La politique c'est nase, lisez plutot des BD! tome 3

Les 1503 commentaires sont triés des plus récents aux plus anciens .

Acces direct aux pages 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31


1403. suzix@bdp - 25/04/17 13:32 - (en réponse à : quentin)
il y a sans doute moins brutal à faire.
Mais la différence c'est que Macron a annoncé la couleur et a eu tout de un quart des votes exprimés devant TOUS les autres qui proposent des solutions différentes.

1402. Quentin - 25/04/17 13:29 - (en réponse à : lobabu)
Ah OK, un pays qui se porte bien est un pays sans extrême droite :o)

L'Allemagne est juste un modèle dans sa manière de résorber le chômage, qui est passé de 10 à 5% en 10 ans. Si c'est pas une réussite, ca? Dans des tas d'autres domaines, c'est la France qui est un modèle, mais sur ce coup là, la France a des leçons a prendre chez ses voisins.

Au Danemark, il y a quelques années, le chomage explosait (doublait de 4 à 8%) et le déficit budgétaire se creusait. La gauche au pouvoir a pris un train de mesures soi disant "anti-sociales" drastiques: coupes budgétaires partout, diminution/restriction des allocations de chômage, relèvement de l'âge de la pension, allègements d'impôts aux entreprises, etc. Tout le monde en a chié, les électeurs ont hurlé qu'on les avait trahis et qu'ils n'avaient pas voté pour cette politique. La gauche a perdu les élections suivantes, mais le résultat est qu'on est revenu en situation de plein emploi et d'excédent budgétaire (et c'est pas des emplois de merde; les salaires sont à la hausse). Un peu la même histoire qu'avec Schröder, quoi.

1401. pierrecédric - 25/04/17 12:49 - (en réponse à : Guguszy, crétinzy, abrutzy)
Si tu veux on peux en reparler dans 5 petites années ou un peu avant, hein !?

1400. suzix@bdp - 25/04/17 12:44 - (en réponse à : danyel)
Je peux rien pour toi si tu penses que la situation d'aujourd'hui nécessite à nouveau de tout péter. Je pense qu'il est préférable d'être moins ambitieux mais améliorant la situation plutôt que de repartir à zéro. Si tu casses l'Europe et que tu contrains la finance, juste en France, qui va reconstruire? Certainement pas ceux à qui tu auras tout pris!

1399. suzix@bdp - 25/04/17 12:36
j'ai une collègue qui fait le même job que je faisais il y a 10 ans qui est fille de mineur immigré. Un autre collègue est arrivé en France à 3 ans d'un pays de l'Est très pauvre. Et je viens de la campagne profonde où j'ai fréquenté des établissements d'un niveau très faible. Alors faut pas me dire que y'a pas d'espoir en France. Alors oui on ne fera jamais partie de l'establishment mais on s'en fout. On avance et on les emmerde.

1398. Danyel - 25/04/17 12:35 - (en réponse à : France soumise.)
Les seconds n'arrivent jamais à rien.

C'est parce qu'ils ont contre eux des trouillards, des nantis, des égoïstes, des mesquins, des sans imagination, des vieux dans leur tête avec des mentalités d'esclaves formatées qui ne souhaitent qu'une chose : que les autres partagent leur médiocrité.
C'est sûr que ça fait un sacré paquet de monde contre eux, tous ces minables toujours prêts à réclamer la force et la répression contre ceux qui veulent sortir la tête de la boue.

Tu crois que la sécu, les congés payés, l'école pour tous, l'interdiction du travail des enfants, la limitation du temps de travail, le repos hebdomadaire, la retraite, le droit syndical et politique et j'en passe, sont arrivés comment ?
Sans parler de la démocratie dont vous nous rebattez les oreilles.
Que des rêveurs et des utopistes. Heureusement qu'il y a des réalistes comme toi, sinon où irait l'humanité ?






