La politique, c'est nase, lisez plutôt des BD, tome 5

Les 1502 commentaires sont triés des plus récents aux plus anciens .

Acces direct aux pages 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31


1302. froggy - 18/09/18 17:02
1283. suzix@bdp - 17/09/18 09:12 - (en réponse à : froggy)
c'est tiré de quel album?


Tu etais serieux quand tu as poste cela?

1301. froggy - 18/09/18 16:35 - (en réponse à : Lobabu post #1290)
En France, il y a eu la pipe de Jacques Tati, alias Mr Hulot, les cigarettes d'Albert Camus et d'Andre Malraux.

Quand je vois cela, je ne peux m'empecher de penser a 1984 de George Orwell et aux photos retouchees du temps de Staline ou des dirigeants du Politburo en disparaissaient quand il setaient tombes en disgrace.

Terrifiant.

1300. pierrecédric - 18/09/18 14:15
Yakutta

1299. suzix@bdp - 18/09/18 10:57 - (en réponse à : Lobabu)
https://www.lequipe.fr/edition-speciale/la-numerique/5000621/

(;o)

1298. suzix@bdp - 17/09/18 21:02
et je préfère leur façon de vivre leur vie professionnelle que la mienne. Mais on ne se refait pô!

1297. suzix@bdp - 17/09/18 21:00
dans 10 ans, je serai à la casse et ils feront mieux que moi ... ces branleurs! (;o)

1296. torpedo31200 - 17/09/18 20:41 - (en réponse à : suzix@bdp - post # 1295)
Dans 10 ans, ils seront obsolètes. Remplacés par la génération Z ou Y 2.0

1295. suzix@bdp - 17/09/18 20:33
Y'a peu de cadres au chômage ... et je pense que tu te trompes. Il l'aurait aussi envoyé se bouger le cul. Un cadre a moins de raisons d'être longtemps au chômage sauf à vouloir continuer à exercer un job qui n'existe plus ... ou à ne pas vouloir être payé moins qu'avant ... et à ne pas être trop vieux (ça va pas tarder à être mon cas) donc moins dynamique et moins à la page que les plus jeunes qui prennent moins cher. Bon, c'est de moins en moins vrai. Ce qu'on constate c'est qu'on peut + compter sur les anciens que sur la génération Y qui nous cause bien du soucis ma bonne dame! (;o). On a tous les pb listés lorsqu'ils sont arrivés sur le marché du travail y'a 5/8 ans : ils veulent gagner avant de savoir faire quoi que ce soit, ils restent superficiels voire n'en foutent pas une rame, font passer leurs loisirs loin devant leur job (bon ça c'est une philosophie qu'il faudrait que j'adopte un peu plus) et ils n'ont aucune fidélité. Ils vont juste au plus offrant. Ils s'en foutent y'a du taff et comme ils veulent pas s'investir, moins ils restent, moins cela se voit dans leur "évolution" et ils peuvent ainsi "sauter" d'employeur en employeur en bernant chaque nouveau gogo qui croient leur cv ...

1294. Lobabu - 17/09/18 20:17
"parlé"...

1293. Lobabu - 17/09/18 20:16 - (en réponse à : Suzix)
En attendant, il n'aurait certainement pas parler comme cela à un cadre au chômage...

1292. suzix@bdp - 17/09/18 20:14
tiens nous aussi on a du mal à recruter ... des ingé qui veulent faire autre choses que du technique ou du management ça courre pas les rues. Des fois, on prend qd même mais ça marche pas souvent souvent ... et quand ils sont pas trop mauvais, une fois formés, ils se font recruter par des plus gros. On a eu le coup deux fois en 18 mois. Ca fait mal au uc!

