La politique, c'est nase, lisez plutôt des BD, tome 4

Les 1043 commentaires sont triés des plus récents aux plus anciens .

Acces direct aux pages 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21


93. nem° - 26/04/17 22:01
à part les consanguins fin de race de Sens Commun et de la Manif pour tous (qui appellent à faire barrage à Macron, "tellement loin de [leurs] valeurs"

C'est quoi leurs valeurs? Les prètres pédophiles qui aiment les petits chanteurs à coup de croix de bois?

92. pierrecédric - 26/04/17 21:49 - (en réponse à : nem°)
Intéressant sa touche d'humour.
Sinon y'aura toujours des petites putes pour te faire la morale.

91. nem° - 26/04/17 21:37
Mais... Macron C'EST Hollande!


90. Bert74 - 26/04/17 21:06
Les français ont quand même donné une lueur d'espoir quand à l'avenir moral et républicain de la nation : ils ont dégagé Fillon ! Je rappelle que c'était pas gagné même en apprenant ses magouilles. Et, ils avaient déjà dégagé,Sarkozy (pas pour des bonnes raisons, mais c'était déjà ça de pris).
Bref mis à part les consanguins fin de race de Sens Commun et de la Manif pour tous (qui appellent à faire barrage à Macron, "tellement loin de [leurs] valeurs"; du coup moi j'appelle à leur faire un barrage de culs, la prochaine fois qu'ils pointent leur nez dehors), j'ai confiance dans les enfants de la patrie pour faire ce qu'il faut.

89. pm - 26/04/17 21:05
les institutions et les contre pouvoirs sont beaucoup plus solides aux USA qu'en France.
Les USA n'ont pas changé le dollar pour le pesos ( en gros l'équivalent du passage de l'euro au franc).

88. pierrecédric - 26/04/17 20:58
Quantoche, on a dit la même chose sur Trump (rapport Lepen) et qu'en est-il aujourd'hui ? L'U.S va de plus en plus mal ?

87. pm - 26/04/17 20:56
Il est particulièrement pénible d’entendre insinuer que des gens de gauche pourraient tolérer une seule seconde l’idée de voir Marine Le Pen présidente

Dans ce cas je ne vois pas d'autre solution que l'autre bulletin de vote qui se présente. Sinon on continuera à insinuer .
Et pourquoi Laurent appelle clairement à mettre le bulletin Macron ? Est-il moins de gauche que Mélenchon? Ou plus responsable ?
Voter blanc, nul ou s'abstenir c'est ne pas choisir donc mathématiquement c'est voter comme le reste de la nation. A priori 60% Macron et 40% lepen, a priori...

86. Quentin - 26/04/17 20:56
Macron n'est pas pire que Lepen. Avec Macron, dans 5 ans, tu retrouves plus ou moins la France que tu connais aujourd'hui, un peu mieux s'il réussit son coup, ou un peu moins bien s'il fait aussi mal que les 3 derniers présidents.

Avec Lepen, dans 5 ans, tu retrouves un pays en faillite avec une économie en ruine, un chômage qui a doublé, et une fracture sociale bien pire que ce qu'elle est aujourd'hui. Ah mais c'est vrai, j'avais oublié que l'économie en ruine, c'est bon pour l'environnement. Oh, ben ca te donnera au moins une raison de te réjouir.

85. lobabu - 26/04/17 20:40

Merci de laisser les gens de gauche décider tout seuls s'ils voteront pour Macron
Par Frantz Durupt

La qualification de Marine Le Pen et d'Emmanuel Macron a laissé un goût amer à une cohorte d'électeurs qui refusent de choisir entre «la peste et le choléra».
Depuis dimanche soir, les indécis du second tour subissent des assauts pour les enjoindre à voter Macron, avec en arrière-pensée la théorie classique selon laquelle «les extrêmes se rejoignent».

Le philosophe médiatique Raphaël Enthoven veut savoir, c’est important : Clémentine Autain, membre du Front de gauche, va-t-elle voter et appeler à voter pour Emmanuel Macron le 7 mai ? Mardi, il lui a envoyé trois tweets pour tenter de lui faire dire que oui, un peu comme Daniel Prévost fait dire «allez l’OM» à Jacques Villeret dans le Dîner de cons. Et visiblement, en cette période, c’est tout ce qui l’intéresse, mettre à l’épreuve la pureté des gens de gauche en les soupçonnant plus ou moins explicitement d’être prêts à tolérer l’arrivée du FN au pouvoir.