1397. suzix@bdp - 25/04/17 12:32
et ne pas venir me dire que l'éducation a deux vitesses écrase tout. On s'en fout de cela. A part si tu veux faire l'ENA, Normal Sup, HEC ou Polytechnique n'importe quel cursus, n'importe quelle origine sociale ou territoriale convient.

1396. suzix@bdp - 25/04/17 12:26 - (en réponse à : Lobabu)
ah STP, bien sûr que toute famille française qui en a la volonté peut envoyer son gosse à la fac! Y'a des bourses et des résidences étudiantes. Même en Limousin où j'ai grandi, à la cambrousse en plus, même les moins aisés (petits agriculteurs, ouvriers, avec ou sans emploi) peuvent envoyer leurs gosses faire des études.

1395. pierrecédric - 25/04/17 12:20
La seule consolation c'est de savoir que les espoirs des autres seront aussi vains quand Macaron sera depuis un petit moment au pouvoir.

1394. lobabu - 25/04/17 12:08 - (en réponse à : suzix)
Pourquoi tu me parles de communisme? Je ne le suis pas, je ne l'est jamais été. Le communisme ne peut pas marcher parce que l'homme est ce qu'il est. Par contre, une meilleure répartition des richesses, un monde où la performance économique/financière n'est pas l'alpha et l'omega d'une société, ça doit être possible. Parmi les candidats, je préférai Mélenchon mais il ne me convenait pas sur tous les aspects... Et non, toutes les familles ne peuvent pas financièrement envoyer leurs enfants à l'université, même si la France n'est pas du tout le pire des pays en l'espèce. Bref, je ne vivrai certainement jamais dans une société telle que je l'a rêve. Tant pis pour moi.

1393. pierrecédric - 25/04/17 10:38
C'est beau, on dirait que c'est venu d'un de ces biscuits qui prédisent quelque chose.

1392. suzix@bdp - 25/04/17 10:36 - (en réponse à : pc)
il y a ceux qui font avec la réalité du terrain et ceux qui aimeraient changer de réalité. Les seconds n'arrivent jamais à rien.

1391. pierrecédric - 25/04/17 10:34
sur l'écologie, je pense qu'on y va. Le mouvement est engagé et seul Hamon (me semble-t-il) avait un vrai projet en ce sens

Doux rêveur là aussi.^^

1390. suzix@bdp - 25/04/17 10:24 - (en réponse à : Lobabu)
sur l'écologie, je pense qu'on y va. Le mouvement est engagé et seul Hamon (me semble-t-il) avait un vrai projet en ce sens. Mais on y va. Ne serait-ce que parce que c'est l'avenir et que tout le monde le sait. Cependant les plus grandes tragédies écologiques se passent loin de chez nous mais en majeur partie à cause de nous ...

1389. suzix@bdp - 25/04/17 10:21 - (en réponse à : Lobabu)
donc aucun des 11 candidats ne te convenait ? ... ben je sais pas moi, crée un parti avec Danyel! (;o)

1388. pierrecédric - 25/04/17 10:20
C'est surtout que l'on a inventer de la dette, les banques y ont contribué.

1387. suzix@bdp - 25/04/17 10:20 - (en réponse à : Lobabu)
Tu le sais que le communisme n'est pas une solution viable? Cela a été prouvé à chaque fois que cela a été tenté. Cela a toujours viré en dictature et les populations ont toujours fini dans la grande pauvreté. Le capitalisme est souvent injuste et demande régulation (c'est d'ailleurs ce qui est fait un peu partout) mais il donne sa chance à tous. Le communisme ne donne sa chance à personne. Et franchement, avec Mélenchon, on est pas loin du communisme. Et d'ailleurs avec Hamon et son RU on en était pas loin.
Reconnais au moins qu'en France, la répartition se fait mieux que dans la plupart des pays! Reconnais qu'en France, toutes les familles peuvent envoyer leurs enfants à la fac. Reconnais qu'en France, on peut décider de sa vie. Reconnais qu'en France, personne ne meurt de faim ou de défaut de soins. Reconnais qu'en France, moins de la moitié de la population paie des impôts sur le revenu et que presque la moitié peut prétendre à un logement social.