1291. suzix@bdp - 17/09/18 20:11 - (en réponse à : Lobabu)
la réflexion de Macron est sans sensiblerie et sans filtre ... des fois ça fait bouger les lignes. Si y'a vraiment pas de boulot en horticulture (ou alors le mecs et pas débrouillard ça arrive aussi souvent, faudrait vérifier) ben il peut se lamenter encore 50 ans jusqu'à la retraite ou bien se rendre à l'évidence, il a peut-être étudier ce qu'il aimait (ou pas d'ailleurs!?) mais s'il veut bosser, il va peut-être qu'il fasse un autre job ... alors en France, on ne donne peu sa chance si on n'a pas le bon pedigree mais il faut tenter. Mais bon dans certains domaines, à part se donner un peu de mal et être pas trop con, y'a pas une longue formation non plus ... heureusement y'a encore des boulots qui s'apprennent en les faisant.

1290. lobabu - 17/09/18 19:21



Quatre futurs ex-chômeurs traversent la rue pour trouver du boulot.

1289. suzix@bdp - 17/09/18 18:58
sinon dans le genre nous vivons dans un pays formidable :

La Cour de cassation estime qu’il n’y a pas d’atteinte au droit de propriété lorsqu’une commune décide de préempter un bien immobilier, même à un prix peu élevé.

Le droit de préemption urbain institué par les communes à leur profit ne peut pas être qualifié de spoliation par les propriétaires. Même s’il se traduit par un achat parfois à très bas prix, la Cour de cassation, dans une décision rendue en juillet dernier, considère qu’il n’y a pas d’atteinte au droit de propriété garanti par la Convention européenne des droits de l’homme.

Un bailleur contestait que la ville de Paris puisse préempter son appartement, en le payant la moitié du prix qu’avait accepté un acquéreur privé à la signature du compromis. Mais il a été débouté. Ce propriétaire invoquait une atteinte disproportionnée à son droit de propriété puisque, au lieu de pouvoir conclure sa vente à 150.000 euros, il ne pouvait plus que renoncer à la vente ou vendre à la commune pour 85.000 euros.
Délibération et insertion dans la presse locale

Si le prix imposé ne lui convient pas, il peut renoncer à vendre, ont relevé principalement les juges. De plus, ont-ils ajouté, ce propriétaire devait accepter l’application des règles d’indemnisation défavorables, imposées par la loi, puisqu’il s’agissait d’économiser les deniers publics. Enfin, le droit de préemption de la collectivité est justifié, selon eux, puisqu’il permet la réalisation d’opérations à des fins d’intérêt général. En l’occurrence, la ville souhaitait transformer l’appartement en logement social. Pour la Cour de cassation, même si ce particulier devait supporter seul l’intérêt général, il n’y a pas d’atteinte disproportionnée à son droit de propriété.

Pour rappel, le propriétaire d’un bien situé dans une zone où seront réalisées des opérations d’aménagement urbain (création d’équipements collectifs, logements sociaux, lutte contre l’insalubrité, reconstruction de quartiers) doit, en priorité, proposer la vente du bien à cette collectivité. C’est le droit de préemption. Le bailleur n’est donc pas libre de céder son logement à l’acquéreur de son choix. La collectivité doit prévenir le propriétaire en lui adressant une délibération qui sera affichée à la mairie pendant un délai de deux mois et d’une insertion dans des journaux diffusés dans le département concerné.



... pensez-y le jour où vous voudrez vendre votre maison et que votre mairie voudra y faire un parking en l'achetant au prix d'un terrain vague! Et aussi, éviter de faire trop chier votre cher maire et ses adjoints ...

1288. suzix@bdp - 17/09/18 18:55
... mais même 1 seul coup de couteau porté à son propre enfant doit mettre de gros warnings aux autorités sociales, policières et autres tribunaux dès l'instant où des soupçons de maltraitance sont présents qq temps plus tard non?

1287. Mr Degryse - 17/09/18 18:43
Non mais le médecin légiste certainement

1286. torpedo31200 - 17/09/18 18:34 - (en réponse à : suzix@bdp - post # 1285)
130 pile ? Elle les a compté ?

1285. suzix@bdp - 17/09/18 09:56
des fois, on se demande comment certaines choses peuvent avoir lieu ...


