Quels albums achetez-vous ? (28)

Les 828 commentaires sont triés des plus récents aux plus anciens .

Acces direct aux pages 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17


328. pm - 22/01/19 09:45
J’aime toute la période Franquin mais graphiquement ma période préférée va des héritiers jusqu’au nid et ces deux albums restent mes préférés.
Contrairement à la majorité des lecteurs j’aime moins la période Zorglub/QRN correspondant à la première dépression de Franquin avec un trait qui devient trop nerveux.
Je n’aime pas la période Fournier.

327. helmut perchu - 22/01/19 09:32 - (en réponse à : pour la réhabilitation des Nic & Cauvin)
J'ai déjà eu l'occasion de le dire mais perso j'adore les 3 albums de Nic et Cauvin. Les ayant lu enfants sans faire attention aux auteurs je n'avais pas d'a priori et je trouve que le tandem Spirou -sérieux, réfléchi, limite moralisateur- et Fantsaio -exalté, naïf et maladroit- au top. J'aime aussi beaucoup le duo des mêchants dont j'ai oublié le nom...

326. Stefan - 22/01/19 08:55
Ah oui, au temps pour moi.

Je mélange, faudra que je rejette un oeil, mais effectivement, du Glucose pour Noémie et l'abbaye truquée m'ont laissé un mauvais souvenir et sont bien de Fournier. Il me semble que les Faiseurs d'or et L'Ankou étaient pas trop mals, mais c'est vieux.

Au moins, ceux de Fournier m'ont laissé des souvenirs, les trois de Nic et Cauvin qui se suivent La ceinture du grand froid, la boite noire et les faiseurs du silence, du coup, je ne me souviens plus du tout de quoi ça parle, juste que j'avais pas aimé.

325. helmut perchu - 22/01/19 08:47 - (en réponse à : Stefan)
Le Champignac japonais c’est Fournier il me semble...

324. Stefan - 22/01/19 08:29
heijingling >>Le coup des prénoms, tu as sans doute raison, mais c'est assez anecdotique, j'ai l'impression que que ce détail t'a choqué et t'as gâché l'album qui est quand même plutôt bien fichu.

Sinon, hors Franquin et Tome et Janry, de Fournier, il y avait l'Ankou qui m'avait pas mal impressionné petit, je ne l'ai pas relu depuis très longtemps. Il faudra que je me repenche sur la période Fournier. Il me semble qu'il y en a un de Fournier avec le marsupilami où c'est Franquin qui dessine le marsupilami et qui est pas mal.
Les Nic et Cauvin sont effectivement pas terribles. Relus il n'y a pas si longtemps. On sent qu'il sont bien plombé par la contrainte de devoir repartir à zéro et de réinventer des nouveaux personnages, je crois qu'il n'avaient pas le droit d'utiliser ceux de Franquin, je ne sais pas trop pourquoi, je suis sûr qu'il y en a ici qui sauront. Du coup, ils inventent un espèce de Champignac Japonais pas terrible.

De Morvan j'avais bien aimé l'Homme qui ne voulait pas mourir. A part celui là, Paris sous scène et Spirou à Tokyo m'ont laissé une impression de grand gâchis, de très bonnes idées de départ très mal exploitées et j'ai détesté aux sources du Z. Pour le coup, tentative de rationaliser et de reboot où on voit trop les ficelles. Quand même, effectivement de bonnes idées dans celui là aussi, avec toutes ses références mais le final sent trop le bricolage mal ficelé, ça plombe tout.

J'ai bien aimé aussi les géants pétrifiés, le journal d'un ingénu, Le groom vert de gris, Panique en Atlantique et la femme Léopard. J'ai pris un peu de retard sur les suivants.

323. Lobabu - 22/01/19 06:50
Les pires sont ceux de Morvan. Jamais compris comment il a pu scénariser des Spirou celui-là.

322. heijingling - 22/01/19 00:57
@suzix: Druuna a été créée comme femme sexuée, alors que Spirou a été créé comme un être sans vraiment d'âge ni de sexe, il a quelques apparences d'un jeune homme,jeune garçon, mais il est plutôt abstrait.

