Angoulême 2018

Les 396 commentaires sont triés des plus récents aux plus anciens .

Acces direct aux pages 1 2 3 4 5 6 7 8


346. marcel - 26/01/18 11:29
Vu que je ne vais pas sur les réseaux sociaux, je ne savais pas qu'il y avait eu une "vague" pour Corben. Mais quand bien meme, ca me surprend un peu qu'il ait été prefere a Guibert.

345. torpedo31200 - 26/01/18 11:22 - (en réponse à : marcel - post # 294)
On pouvait deviner que Corben serait Grand Prix depuis lundi ou mardi dernier. Car certains auteurs ne sont pas des monstres de subtilité quand ils expriment leur satisfaction sur les réseaux sociaux.
(Ou alors ils pensent vraiment qu' on ne devine pas leur choix, entre trois finalistes aussi différents)

344. suzix@bdp - 26/01/18 11:22 - (en réponse à : dany)
et je ne sais pas si je souhaite vraiment l'avis d'un pro ou d'un artiste. Prendre des cours de photo me plairait par contre mais je crois que je ne supporterais pas des exercices imposés. Ce qui m'importe c'est que cela me plaise à moi. Rien à foutre que cela plaise aux autres . D'ailleurs assez souvent les photos que je préfère ne font aucun effet ... artiste incompris je suis ! (;o)

343. suzix@bdp - 26/01/18 11:14
Merci Dany pour tes réponses.

Basquiat (que je ne connaissais pas), si on tape son nom sur Google image, on tombe sur des centaines de photos que j'aime vraiment bcp. Pourtant je ne suis pas un inconditionnel de l'art moderne. Mais là, j'adore. Je me demande même si je vais pas chercher une affiche, une repro à mettre sur l'un de mes murs. C'est une claque pour moi. Alors j'imagine dans les 80's (c'est cela son âge d'or?). Donc pour toi c'est surfait. Elle est sans doute là la diff entre un pro artistique et le commun du "public".

Pour la photographie, bien évidemment que si je montre cela à un pro, il va trouver que c'est pas au niveau. J'aime photographier ... mais pas sur commande. Et dans certaines circonstances, quand la situation s'y prête, je parviens à faire des photos assez satisfaisantes (pour moi). Et comme tout amateur, je ne les montre pas (;o). Et je les regarde à peine après. Juste d'avoir obtenu ce que je souhaitais ou même parfois un truc "sympa" me satsifait et je passe à la suite. Alors je vais pas montrer cela à ma famille dans le but de me faire mousser. Non, on vient me demander de shooter parce que ce que j'ai fait la fois d'avant a plu aux gens. Bien évidemment que c'est pas artistiquement poussé. Je shoote pas dans un studio, je n'amène pas mes accessoires, je ne maquille pas mes mannequins! (;o). Par contre, je ne trouve pas mes photos moins bonnes que les photographes professionnels payés pour couvrir un évènement. Que ce soit des évènements sportifs (régionaux) ou familiaux. Le dernier exemple est le mariage de mon beauf. Il y avait deux photographes pro ... et l'autre jour, mon beauf m'a dit (sans que je lui demande rien, sans qu'on parle photo) que mes photos étaient plus réussies que celles des pros qui sont décevantes. D'ailleurs la photo qu'il a mis sur son compte facebook, c'était l'une de celles que j'ai prise de lui ... que j'avais même hésité à donner parce que j'aurais aimé un plan différent (que je ne pouvais faire parce que les pros étaient mieux placés) ... une amie a mis en fond d'écran la photo que j'ai pris de sa fille et ses collègue pensent que c'est une photo faite pas un pro. Bon y'a quand même des signes qui me font dire que je suis pas trop mauvais. Mais de là, je vais pas pousser à penser que je fais aussi bien que les artistes photographes (les vrais).

Philosophiquement, est-ce que apprendre à l'art dans ces cours ne formate pas la création artistique ?

342. Danyel - 26/01/18 10:48
Il faut une éducation qui rende possible de situer l'œuvre dans son contexte. Surtout avec l'avènement de l'art moderne et plus encore avec l'art contemporain.