Enfant, entre 5 et 8 ans, Karine Jambu a été violée à plusieurs reprises sous le toit familial, livrée par ses parents à un « ami » pédophile. Elle attaque aujourd’hui l’Etat en justice pour inaction et a décidé de s’exprimer.
"Je voudrais simplement que la justice reconnaisse ses erreurs pour que le système change. S’il avait fonctionné normalement, je n’aurais jamais subi tout ça… Comment se fait-il qu’on m’ait laissée dans cette famille, alors qu’Anne-Marie avait déjà été condamnée pour un infanticide (NDLR : sa mère, qui a tué un premier enfant de 130 coups de couteau avant sa naissance) ? Et puis, il y a eu tous ces signalements… La justice aurait dû me protéger, elle ne l’a pas fait."



... sans commentaire ... 130 coups de couteaux et ça met pas plus que cela la puce à l'oreille de nos institutions !? ...

1284. suzix@bdp - 17/09/18 09:27 - (en réponse à : piet)
La France n'est plus traumatisée "footballistiquement" par l'Allemagne. Cela depuis 1998. D'ailleurs les stat's nous donnent raison. L'équipe de France de foot contre l'Allemagne c'est :

Matchs: 30
Victoires: 13
Nuls: 8
Défaites: 9
Différence de buts: +2

Par contre, l'équipe que nous avons le plus rencontrée c'est ... la Belgique et là, on devrait faire un complexe!
Match: 74
Victoire: 25
Nuls: 19
Défaites: 30
Différence de buts: -32

(;o)

Je crois que l'équipe de France ne fait plus de complexe d'infériorité que face au Brésil. Et nous craignons toujours l'Allemagne, l'Argentine (de Messi), les Pays-Bas et L'Italie alors que ces deux derniers sont au fond du trou depuis qq temps déjà. ... et on rencontre Allemagne et Pays-Bas dans la nouvelle compétition continentale (Ligue des Nations).

Par contre, sur le plan économique, nous regardons avec envie et étonnement le savoir-faire Allemand et nous disant qu'on est bien trop cons pour pas être capables de faire au moins aussi bien.

1283. suzix@bdp - 17/09/18 09:12 - (en réponse à : froggy)
c'est tiré de quel album?

1282. froggy - 17/09/18 01:06 - (en réponse à : Suzix, post #1265)
Image result for l'homme est-il bon moebius

1281. Piet Lastar - 15/09/18 00:31 - (en réponse à : suze)
Mais je ne parlais pas de football !

Si tu y tiens, en foot, il est question du syndrome "du petit qui jalouse le grand qui ne s'en rend pas compte". Et c'est ça que beaucoup de Français n'ont pas compris, et c'est normal. L'immense majorité des Belges francophones souhaitait que les Diables battent les Bleus, pour une fois le petit qui bat le grand (dans un domaine inoffensif). Damer le pion au grand voisin qu'on jalouse et qui nous appelle "nos amis belges" avec condescendance.
Vous vivez ça avec l'Allemagne qui vous a botté le cul (et pas que sur des terrains de foot). Ils riraient bien de savoir que vous parlez encore de Sevilla'82. Vous avez la seum ! Alors que pour eux, c'est une banale victoire. 4 étoiles !

Vive la France !

1280. longshot - 14/09/18 16:25
Faut dire aussi que « le Français » qui a l'occasion d'aller manger dans des pays lointains n'est peut-être pas représentatif « du » Français.

Et que le Français qui va à l'étranger dans le cadre d'une mission d'entreprise, et celui qui voyage façon routard sac au dos n'ont pas forcément non plus la même approche de la bouffe.

