Que venez-vous de lire et qu'en avez-vous pensé? (19)

Les 741 commentaires sont triés des plus récents aux plus anciens .

Acces direct aux pages 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15


641. Bert74 - 06/09/18 15:38
Les reprises des albums "La bande à Renaud" sont honteusement plan-plan et sans saveur...

Je leur préfère de loin celle du projet TATATSSIN !

640. suzix@bdp - 06/09/18 15:15
Tiens, j'avais pas noté, à nouveau "une annonce dans Libé" !

639. suzix@bdp - 06/09/18 15:13
et "Second génération" écrit en 1983 (?) est très actuel.


638. lobabu - 06/09/18 15:08
Il avait bien cerné le vague à l'âme d'une partie de la société française de la fin des années 70-début des années 80; quand tu écoutes "La chanson du loubard", "Mimi l'ennui" ou "banlieue rouge", tu te rends compte que c'était pas forcément mieux avant.

637. Stefan - 06/09/18 15:06
J'y suis pour rien, je leur fait écouter pleins de trucs depuis tous petits et parfois il scotchent sur un truc.
Un jour y'a Hexagone qui se lance sur le random de mon autoradio et je les entends qui chantent en même temps derrière moi.

Une autre fois, il y en a un qui se fait engueuler par son grand père et il se met à chanter : "Les bourgeois, c'est comme les cochons..."

636. suzix@bdp - 06/09/18 14:58
"Mon HLM" est quand même bcp plus gai et optimiste et qd même bien mordant pour la société française.


635. suzix@bdp - 06/09/18 14:56
"Hexagone" c'est pas la plus joyeuse!


634. Stefan - 06/09/18 14:38 - (en réponse à : Suzy)
Oui oui, j'avais noté la sciure.

Moi j'aime beaucoup Renaud, d'ailleurs, mes fils, à 8 ans ils connaissaient par coeur les paroles d'Hexagone.

633. Stefan - 06/09/18 14:37
Ah ah, non, je parles des disques de reprises hommage sortis en 2014 avec du bon et du moins bon parmi les participants.

Jamais écouté ceci dit, mais faudra que je jette au moins une oreille aux contributions de Thiéfaine, Arthur H, Arno ou Disiz.

632. suzix@bdp - 06/09/18 14:35
Oui oui je cite Renaud et j'en suis fier. Même lors de notre binouze au "club" avec toi d'ailleurs. De la même chanson ! Elle doit m'inspirer "Mon HLM". C'était "mais il parle de'scasser ... toute façon y peut pas, il lui reste à payer, le lave-vaisselle, la télé et la sciure pour ses chats" pour approuver ton saut dans l'inconnu lors de l'achat de ton sweet-home à un moment délicat ... (;o)

631. marcel - 06/09/18 14:32
Ben si, il y a eu les compiles "La bande à Renaud" depuis.
BD qui a... 32 ans.

630. Stefan - 06/09/18 14:19
Ben si, il y a eu les compiles "La bande à Renaud" depuis.

629. lobabu - 06/09/18 14:17 - (en réponse à : suzix)
Voilà une référence que les moins de 40 ans ne peuvent pas comprendre.

628. suzix@bdp - 06/09/18 10:57
"Elle l'a lu dans l'Express, c'est vous dire si elle lit." (;o)

627. herve - 06/09/18 10:31 - (en réponse à : suzix)
oui, sous forme de mensuel.
Comme ça en trois numéro, j'ai lu la bd.

626. suzix@bdp - 06/09/18 08:49
VSD wouaahhh ... ça existe encore!? (;o)

625. herve - 06/09/18 08:06 - (en réponse à : froggy)
Il était en prepublication dans VSD cet été.

624. froggy - 06/09/18 04:11 - (en réponse à : Herve)
Au sujet du XIII Mystery, comment as-tu pu deja le lire? Il est annonce pour octobre.