Car voilà bien le fond de l’affaire pour certains de ces gens sûrs de voter Macron et très heureux de le faire (et tant mieux pour eux, on s’en réjouit) : cet entre-deux-tours, avec la menace réelle que Marine Le Pen puisse remporter l’élection présidentielle, est l’occasion rêvée de prouver une bonne fois pour toutes que «les extrêmes se rejoignent». Cela fait des années qu’on sait qu’ils le pensent, mais visiblement, ils ont décidé que le moment était le mieux choisi pour remettre ça sur la table.

Il est vrai que le candidat de la France insoumise, Jean-Luc Mélenchon, leur a donné des billes en ne donnant pas de consigne de vote pour le second tour dès dimanche soir et en refusant de dire (encore ce mercredi) ce que sera son choix personnel. Il est à noter tout de même que la consultation de ses militants lancée sur le site de la France insoumise ne propose que trois options : voter Macron, voter blanc ou s’abstenir. Hors de question donc d’appeler à voter Le Pen. La chose était évidente, mais pendant deux jours, on a pu faire semblant de croire que l’hypothèse serait sur la table.
Différence fondamentale

De toute manière, l’essentiel n’est pas dans ce que Mélenchon aurait pu dire. Car le soupçon porte surtout sur les 19,6% d’électeurs qui ont voté pour lui. Depuis lundi matin, le FN les drague outrancièrement en montrant des proximités entre son programme économique et social et celui de Mélenchon. Cela suffirait visiblement (on croit volontiers ce que dit le FN quand ça nous arrange) à établir une «perméabilité des idées» entre les deux, et donc à suggérer que finalement, être électeur de Mélenchon ou électeur de Le Pen, ça revient à peu près au même.

Qu’importe alors s’il n’y a en fait rien à attendre des ambitions affichées par le Front national dans son discours à destination des pauvres, des chômeurs, des précaires et des retraités. Qu’importe si sa posture de gauche n’est justement que cela : une posture, destinée à récupérer des voix au-delà de celles, venues de la droite réactionnaire, qui lui échoiront naturellement. Et qu’importe surtout cette différence fondamentale : le FN a un programme ouvertement raciste et xénophobe, Mélenchon non. Il faut croire qu’en pareille situation, il s’agit d’un «détail» aux yeux de certains militants de l’antifascisme.

Il est particulièrement pénible d’entendre insinuer que des gens de gauche pourraient tolérer une seule seconde l’idée de voir Marine Le Pen présidente. Il est vrai que des personnes se plaçant dans ce champ politique se complaisent dans une théorie du choc postulant qu’une élection de Le Pen permettrait de «remettre les choses à plat», ou bien qu’au final, ça ne serait pas si grave car «elle n’aurait pas de majorité pour gouverner». Mais ce n’est même pas ces gens qu’un dessinateur de presse, Xavier Gorce, vise quand il estime que «qui ne vote pas Macron est un salaud. Point.» Dans son esprit comme dans celui d’Enthoven et d’autres, le simple fait de ne vouloir ni Macron ni Le Pen, «ni patrie ni patron», comme cela a été écrit dimanche soir sur la place de la République à Paris, le simple fait de se poser des questions en réalité, suffit à caractériser une complicité insupportable avec les idées d’extrême droite.

Mais quelle cause croient-ils sincèrement faire avancer en soupçonnant les électeurs de Mélenchon d’être des lepénistes en puissance ? Comment peuvent-ils croire qu’ils vont convaincre les abstentionnistes potentiels en les insultant ? Merci donc à eux, pour les douze jours qu’il reste, de laisser les gens de gauche se débrouiller avec leur conscience comme ils ont l’habitude de le faire depuis toujours : tout seuls et en dépit de tout.

84. pm - 26/04/17 20:02 - (en réponse à : Nem)
Ah oui, j'ai relu , tu proposes la politique du pire "Macron est pire que lepen". Tu supposes que lepen sera inoffensive alors qu'elle aura installé un climat de tension telle qu'elle nous balancera des referndums à la Erdogan pour finir par installer un pouvoir autocratique.
Tu rejoins la stratégie de Mélenchon, on enjambe les démocrates pour se poser en recours face à lepen, stratégie stalinienne par excellence.

83. pm - 26/04/17 19:56 - (en réponse à : nem)
Je te parle de ce qui attend Macron et tu me parles du bilan de Hollande.
Je ne pense pas que Macron fera du Hollande bis.
Tu as le droit de ne pas y croire mais tu proposes quoi en attendant, entre Macron et lepen , car ce sera bien l'un des deux ? Tu les renvoies dos à dos comme les "insoumis-staliniens" qui ont une culture politique de moineau et qui mélangent tout ?