1279. Quentin - 14/09/18 11:42
Je pense que la différence se fait surtout au rapport à la nourriture. Certains voient la bouffe pour son côté fonctionnel: on bouffe pour se remplir la panse et prendre de l'énergie, et on boit de l'alcool pour se saouler la gueule, point. D'autres voient la bouffe comme un plaisir (plaisir qui, soit dit en passant, est considéré comme un péché dans le puritanisme) ou comme un moment de socialisation. On trouve bien sûr des Francais dans la première catégories, mais je pense qu'ils sont en moins grande proportion qu'au Danemark. Je vous renvoie d'ailleurs au film "Le festin de Babette": beaucoup de choses ont changé en 250 ans, mais un peu du fond reste encore le même.

1278. suzix@bdp - 14/09/18 11:37
Tiens encore un trait très français et bcp moins présent ailleurs : le self-bashing. Et après vous venez me dire qu'on est arrogant ... faudrait savoir les gars! (;o)

1277. Mr Degryse - 14/09/18 11:26
Le français a longtemps était un gros con, pas du tout ouvert à la cuisine étrangère. Il réclamait son petit déj traditionnel, sa baguette ( dans des pays ayant une autre sorte de pain)etc Cela s'améliore un peu.

Enfin, je pense surtout que la bouffe s étant normalisé dans le monde ( burgers, pizza), le français dont le goût pour les bons produits et la bonne cuisine a disparu, n'est pas plus nul qu'un autre.

1276. pm - 14/09/18 11:24 - (en réponse à : Suzix)
En fréquentant des milieux plus hétérogènes tu constaterais tout autre chose. Ce que tu constates c’est le formatage d’une certaine culture d’entreprise à un certain niveau de compétences, ça n’a rien d’universel.

1275. pm - 14/09/18 11:21 - (en réponse à : Quentin)
L’image du français qui bouffe avec plaisir la cuisine locale ne me semble pas justifiée, j’ai tellement d’exemples contraires.

1274. pm - 14/09/18 11:19
Mais c’est n’importe quoi, il y a énormément de français qui mangent n’importe quoi, des plats industriels avec des tas de produits transformés bien dégueulasses et qui ne vont jamais au marché ni même au rayon produits frais du supermarché. Et je connais bien des américains, réputés inventeurs de la malbouffe, qui font très attention à ce qu’ils mangent.
Ensuite qu’il y ait des différences culturels culinaires selon les régions c’est évident. Au bord de la méditerannée on ne va peut être pas trouver les mêmes produits frais locaux qu’au Danemark.

1273. Quentin - 14/09/18 11:02
Il suffit de reprendre ce que dit Suzix sur l'image du Francais qui mange avec plaisir la bouffe locale. C'est vrai à condition que la bouffe locale soit bonne. Parce que si elle est dégueu comme dans les pays anglo-saxons, le Francais il retombe bien vite dans son arrogance sur la supériorité de sa cuisine. Je m'inclus d'ailleurs volontiers dans cette image du Francais arrogant même si je suis citoyen belge (on a beaucoup en commun au niveau bouffe). J'ai un peu de cette arrogance et on me la reproche d'ailleurs régulièrement.

1272. suzix@bdp - 14/09/18 10:53
je pense l'inverse. Et je le constate très régulièrement.

1271. pm - 14/09/18 10:50
Des cultures différentes, oui, qui induisent une certaine façon d’aborder les choses dans le travail, des traits de caractères nationaux je n’y crois pas du tout.

1270. suzix@bdp - 14/09/18 10:34 - (en réponse à : pm)
je travaille très régulièrement avec des allemands, des américains et des anglais. Parfois avec des italiens, des néerlandais, des polonais, des suédois, des espagnols et des suisses. Il y a qd même des tendances communes bien caractéristiques pour chaque pays. D'ailleurs, nous suivons parfois des formations pour apprendre à travailler ensemble (genre "Business across cultures") et je peux te dire que ce qui est décrit n'est quasi pas remis en cause par les participants des différents pays alors que pourtant cela peut presque apparaitre caricatural tellement les différences sont stupéfiantes. Et pourtant ...