623. herve - 05/09/18 21:51
L'art de mourir, par Berthet & Raule (Dargaud)

La collection "ligne noire", dirigée par Philippe Berthet est depuis son lancement, un gage de qualité. Ce dernier opus, sur un scénario de Raule (scénariste de "Jazz Maynard")est encore meilleur que le précédent "Motorcity".
J'ai trouvé le scénario plus dense, plus long à lire, bref un très bon one shot.
Je connais assez bien Barcelone, où se déroule le récit, mais là, je découvre encore ici des endroits assez inattendus.(Merci Raule!)
Cet opus qui mêle enquête policière,marché de l'art, et histoire familiale, est un régal de lecture.
Même Berthet, dont j'adore le dessin, prend un parti pris très tranché avec le personnage de Sophie, l'ex femme de Philippe Martin, femme que l'on ne voit jamais réellement.
Les dernières pages, sur un fond musical signé Jacques Brel, sont fort bien agencées.
Comme les autres albums de la collection, voici un album que je relirai avec plaisir, gage d'une bonne qualité.

note;4/5

622. marcel - 05/09/18 10:54
Tiens, d'ailleurs, apres un an et demi d'arret, Le maitre voleur (Thief of thieves) a repris aux US. Ca change encore de scenariste, cette fois-ci, c'est Brett Lewis (connais pas) mais c'est toujours le meme dessinateur (que j'aime bien).
D'ailleurs, le dernier arc scenarise par Diggle en 2016, Gold rush, n'a a ma connaissance pas été traduit par Delcourt.

621. suzix@bdp - 05/09/18 10:52 - (en réponse à : bert)
pas d'accord sur la cause de ce monde parallèle. Cela explique le comportement jusqu'auboutiste du héros.
Pour l'adultère, tu parles de l'assistante qui a couché avec un autre en l'absence de son mari porté disparu suite au cataclysme ? Moi je trouve cela utile parce que ça apporte un peu de tension, de profondeur intimiste sur la façon de réagir que peut avoir l'être humain en de telle situations. C'est par eemple tout l'intérêt de Walking Dead. On s'en fout de combien de zombies (ou de vivants) ils vont tuer aujourd'hui ou comment ce qui est intéressant c'est l'aspect psychologique profond. Et aussi : comment je ferais "moi"!? Finalement l'action n'est que l'écume des choses.

620. marcel - 05/09/18 10:46
J'ai lu que les premiers épisodes d'Outcast (8 ou 9, je crois) et je dois avouer que, pour l'instant, je me fais chier aussi.

619. bert74 - 05/09/18 10:39
A propos de Oblivion Song, j'avais écris ça sur le site d'en face :
Bon, une lecture sympa, mais sans plus. Un peu déçu du Kirkman pour le coup.

Un pitch qui, sans être original, peut être intéressant et on y apprécie l'habitude évidente du ressort scénaristique et narratifde l'auteur, c'est certain, mais je trouve qu'il ne s'est pas foulé pour le coup.
Tous les tics de l'écriture automatique propre aux séries TV sont là : exposition clair et rapide de la trame scénaristique et de l'univers (plus facile à vendre), accroche par une scène d'action immédiate pour lancer l'histoire (pour appâter le lecteur), description succincte et variée des psychologies et des histoires de personnages (suffisamment bateau pour pouvoir broder à loisir),etc. C'est limite du soap (nouvelle dimension, à la desperate housewifes, quand même).

Franchement, les différents personnage sont quand même assez caricaturaux et on se contrefout un peu beaucoup de leur motivations pourtant clairement mises sur le tapis (exemple type, avec la pauvre histoire de pseudo-adultère de l'assistante, là, comme un cheveux sur la soupe). Le double-cliffhanger de fin est lui carrément téléphoné et (chose impardonnable pour un tel outil scénaristique) sans aucun intérêt pour la suite pour une partie (qu'est-ce qu'on en a carrer de savoir à cause de qui ça a commencé ?!).

Vraiment le truc fait pour vendre une idée de série TV. On dirait qu'il y a pris goût avec le succès de WD et Outcast

C'est bien dommage car Kirkman est capable d'infiniment mieux, comme son génialissime et baroque Invincible (et tout l'univers qui va avec).


Donc comme vous quoi...

