La politique, c'est nase, lisez plutôt des BD, tome 4

Les 1489 commentaires sont triés des plus récents aux plus anciens .

Acces direct aux pages 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30


1339. TILLIERTON - 25/10/17 18:12
ça m'aurait d'autant plus choqué venant d'un mec, vu que je ne suis pas une tarlouze. Venant d'une patiente, ou d'une infirmière, faut voir. Mais j'en ai connues qui faisaient tout pour, qui t'agressaient carrément en exposant leurs attraits physiques ou en tortillant des fesses sous ton nez....

1338. Mr Degryse - 25/10/17 17:47
A mon sens, non......... Après je n'ai jamais été trop soirée donc.

A la fac, non..... Pas à ma connaissance. J'ai bien un prof de 65 ans qui avait craqué sur une copine et qui était un peu insistant ( il avait même trouvé son numéro perso par le secrétariat) mais cela s'est réglé quand elle s'est plainte au doyen.

Les intégrations sont bien un peu cul et connes mais personnes n'est obligé n'y de venir n'y de faire ce qu'il ne veut pas.

J'ai connu quelques profs qui se sont maqués avec des étudiantes ( ce qui a bien facilité les études pour celle là. je me souvien sd'un gros con qui a rétorqué suite à une plainte comme quoi sa meuf faisait de la merde et avait son année alors qu'il recalait d'autres personnes " si ils me faisaient ce qu'elle me fait au plumard je les validerais aussi. " Phrase qui a été enregistré sur portable et qui a bien servi à la plainte devant la faculté. Mais bon.....

Non la faculté de lille de dentaire était un ramassis de c.ns et de c.nnards sans nom que j'aurais bien cramés au chalumeau pour tout un tas de raison mais pas pour l'aspect harcèlement sexuel......

Harcèlement moral, oui. notation à la gueule, aussi. Copinage aussi etc mais main au cul ou autres non

1337. froggy - 25/10/17 17:24 - (en réponse à : Jerome)
Je voudrais savoir si la meme chose se passe en dentaire?

1336. suzix@bdp - 25/10/17 17:11
Emplois fictifs à la mairie de Paris! du temps de Chirac! ... mais pas seulement! N'est-ce pas Mme Hidalgo.. Elle a bien croqué elle aussi, Madame "Je-Purifie-Paris" ferait bien de commencer par nettoyer ses propres saloperies! REMBOURSE !!

1335. Quentin - 25/10/17 17:05 - (en réponse à : froggy)
Il faut voir qui touche qui (car bien sûr, ce n'est pas "tout le monde" qui en rit, mais c'est au contraire toujours les mêmes et ca va toujours dans le même sens). Que penserait Tillierton si le concierge de l'hopital lui palpait les couilles à travers son froc de temps en temps, par surprise, pour détendre l'athmosphère, ou si le cuisinier venait dans son bureau et baissait son froc en demandant à Tillierton de le sucer parce qu'il est trop stressé, ou si un de ses patients proposait de le sodomiser pour le remercier de la qualité des soins donnés? Ils seraient dans quel camp, la pudibonderie, la chasté et le puritanisme?

1334. suzix@bdp - 25/10/17 16:49
Les traditions c'est comme la religion, ça rime, c'est pour les cons.

1333. froggy - 25/10/17 16:40
Lue sur le site de Liberation de ce matin, une interview d'un collegue de Titi-Kes-Kilecon ou TKK:

"Europe 1 a enquêté sur le harcèlement sexuel à l'hôpital et en revient avec un témoignage hallucinant. On y entend un médecin expliquer que «franchement, oui, des fois on met la main au cul», «tous les jours, à tout moment de la journée ou de la nuit, oui, c'est tout le temps». «Ça non, ça pour moi c'est pas du harcèlement, ça fait rire tout le monde, ça détend tout le monde, c'est un peu notre dérision et notre échappatoire», se justifie-t-il. Un harcèlement ancré dans le milieu médical dès les études, comme on le racontait hier."

Comme dirait l'infirmiere: SOS mes deux seins.

1332. suzix@bdp - 24/10/17 12:28
Les entreprises ont une responsabilité sociale centrale. Plus que l'état. Gattaz le sait mais au lieu de voir en cela une opportunité de cohésion et de bienveillance, il voit cela comme une source de pouvoir sur le peuple. C'est un fumier.