341. Danyel - 26/01/18 10:45
Est-ce que vous pensez qu'un quidam est capable de se rendre compte de ce qui est exceptionnelle dans un art qu'il n'a pas appris?

Non. Il faut une éducation qui rende possible de situer l'œuvre dans son contexte. Ensuite, s'agissant de peinture ou de dessin, il faut regarder, beaucoup, tout et longtemps. Passer du temps implique une dimension contemplative qui semble hors de portée de la plupart des gens. C'est pourtant comme cela qu'on aiguise son regard et qu'on développe sa sensibilité.
Tu noteras que je ne parle pas d'intellect.

Quand je vois les Basquiat, cela me semble évident que c'est génial (ou c'était à l'époque).

Pas moi. L'aura médiatique de Basquiat relève pour moi du performatif. Des instances légitimantes nous disent que c'est génial, alors tout le monde le croit. Je ressens Basquiat comme un phénomène surfait.

On me dit assez régulièrement que mes portraits sont très réussis ... certaines personnes (dans des circonstances que je veux pas détailler ici) viennent me voir pour que je prenne des photos pour eux.

C'est qui "on" ? Si ce sont des amis, des collègues ou des membres de ta famille, cela n'a aucune valeur. Il n'y a que l'avis de professionnels qui puissent t'apporter quelque chose et te faire progresser. Se satisfaire des louanges de ses proches n'apporte pas grand chose.


Impossible de distinguer le génie du bon artisan
Il y a de la place entre les deux extrêmes.

Une dernière chose : le beau est une notion dépassée en art. Ce n'est plus comme cela que l'on juge une œuvre.

340. marcel - 25/01/18 20:54
Ont-ils ete recompenses pour l'ensemble de leur oeuvre ou pour un album en particulier?
Non, l'album, comme tu le disais, c'est un prix "etranger". La, je parle bien du Hall of fame, donc pour toute leur carriere.
D'ailleurs, j'ai precise que c'etait parfois posthume, donc forcement pas pour un album sorti dans l'annee...

339. suzix@bdp - 25/01/18 20:07
... je suis peut-être tombé sur le futur Basquiat avec mon graffiti sur carton! (;o)

Question aux artistes ici présents : Kiki, Laurent, O!

Est-ce que vous pensez qu'un quidam est capable de se rendre compte de ce qui est exceptionnelle dans un art qu'il n'a pas appris? Quand je vois les Basquiat, cela me semble évident que c'est génial (ou c'était à l'époque). ... mais est-ce qu'une pâle copie ne m'aurait pas tout autant plu !?

En photographie par exemple, je pratique et j'aime bcp les portraits, le N&B et la photo de rue (très difficile) ... alors les 3 réunis, je pourrais y passer la journée. Du coup je regarde ces thèmes sur le net et sur les bouquins de photographie (j'achète pas, faut pas déconner! (;o). Si certaines photos sont visiblement très réussies ou rares ou juste sublimes, il y en a qd même bcp que je trouve très banales pour être ainsi mise en avant dans des bouquins. Cela s'apprend mais est-ce un bien qu'on te dise ce qui est beau et/ou remarquable et pourquoi ? ... j'aime les portraits, vraiment. Si le sujet m'inspire, ça me plait vraiment de shooter. On me dit assez régulièrement que mes portraits sont très réussis ... certaines personnes (dans des circonstances que je veux pas détailler ici) viennent me voir pour que je prenne des photos pour eux. Je vois pourtant toutes les imperfections et le pire c'est lorsqu'on me dit que telle photo est superbe alors que visiblement elle est fouaré ... tout de suite ça remet les idées en place : sans formation, la plupart des gens sont capables de dire ce qui leur plait mais ne sont pas capables de dire pourquoi. Donc pas d'amélioration possible. C'est tout au feeling. Et donc impossible de distinguer le génie du bon artisan ... c'est une question! (;o)

338. pm - 25/01/18 20:02 - (en réponse à : suzix)
Quand le tag vaut potentiellement plus cher que l'immeuble il n'y a pas de limite.

