel nous vivons. Mais c'est aussi la raison qui fige tout en France et rend toute tentative de libéralisation impossible puisque tout le monde est biberonné à ces aides ... tout en en pâtissant dès que les revenus dépassent un peu la moyenne. Donc tout retient les français vers le bas.



SOLIDARITÉ

Revenu de solidarité active (RSA)
Couverture maladie universelle (CMU) de base
Couverture maladie universelle (CMU) complémentaire
Aide médicale de l’État (AME)
Aide juridictionnelle
Les réseaux d’aide

FAMILLE – ENFANTS

PAJE : prime à la naissance et à l’adoption
PAJE : allocation de base
PAJE : complément de libre choix du mode de garde
PAJE : complément de libre choix d’activité (CLCA)
PAJE : complément optionnel de libre choix d’activité (Colca)
Allocations familiales
Complément familial
Allocation journalière de présence parentale (AJPP)
Allocation de soutien familial (ASF)
Aide au recouvrement des pensions alimentaires
Allocation de rentrée scolaire (ARS)
Carte Enfant famille
Carte Famille nombreuse
Médiation familiale

JEUNES – ÉTUDIANTS

Bourse des lycées
Bourse des collèges
Bourse de l'enseignement supérieur sur critères sociaux
Aide au mérite
Bourse Erasmus
Microportable à 10 € par semaine
Permis à 1 € par jour
Envie d'agir-Défi jeunes
Des aides en plus

PERSONNES ÂGÉES

Allocation de solidarité aux personnes
Allocation supplémentaire d’invalidité (ASI)
Minimum contributif
Pension de réversion
Allocation veuvage
Pension de veuf(ve) invalide
Prestation de garde à domicile des personnes âgées
Aide aux vacances
Allocation personnalisée d’autonomie (APA)
Aide ménagère à domicile des personnes âgées
Aide à l’hébergement en maison de retraite
Les réseaux d’aide

PERSONNES HANDICAPÉES

Allocation aux adultes handicapés (AAH)
Complément de ressources
Majoration pour la vie autonome (MVA)
Allocation d’éducation de l’enfant handicapé (AEEH)
Complément d’AEEH
Prestation de compensation du handicap (PCH)
Carte d’invalidité
Pension d’invalidité
Les réseaux d’aide

PROTECTION SOCIALE

Aide à l’acquisition d’une complémentaire santé
Bilan de santé gratuit
Bilans bucco-dentaires
Vaccination contre la grippe
Pilule du lendemain
Dépistage du cancer du sein
Dépistage du cancer colorectal
Aides financières individuelles
Services des mutuelles
Soins palliatifs à domicile
Les réseaux d’aide

LOGEMENT

Aide personnalisée au logement (APL)
Allocation de logement à caractère familial (ALF)
Aides Mobili
Prime de déménagement
Prêt de la Caf pour améliorer le logement
Le 1 % pour louer un logement
Prêts du 1 % Logement
Avance Loca-Pass
Prêt Securi-Pass
Aides du FSL
Pass-Foncier
Prêt à taux zéro (PTZ)
Éco-Prêt à taux zéro (éco-PTZ)
Écosubvention
Subventions de l’Agence nationale de l’habitat (Anah)
Prêt pour payer le loyer
Crédit travaux GDF
Prêt travaux EDF
Abonnements aux fluides à prix sociaux
Des “petites” aides utiles

EMPLOI

Allocation d’aide au retour à l’emploi (ARE)
Allocation de solidarité spécifique (ASS)
Allocation spécifique de reclassement (ASR)
Allocation différentielle de reclassement (ADR)
Aide à la mobilité pour la reprise d’emploi
Aide à la mobilité des fonctionnaires
Rémunération des formations de Pôle emploi (RFPE)
Aide aux frais associés à la formation (Afaf)
Aides à la mobilité pour la recherche d’emploi
Allocation aux demandeurs d’emploi en formation
Aide à la garde d’enfants pour parents isolés (Agepi)
Les réseaux d’aide

AVANTAGES FISCAUX

Achat à crédit de la résidence principale
Travaux de développement durable
Travaux en faveur des personnes
Dispense de taxe d’habitation
Dispense de taxe foncière
Prime pour l’emploi
Abattement pour personnes âgées ou handicapées
Accueil d’une personne âgée ou handicapée
Assurance-vie en cas de handicap
Frais de séjour des personnes dépendantes
Frais de scolarité
Frais de garde des jeunes enfants
Emploi d’un salarié à domicile
Pensions alimentaires versées aux proches
Prestation compensatoire au conjoint
Dons aux associations caritatives
Cotisations syndicales


349. suzix@bdp - 04/02/19 09:06 - (en réponse à : quentin)
RSA :
avec aucun enfant : 550,93 euros ;
avec un enfant : 826,40 euros ;
avec deux enfants : 991,68 euros ;
par enfant supplémentaire : 220,37 euros.