@Stefan: je suis tout à fait d'accord avec toi, il y a toujours eu de la politique (donc des tonalités "adultes") dans Spirou, comme dans Tintin, et ceux qui ont reproché cela à MQR lui font effectivement un mauvais procès. Et Tome et Janry ont eu tout à fait raison de s'approprier le personnage, d'en donner leur propre vision, ce qu'ils ont souvent fait plutôt bien...sauf dans MQR (Selon Janry, c'est exactement à partir de La frousse aux trousses qu'ils ont vraiment saisi leur Spirou https://www.actuabd.com/Janry-Spirou-et-Fantasio-J-ai-vraiment-aime-faire-Spirou).
Ce que je reproche à MQR, c'est d'une part le fait d'avoir voulu ultra rationaliser l'univers de Spirou (il ne travaille plus comme groom, donc il doit laisser tomber son costume, Seccotine n'est pas un vrai prénom, on la rebaptise Sophie, etc.), ce quie je trouve d'une naïveté infantile (pareil pour Emile Bravo, d'ailleurs, qui dans Le journal d'un ingénu explique laborieusement pourquoi il n'y a jamais de politique dans Spirou, alors qu'en réalité, il y en a toujours eu). D'autre part, c'est d'avoir voulu y introduire le monde réel avec de gros sabots: donner de vrais noms de lieux et de gens plutôt que Fantasio ou Bretzelburg, c'est en faire une série plus adulte? Absurde. Enfin, enfin, je ne trouve pas qu'ils aient mis une ambiance ou une atmosphère cinématographiques dans MQR, mais celles d'un mauvais téléfilm.

@froggy: bons exemples, dans Le grigri du Niokolo Koba, ou L'ankou, il y a de superbes ambiances, et Spirou y est autant de son époque (les années 70) que sous T&J (les années 80 et 90). Quels sont ceux que tu traites de "pires Spirou" ? Je subodore que L'abbaye truquée en fait partie.

321. froggy - 22/01/19 00:02
Pour en revenir a la question de Totom et avant que nous ne divergions sur Machine qui reve qui 20 ans apres sa sortie continue a faire couler beaucoup d'encre, (etonnant, non?), je crois que nous pouvons recommander et nous sommes tous d'accord dessus, les S&F de Franquin, soit 20 albums. C'est bien simple, c'est purement et simplement phenomenal grace a l'incroyable richesse des histoires. Je considere ces albums, et meme ceux que j'aime moins ou meme pas carrement pas du tout tel Panade a Champignac, son dernier comme des must qui se doivent d'appartenir a n'importe quel bibliotheque de BD qui se respecte. Quand tu les auras lus, ce que je te souhaite de tout coeur, tu pourras te faire ta propre liste de tes preferes. A mon avis, il y a au moins un authentique chef d'oeuvre, Le nid des marsupilammis. Mais chacun a le sien.

Pour resumer, S&F de Franquin=indispensable.

J'ai decouvert la serie avec Fournier qui a fait de tres bons albums, Le faiseur d'or, Tora-Torapa, Le gri-gri du Niokolo-Koba mais aussi certains des pires. La aussi, les opinions varient.

Il te faut eviter de lire les 3 de Broca et Cauvin qui sont epouvantables. Tout le monde est quasi unanime sur la question.

Je ne me souviens plus du tout des Tome et Janry que je n'ai pas relus depuis pres de 30 ans maintenant. Il n'empeche que je garde un tres bon souvenir de MQR, mais il faudrait que je le relise pour confirmer ou non cela.

Pour les Morvan et Munuera, j'ai franchement aime leur dernier Aux sources du Z alors que je n'avais pas du tout aime leurs 3 premiers. J'avoue que je suis un des rares a le penser.

Quant aux Yoann et Vehlmann, il sont fortement decries et je trouve qu'ils ne sont pas terrible pris globalement. Il y a de bonnes choses mais c'est tres irregulier. J'ai la tres nette immpression que Dupuis ne leur a laisse pas assez de temps pour peaufiner leurs albums.

Pour les Spirou de..., le haut du panier est evidemment le premier Bravo, Le journal d'un ingenu. Viennent ensuite les Schwartz et Yann, Le groom vert-de-gris et La femme leopard mais evite comme la peste sa suite, Le maitre des hosties noires qui est une catastrophe. Il semble que tout le monde a aime celui de Veyron et Sente, Il s'appelait P'tirou et tout le monde a raison. A ceux la, je rajoute Panique en Atlantique de Parme et Trondheim que j'ai adore ainsi que je l'ai ecrit ici meme souvent, une de mes couvertures preferees de tous mes albums, un scenario tres amusant qui met bien en valeur le dessin de Parme.