337. suzix@bdp - 25/01/18 19:52
ah ouais qd même! On fait donc de l'archéologie de tags!!
J'aime bien l'idée? J'aime bien les peintures sur les murs. A mon dernier passage à SF, je sortais le soir seul pour aller photographier les murs peints.

336. pm - 25/01/18 19:14 - (en réponse à : kikôm suzix)

335. froggy - 25/01/18 18:16
334. marcel - 25/01/18 17:22
Euh... Le comic con a une sorte d'equivalent, le Will Eisner Hall of fame, a la difference qu'il peut aussi etre posthume.
Certes, la majorite des auteurs est americaine, mais il y a quand meme quelques Français (Moebius, Uderzo, Goscinny), belges (Hergé) ou italiens (Pratt), et quelques japonais aussi. Le dernier etranger recompense était justement un Français, Tardi, il y a deux ans.


Ont-ils ete recompenses pour l'ensemble de leur oeuvre ou pour un album en particulier?

334. marcel - 25/01/18 17:22
Euh... Le comic con a une sorte d'equivalent, le Will Eisner Hall of fame, a la difference qu'il peut aussi etre posthume.
Certes, la majorite des auteurs est americaine, mais il y a quand meme quelques Français (Moebius, Uderzo, Goscinny), belges (Hergé) ou italiens (Pratt), et quelques japonais aussi. Le dernier etranger recompense était justement un Français, Tardi, il y a deux ans.

333. froggy - 25/01/18 17:17
330. Mr Degryse - 25/01/18 17:07
Alors tu vois c'est la différence entre un festival qui s'appelle comics con et un autre qui s'appelle festival INTERNATIONALE de la bande dessinée.


C'est pour cela que Besson y etait venu presenter les premieres images de Valerian?

332. pm - 25/01/18 17:17 - (en réponse à : Encore une autre solution)
Arrêter la production numérique à la tablette graphique afin de mieux pouvoir vendre ses planches. Le marché des originaux a explosé ces dernières années, autant que les auteurs en profite.
Sinon, le revenu universel je suis certain qu'on y arrivera. Dommage qu'Hamon ait plombé l'idée pour un moment par son impréparation.

331. pm - 25/01/18 17:13

330. Mr Degryse - 25/01/18 17:07
Alors tu vois c'est la différence entre un festival qui s'appelle comics con et un autre qui s'appelle festival INTERNATIONALE de la bande dessinée.


329. froggy - 25/01/18 16:51
Je vous rassure, ce n'etait qu'une blague. Je sais tres bien qui est Corben meme si je n'ai jamais rien lu de lui. Je feuilletai Metal Hurlant tous les mois chez les marchands de journaux. Je ne l'achetai pas car je trouvais la revue trop inegale.

Il n'empeche que le fait que ce soit Corben m'en touche sans faire bouger l'autre. Tant que Manara ne l'aura pas, je me fous d'Angouleme.

Sinon, et au risque de passer pour un epouvantable chauvin, je suis toujours un peu etonne quand je vois Angouleme recompenser un auteur americain alors que le Comic Con de San Diego n'a jamais honore un auteur du FB. Il n'y a que la recompense du meilleur album etranger.

C'est ca qui est chiant ici, si ce n'est pas americain (ou a tout le moins) en langue anglaise, point de salut.

328. suzix@bdp - 25/01/18 16:38 - (en réponse à : kikom)
si les couleurs de ce graff tiennent 50 ans, ça me va! (;o)

327. Kikôm - 25/01/18 16:34
années 70 et 80 n'existeraient plus.

Et puis 40/50ans, c'est pas ce que j'appelle durer très longtemps non plus hein!

326. suzix@bdp - 25/01/18 16:31
318. Kikôm - 25/01/18 15:06 - (en réponse à : suzix)
Je peux pas vraiment savoir sans l'avoir sous le nez, mais la plupart du temps le graph c'est fait à l'arrache avec des matériaux de merde, de la peinture bas de gamme. Donc non ça tiendra certainement pas très longtemps.