82. pm - 26/04/17 19:52
S'il gère aussi bien la france que sa campagne

Le gars est parti de rien, au sens politique du terme, on le donnait à moins de 5% quand il se porte candidat et le voilà en tête au premier tour.
Alors oui, s'il gère la France comme sa campagne on peut raisonnablement espérer de belles choses.
Qu'il réconcilie les français entre eux par exemple. Ce serait déjà énorme.

Les couacs de quelques heures après le premier tour sont vraiment des épiphénomènes. Que la presse parle de la Rotonde ( qui est une simple brasserie, rien à voir avec le Fouquet's) pendant des plombes alors qu'en face on nomme un négationniste à la tête du fn, montre que la presse ne fait pas le job.

81. Philhary - 26/04/17 19:41 - (en réponse à : nem°)
Tout le monde est derrière Macron ?!
Ben non.
Les 20% d'électeurs de Fillon ne me paraissent pas être derrière Macron, ni les 18% de ceux de Mélenchon, ni les 6% de ceux de Hamon, et évidemment pas les 21% de ceux de Le Pen.

Ceux de LR qui annoncent qu'ils vont voter Macron au second tour le font parce qu'il y a le FN, ce n'est pas un ralliement. Quant au Front de gauche... Les législatives risquent d'être sanglantes.

80. nem° - 26/04/17 19:34 - (en réponse à : Philhary)
T'aurais p'tet noté que tlm est derrière Macron. Sinon ça me fait évidemment chier au niveau olympique que Lepen soit au second tour, mais on en est là, deal with it!

79. nem° - 26/04/17 19:29
C'est pas nous! C'est l'Allemagne! C'est l'Europe! Les estrangers! Que des méchants! Bouffons, vous valez pas mieux que Mélanchon et sa horde de petits militants.

78. nem° - 26/04/17 19:27 - (en réponse à : Philary)
La sortie sur le Vel' d'hiv', elle était pas mal celle-là aussi.

77. nem° - 26/04/17 19:26
Chômage: le quinquennat Hollande s’achève sur une note amère

Un coup dur pour le bilan de François Hollande: le chômage a connu en mars sa plus forte hausse en quatre ans, pour s'établir à 3,51 millions, qui vient éclipser l’embellie de 2016 et laisse une situation difficile au futur président.


AFP

François, la sens-tu?

76. Philhary - 26/04/17 19:25 - (en réponse à : nem°)
Je sais que tu n'es pas la bonne personne à qui dire ça, mais Macron est encore plus dangereux que Lepen, qui aurait les mains liées sitot les législatives passées. On aurait cinq ans (sauf empèchement) de crise politique minable à l'image de cette campagne et puis la gauche pourrait revenir assainie.

Bien sûr, tu as raison, mettons un coup de Le Pen pour cinq ans, ça nous fera du bien, d'ailleurs l'histoire a montré que c'est ce qu'il fallait faire. Quand je veux assainir mon pays, je mets l'extrême-droite au pouvoir, c'est imparable.
Incroyable. C'est typiquement la rhétorique des mélenchonistes d'ailleurs.

Mais sinon il ne te vient pas à l'idée que ces législatives, précisément, vont être compliquées pour Macron ? Que tous ceux qui ne veulent pas lui peuvent utiliser ces législatives pour essayer d'aboutir à une cohabitation ? Que ce serait peut-être mieux d'avoir à voter contre Macron que contre Le Pen lors de ces législatives ?

75. Philhary - 26/04/17 19:18 - (en réponse à : Prune)
(quand la mère le pen n'a jamais prononcé la moindre parole raciste ou à nature fasciste de sa vie)

Et donc tu penses quoi des propos du nouveau président du FN sur les chambres à gaz ? Tu t'es un peu renseigné sur les membres du FN ou pas ? Et les mairies, ils les gèrent comment leurs mairies ?
Parce que ça va cinq minutes de nous traiter à tour de bras d'abrutis lobotomisés et autres joyeusetés, mais dans le genre gogo tu te poses là, il va falloir arrêter de se foutre de notre gueule.

74. prune - 26/04/17 19:10
#Nabila2022

73. voltaire88 - 26/04/17 19:09
Depuis le début de la 5eme république, chaque président est un peu plus nul que le suivant, donc si on suit cette règle, Macron sera élu, et ensuite ça sera surement un caniche ou un dindon, au point où on en est ...