618. suzix@bdp - 03/09/18 13:51 - (en réponse à : marcel)
oui Kirkman prend son temps ... comme s'il partait pour un truc très long à la WD ... je ne sais pas qi j'achèterai le tome 2.

617. marcel - 03/09/18 13:10
Ca demarre tres mollement, Oblivion song. Je trouve que ca peine a accrocher le lecteur.

616. suzix@bdp - 03/09/18 11:20
PREVIEW de JACKAL chez Glénat collection Flesh & Bones.

PREVIEW de BIKINI ATOLL #2 chez Glénat collection Flesh & Bones.

615. suzix@bdp - 03/09/18 11:07
Lu Oblivion Song #1 de De Felici & Kirkman chez Delcourt (mars 2018)

Par Kirkman l'auteur de Walking Dead. Une partie d'une ville US a été envahie par un monde fantastique et ... violent. En fait il est plongé dans une autre dimension. Un scientifique parvient à passer d'un monde à l'autre et en profite pour ramener des survivants ... qui le considère comme une menace ne sachant pas où disparaissent leurs compagnons. Cela se laisse lire.
Note 3/5.

614. suzix@bdp - 03/09/18 11:02
Lu Charogne de Borris chez Glénat (juin 2018)

Le bon maire dévoué à tous d'un village isolé en montagne vient de faire une crise cardiaque. Le toit de l'église n'étant pas réparé parce que les paroissiens n'ont pas donné l'obole, le curé de la vallée se refuse de monter au village. Il faut donc descendre le corps. Ce voyage initiatique va révéler bien des secrets au sein de cette petite communauté où aucun n'ira directement au paradis c'est certain. On entre bien dans l'histoire mais l'intrigue met trop de temps à se mettre en place. Ce n'est que le dernier quart qui apporte son lot de surprises. J'aurais bien vu qq chose de plus tendu, de plus vif, de plus noir plus tôt dans l'histoire trop planplan à mon goût sur une trop longue partie du récit.
Note 3/5.


Lu aussi deux petits albums (9,90€ c'est assea rare pour le signaler) de la même collection Flesh & Bones chez Glénat.

Jackal de Bingono & Thirault chez Glénat (juin 2018)
Charogne de Borris chez Glénat (juin 2018)
Western violent et noir. J'aime bcp le dessin en crayonné mais j'ai parfois eu du mal à comprendre le déroulement du scénario. J'aurais aimé qqchose de plus recherché, de plus travaillé.
Note 3/5.

et donc Bikini atoll #2 de Khattou & Bec chez Glénat (juin 2018)
Apparemment le tome 1 a été bien sanglant ... il faut que je me le procure! Deux survivants sont seuls sur une île, ancienne zone d'essais nucléaires américains dans les Iles Marshall. Une production publicitaire débarque pour tourner des spots de pub. Malgré les avertissements de la survivante, ils s'installent. L'ambiance est bien mise en place. On sent l'atmosphère qui vibre de peur ... mais il ne passe presque rien. Déception! Mais j'ai bien aimé qd même. (;o)
Note 3,5/5.

J'ai bien aimé ces deux albums. Je vais regarder les autres albums sortis dans la même collection façon "Série B". Possible que tout soit en N&B.

613. suzix@bdp - 03/09/18 10:27
qq'un pour contacter Alex pour qu'il efface ces messages et le bloque?

612. helmut perchu - 03/09/18 10:13
Je sais pas vous mais moi je suis convaincu; il m'inspire confiance ce raymon, je vais de ce pas souscrire à un prêt de quelques millions d'euro.