1331. suzix@bdp - 24/10/17 12:18 - (en réponse à : pc)
Gattaz est une sale bête. Il dit que des conneries. Sa tactique est la même que celle de la France Insoumise : être dans la provocation, les petites phrases et SURTOUT ne pas être constructif. Il veut juste foutre la merde et rester dans la lumière.

1330. pierrecédric - 24/10/17 12:00
Effectivement, prendre dix pour cent des cotisations je trouve que ça fait déjà beaucoup, ensuite si l'autre gus demande à avoir plus représentants contre le chômage alors là on marche vraiment sur des oeufs.

1329. suzix@bdp - 24/10/17 11:57
On est bien d'accord sur un truc pour une fois : Pole Emploi (lorsque j'y ai eu affaire à l'ANPE) était assez peu utile. C'était un beau merdier où seuls les plus déterminés arrivent à en tirer qqchose de potable comme des formations. Mais fallait se battre. Ma femme est restée qq mois au chômage, elle a bien trimé pour leur faire cracher des trucs. Moi j'ai juste fait le minimum vu ce qu'ils pouvaient m'apporter. Quant à te proposer un emploi, si tu rentres pas dans des cases, ils savent pas faire. Moi, ils savaient pas. Ca tombe bien je comptais pas sur eux non plus.

1328. pierrecédric - 24/10/17 11:31 - (en réponse à : Sucette)
J'ai pas bien compris...
Parce que tu penses que pôle emplois est si efficace que ça où t'as quelque chose contre les syndicats ?
Moi de toutes les façons j'étais à peu près certain que pôle emplois c'est de la merde au final.

1327. suzix@bdp - 24/10/17 10:21
cela contrebalance les bouffons des syndicats.

1326. pierrecédric - 24/10/17 01:13
Mouais, encore un bouffon du medef mon cul quoi, c'est un peu normal de dire une grosse connerie.

1325. nem° - 23/10/17 22:46 - (en réponse à : Lien)
Excellent! On en viendrait à se demander comment des types comme Gattaz ne sont pas encore suicidés de deux balles dans le dos.

Sinon rien à voir mais je note que tous des réals/producteurs de ciné accusés de harcèlement sont juifs. Polansky, ou Woody Allen pour citer des affaires qui datent. Alors soit c'est culturel, soit c'est la culture de la dénonciation qui revient en force.

1324. suzix@bdp - 23/10/17 20:12 - (en réponse à : Tillierton)
T'es vraiment largué. Au lieu de continuer dans ton erreur, tu devrais plutôt faire amende honorable et te demander si ta vision des choses n'est pas une calamité. Les mains aux fesses qui t'apparaissent comme un jeu grivois sans conséquence a des impacts sur les personnes qui ont a vivre cela. Tu vois, je vais pas jusqu'à dire le mot "victime" de harcèlement. On ne parle pas de drague d'une personne consentante on parle souvent d'abus de position dominante. Le sale type, il essaie 10, 20, 30 fois. Il se fait rembarré 10, 20, 29 fois et il a ce qu'il veut. Mais il a blessé 30 personnes. Pour te prouver qu'une main aux fesses ou bien une drague bien lourde et répétée n'est pas juste un truc grivois et marrant : est-ce que cela est fait par un subalterne envers son boss ou pour que tu comprennes mieux, d'un étudiant en médecine envers sa chef de service? Ou d'un médecin envers une directrice de clinique? Hé ben nan! Ce genre de pratiques s'accompagne toujours d'un besoin de soumission de l'autre, de rabaissement à un objet sexuel, à une négation de la personne. C'est pas le geste en lui-même qui blesse, c'est sa signification.
C'est la même chose pour le bizutage. Moi je suis 100% contre. C'est d'un autre âge ... c'est pour les cons. Du coup, pas étonnant que tu en fasses la promotion.

1323. TILLIERTON - 23/10/17 19:31
La société devient de plus en plus intolérante sous le poids d'un judéo-christianisme vécu de façon inconsciente. On devient prude, chaste, et puritain. Exit les bizutages et traditions du passé. Place à la morale bien-pensante.
Bientôt, si ça ne l'est déjà, la simple main aux fesses sera un délit passible des assises. Effectivement je suis parti au bon moment. Et avec les "balancetontporc", on ne sait jamais et même les mal-baisées vont se manifester

1322. froggy - 23/10/17 18:06 - (en réponse à : Suzix)
Je n'avais pas remarque que ton intervention etait un lien. Cela ne se voyait pas sur mon ecran. D'habitude, c'est plus visible que cela.