1386. lobabu - 25/04/17 10:20 - (en réponse à : suzix)
Mais ce n'est pas un problème de personne, c'est un problème de conception de la société que tu veux face à des défis qui de toute façon s'imposeront à toi,ne serait-ce que les problèmes écologiques. Déjà les candidats qui n'en n'ont rien à foutre sont, sur le long terme, à la rue.
Ok, je suis un rêveur (mais je ne suis pas le seul).

1385. suzix@bdp - 25/04/17 10:13 - (en réponse à : Lobabu)
et le candidat qui pour toi aurait le mieux dirigé la France?

1384. suzix@bdp - 25/04/17 10:10 - (en réponse à : quentin)
Chaque pays doit trouver sa voie car les populations sont tellement différentes du fait de l'histoire de chaque pays. Rien qu'en Europe, pas tellement en tant qu'individu mais en tant que population, les français sont tellement différents des allemands, des "anglais", des suisses et même des italiens, nos proches cousins. Cependant, regarder ce qui marche ailleurs, pourquoi, comment et avec quelles conséquences, les français en sont incapables. Ce sont pourtant les mêmes qui refusent d'ouvrir les yeux sur ce qu'il se fait ailleurs (comme si nous pouvions encore avoir raison contre toute la planète) et ceux qui critiquent la France "éternelle et coloniale" qui se pensait au dessus des autres, dans tout ce qu'elle avait d'égocentrique et d'assurance pour dominer d'autres peuples.

1383. lobabu - 25/04/17 10:10 - (en réponse à : quentin)
Mais je n'en vois pas, des pays qui se portent bien (même dans les pays nordiques, l'extrême-droite explose). Mais, de grâce, qu'on arrête de nous pomper l'air avec le "modèle allemand".

1382. pierrecédric - 25/04/17 09:53
Mais aucun pays ne se porte mieux qu'un autre gugus, c'est un leurre.

1381. pierrecédric - 25/04/17 09:52
Comme le disait nem°, tous des nases mais quitte à choisir un de ces nases qu'il ne soit ni Lepen, ni Fiotte, ni Macron.

1380. Quentin - 25/04/17 09:50 - (en réponse à : lobabu)
Quel est, selon toi, le pays qui se porte le mieux, et duquel la France devrait s'inspirer?

1379. pierrecédric - 25/04/17 09:38
T'en as pas marre dans tes deux derniers postes sucette, avec cette manie du bisounours "assumer" ?

1378. suzix@bdp - 25/04/17 09:36 - (en réponse à : dany & lobabu)
Quel était, selon vous, le candidat le mieux à même de devenir président de la république? Et pourquoi?

1377. suzix@bdp - 25/04/17 09:35 - (en réponse à : pc)
Personne n'est obligé de voter. Mais vote ou pas, il faut assumer ses choix.

1376. pierrecédric - 25/04/17 09:25
Pour pousser la filsdeputerie à un haut niveau:
Pour finir, les gens qui n'iront pas voter au 2e tour seront complices du choix qui sera fait par ceux qui iront voter, quel qu'il soit.

Ça c'est le genre de remarque à la mord-moi le moeud que l'on entend par certains, digne des gars qui crient au néonazisme sans aucune preuve.
Si le gars n'a pas envie de voter au second tour c'est que l'on lui propose de la merde et c'est tout.

1375. totom - 25/04/17 09:22
Ça me plairait pas mal un encouragement de meluche à un vote massif blanc
Ça aurait de la gueule et encouragerait à ne pas se fourvoyer
Même certains LR devraient encourager ça comme Guiano

1374. pierrecédric - 25/04/17 08:00
Tu n'es vraiment qu'un pauvre type Quantoche au final, aussi lobotomisé que la plupart des pro-européens.