611. raymon - 03/09/18 08:28 - (en réponse à : raymon.gabriel.bouckaert@gmail.com)

Bonjour Monsieur et Madame

Vous avez urgent besoin d'un prêt pour finir avec vos dettes et sortir de l'impasse ou peut être pour
achevé votre maison. Peut importe vos soucis, je peux vous aider à retrouver votre sourir. Laissez -
moi savoir vos besoins et vous satisfaire dans les 72 heures. Le taux d'interêt annuel est de 2% et ce
prêt est accorder à toutes personnes honnêtes. je suis disponible à vous faire des prêt valable de
1.000€ à 8.000.000€ . Je suis disponible à satisfaire mes clients en une durée maximale de 3 Jours
suivant la réception de votre formulaire de demande.
Veuillez juste nous contacter par E-Mail: raymon.gabriel.bouckaert@gmail.com


Pas de serieux s'abstenir

610. herve - 02/09/18 14:15
Les beaux étés #4: le repos du guerrier Zidrou & Lafebre

Je serai bref: rafraichissant !!

note:3,5/4

609. herve - 02/09/18 14:12
Gagner la guerre #1

Le dessin de Genêt est formidable sur cet album, c'est d'ailleurs la grande qualité de cet ouvrage. En effet, j'en ai trouvé la lecture assez laborieuse.
Avec ses trop nombreux flash-back , le récit oscille entre fantastique et semi-historique, j'avoue que j'ai été un peu perdu dans la lecture.
Une narration plus fluide aurait sans nul doute émoustillé mon intérêt mais là, j'ai eu l'impression de passer à côté de quelque chose.
Les amateurs de "Game of Throne" y trouveront sans doute leur compte entre les conspirations et la magie, moi pas.

note:2/5

608. herve - 02/09/18 13:51
Terra Doloris LF Bollée & P. Nicloux

Cinq ans après "Terra Australis", les mêmes auteurs se sont lancés dans un nouvel ouvrage, encore imposant -près de 350 pages- sur le thème de l'Australie.
Cette fois-çi, nous suivons le destin de deux déportés,celui de Mary Bryant, petite volueuse, et celui Thomas Muir,déporté politique écossais dont le seul but était de fuir ce bagne à ciel ouvert.
Malgré les 350 pages du volume, ce récit se lit très vite,tant le scénario est prenant. On y croise les révoltés du Bounty, l'amiral Nelson, des révolutionnaires français et d'autres personnages.
C'est un livre beaucoup plus sur le périple des évasions de ces deux forçats que sur l'histoire de l'Australie à proprement dit qui est relatée ici, même si la partie intitulée "monologue" est centrée sur cette terre.

Le dessin en noir et blanc de Philippe Nicloux est parfait pour ce récit, surtout sur les planches maritime.

Un beau récit.

note:4/5

607. herve - 02/09/18 13:31
la sortie est prévue en même temps que celui de "Judith Warner", je crois

606. marcel - 02/09/18 13:27
et cela juste avant de nous offrir un second opus de "The XIII mystery, l'enquête".
Ah bon ?... Deja que le premier m'avait fait chier.
J'imagine qu'ils prévoient ca pour l'album 26 (2 fois 13) ?...

605. herve - 02/09/18 12:18
XIII mystery #13 :Judith Warner" Van Hamme & Grenson

C'est Jean Van Hamme en personne qui conclut (définitivement?)cette série de spin off consacrée aux personnages secondaires de la série XIII, et cela juste avant de nous offrir un second opus de "The XIII mystery, l'enquête".
Cet album repose sur le nom de la jolie Judith, que l'on apercevait dans le diptyque "la nuit du 4 août", mais cet album aurait pu avoir comme titre celui de Jessica Martin, tant elle est présente dans les pages de l'album, tout comme dans le lit de Judith. Car Jean Van Hamme ne se refait pas: les scènes saphiques sont en effet nombreuses !
Vieux briscard de scénarii, Jean Van Hamme use (ou abuse) des références de "The XII mystery", en nous vantant la couverture sur quelques cases (on dirait à de la publicité à peine déguisée) et réemploie un certains nombres de protagonistes de la série mère comme David Rigby, Danny Finkelstein, et l'inévitable tueuse Jessica Martin, s'offrant même le luxe de se référer à l'album "Colonel Amos".
L'album est assez dense, avec comme à l'accoutumée des fausses pistes, des poursuites et de l'action. Seule le geste initial de Danny Finkelstein, à la fin de l'album, ne me semblait pas en adéquation avec son caractère.
Côté dessin Olivier Grenson a fait un bon travail, avec un dessin encore plus réaliste que sur sa série "Niklos Koda".
En tout cas, cet album s'inscrit dans les meilleurs de la série.