1321. suzix@bdp - 23/10/17 17:08
au fuck final des bobos parisiens envers les loqueteux.

1320. froggy - 23/10/17 16:42 - (en réponse à : Suzix)
On est ou?

1319. suzix@bdp - 23/10/17 15:50

1318. suzix@bdp - 23/10/17 09:54 - (en réponse à : froggy)
J'y pensais justement en entendant cela aux info. Comme quoi, hein, malgré ce que peuvent penser les gros cons, le harcèlement sexuel n'est pas une question de génération.

1317. froggy - 22/10/17 17:14 - (en réponse à : Scoop toujours!)
Le Monde de ce matin a mis ce titre en une; "Agnès Buzyn dénonce le harcèlement sexuel qu’elle a subi lorsqu’elle était médecin".

Vous saisissez l'equation, le raccourci? Nous comprenons maintenant pourquoi Titi, notre anesthesiste qui endort aussi tous les forums de BD auxquels il participe, est alle s'exiler aux USA sachant qu'il n'y a pas de convention d'extradition entre les deux pays. Il est parti juste a temps.

1316. Danyel - 22/10/17 15:19
Le chat en colère et le drapeau rouge et noir en diagonale sont les emblèmes de la CNT, le syndicat anarchiste, très implanté dans les métiers de la typographie, de l'imprimerie et de la communication.
Pas le genre à copiner avec la bande à Macron (suivez mon regard).

1315. Lien Rag - 22/10/17 14:10

1314. froggy - 22/10/17 00:38
Pour notre ami suzix:

Image result for phantames de reiser

1313. froggy - 22/10/17 00:27
Voici une suite inattendue a mon quizz sur Reiser alors que je googlais pour trouver les cases que Bertrand a reproduites dans le sujet en question.

C'est l'extrait d'un article paru dans Le Monde le 11 juillet 2016. Bonne lecture!

C’est lumineux, ça fait des bulles ! C’est rouge ! C’est bleu ! C’est vert ! C’est Broadway ! », hurlait, dans une planche de Reiser, une femme en plein orgasme. S’il avait été réel, ce personnage aurait pu enrichir une étude que vient de publier, le 27 juin, la revue Metaphor and Symbol. Anita Yen Chiang et Wen-yu Chiang, deux spécialistes de linguistique de l’université nationale de Taïwan, se sont intéressées à la manière dont, de par le vaste monde, les membres de l’espèce humaine conceptualisaient l’orgasme. Quels mots, quelles ­figures de style décrivaient la chose… et l’annonçaient dans le feu de l’action ? Selon les langues, à quelles sources lexicales puise-t-on les métaphores orgasmiques ? Y a-t-il, pour « le » dire, des expressions que l’on retrouve partout, une universalité sur le théâtre du plaisir, ou bien chaque culture a-t-elle son « Broadway » bien à elle ?

Afin de le savoir, les deux chercheuses ont passé plusieurs mois, dans une variante très chaste du sexe oral, à interviewer des dizaines d’hommes et de femmes afin de collecter les termes les plus communément utilisés dans leurs langues respectives. Au ­total, 27 d’entre elles, maîtrisées par 3,2 milliards de personnes – soit près de la moitié de l’humanité – ont été examinées. Pour un sujet aussi important que l’orgasme, 27 langues, ce n’est pas de trop.

Le mot « orgasme » et ses variantes orthographiques locales étaient présents dans 17 langues. Les auteurs notent que plusieurs vocables et expressions, comme climax en anglais (ou klimaks en ­indonésien) évoquent un point culminant. Les ­Coréens parlent de « pic sexuel » et les Chinois de « marée haute », ce qui traduirait le déferlement d’un certain nombre d’hormones et de fluides ­durant les ébats amoureux. Est également mentionnée la fameuse « petite mort » en français, qui pourrait être signe d’un « état modifié de conscience » chez un peuple internationalement réputé pour sa propension à la bagatelle.