348. Quentin - 04/02/19 08:22
Elle vit comment, la grande majorité des chômeurs qui ne perçoit aucune allocation chômage, et qui n'a droit à rien du tout?

347. Lobabu - 04/02/19 06:53 - (en réponse à : Suzix)
Pib par habitant en 1990: 17 000 dollars, en 2017:44 000 dollars en dollars constants (144% d'augmentation). Mais y'a pas d'argent...

346. suzix@bdp - 04/02/19 00:20
Fraude à la TVA : 30 milliards.
Travail au black : 10 à 20 milliards.
Fraudes sociales : 1 à 2 milliards ...

345. suzix@bdp - 04/02/19 00:18 - (en réponse à : Lobabu)
Que tout le monde paie ou non l'IR, cela ne changera rien sauf dans l'esprit des choses. La thune faut bien la trouver qq part. Alors si c'est pour redonner le montant de l'IR par ailleurs ...

344. Victor Hugo - 02/02/19 18:54
J'avais traduit...

343. lobabu - 02/02/19 18:11
Il manque un mot dans la 1ère phrase de ma dernière intervention: c'est "pas" avant "te faire payer"...

342. Victor Hugo - 02/02/19 17:41
Pas du tout, et je suis pour le revenu universel aussi.

341. lobabu - 02/02/19 17:30 - (en réponse à : Victor Hugo)
Si tu ne touches rien, on va te faire payer évidemment.Je n'évoquais que ceux qui ont un revenu du travail, du capital ou de transfert. Cela dit, les cas de chômeurs en fin de droit ou de personnes à temps partiel qui perdent leurs droits ou de personnes s'inscrivant pour la 1ère à Pole emploi sans jamais avoir travaillé ne font que me renforcer dans l'idée d'un revenu universel. Mais j'ai l'impression au vu de ta réaction d'être un ayatollah fiscal, mais je t'assures que non...

340. Victor Hugo - 02/02/19 16:58
Tu n'as pas de salaire mais tu bénéficies d'allocations qui sont des revenus.
La grande majorité des chômeurs ne perçoivent aucune allocation chômage, et beaucoup n'ont droit à rien du tout après d'hypothétiques allocations.

339. Lobabu - 02/02/19 16:55 - (en réponse à : Totom)
Effectivement, je suis allé trop vite, certains le payent. Je n'admets simplement pas que des hommes politiques se donnent pour objectif de ne plus faire payer une majorité des français alors même, comme dit Victor, que tout le monde est assujetti à des taxes indirectes nettement plus injustes. Mais ce genre de réformes ne se fera pas.

338. Lobabu - 02/02/19 16:47 - (en réponse à : Victor hugo)
Tu n'as pas de salaire mais tu bénéficies d'allocations qui sont des revenus. Évidemment que l'impôt dans ce cas serait symbolique mais justement les symboles, cela compte. Et tiens en contre partie de cet impôt, je suis pour le revenu universel. Cela simplifierait sacrément le maquis des aides et permettrait à des personnes de vivre dignement sans avoir à faire de multiples démarches plus ou moins compliquées à dessein et qui ont comme conséquence que de nombreuses personnes qui en théorie ont droit à des aides ne le savent pas ou ne font pas les démarches pour les obtenir.

337. totom - 02/02/19 15:20
Bien sur que certains chomeurs payent l'IR
Ce n'est pas le fait d'etre chomeur ou pas qui compte

336. Victor Hugo - 02/02/19 14:10
tout le monde devrait payer l'impôt sur le revenu y compris les chômeurs

Quand tu es au chômage, tu n'as pas de revenu, c'est même le principe, alors pourquoi payer un impôt sur les revenus que tu n'as pas, c'est complètement con ta remarque. Ce qui n'empêche pas de devoir payer la TVA, la taxe d'habitation, taxes foncières, même au chômage...

335. Lobabu - 02/02/19 07:49 - (en réponse à : Suzix)
Je ne suis pas simplement pour "yaka taxer les riches" mais je te rappelle que la fraude fiscale c'est 100 milliards d'euros en 2018 et, oui, ces auteurs, il faut les traquer, les faire payer et les foutre en taule au besoin. D'autre part, tout le monde devrait payer l'impôt sur le revenu y compris les chômeurs même si ce sont des petites sommes car c'est le plus juste et qu'il faut être con comme un balai pour se glorifier de faire régulièrement sortir des français de son assiette.

334. froggy - 02/02/19 00:40 - (en réponse à : La realite depasse la fiction)
Esperons pour lui qu'il ne begayait pas quand il prononcait son nom.