72. prune - 26/04/17 19:02
S'il gère aussi bien la france que sa campagne depuis dimanche ça va être grandiose. Hollande à côté aura l'air d'un mec fiable et solide.

71. nem° - 26/04/17 19:01
si Macron est élu il n'aura pas droit à l'erreur

Mais putain Philippe! Hollande vient de se congratuler de son bilan, en disant qu'il laissait la France en meilleur état qu'il ne l'avait trouvée! Autofellation en public, en gros plan!
Ouvre les yeux!

70. Piet Lastar - 26/04/17 18:59
Alors qu'il est nullissime

69. pm - 26/04/17 18:57
et dans 5 ans on fait quoi ? Tu crois que ça va marcher encore combien de fois le "barrage au FN" ?

Mais ça rejoint parfaitement ce que je pense, si Macron est élu il n'aura pas droit à l'erreur, j'en suis parfaitement conscient.

68. nem° - 26/04/17 18:53 - (en réponse à : 88% de débiles)
C'est les misérables comme le gros borgne, les assassins et les fils de pute colonialistes qui ont créé cette situation pourrie, avec leur franc CFA, leur pillage sans vergogne du tiers-monde, qui ne le serait plus depuis longtemps si on ne lui avait pas maintenu la tète sous l'eau tout ce temps. Vous ètes des ordures hyprocrites, qui accusez les victimes d'ètre devenus des bourreaux et vous en lavant les mains, tète haute, le cul merdeux.
C'est vous qu'on va expulser. Tu vas voir ce que ça fait d'ètre un migrant, pauvre tache.

67. pm - 26/04/17 18:52 - (en réponse à : pc)
J'ai été poli j'ai dit stp, ça veut dire s'il te plait.

66. prune - 26/04/17 18:49
Je ne soutiens pas le pen, je sais que ça te dépasse, pas plus que je n'ai voté pour elle (crois moi ou non je m'en bats la race.) Je me contente de relever toutes les contradictions, toutes les aberrations que j'entends du matin au soir, comme si oui, effectivement, le bataclan n'avait pas eu lieu, comme s'il était parfaitement normal que des attentats terroristes aient lieu en france chaque semaine, que c'était "comme ça", qu'il fallait "s'y habituer". Je me moque avec hilarité et douleur des gens comme toi qui voient le fascisme à chaque coin de rue, veulent sauver la démocratie en affirmant que 7 millions de personnes ne devraient pas avoir le droit de s'exprimer, n'ont aucun autre argument que "mais euh c'est des fachos" (quand la mère le pen n'a jamais prononcé la moindre parole raciste ou à nature fasciste de sa vie) et vont aller voter Macron en se prenant pour les remparts de la démocratie, ce à quoi je demande : c'est bien, et dans 5 ans on fait quoi ? Tu crois que ça va marcher encore combien de fois le "barrage au FN" ? Il n'y a plus aucun raisonnement, aucune logique, juste une sorte de réflexe de gens lobotomisés depuis Mitterrand qui acceptent en souriant de se faire mettre encore et encore et encore.

Et tu peux parler de vulgarité, en me parlant de mon frère assassiné. Tu espères quoi, me faire voter pour l'ordure qui a contribué au gouvernement qui en est directement responsable ? Tu es donc aussi stupide ? Laisse mon frère là où il est, sous la terre et dans la douleur immémoriale de mon coeur.

65. voltaire88 - 26/04/17 18:49
" des ouvriers qualifiés il faut à l'industrie française "

Parce qu'ils ont pas d'ouvriers qualifiés en Pologne ? Les slaves sont trop cons ?

64. nem° - 26/04/17 18:49 - (en réponse à : pm)
Je sais que tu n'es pas la bonne personne à qui dire ça, mais Macron est encore plus dangereux que Lepen, qui aurait les mains liées sitot les législatives passées. On aurait cinq ans (sauf empèchement) de crise politique minable à l'image de cette campagne et puis la gauche pourrait revenir assainie. Plus tu feras du chantage au fascisme, plus tu seras contre-productif. Essaye de comprendre que ce n'est pas l'abstention qui nous a menés dans cette impasse mais l'ultra-libéralisme de droite comme, hélas, de "gauche".
Après je comprends parfaitement que tu sois en gros stress. Mais il faut apprendre à se faire confiance, entre français. Sinon ils ont gagné.