Voila, avec tout ca, et si tu ne les connais pas encore ou tres peu, je t'augure des merveilleuses soirees.

320. Stefan - 21/01/19 22:46
J'aime beaucoup machine qui rêve moi.

Ce n'est pas une question de "plus adulte" ou de "plus politique" cet album pour moi, c'est faire un mauvais procès à cet album.

Des allusions politiques, il y en a déjà dans les autres Spirous de Tome et Janry, en particulier le Rayon noir, Spirou à Moscou, Spirou à New York et surtout au début des Horlogers de la comète.
De la politique il y en a aussi chez Franquin d'ailleurs, que ce soit le dictateur et le champignon, les Zorglub ou Qrn.

Tome et Janry de manière générale ont modernisé Spirou et, leur grand apport, par rapport à leurs prédécesseurs a été de travailler les ambiances, de donner un aspect plus "cinématographique" à ses aventures.

Je trouve ça bien qu'ils aient eus la libertés d'aller jusqu'au bout et de proposer autre chose avec Machine qui rêve.

Si on est fan de ce qu'à fait Franquin, il suffit de relire Franquin, personne pourra jamais faire mieux à mon avis, donc, autant faire autre chose.

Et puis Franquin n'a pas créé Spirou, Spirou existait avant Franquin et Franquin en a fait petit à petit quelque chose de très différent de ce que c'était quand il l'a repris. Donc si on estime que Franquin avait le droit de prendre Spirou et d'en faire ce qu'il voulait, parce qu'il était bon, ben je trouve que Tome et Janry l'ont mérité aussi.

319. pierrecédric - 21/01/19 22:42
Bedonnait coco le haricot.

318. suzix@bdp - 21/01/19 22:35
je ne suis pas d'accord. Certes "MQR" comme tu l'écris reste accessible aux enfants et ados mais c'est bien le fait de toucher à des thèmes dits "adultes" qui a été reproché à Tom & Janry, leur faisant perdre leur job. Si je te suis, tous les héros fantasmés ne pourraient être des adultes puisqu'ils n'ont rien de réel ... juste un exemple rapide, "Druuna" est bien un fantasme et c'est bien une femme sans aucun doute et ses "aventures" sont difficilement mettable entre les main d'un gosse de 8 ans. Enfin moi je le ferais pas ... (;o)

317. heijingling - 21/01/19 22:08
Faut arrêter avec ce délire de vouloir faire un Spirou plus "adulte", c'est ridicule. Spirou ne fait ni pipi, ni caca, et il ne se tripote pas, ce n'est donc ni un ado, ni même un enfant, partant, comment pourrait-il devenir "adulte"? C'est juste un personnage iréaliste, quand on a compris cela, vouloir le rendre "adulte" à renfort d'allusion sexuelles ou politiques est aussi gamin qu'un ado qui serait volontairement grossier, fumerait des clopes ou emettrait des avis sur tout pour tenter de jouer à l'homme.
Et MQR, c'est exactement cela, c'est tellement forcé, cette volonté de le rendre adulte, qu'on dirait l'oeuvre d'un ado mal dans sa peau , cela en devient infantile par rapport aux Spirou qui s'adressent naturellement à tous les publics, et sont de ce point de vue bien plus adultes.
(Et ce n'est pas parce qu'on aborde des sujets politiques que l'on est plus adulte, la preuve, Macron, tout président qu'il soit, a un rapport aux gens assez infantile.)
Des auteurs ont introduit du cul et de la politique dans la B.D. dans les années 60 pour la rendre plus adulte, mais c'était il y a cinquante ans, c'est bon, la B.D. peut s'adresser aussi aux adultes, on n'a plus besoin de rien prouver de ce point de vue.

316. Bert74 - 21/01/19 19:29
En Tome et Janry, mon top est La Vallée des Bannis (inévitablement à lire avec sa première partie, La Frousse aux Trousse, très bon aussi) : excellente histoire qui renferme plusieurs niveaux de lecture et de réflexion et on peut l'apprécier de 7 à 107 ans.

J'aime aussi beaucoup Virus et j'ai une vrai passion coupable pour le très sexy Luna Fatale. Fallait quand même oser le faire et T&J l'ont bien fait. Du coup je leur suis également reconnaissant de leur audace sur Machine qui Rêve.