1269. pm - 14/09/18 10:25 - (en réponse à : Piet)
Mais c’est juste un lieu commun, pas un avis. Il y a des français arrogants, d’autres pas du tout, des belges mauvais perdants, d’autres qui ne le sont pas, ça n’a pas grand sens. Je ne crois guère aux traits de caractère nationaux.

1268. suzix@bdp - 14/09/18 10:24 - (en réponse à : piet)
Les belges ont effectivement joué un football plus beau que celui des français. Les français ont longtemps eu une vision romantique du football comme les néerlandais de Cruyff. Cela allait bien avec notre vision "gauloise" de l'affrontement. Le pragmatisme anglais nous l'a souvent fait payé : des archers et des piétons pour égorger les chevaleresques français ... on a toujours un peu cela en nous mais cela passe, notamment à cause des défaites. En football on a longtemps été les champions de monde des matchs amicaux et nous avons bcp pleuré face à la rigueur allemande (82 & 86) et même admiré le catenaccio italien qui les faisait gagner. Les années 2000 ont été sous le signe de la possession de balle notamment avec les 3 titres consécutifs de l'Espagne biberonnée au "tiki-taka" qui a été vu comme du beau football, un football de mouvement, de pression haute et surtout de passes. Cette coupe du monde a détruit cette tactique qui s'était mise à ronronner (Espagne, Allemagne ...). La possession n'est plus la règle pour gagner. Ce qui compte c'est la "transition rapide vers l'avant". Deschamps, l'a compris avant les autres et sans doute poussé par les caractéristiques de certains de ses joueurs et les choisissant ainsi aussi a tout basé là-dessus. Il n'a pas copié. Il a innové et il a eu raison. C'était quoi le style de la Belgique? Du beau jeu? C'est pas un style. L'équipe de France a juste détruit le football belge dans ce match. Y'a qu'à voir les statistiques du match France/Belgique:
Tirs 13/8
Tirs cadrés 5/3
Coups-francs 17/7
Corners 4/5
Arrêts 3/4
Fautes 6/16
Possession de balle 39%/61%

Oui les belges auraient pu gagner mais les stats parlaient pour la France comme le résultat final ... quand les belges disent qu'ils ont perdu contre une équipe qui ne leur était pas supérieure, c'est à la fois vrai (1-0 ce n'est pas une grosse diff) et complètement faux. La France a été dominée mais elle s'est laissée dominée. Si elle avait été menée 0-1, peut-être aurait-elle trouvé les ressources tactiques, physiques et mentales pour s'imposer. On ne le saura jamais ... on a pas besoin; on est champions de monde pour 4 ans et demi! (;o)

1267. Piet Lastar - 14/09/18 07:50
"Ca c'est vraiment un truc que j'entends souvent chez les belges de parler de l'arrogance des français. Or cette généralité, comme toutes les généralités, ne veut absolument rien dire.
Et parfois c'est le contraire"

Absolument d'accord avec toi, cependant, nous sommes voisins et nous parlons la même langue, la vôtre d'ailleurs... Nous regardons vos télévisions et vos films, lisons vos livres, écoutons vos débats politiques et les interviews de vos sportifs, nous allons visiter votre magnifique pays : on vous adore ! Donc balayer notre avis d'un revers de la main me semble inopportun.

1266. pm - 14/09/18 01:38
Mais de là à dire que les Francais s'intègrent mieux dans une autre culture grâce à leur curiosité gustative, je ne pense pas. Leur arrogance, leur suffisance, leur sentiment de supériorité font souvent pencher la balance dans l'autre sens.

Ca c'est vraiment un truc que j'entends souvent chez les belges de parler de l'arrogance des français. Or cette généralité, comme toutes les généralités, ne veut absolument rien dire.
Et parfois c'est le contraire.
Au football par exemple, l'équipe belge a semblé beaucoup plus arrogante que l'équipe de France en n'étant pas capable de reconnaître sa défaite.
Ceci étant dit je ne reconnais pas trop le français qui voyage et qui a plutôt tendance à regretter son steak-frites qu'à être curieux des plats exotiques dans les commentaires de suzix.