Dans la manière d’annoncer à son partenaire que le plaisir est imminent, on voit parfois l’évocation d’un embrasement (nyt mä tulen en finnois, qui ­signifie « maintenant je suis le feu »), voire la réaffirmation de son existence avec un curieux « je serai » tchèque, une sorte de « je jouis donc je suis » que les auteurs n’hésitent pas à rapprocher du dubito ergo sum de Descartes…

Surtout, Anita Yen Chiang et Wen-yu Chiang se sont aperçues que l’orgasme était perçu, dans la ­plupart des langues, comme la fin d’un voyage, une arrivée à destination. En effet, le « je viens » est quasiment universel, même si l’on note que, pour le français, l’étude écrit « je venir » (on a beau savoir qu’on ne contrôle plus tout dans ces circonstances, de là à en perdre sa conjugaison, il y a une marge…). Comme les vacances approchent, et pour que cette chronique soit pour une fois utile, voici de quoi enrichir votre vocabulaire de futurs touristes, histoire que vous ­sachiez baragouiner autre chose que « bonjour », « c’est combien ? » et « je vous aime ». Donc, sous ­réserve que l’article ait bien retranscrit le mandarin, le norvégien, le thaï et le turc, « Je viens » se dit respectivement dans ces langues Wo yao chu-lai le, Jeg kommer, Gam-lang maa laew, Geliyorum.

Signalons, pour terminer, qu’en exergue de cette étude figure une citation tirée de l’Apocalypse où le Christ dit : « Voici, je viens bientôt », ce qui nous permet de relire le Nouveau Testament sous une tout autre perspective. A méditer pendant les vacances.

1312. nem° - 19/10/17 13:32

1311. suzix@bdp - 18/10/17 10:50
assez d'accord sauf sur les 30 dernières secondes. Son résumé final est falsifié. Ce n'est pas la même politique. Et Hollande n'a pas mis la France là où elle est. Il l'aurait d'ailleurs même un peu boostée malgré ses louvoiements perpétuels.

1310. nem° - 18/10/17 04:50

1309. nem° - 17/10/17 11:01
La loi de finances, la loi de finances... mais c'est un produit Macron ça. Qui a voté Macron ici?

Près de 92% des 920 millions d’euros de recettes des radars automatiques sont consacrés à la lutte contre l’insécurité routière, notamment à l’amélioration du réseau routier, indique mardi un rapport officiel qui tord le cou au cliché des radars «pompes à fric».
«A quoi sert l’argent des radars automatiques? Pour la première fois, la réponse à cette question est développée en détails dans un rapport officiel annexé au Projet de loi de finances de l’année 2018», a annoncé le ministère de l’Intérieur dans un communiqué.
Le document révèle que «la quasi-totalité des amendes radars (91,8%, soit 845,2 millions d’euros), a bien été consacrée à la lutte contre l’insécurité routière, notamment à travers l’amélioration du réseau routier, contre 8,2% (75 millions d’euros) affectés au désendettement de l’Etat».
Ces 845,2 millions sont répartis entre l’Agence de financement des infrastructures de transports de France (351,5 millions d’euros), les collectivités territoriales (254,7 millions d’euros) et la Délégation à la sécurité routière (239 millions d’euros).
Ils ont notamment servi au bitumage du réseau routier national, à la mise en sécurité de tunnels, au percement de galeries de sécurité, à la pose de panneaux de signalisation intelligents (panneaux à messages variables) ou encore à déployer et maintenir les systèmes automatiques de contrôle et de sanction.
Les 8% restants, soit 75 millions d’euros, proviennent «uniquement des recettes liées aux amendes forfaitaires majorées».
«Ce premier rapport officiel, qui sera publié chaque année en annexe du Projet de loi de finances, témoigne du désir de transparence pour répondre aux détracteurs de la sécurité routière: on entendait que les radars c’était des pompes à fric, des recettes fiscales pour l’Etat», a expliqué à l’AFP Emmanuel Barbe, délégué interministériel à la sécurité routière.
Les 4.398 radars ne sont pas implantés «en considération d’intérêts financiers, mais uniquement pour contribuer à la réduction des morts et des blessés sur nos routes», fait valoir le ministère.
En 2016, le produit des amendes liées aux infractions de la route s’est élevé à 1,8 milliard d’euros, dont 920 millions d’amendes des radars automatiques. Les 897 autres millions correspondent aux amendes de stationnement et des contraventions émises par la police de circulation.
Depuis 2003, les recettes des radars n’ont cessé d’augmenter et devraient rapporter plus d’un milliard d’euros à l’Etat en 2018. La mortalité routière, elle, connaît sa troisième année d’augmentation consécutive, une première depuis 1972.