Image may contain: one or more people


333. suzix@bdp - 01/02/19 22:35 - (en réponse à : Lobabu)
Le mal français c'est l'état providence et le "yaka taxer les riches" qui va avec. J'ai passé 2 jours avec 3 collègues étrangers dont un espagnol, un Tchèque et un norvégien. Les deux premiers aimeraient être exploités, mal traités et aussi pauvres que le français lambda. Y'a que les français pour ne pas se rendre compte de la chance qu'on a tous avec notre modèle social. Ceux qui en veulent plus, encore et toujours vont le tuer.

332. Lobabu - 01/02/19 22:25
"éclairantS"...

331. Lobabu - 01/02/19 22:24 - (en réponse à : Suzix )
Les situations grecque et française ne sont pas comparables:en Grèce, le clientélisme, la corruption généralisée, le fait aussi que les grands propriétaires terriens dont l'église ne payaient pas d'impôts sur le revenu, idem pour les armateurs sont les responsables de la crise. On n'en n'est pas là en France quand même. Si tu ne connais pas, tu devrais lire les polars de Markaris, Liquidation à la grecque, Le justicier d'Athènes et Pain, éducation, liberté. Ils sont très éclairant sur les responsabilités partagées par toute la société grecque.

330. totom - 01/02/19 21:58
Mais au final le comble du populisme c'est lrem dans l'affaire
Misere, misere comme dirait l'autre

329. suzix@bdp - 01/02/19 21:48
Réseaux sociaux, chaînes d'info en continu font monter le populisme. Chaque opinion compte. La France est sclérosée. Dans 30 ans la France c'est la Grèce d'aujourd'hui.

328. totom - 01/02/19 21:32
Mais pourquoi s'est il agenouille comme une merde ? c'est incomprehensible politiquement pour moi meme si je ne le soutien pas a la base, aucune conviction chez lrem, aucune ligne directrice valable maintenant, le grand neant soumis aux gj

327. suzix@bdp - 01/02/19 21:04
Macron, président sorti de nulle part, réformateur, élu avant ses 40 ans que bcp de pays nous envient, a été perverti par le peuple de futurs clochards que nous sommes tous.

326. totom - 01/02/19 20:55
Lancer le gs debat couteux et forcement creux, admettre le principe que l'on obtient rien sans casseurs,tres mauvais tout ca Alors qu'avatnt qd aprrecie ou pas il etait droit ds ses bottes

325. suzix@bdp - 01/02/19 19:28
pardon pas 2022. Disons en 2027, je baffre du popcorn devant le spectacle de la déchéance de ce joli pays.

324. suzix@bdp - 01/02/19 19:26
Macron ne fait pas tout bien. Et possible qu'il y ait des mecs trop zélés. ... mais rassure-toi ils sont peu nombreux à ce qu'il parait!
Pour les 400.000 emploi créés, c'est peut-être la vérité! Peut-être que tu as vu le solde positif. Et non les créations pures ... (;o)
De toute façon, c'est effectivement des "éléments" de langage parce que les français sont impatients. Rien ne bouge aussi vite. Jamais. Raison pour laquelle il faut tenir un cap assez longtemps sans revirement. Tous ceux qui expliquent qu'une politique est mauvaise ou bonne après 6 mois sont soit des débiles mentaux soit de mauvaise foi. Rien que pour diriger une boite, changer les choses est long. Et voir leur influence encore plus long. Cela se compte en années ... pas en mois. Alors tout un pays ... c'est 15 à 20 ans ... les allemands ont été patients et résilients. Ils ont eu raison. C'est maintenant qu'ils commencent à vouloir tirer le fruit de leurs efforts qu'ils commencent à piquer du nez ... cqfd. Il n'y a pas résultat sans effort.

Macron a fait plein de conneries parce que les circonstances le forcent à bouger trop vite sur plein de choses. Putain il aurait dû tout envoyer balader. Il a été élu, il fait. Là il fait ... des ronds dans l'eau. Moui je te dit, vivement qu'un bon populiste soit au pouvoir en France. Si c'est pas en 2022 ce sera en 2027. Crois-moi tu vas regretter ton vote du premier tour. Tous les français qui auront voté pour le gagnant s'en mordront les doigts mais ce sera trop tard. Moi d'ici 2022, j'espère pouvoir me mettre les doigts de pied en éventail et bouffer du popcorn en me marrant devant tant de connerie humaine.



 
Actualité BD générale
Actualité editeurs
Actualité mangas
Actualité BD en audio
Actualité des blogs des auteurs
Forum : les sujets
Forum : 24 dernières heures
Agenda : encoder un évènement
Calendrier des évènements
Albums : recherche et liste
Albums : nouveautés
Sorties futures
Chroniques de la rédaction
Albums : critiques internautes
Bios
Bandes annonces vidéos
Interviews d'auteurs en videos
Séries : si vous avez aimé...
Concours
Petites annonces
Coup de pouce aux jeunes auteurs
Archives de Bdp
Quoi de neuf ?
Homepage

Informations légales et vie privée

(http://www.BDParadisio.com) - © 1996, 2018 BdParadisio