... tu crois pas si bien dire! Le support est du carton bien niqué de partout. Mais c'est une des raisons qui m'ont mis la puce à l'oreille! Donc je peux pas aimer ce dessin en partie pour ce support trash et regretter qu'il ne soit pas "noble"!(;o)


320. pm - 25/01/18 15:10 - (en réponse à : kikôm)
A mon avis il y a moyen de fixer tout ça, sinon les graffs célèbres des années 70 et 80 n'existeraient plus.



Fixer? Avec une sorte de vernis ?

325. froggy - 25/01/18 16:28

324. Quentin - 25/01/18 15:56 - (en réponse à : Lien Rag)
Oui, mais alors si on va dans cette direction, il y a encore mieux: le revenu universel de base. C'est pas pour demain, malheureusement.

323. pm - 25/01/18 15:24
Dans le monde de l'édition classique, de nombreux romanciers sont prof de français par exemple. Même des romanciers à succès comme Daniel Pennac, qui l'est resté très longtemps.
Donc cumuler deux jobs ne semble pas impossible.

322. Lien Rag - 25/01/18 15:15 - (en réponse à : post 313)
Ah si y'a une troisième solution, tout le monde (ou presque) à 20 h de travail par semaine (ce qui est largement réalisable en abandonnant les bullshit jobs qui comme leur nom l'indique n'ont aucune utilité sociale ou économique) et les artistes amateurs dessinent/créent pendant les 20 à 40 h qu'il reste, jusqu'au jour où ils ont le talent pour passer professionnel (ou au moins ils se seront bien amusés).

Y'a le revenu contributif de Bernard Stiegler, aussi, qui peut être à creuser.

321. Kikôm - 25/01/18 15:12
Quels graffs célèbres?

320. pm - 25/01/18 15:10 - (en réponse à : kikôm)
A mon avis il y a moyen de fixer tout ça, sinon les graffs célèbres des années 70 et 80 n'existeraient plus.

319. pm - 25/01/18 15:08 - (en réponse à : kikôm)
On voit que tu es du coté artiste, mais je t'assure qu'un collectionneur n'en a absolument rien à battre de savoir le temps passé sur une toile ou une planche.
En Bande dessinée les auteurs qui vendent leurs planches utilisent souvent cet argument, et tentent parfois de vendre plus cher qu'en galerie ou en salle des ventes, mais c'est un argument qui ne pénètre absolument pas dans la tête du collectionneur/acheteur.
Pas sûr que pour Uderzo une planche de Junior ait été significativement moins longue à faire qu'une planche d'Astérix. Pourtant le rapport marchand est de 1 à 100.

318. Kikôm - 25/01/18 15:06 - (en réponse à : suzix)
Je peux pas vraiment savoir sans l'avoir sous le nez, mais la plupart du temps le graph c'est fait à l'arrache avec des matériaux de merde, de la peinture bas de gamme. Donc non ça tiendra certainement pas très longtemps.

317. Kikôm - 25/01/18 15:03
Kikom avait sdit qu'il lui faut des jours (des semaines?) pour faire une toile.

Mes dessins, selon le format, prennent de deux semaines à 6 mois. Mais effectivement ça ne joue en rien dans leur valeur artistique. Bien que ça témoigne et assure d'un minimum d'investissement quand même. Personnel, physique, mental, émotionnel, financier...

316. suzix@bdp - 25/01/18 15:03
ce qui est chouette sur ce graff c'est les couleurs bien flashies, vu le support je m'attendais à qqchose d'un terne mais non. Tu crois que ça va rester comme cela qq temps ou bien ça va passer ?

315. Kikôm - 25/01/18 15:00 - (en réponse à : pm)
Le temps passé ne fait donc rien à la valeur ( artistique et marchande).

A la valeur artistique, évidemment non. A la valeur marchande, évidemment non plus... mais en fait si un peu quand même. Surtout quand c'est long, survie oblige. Dans l'autre sens c'est moins important.

314. Kikôm - 25/01/18 14:59
quoi que pour la technique exacte il faudrait que je demande parce que je vois pas bien comment faire aussi fin à la bombe de peinture

Parce que ça doit être fait à l'aérographe.