AFP

1308. suzix@bdp - 16/10/17 20:33
Faut ce qu'il faut.

1307. nem° - 16/10/17 20:27
Aaaaah, une gueulante sur les impots, ça manquait.

1306. suzix@bdp - 16/10/17 18:44
La savoir-faire français dans toute sa splendeur : TAXATION !

"Une proposition de loi «visant à instaurer une taxe sur les transferts de sportifs professionnels», dans le but d'alimenter le Centre national pour le développement du sport (CNDS), a été déposée le 3 octobre à l'Assemblée nationale. Le texte prévoit qu'à compter du 1er août 2018, les transferts soient soumis à une contribution de 5% et ce produit affecté au CNDS «avec obligation de le répartir aux clubs sportifs amateurs». Le texte précise que la taxe serait due «à partir d'un montant défini par décret» et s'appliquerait aussi bien aux transferts franco-français qu'à ceux entre clubs français et étrangers.

L'auteur de la proposition, Michel Zumkeller, député UDI/Les Constructifs du Territoire de Belfort, se défend de céder à un «effet Neymar», le Brésilien transféré cet été du FC Barcelone au PSG pour 222 M€. L'élu rappelle en effet qu'il avait déjà déposé un texte dans ce sens à la fin de l'année 2015.
«Quand un club achète un joueur 100 millions, il peut bien en donner cinq de plus au sport amateur»

M. Zumkeller, dont la proposition de loi est cosignée par une trentaine de députés, dont François Ruffin (Les Insoumis), espère que son groupe l'inscrira lors d'une «niche» réservée à ce type de texte, en décembre ou en 2018.

«L'idée est de taxer les transferts les plus importants, pas ceux de 2 ou 3 M€. Quand un club achète un joueur 100 millions, il peut bien en donner cinq de plus au sport amateur qui a du mal à se financer à cause notamment de la baisse des dotations aux collectivités», nous a-t-il expliqué, estimant qu'une telle mesure, «dans l'air du temps», peut recevoir des soutiens «transpartisans»."



Ces types sont des ratés de premières. Ils ne connaissent qu'un seul mode : taxer et distribuer à fond perdu. Bande de branlos.


1305. suzix@bdp - 16/10/17 10:52 - (en réponse à : nemo 1295)
C'est assez bien vu mais trop caricatural ... et sexiste.
Ces 4 profils type ne permettent clairement pas d'expliquer les 24% de votants du premier tour (ou 18% des inscrits).

Est-ce que le même genre de blagounette existe sur les électeurs des autres candidats? Ou bien sur les participants aux dernière manifs?

1304. pierrecédric - 16/10/17 01:00

1303. froggy - 16/10/17 00:46
Cela me fait penser a cette devinette:

Vous savez tous bien sur, ce qu'est un pull over?

Et un pull sans over?

Un tricot sterile.

->

1302. froggy - 15/10/17 23:47
Et voici maintenant notre minute de l'humour:

No automatic alt text available.

1301. suzix@bdp - 15/10/17 22:00
La salooôôôôppe!

1300. pierrecédric - 14/10/17 23:04
^^

1299. nem° - 14/10/17 20:19
Une rare photo d'Anne Hidalgo à vélocipède. La maire de Paris aurait par ailleurs déclaré : "Non mais là d'habitude j'utilise un coupé Prius, là c'est pour la photo, pour la com. Plus exactement, c'est pour bien faire chier Suzix, et rien que Suzix. D'ailleurs, on va pas se mentir, j'ai postulé uniquement pour le faire chier."

ARF


1298. lobabu - 14/10/17 12:33 - (en réponse à : Tillierton)
Je ne sais pas si tu dirigeais un service, mais si c'était le cas, il y en a qui ont respirer quand tu es parti.