note :4/5

604. herve - 01/09/18 19:29
The End Zep

Après nous avoir étonné avec "Une histoire d'hommes" et plus que séduit par "Un bruit étrange et beau", ZEP continue avec cet album de trancher avec l'univers que le grand public lui connait.
Il aborde ici une fable écologique, avec des personnages convaincants et assez attachants.
Cette enquête, parfois avec des fausses pistes, est assez bien écrite et débouche sur une fin surprenante.
Zep adopte un dessin réaliste, sur un fond de couleur sépia, qui donne un cachet presque angoissant à l'intrigue.

A découvrir

note:3/5

603. suzix@bdp - 31/08/18 17:44
rhôôô l'autre!

602. helmut perchu - 31/08/18 17:39 - (en réponse à : suzix)
Concernant Alt Life, c'est pas spécialement que j'ai qqchose à en dire mais que c'est le genre de BD qui provoque des discussions sur le fond et donc autre que "j'ai bien aimé" ou "c'est nul".

Pour le coup discussion impossible à l'écrit.

601. suzix@bdp - 31/08/18 17:17
pour Mastadar, j'aurais bien vu justement deux histoires vraiment plus imbriquées comme "Mémoires de nos pères" et "Les lettres d'Iwo Jima" de Eastwood ou le double roman "La rivière à l'envers" avec la vision de Tomek et celle d'Hannah.

600. suzix@bdp - 31/08/18 17:08
J'ai bien aimé ta conclusion très scientifique sur la valeur de la croix qui est donc trop récente pour que des spécialistes la prenne pour l'originale ... alors qu'elle l'est! Carbone 14 tout ça. Et Elefantomas de répondre, "je m'en fous c'était pour faire chier l'autre con!" ... avec mes mots! MouaaaAAAHHH!!! Excellent.

599. Stefan - 31/08/18 16:56 - (en réponse à : Suzy)
Hé hé, merci.

Pour Mastadar, l'idée de la collection c'est de faire des histoires qui peuvent se lire indépendamment mais qui sont liées par une entité maléfique commune : Le Mastadar (commun à tous les livres de la collection) et par un thème commun, dans le cas de celui-ci la forteresse assiégée. En fonction des numéros, les auteurs décident de plus ou moins lier leurs histoires. Ici on a une forteresse assiégée du point de vue des assiégeurs dans une histoire et une forteresse assiégée du point de vue des assiégés dans l'autre. Ils ont délibérément choisi de lier le moins possible leurs histoires pour être libre de leurs intrigues mais que l'on puisse quand même lire ce livre comme s'il s'agissait de la même forteresse dans les deux histoire même si ce n'est pas vraiment précisé ni vraiment important en fait. (je ne sais pas si je suis clair)

Pour mon histoire, j'avais déjà fait beaucoup d'histoires courtes pour des fanzines mais jamais plus d'une dizaine de pages et souvent plus court. Donc là, c'est vrai que c'était la première fois que je m'attaquais à quelque chose d'aussi long (je ne sais plus, il y a une trentaine de pages non?). J'ai essayé d'être carré, de bien travailler ma mise en scène et mes dialogues, et effectivement, de ne pas trop me prendre au sérieux.
Bien vu.

598. suzix@bdp - 31/08/18 16:53 - (en réponse à : helmut)
qu'aimerais-tu dire sur Alt-Life?
AS-tu lu ma contribution plus bas? Est-ce que toi aussi tu as vu plusieurs niveaux de lectures?

597. helmut perchu - 31/08/18 16:44 - (en réponse à : pm)
Je plussoie les aminches et te conseille également vivement Alt Life malgré les dessins qui moi aussi m'ont pas franchement donné envie mais au final colle bien au récit (permettant notamment de "dépornographier" le sexe qui est très présent). C'est une BD vraiment bien faite, et surtout qui donne envie de discuter du sujet traité avec les autres personnes l'ayant lu. Alors essaie d'oublier que j'ai pu te conseiller de lire Nana par le passé et fonce.