1373. lobabu - 25/04/17 07:40 - (en réponse à : quentin)
Ah l'Allemagne qui se porte mieux! Mais bien sûr! Démographie suicidaire qui a poussé Merkel à ouvrir les portes à l'immigration en septembre 2015, explosion de la pauvreté depuis les réformes du début des années 2000 (mais les pauvres ont un boulot, donc tout va bien), système des retraites ingérable car devant conjuguer augmentation de l'espérance de vie, arrivée de baby-boomers et effondrement de la natalité, refus d'investir dans les équipements publics (routes, ponts, mise aux normes de sécurité pour les écoles et les hôpitaux et j'en passe) au nom du sacro-saint excédent budgétaire, et affirmation de l'extrême-droite dans un pays que l'on pensait pourtant vacciné: pas à dire, c'est un triomphe!

1372. Danyel - 25/04/17 02:54 - (en réponse à : La France Soumise.)
Et Macron n'a pas besoin de prendre des avis car il est déjà formaté : Sciences Po, ENA, Banque Rothschild.
C'est le président dont rêvait le système, sorti tout armé pour refaire du vieux avec du vieux.
Rendez-vous dans la rue. :-)

1371. Danyel - 25/04/17 02:33 - (en réponse à : La France soumise.)
Le Pen, piège à haine.
Macro, piège à cons.

1370. Quentin - 24/04/17 23:46
La montée de l'extrême droite, c'est surtout le manque de réformes des 20 dernières années en France. Chirac, Sarkozy et Hollande n'ont rien fait pour enrayer le déclin économique et résorber le chômage. Donc ce n'est pas vraiment la politique de Hollande qui a provoqué l'extrême droite mais plutôt son manque de politique et de vision (et pareil pour les 2 présidents précédents).

Macron se présente comme un type qui veut faire plein de réformes (comme Fillon d'ailleurs). Lepen et Mélenchon ne se présentent pas comme des réformistes, mais comme des révolutionnaires qui veulent tout changer. La question est de savoir ce qu'il vaut mieux pour la France: réfomer ou révolutioner?

Les Macrons (socio-démocrates) Allemands et Scandinaves n'ont pas été avares de réformes du genre de celles que Macron et Fillon ont annoncées, et ces pays se portent mieux aujourd'hui qu'il y a une dizaine d'années (mieux que la France en tout cas). Tout n'est pas rose, on peut critiquer, mais on doit quand même reconnaître que ces pays ont réussi à résorber le chomage tout en préservant un important filet de sécurité (au rabais, certes). Les Francais, eux, s'accrochent toujours à la retraite à 62 ans par exemple alors que c'est 67 ans en Allemagne et en Scandinavie (l'espérance de vie a augmenté de 5 ans ces derniers 20 ans, donc on peut bien travailler 5 ans de plus). C'est une question de temps avant que les pays voisins ne s'alignent là dessus (ca bouge dans cette direction en tout cas). Il y a des alternatives, bien sûr, mais tout a un coût, et relever l'âge de la pension est bien plus facile et moins coûteux à mettre en oeuvre.

Maintenant, on peut croire que la révolution vaut mieux qu'une telle approche. L'histoire montre qu'une révolution peut effectivement tout changer, mais avec beaucoup de conflits et de soubresauts. Ca peut tourner bien comme ca peut tourner mal.

Ce que j'aime chez Macron, c'est son europhilie. Mes arrières grands parents ont connus trois guerres, mes grands parents en ont connu deux, mes parents une et moi aucune. Tout ce que je souhaite à mes enfants et à mes petits enfants, c'est que l'UE soit encore là dans 2 générations, et qu'elle soit encore plus forte et plus stable qu'aujourd'hui.