Après, moi, j'ai découvert Spirou avec Fournier, et du coup je les apprécie bien, surtout l'Ankou.

315. Lobabu - 21/01/19 17:19
"Maxine qui rêve" est une bonne histoire mais pas un bon Spirou. J'aime assez "Virus". Et j'avais oublié de citer "Panade à Champignac" qui est pourtant le 1er Spirou que j'ai lu enfant. De toute façon, n'importe quel Franquin peut être cité rien que pour le sens du mouvement qu'il imprime aux personnages ou aux véhicules.

314. suzix@bdp - 21/01/19 16:54
avec "Machine qui rêve", Tom & Janry ont été très critiqués pour avoir casser un mythe, pour l'avoir rendu "adulte". Ils ont été virés suite à cela. Ils étaient en fait des précurseurs ...

313. suzix@bdp - 21/01/19 16:53
Mes Spirou de Tom & Janry préférés (je ne pensais pas qu'on veindrait à parler d'eux dans le détail!?), hors "Machine qui rêve" que j'aime vraiment bcp :
- "La vallée des bannis"
- "Le rayon noir"

... ah si finalement on a qq best-of en commun.

312. suzix@bdp - 21/01/19 16:50
311. marcel - 21/01/19 16:36
En revanche, Machine qui reve est nullissime.


LOL. Y'a déjà un album, hors Hermann, où on a eu le même avis? (;o)

311. marcel - 21/01/19 16:36
Je suis a peu pres du meme avis que Stefan (y compris sur la deception du diptyque). Mon top 3 sur Tome et Janry, c'est A New-York, A Moscou et Le rayon noir. En revanche, Machine qui reve est nullissime.

310. stefan - 21/01/19 15:31
Pareil qu'un peut tout le monde pour moi, grande affection pour la période de Franquin avec l'impression qu'ils sont globalement, grosso modo de mieux en mieux si on suit l'ordre chronologique avec des ommets en particuliers atteints sur Z comme Zorglun, L'ombre du Z, QRN sur Bretzelburg et Panade à Champignac suivi de Bravo les Brothers.

Et grande affection pour la période Tome et Janry. En particulier j'avais trépigné d'impatience à la sortie de la Frousse aux trousse en attendant la suite La vallée des bannis, qui, à l'époque m'avait un peu déçue mais se laisse bien relire. Un bon dosage chez Tome et Janry, en général, entre l'action, avec des ambiances et un suspense très travaillés et beaucoup de références au cinéma de genre et un humour toujours présent.

309. heijingling - 21/01/19 14:03
Ca dépend de l'age auquel on a commencé à lire, pour ceux qui ont lu les T&J enfants, ce sont maintenant les classiques pour eux, pour d'autres ce sera Fournier, je plains ceux qui ont découvert Spirou avec M&M.
Mais quel que soit l'age de la découverte, les Franquin restent bien au dessus; c'est mon cas, bien qu'ayant découvert Spirou bien longtemps après que Franquin l'ait abandonné.
Franquin a tellement évolué que l'on pourrait croire qu'il s'agit de plusieurs auteurs différents.
De lui, je conseillerais Il y a un sorcier à Champignac, pour un voyage dans une atmosphère fantastique villageoise aujourd'hui disparue, Le nid des marsupilamis, fabuleux album animalier, les deux Zorglub, délirante S.F. politique, QRN, de l'aventure pure avec toutefois le premier personnage post-moderne de la B.D.(M.Switch), Panade à Champignac, désopilante destruction de la mythologie par l'intérieur, Bravo les brothers, hilarant récit animalier, et si on aime l'exotisme, La corne de rhinocéros, Le dictateur et le champignon, Le gorille a bonne mine, Le prisonnier du Bouddha.

308. Lobabu - 21/01/19 12:51 - (en réponse à : Totom)
"QRN sur Bretzelburg", "La mauvaise tête" "Z comme Zorglub"...

307. suzix@bdp - 21/01/19 11:17
étonnant comme les Tom & Janry sont maintenant presque considérés comme des "classiques" de Spirou alors que lors de leurs parutions, les puristes n'en voulaient pas!