1265. suzix@bdp - 13/09/18 18:45
en parlant de mets raffinés, Aimez-vous la cuisine amazonienne?

1264. marcel - 13/09/18 16:16
Question de proportion et d'habitude. Du chili sans piment ou des sushis sans wasabi, ca n'a pas le meme gout. Si c'est bien prepare, ca ne doit pas faire disparaitre le gout pour autant.
Perso, j'aime bien que ca pique un peu si la recette le demande, mais pas que ca emporte la bouche.
Dans certains pays, on trouve que c'est l'ail qui "gache le gout".

Au passage, je suis toujours etonne de cette habitude d'utiliser "epice" a la place de "piquant". On peut mettre plein d'epices dans la bouffe sans que ca pique du tout (cf. la bouffe afghane).

1263. froggy - 13/09/18 15:58
Je ne sais pas ce qu'il en est pour vous mais mon education culinaire francaise m'empeche de manger epice (a propos vous arrivez a faire cela a faire en meme temps?).

Ce que j'aime dans un plat, c'est gouter aux ingredients qui le compose, la viande, les legumes, les sauces, les saveurs et assisonnements etc. Or, quand il y a trop de piments et que cela vous met la bouche en feu, je trouve d'abord, cela tres desagreable mais surtout on ne goute plus rien puisque le piment couvre tout le reste. Aucun interet pour moi.

1262. suzix@bdp - 13/09/18 14:51
Voilà! C'est pour ça que je me faisais préciser les choses!

1261. marcel - 13/09/18 14:38
fade avec du goût, un nouveau concept sans doute!?
Un peu comme le one-shot qui fait partie d'un cycle.

1260. marcel - 13/09/18 14:38
Ca a vachement de gout, la viande de cheval.
C'est pour ca que je suis contre le PMU et le rodeo : on ne joue pas avec la nourriture.

1259. suzix@bdp - 13/09/18 13:25
fade avec du goût, un nouveau concept sans doute!?

1258. pierrecédric - 13/09/18 13:05
Je n'aime pas la viande d'équidé, c'est trop fade.
Pourtant j'aime ce qui est très peu ou pas du tout salé, mais cette viande à aussi un de ces goût...

1257. pierrecédric - 13/09/18 13:04
Je n'aime pas la viande d'équidé, c'est trop fade.
Franchement le plus dégueux pour moi c'est bien la cervelle, quelle qu'elle soit, le boudin noir ou blanc et le museau sont pas mal dans le genre aussi.

1256. bert74 - 13/09/18 11:07
Outre les escargots et les grenouilles, il y a déjà pas mal de monde à nous reprocher la viande de cheval... Pourtant c'est bon...


1255. marcel - 13/09/18 10:26
Je crois qu'il y a un os qui change entre les deux, mais faut etre veto ou un truc comme ca pour le reperer.

1254. longshot - 13/09/18 09:18
C'est d'ailleurs pour ça — paraît-il — que quand on achète un lapin chez le boucher, il est toujours vendu avec la tête.

1253. pierrecédric - 13/09/18 06:08
C'est d'ailleurs pas les plus dégueux comparer à manger de la cervelle de veau ou autre.



 
Actualité BD générale
Actualité editeurs
Actualité mangas
Actualité BD en audio
Actualité des blogs des auteurs
Forum : les sujets
Forum : 24 dernières heures
Agenda : encoder un évènement
Calendrier des évènements
Albums : recherche et liste
Albums : nouveautés
Sorties futures
Chroniques de la rédaction
Albums : critiques internautes
Bios
Bandes annonces vidéos
Interviews d'auteurs en videos
Séries : si vous avez aimé...
Concours
Petites annonces
Coup de pouce aux jeunes auteurs
Archives de Bdp
Quoi de neuf ?
Homepage

Informations légales et vie privée

(http://www.BDParadisio.com) - © 1996, 2018 BdParadisio