63. voltaire88 - 26/04/17 18:47
" Comment peux tu soutenir encore lepen après qu'elle ait osé dire, avec toute son indécente vulgarité, qu'avec elle le massacre du Bataclan n'aurait pas eu lieu. "

Ben c'est vrai, c'est quasi toujours des immigrés délinquants repérés par les services secrets qui font des attentats. Si on s'en débarrasse d’une façon ou d'une autre, expulsion, emprisonnement, etc, y'aura 90% d'attentats en moins.

62. Piet Lastar - 26/04/17 18:41 - (en réponse à : quentin)
Le premier tour a prouvé que le FN n'est pas sous-estimé.

61. Quentin - 26/04/17 18:33
Si les sondages approchent de 50/50, les citoyens iront voter massivement pour Macron.

Je n'en crois rien. Si les sondages approchent de 50/50, Lepen sera élue. Le vote FN est sous-évalué dans les sondages (c'était pareil avec Trump et le Brexit)

60. pm - 26/04/17 18:31 - (en réponse à : prune)
Comment peux tu soutenir encore lepen après qu'elle ait osé dire, avec toute son indécente vulgarité, qu'avec elle le massacre du Bataclan n'aurait pas eu lieu.
Ton frère mérite bien mieux que ça, tu ne crois pas ?

59. pierrecédric - 26/04/17 18:29 - (en réponse à : Aprés midi de merde)
tu peux

C'est un ordre ? p'tite merde ?

58. pm - 26/04/17 18:28 - (en réponse à : pc)
Tu peux arrêter de poluer stp, puisque tu n'existes pas, électoralement parlant.

57. pierrecédric - 26/04/17 18:22
Au moins Mélanchon a fini par comprendre qu'il en avait marre des conneries bobisantes.

56. pm - 26/04/17 18:20 - (en réponse à : De Didier Daeninckx)
http://www.liberation.fr/debats/2017/04/26/monsieur-melenchon-ayez-la-decence-de-retirer-ce-triangle-rouge-de-votre-veste_1565570

55. pierrecédric - 26/04/17 18:16
«J’y crois plus», lâche-t-il après avoir croisé Marine Le Pen sur le marché. «C’est comme tous les candidats: on les voit tous les cinq ans, ils promettent tous la même chose!»

C'est criant de vérité ça.

54. nem° - 26/04/17 18:14 - (en réponse à : VOTEZ BIEN, VOTEZ RIEN)
La consigne de vote pro-Macron lancée par le champion déchu de la droite François Fillon se heurte elle à des résistances. D’autant que le conservateur n’a cessé d’attaquer le jeune centriste avant le premier tour en le présentant comme l’héritier de l’impopulaire président socialiste sortant François Hollande.
Plus d’un quart de ses partisans (27%) comptent s’abstenir ou voter blanc, écœurés par sa défaite, selon le sondage Ifop: parti favori dans une course jugée «imperdable», il a chuté sur des soupçons d’emplois fictifs présumés au profit de sa famille.
Parmi les rétifs, le mouvement catholique conservateur Sens commun, grand soutien du candidat de droite qui promettait de porter haut ses valeurs familiales - après un quinquennat socialiste marqué par la légalisation du mariage gay.
«Comment choisir entre le chaos porté par Marine Le Pen et le pourrissement politique d’Emmanuel Macron?», estimait dimanche le président de Sens commun, Christophe Billan.
«Jamais je ne voterai Macron au second tour. Je pense qu’une abstention massive au second tour est vraiment préférable», tranche «Vilainjaloux», un lecteur du «Figaro» sur un forum du quotidien de droite.
«Entre celle qui veut sortir de l’Europe et celui qui nous propose une Europe à la Juncker avec ses délocalisations vers des pays à 600 euros/mois (...), le vote blanc me semble la bonne solution», s’indigne en écho «CYP92», un autre commentateur.
Francis Fauchère, un commerçant de gros au marché de Rungis, en banlieue parisienne, compte pour sa part gonfler les rangs des abstentionnistes qui se disent dégoûtés par la politique française.
«J’y crois plus», lâche-t-il après avoir croisé Marine Le Pen sur le marché. «C’est comme tous les candidats: on les voit tous les cinq ans, ils promettent tous la même chose!»
Pour l’heure, les sondages prédisent un taux d’abstention de 27% au scrutin du 7 mai, et une victoire d’Emmanuel Macron (61%) contre Marine Le Pen (39%).


AFP

53. pierrecédric - 26/04/17 18:13
Si il y a une phrase que j'ai bien aimé de prune c'est "drama queen hystérique".