1297. TILLIERTON - 13/10/17 18:31
Autre temps, autres moeurs: il fut une époque où on n'en faisait pas tout un plat. Et puis une petite turlutte en arrivant dans le service le matin te met en forme pour toute la journée.
Argument imparable, ces demoiselles qui défilent devant la caméra se servent de leur corps, et comptent bien profiter de leur plastique pour accéder au rang de vedettes.
Et je crois qu'en médecine, on avait moins de problèmes avec la représentation du corps. En ce moment la religion est en train de foutre le bordel dans les esprits

1296. Mr Degryse - 13/10/17 18:27
Oui cela me surprend aussi mais comme je n'ai jamais été abusé, violenté, violé par personne, je ne peux juger..... Je ne sais pas si c'est une technique pour se voiler la face, oublier etc

1295. nem° - 13/10/17 18:26

1294. jean-eude - 13/10/17 18:09
c'est moi qui suis un c....rd de trouver qu'il y a un truc etrange a voir un tas de photos des nanas qui portent plainte contre weinstein etre en photos tout sourire avec lui? Je veux dire, c'est pas un peu etrange?

1293. suzix@bdp - 13/10/17 17:53
bon les gars c'est pas tout mais y'a une soirée adhérents à la FNiouC et faut que j'aille acheter des ... trucs!

1292. suzix@bdp - 13/10/17 17:51
ce que je voulais dire c'est que si tu vas d'un centre ville à un autre centre ville, tout de suite cela facilite la vie. Maintenant si tu dois d'abord aller à Cambrai en ... vélo, roller, voiture, bus ou auto-stop et qu'à l'arrivée tu dois encore prendre un RER et un bus pour finir à pied c'est plus la même chanson. Il est là le problème. Tout a été pensé pour les centre-ville et maintenant on fait tout pour que les gens n'y viennent pas aisément (donc en bagnole) mais sans proposer de solution alternative crédible. A Paris cela s'appelle un scooter! Mais faut prévoir les semaines ou les mois d'hôpital dans le calcul ... ou le cercueil. (:-(

1291. Mr Degryse - 13/10/17 17:49
Et j'ai vécu plusieurs années dans Lille Centre et je me rendais à Cambrai pour le travail tous les jours en TER.

Jusqu'au jour ou ils sont avancés le dernier train pour rentrer de Cambrai à Lille ( 18 h 40 au lieu de 19h 30). J'ai alors pris la voiture. J'ai tenu 1 an et un accident...... J'ai des fois mis plus de 3 heures pour rentrer chez moi. J'ai donc décidé de venir vivre à Cambrai. Et bien ma qualité de vie a augmenté en flèche. Depuis je mets 30 seconde pour être sur mon lieu de travail et je suis à 5 minutes de l'école des gamins. Le bonheur....
Bon y a moins de resto, de commerces, etc. Mais comme je bosse 6 jours sur 7 pas trop le temps de m'en apercevoir. Et pour quelques concerts par an et bien je me déplace à paris, Lille ou Bruxelles

1290. Mr Degryse - 13/10/17 17:37
Bah malheureusement les décisions de la sncf font qu'il n'y a pas de tgv ni de train qui partent de cambrai pour Paris ( en fait si un par jour qui met 2 heures 20 mn).

Avant tu avais pas mal de train qui s'arretait à Arras ou Douai mais maintenant de moins en moins ( surtout les week-ends).

La politique est au direct Lille Paris, j'y peux rien c'est débile mais c'est comme ça.

Avant j'y allais en voiture quand ma belle famille vivait à clichy sous bois mais depuis qu'ils vivent à Montmartre c'est trop chiant. Donc train puis métro et marche à pieds quand on y va en couples.

Avec les gosses, c'est la voiture car plus économique ( et que mes beaufs ont un garage :-)).

Donc je ne vais à paris que comme touriste donc je suis content pour les quais de seine pietons, etc



 
Actualité BD générale
Actualité editeurs
Actualité mangas
Actualité BD en audio
Actualité des blogs des auteurs
Forum : les sujets
Forum : 24 dernières heures
Agenda : encoder un évènement
Calendrier des évènements
Albums : recherche et liste
Albums : nouveautés
Sorties futures
Chroniques de la rédaction
Albums : critiques internautes
Bios
Bandes annonces vidéos
Interviews d'auteurs en videos
Séries : si vous avez aimé...
Concours
Petites annonces
Coup de pouce aux jeunes auteurs
Archives de Bdp
Quoi de neuf ?
Homepage

Informations légales

(http://www.BDParadisio.com) - � 1996, 2012 BdParadisio