313. Quentin - 25/01/18 14:59
Ce sont deux facettes du même problème, je suis bien d'accord. Mais en se focalisant sur la responsabilité des éditeurs-éditrices (tiens, là on s'en fout de la parité, mais où sont les éditrices? Est-ce que ce n'est pas une carence à ce niveau là qui explique la discrimination structurelle dans la profession?), les auteurs ne se focalisent que sur une des deux facettes et oublient l'autre.

S'il y a trop de (mauvaises) BD sur le marché, c'est aussi parce qu'il y a trop de (mauvais) auteurs-auteuresses sur le marché. Si 53% auteurs se font exploiter de telle manière, c'est bien entendu parce que les éditeurs sont des salauds (ou ne font plus leur travail de sélection en amont, ce qui revient aux mêmes effets), mais c'est aussi parce que les auteurs se laissent exploiter au lieu de chercher ailleurs un travail plus valorisant et plus rémunérateur. Il y a donc 2 facettes interdépendantes au problème.

De toute manière, je ne vois en gros que 2 solutions au problème (outre la solution du laisser-faire actuel). Soit les éditeurs payent mieux et donc sélectionnent mieux et donc il y aura au final moins de livres et moins d'auteurs, soit les auteurs refusent les projets de misère et trouvent un meilleur boulot ailleurs, ce qui forcera les éditeurs à payer mieux et à publier moins. Dans les 2 cas, une meilleure rémunération des auteurs est liée à une réduction de leur nombre - ce que le syndicat d'auteurs oublie complaisamment de dire.

312. suzix@bdp - 25/01/18 14:38
exact mais comme on évoquait le revenu des auteur de BD et que c'est un peu lié aux artistes peintres, le temps pour faire une oeuvre joue dans la rémunération. Kikom avait sdit qu'il lui faut des jours (des semaines?) pour faire une toile. Quand même pas preil que s'il faut un heure ... même si on peut préférer celle qui a pris 5 minutes.

311. pm - 25/01/18 14:26
Basquiat à commencé par le graff, si je ne m'abuse.
Le temps passé ne fait donc rien à la valeur ( artistique et marchande).

310. suzix@bdp - 25/01/18 14:19 - (en réponse à : kikom)
Je pense effectivement que c'est rapide.
Celui que j'ai acheté est en fait un dessin fait avec les outils du graffiti ... quoi que pour la technique exacte il faudrait que je demande parce que je vois pas bien comment faire aussi fin à la bombe de peinture. Ce n'est pas juste une grosse signature bariolée.

309. bert74 - 25/01/18 14:03
T'es sûr ?
Pas 43 ? Pas 46' 27'

308. Kikôm - 25/01/18 13:49
Je sais pas combien ça prend de temps pour un graffiti élaboré de 60x40 cm

45 minutes.

307. suzix@bdp - 25/01/18 13:43
Rien à voir quoi qu'un peu qd même. J'ai acheté un dessin à un grapheur. C'est chouette. Je sais pas combien ça prend de temps pour un graffiti élaboré de 60x40 cm mais je trouve le prix que je l'ai payé très modeste. Dans les 120€. S'il en vend un par jour il peut en vivre mais cela m'étonnerait assez que ce soit le cas. C'est plus une passion je pense.