596. suzix@bdp - 31/08/18 16:28
Lu également Mastadar "Forteresse" chez Vide Cocagne (septembre 2010) de Fabien Grolleau (pour la face 1) et Thierry Bedouet (pour la face 2).

Etonnant album deux faces en bichromie. Graphiquement c'est vraiment pas mal, surtout pour l'histoire de Grolleau. Par contre j'ai pas tout compris du concept!? (;o) Dis Stefan, y'a un lien direct entre les deux histoires? Je suppose mais c'est pas évident si les deux albums n'avaient pas une sorte de fin commune je ne l'aurais pas deviné!? Alors j'ai juste! (;o)


Lu aussi Eléfantomas chez Vide Cocagne (mars 2013) de S. Radulovic & D. Lanasoa. Super rare! 150 exemplaires SVP! (;o)

Scénario travaillé mais joyeux et sans prétention. Juste pour se faire plaisir n'est-ce pas Stefan!? Ma foi pour un premier essai (enfin je dis ça c'est peut-être pas le cas), c'est plutôt réussi pour la gestion du scénar qui n'est pas linéaire (c'est couillu non!?). Une lecture fort sympathique qui demanderait des petits frères.

595. suzix@bdp - 31/08/18 16:09 - (en réponse à : pm)
... moi aussi à la base ce n'est pas le genre qui me fait choisir une BD plutôt qu'une autre. Cela n'est pas réfléchit. C'est juste que certains thèmes m'attirent bcp et d'autres pas du tout. Je ne choisis pas le genre qui me plait mais je m'emmerde souvent en lisant des polars ou des enquêtes ou du super héros et maintenant de la HF. Le thème fait que j'adhère ou pas à l'histoire, sans doute avec les codes qui vont avec.

594. pm - 31/08/18 15:57
Si, si, le thème d’Alt life me plait bien, c’est le dessin qui risque de bloquer , comme pour les vieux fourneaux, dans un genre très différent.
Ah, encore une chose, je ne considère pas le dessin comme une « apparence » en bandes dessinées.

593. pm - 31/08/18 15:54 - (en réponse à : Suzix)
Bien que pro je ne suis pas vraiment dans le petit monde de la BD, qui m’emmerde bien souvent.
Quznd je dis que je n’ai pas du toit les mêmes goûts ce n’est pas vraiment une critique ( enfin si, tout le mondd sait que tu as des goûts de chiotes (;0)), juste un constat assez étonnant car vraiment quasi systématique.
Je ne fonctionne pas non plus par genre, ou peu, car quand c’est bien c’est bien. Par exemple je ne suis pas très porté sur la SF mais Valerian est une de mes séries préférées et j’adore Moebius. L’heroïc fantasy est a priori à mille lieues de mes centres f’intérêt, ne serait ce que parce qu’elle cache bien souvent le manque total de culture de base de son auteur mais je vais avoir aussi des gros contre exemples ( la quête 1 ère période, certains Thorgal, Bone ...) , donc le genre je m’en tape.

592. suzix@bdp - 31/08/18 15:45 - (en réponse à : pm)
difficile d'apprécier Alt-Life en le parcourant qq pages, surtout si ni le thème ni le dessin ne te plaisent. Je suis convaincu qu'in fine il plaira bcp à 95% des lecteurs ... qui se seront donné la peine d'aller au delà des apparences ou des premières pages.



 
Actualité BD générale
Actualité editeurs
Actualité mangas
Actualité BD en audio
Actualité des blogs des auteurs
Forum : les sujets
Forum : 24 dernières heures
Agenda : encoder un évènement
Calendrier des évènements
Albums : recherche et liste
Albums : nouveautés
Sorties futures
Chroniques de la rédaction
Albums : critiques internautes
Bios
Bandes annonces vidéos
Interviews d'auteurs en videos
Séries : si vous avez aimé...
Concours
Petites annonces
Coup de pouce aux jeunes auteurs
Archives de Bdp
Quoi de neuf ?
Homepage

Informations légales et vie privée

(http://www.BDParadisio.com) - © 1996, 2018 BdParadisio