306. helmut perchu - 21/01/19 09:34
Perso la période Tome & Janry est ma préférée je pense.
Et l'album qui me vient spontanément à l'esprit est :



305. herve - 20/01/19 21:37
je plussoie les bons choix de Suzix sur ces Spirou hors canal historique.
Sur la période Franquin, celui que je préfère est "le dictateur et le champignon"

Je reste par contre parfaitement hermétique au dernier spin off sur "Champignac et énigma" . Aucun intérêt!

304. suzix@bdp - 20/01/19 21:30 - (en réponse à : tom)
je ne suis pas spécialiste de Spirou contrairement à plusieurs autres bdgestistes auxquels je vais laisser la parole.
Personnellement j’aime bien les Spirou qui sont un peu plus adultes comme “Machine qui rêve” ou parmi les Spirou de “Le journal d’un ingénu” , “Le groom vert de gris”, “Il s’appelait Ptirou” qui ne sont pas de l’aventure pure pour ados. Donc je ne suis pas réellement un fan de Spirou “canal historique”.

303. totom - 20/01/19 20:01
Merci pour la murene je vais essayer en bibli
En fait j'en ai lu qq uns comme new york que j'ai trouve moyen ainsi que la plupart paurus les cinq dernieres annees qui ne m'ont pas marqués

302. pierrecédric - 20/01/19 18:22 - (en réponse à : totom)

Comme c'est le seul que je suis sûr d'avoir lu et l'ai encore.

301. froggy - 20/01/19 17:58 - (en réponse à : Totom)
Est-ce que ta question a trait a n'importe quel Spirou? Que ce soit aussi bien la serie officielle que celles derivees?

Tu n'en as lu aucun?

300. totom - 20/01/19 15:38 - (en réponse à : Spirou)
Y a t-il des spirou ou "spirou par" particulirement bon un peu comme les lucky luke de dupuis et Bonhomme ?

299. suzix@bdp - 20/01/19 02:19 - (en réponse à : froggy)
je vais peut-être revendre mes 5 ou 6 Spirou de Yoann et Vehlmann.

298. froggy - 20/01/19 00:47 - (en réponse à : Suzix)
Non seulement, on se retrouve un peu sur nos achats, mais aussi sur ce qu'on n'achete pas. Il en est ainsi du Champignac qui ne m'interesse pas du tout.

297. suzix@bdp - 19/01/19 23:01 - (en réponse à : hervé)
j'ai aussi failli le laisser mais parce que j'ai eu l'impression que c'est lent et creux ... j'imagine un truc à la "Passangers" avzc Jennifer Lawrence que j'aime bcp. J'espère ne pas être déçu.

296. herve - 19/01/19 22:58 - (en réponse à : suzix)
Hope #1 de Fane chez Glénat collection Comix Buro (janvier 2019) => feuilleté aujourd'hui mais j'ai eu l'impression que le dessin n'était pas achevé. J'ai laissé sur la pile.

295. suzix@bdp - 19/01/19 22:44
Hope #1 de Fane chez Glénat collection Comix Buro (janvier 2019)
Le Grand Mort #8 de Mallié & Djian chez Vents d'Ouest (janvier 2019)

pas pris Champignac, ni Androïdes 5, ni Virus 1 de Ricard chez Delcourt.

294. thierry - 17/01/19 14:14
Ailefroide de Rochette et Boquet... je tourne autour depuis des mois. J'aime Rochette mais j'aime pas la montagne
Oeuvres 2 de Guido Buzzelli

293. Murakami - 17/01/19 13:36
XIII Mystery #13, par Grenson & Van Hamme (Dargaud) - offert par Casemate

292. marcel - 16/01/19 18:46
Du rattrapage de 2018 :
- Le signe des reves 2, d'Urasawa (ils avaient pas le tome 1, que j'avais rate aussi, alors je l'ai commande)
- 3 reveries de MA Mathieu (j'ai hesite, j'ai un peu vu l'interieur, j'ai demande le prix, j'ai re-hesite... et puis au diable les varices)
- Thorgal 36

Et de la nouveaute 2019 :
- Horrifikland, le Mickey de Nesme et Trondheim (je l'ai vraiment pris pour Trondheim, parce que j'aime ni le perso, ni le dessinateur)
- Lapinot 2, Les herbes folles (je ne m'attendais pas a un album si petit, presque aussi epais que large)

291. Piet Lastar - 13/01/19 13:25
Deuxième génération était excellent, notre Maus à nous. Falafel sauce piquante est bien écrit mais le sujet est moins fort.