52. pm - 26/04/17 18:12 - (en réponse à : aux mélenchonistes )
Vous avez le droit d'être opposé à la politique de Macron, mais en face il y a lepen, pas Fillon, pas Hollande, pas Valls, pas Sarkosy, le-pen bordel !
On n'est pas en 2002, il n'y aura pas 80/20, la défaite de lepen n'est même pas certaine.
Réveillez-vous !
Alors faites comme le PCF ou comme Nathalie Arthaud, mettez un bulletin Macron le 7 mai et opposez vous le 8.

51. Piet Lastar - 26/04/17 18:06
Si les sondages approchent de 50/50, les citoyens iront voter massivement pour Macron.

50. pierrecédric - 26/04/17 18:05
"Jouer avec le feu".
On disait la même chose pour Trump et...?

49. Philhary - 26/04/17 18:02 - (en réponse à : Piet Lastar)
Vous savez tous comme moi que ce sera une victoire large de Macron.

Oui, on savait tous aussi qu'il était strictement impossible que Trump soit élu :

http://www.slate.fr/story/117681/donald-trump-ne-sera-pas-president-des-etats-unis

C'est la logique du type qui grille les feux rouges en pensant que les accidents n'arrivent qu'aux autres.

Le Pen a une chance faible, mais pas inexistante, de passer. L'attitude de Mélenchon est une divine surprise pour elle. Depuis dimanche soir, on voit sur les réseaux sociaux des gens, nombreux, qui déclarent leur intention de s'abstenir. Dans les "tendances" Twitter des deux derniers jours on a vu "Sans moi le 7 mai" puis "Jamais Macron". Ce matin, au travail, des collègues, censément de gauche, m'ont expliqué qu'ils allaient s'abstenir.
Si un nombre suffisant d'électeurs de Fillon et Mélenchon s'abstiennent ou reportent leurs voix sur Le Pen, auxquelles il faudra ajouter les voix pour Dupont-Aignan, le tour sera joué : Macron sera la nouvelle Hillary Clinton et Le Pen sera chef des armées.

Pour rappel, les sondages dimanche donnaient 60%/40% en faveur de Macron. On est loin de 2002.
S'abstenir, c'est jouer avec le feu : c'est n'est pas de la moraline, je n'ai jamais aimé le lyrisme anti-FN (utilisé souvent par l'extrême-gauche...) qui ne m'a jamais paru efficace, c'est pragmatique. Il faut vraiment être très con, et très inconscient, pour jouer à ce jeu là. D'autant plus que les législatives ont lieu les 11 et 18 juin. Ceux qui le souhaitent pourront se venger par les urnes à ce moment-là.

48. pierrecédric - 26/04/17 17:59
Nabozy qui votera Macaron, c'est pathétique.

47. Victor Hugo - 26/04/17 17:50
Large? Rien n'est moins sûr.

46. Piet Lastar - 26/04/17 17:44
Vous savez tous comme moi que ce sera une victoire large de Macron. Et il a vraiment intérêt à changer le moral et la vie des Français cet ancien banquier et ancien ministre. Et là, je n'y crois pas une seconde. Dans 5 ans, la situation risque d'être pire et le "barrage au FN" prendra l'eau de toute part...

45. pierrecédric - 26/04/17 17:34
Ah c'est un Mythe errant bis ?

44. Philhary - 26/04/17 17:32 - (en réponse à : Prune)
Non, je veux dire qu'Attali n'a pas grande importance. Il a toujours pissé dans le sens du vent, hier le vent s'appelait Mitterrand, aujourd'hui il s'appelle Macron.

Les propos du porte-parole de Macron sont clairs : Attali, qui n'était de toute façon qu'un courtisan, s'est grillé avec ses déclarations.

Et sinon, les propos de nouveau président du FN sur les chambres à gaz, ça ne te fait ni chaud ni froid ?



 
Actualité BD générale
Actualité editeurs
Actualité mangas
Actualité BD en audio
Actualité des blogs des auteurs
Forum : les sujets
Forum : 24 dernières heures
Agenda : encoder un évènement
Calendrier des évènements
Albums : recherche et liste
Albums : nouveautés
Sorties futures
Chroniques de la rédaction
Albums : critiques internautes
Bios
Bandes annonces vidéos
Interviews d'auteurs en videos
Séries : si vous avez aimé...
Concours
Petites annonces
Coup de pouce aux jeunes auteurs
Archives de Bdp
Quoi de neuf ?
Homepage

Informations légales

(http://www.BDParadisio.com) - � 1996, 2012 BdParadisio