306. pm - 25/01/18 13:33 - (en réponse à : froggy 289)
Je suis sans doute dépassé mais un texte qui commence par le barbarisme "autrice", pour faire féministe, ça m'énerve dès le départ.
Auteur est une fonction, pas un genre, c'est aussi laid qu'écrivaine ou doctrice ( ils ne l'ont pas encore fait celui-là, ils sont gênés car doctoresse existe mais fait rebouteux). Autrice, à mon oreille, ça oscille entre autiste et dentifrice.
Je m'y ferai peut-être mais je ne me suis jamais fait à "solutionner", "au final", "mais pas que", et même "générer" j'ai du mal. Et le "selzésseu" macronien , s'il n'est pas incorrect m'exaspère par son systématisme.
Sur le fond je pense que le néomacronien Quentin ne regarde qu'une facette du problème. L'autre facette c'est que les éditeurs ne font plus du tout leur boulot, ils éditent à tout va parce que ça ne coûte plus très cher et qu'il faut absolument occuper l'espace ou au moins empêcher la concurrence de l'occuper, du coup ils ne se préoccupent plus vraiment de la qualité de ce qu'ils éditent et attendent que la sélection vienne du public.
Quand vous reprenez un Spirou ( le journal ) des années 50 ou 60, on a l'impression qu'il n'y a aucun gras, pas de déchet possible, tout n'est pas du même niveau mais tout est très maîtrisé, la sélection en amont a sans doute été féroce. Ce n'est plus du tout le cas aujourd'hui, ça engendre ( et pas ça "génère"!) des vocations douteuses qui servent les éditeurs mais pas le métier d'auteur.
Un truc m'a quand même interpellé dans le texte, c'est le fait de travailler le week-end! Déjà je ne le comprends pas très bien, est-ce qu'ils veulent dire qu'ils doivent faire un autre travail, plus alimentaire, le week-end, ou que leur travail d'auteur s'étend également sur le week-end. Ce n'est pas du tout la même chose, car, qu'un artiste ne se préoccupe pas de savoir si on est en week-end ou pas, ça me parait assez normal, qu'il doive travailler ailleurs le week-end prouve simplement que son travail d'auteur n'est pas viable, au moins pour l'instant. De la manière dont le texte est rédigé ça donne l'impression qu'ils glandent ou font joujou le reste de la semaine.

305. bert74 - 25/01/18 13:31
Il est fort probable que Besson ait appelé son personnage du 5e élément en référence à Richard Corben, car sa correspond bien à sa culture.

Si vous voulez le découvrir de façon plaisante et mesurée, je vous conseille son Cage (histoire de Luke Cage, le héros à louer de chez Marvel) avec Azarello au scénar (qui reprend la trame du Leone Pour Une Poignée de Dollar, lui-même inspiré de Kurosawa, sous fond de guerre de gangs new-yorkais).
Le set de couvertures est excellent !

304. herve - 25/01/18 11:08 - (en réponse à : Bert74)
Je ne comprends pas que des vieux de la vieille comme vous se pose cette question : vous n'avez jamais ouvert un Metal Hurlant dans les années 80 ?

JAMAIS !

303. suzix@bdp - 25/01/18 09:53
296. froggy - 25/01/18 01:15
C'est qui Corben?


T'as pas vu le film "Le 5e élément" ? ... Corben Wallace!

302. bert74 - 25/01/18 09:51
Je ne comprends pas que des vieux de la vieille comme vous se pose cette question : vous n'avez jamais ouvert un Metal Hurlant dans les années 80 ?

301. Quentin - 25/01/18 09:50
Tiens, Odrade et Laurent Colonnier n'ont pas signé la déclaration mentionnée par froggy. Pourquoi?

300. herve - 25/01/18 08:49
froggy : C'est qui Corben?

+1

299. suzix@bdp - 25/01/18 08:46 - (en réponse à : Marcel)
Les prix d'Angoulême, j'ai pris le parti de m'en cogner. Donc, pour Corben je ne suis si déçu ni dessous.

298. Manu temj - 25/01/18 07:07
Intéresse toi à la bande dessinée, t'en as plein autour de toi...

297. marcel - 25/01/18 01:16
Demande a un americain, t'en as plein autour de toi.



 
Actualité BD générale
Actualité editeurs
Actualité mangas
Actualité BD en audio
Actualité des blogs des auteurs
Forum : les sujets
Forum : 24 dernières heures
Agenda : encoder un évènement
Calendrier des évènements
Albums : recherche et liste
Albums : nouveautés
Sorties futures
Chroniques de la rédaction
Albums : critiques internautes
Bios
Bandes annonces vidéos
Interviews d'auteurs en videos
Séries : si vous avez aimé...
Concours
Petites annonces
Coup de pouce aux jeunes auteurs
Archives de Bdp
Quoi de neuf ?
Homepage

Informations légales

(http://www.BDParadisio.com) - � 1996, 2012 BdParadisio