290. suzix@bdp - 11/01/19 20:20

289. suzix@bdp - 11/01/19 20:15
septembre 2018. Je ne l'ai même pas vu passer en rayon.
BOn la couv' est super moche aussi. A l'intérieur ça à l'air moins "arc-en-ciel". "Deuxième génération" était en N&B c'était moins criard. Tu nous diras si c'est bien?

288. froggy - 11/01/19 20:02 - (en réponse à : Suzix)
I beg your pardon? No comprendo senor.

287. suzix@bdp - 11/01/19 19:47
c'est sortir en 2019 ?

286. froggy - 11/01/19 19:37 - (en réponse à : Suzix)
Mais pour encore combien de temps considerant le Thorgal vu que j'ai prevu que ce soit mon dernier selon ce que je vais penser de celui-ci?

Je suis surpris que tu n'aies pas pris le Kichka, j'avais achete son premier album, Deuxieme generation suite a tes chaudes recommandations.

285. suzix@bdp - 11/01/19 19:26 - (en réponse à : froggy)
juste le Thorgal en commun avec toi. Tu files un mauvais coton mon ami!

284. froggy - 11/01/19 18:47
Premiere fournee de cette annee et reliquat de 2018.

Michel Vaillant 7: Macao
Thorgal 36: Aniel
Theodore Poussin 13: Le dernier voyage de l'Amok
Kichka: Falafel sauce piquante
Cestac: La vie d'artiste
Cestac: Les demons de l'existence
Nejib: Swan 1, Le buveur d'absinthe
Duhamel: Le retour
Gomont: Malaterre
Face de Lune 1: La cathedrale invisible
Moebius: Chroniques metalliques
Peyo et Vincent Odin: Une vie a schtroumpfer

283. Bert74 - 08/01/19 16:28
il y a beaucoup de Gus Bofa chez Blain

Mais ouiii !!! Quel puits de culture ce Laurent !

Ressortir Gus Bofa qui a hanté les livres illustrés que me refourguaient mes parents, grands-parents, oncles, tantes... Avec les Samivel et autres Ralph Steadman, Tomi Ungerer ou Hansi, ralala que de souvenirs...

(oui, j'ai subi une très difficile éducation de type bobo-canal historique...)

282. Bert74 - 07/01/19 13:25

281. Murakami - 04/01/19 13:31
Tarzan - L'intégrale newspaper strips 1967-1969, par Russ Manning (Graph Zeppelin)

280. Victor Hugo - 31/12/18 02:54
Je ne trouve pas le dessin d'une "incroyable modernité" (même si j'adore), il est très inspiré de ce qui se faisait à l'époque en Angleterre, ça ressemble aux dessins de Ronald Searle quand il illustrait Dickens. Daniel Billon (qu'on pouvait voir dans Pilote et qui a beaucoup illustré pour Hachette en Bibli rose et verte) a été beaucoup beaucoup inspiré par Beuville, et on trouve aujourd'hui des traces de ce style chez Cazanave et PH Gomont (qu'est-ce que c'était chiant Malaterre!!!), bien plus que chez Blain je trouve ( il y a beaucoup de Gus Bofa chez Blain).

279. casa - 30/12/18 23:25
Je ne connais pas du tout Beuville, mais je suis très intrigué par l'édition du "morne au diable" par la crypte tonique, histoire initialement parue dans Tintin dans les années 50. Je trouve le dessin d'une incroyable modernité, et il n'est pas sans me rappeler le style de Blain. Quelqu'un l'a vu/lu?

http://www.lacryptetonique.com/-Livres-.html



 
Actualité BD générale
Actualité editeurs
Actualité mangas
Actualité BD en audio
Actualité des blogs des auteurs
Forum : les sujets
Forum : 24 dernières heures
Agenda : encoder un évènement
Calendrier des évènements
Albums : recherche et liste
Albums : nouveautés
Sorties futures
Chroniques de la rédaction
Albums : critiques internautes
Bios
Bandes annonces vidéos
Interviews d'auteurs en videos
Séries : si vous avez aimé...
Concours
Petites annonces
Coup de pouce aux jeunes auteurs
Archives de Bdp
Quoi de neuf ?
Homepage

Informations légales et vie privée

(http://www.BDParadisio.com) - © 1996, 2018 BdParadisio