Pour finir, les gens qui n'iront pas voter au 2e tour seront complices du choix qui sera fait par ceux qui iront voter, quel qu'il soit. Qu'ils ne viennent pas pleurer si c'est Lepen qui est élue (comme les abstentionistes Anglais venaient pleurer après le Brexit ou les abstentionistes Américains venaient pleurer après l'élection de Trump, ou comme les abstentionistes du 1er tour viennent se lamenter qu'ils se retrouvent face à Lepen et Macron). UE ou Brexit, Clinton ou Trump, Macron ou Lepen, ce n'est pas choux vert et vert choux.

1369. pierrecédric - 24/04/17 21:21
C'est vrai sucette, Macron il est super gentil, les autres c'est des méchants pas beaux.

1368. nem° - 24/04/17 21:14
Juste pour préciser, c'est surtout Dupont-Lajoie qui a permis d'éviter un Lepen - Fillon en piquant au moine fou près de 5% de voix.

1367. suzix@bdp - 24/04/17 21:09 - (en réponse à : Lobabu)
On est d'accord, Hollande a fait autre chose que ce qu'il avait dit. On va voir pour Macron. Mais faut pas faire dire à Macron ce qu'il n'a pas dit (il n'a pas demandé à faire barrage lui !!). Comme il n'a pas demandé le ralliement de Valls et d'autres. Je te rappelle que quand il est parti du gouvernement (après avoir monté son mouvement cela dit en passant), il s'est fait traiter de tous les noms par plein de monde à gauche. Il avait cruellement besoin des soutiens au départ mais il ne les a pas eus. Ca il s'en souvient très certainement ... il a eu aussi besoin de soutiens charismatiques au début de la campagne mais une fois lancé, il n'avait plus besoin de personne. Et bcp de ralliements sont de circonstance voyant que Hamon avait gagné la primaire puis que Macron était bien mieux placé dans les sondages. Cependant, sans vouloir de trop embarrassants soutiens, il en a cruelleement besoin pour les législatives. Je sais pas comment il va pouvoir avoir assez de candidats "pro" partout en France pour avoir une majorité. Je pense qu'il va devoir cohabiter. Avec qui ... ??

1366. pierrecédric - 24/04/17 20:56
Bien d'accord avec lobabu pour le coup.

1365. lobabu - 24/04/17 20:39 - (en réponse à : suzix)
Je suis bien conscient de faire partie d'une minorité en France qui, de toute façon, est sociologiquement à droite depuis 60 ans. Je n'ai donc aucun problème avec le résultat. J'aurais effectivement préféré que Mélenchon soit au 2nd tour face à Macron, qui était pour moi le seul à pouvoir prétendre être à coup sûr qualifé, mais il ne pouvait pas être élu. Maintenant que Macron apporte de la fraicheur, je rigole. Quant tu vois ses soutiens (Minc, Attali, Valls, Hue, Madelin, Bébéar, la vache, que des perdreaux de l'année!!), y-a des quoi se fendre doucement la pipe. Alors, que des gens de centre-gauche, de centre-droit, de droite votent ou appellent à voter pour lui, pas de problème, ils (dont toi) partagent sa vision du monde, de l'économie. Y-a pas de honte. Mais quand des libéraux jouent à nouveau sur l'épouvantail FN en pleurnichant sur une monté en puissance dont ils sont les principaux responsables (parce que c'est pas Mélenchon qui a gouverné ces dernières années), ça me fait marronner comme on dit chez moi. Ce discours-là, je l'ai partagé il y a 15 ans en 2002. J'ai voté Chirac (en me bouchant le nez) parce que j'estimais que Le Pen devait avoir le plus petit score possible. Après tout, on pouvait penser que c'était un concours de circonstance et que cela n'arriverais plus. Mais pas cette année. Ça fait pratiquement 3 ans que les sondages l'annoncent au 2nd tour la Marine. Les politiques responsables ne peuvent quand même pas l'ignorer. Eh ben, je te rassure, ils ne l'ignoraient pas. Au contraire, tous, ils espéraient être face à elle que ce soit Hollande, Fillon, Sarko, Juppé, Valls etc. Pourquoi? Parce que très cyniquement, il leur suffirait ensuite de jouer sur la peur pour l'emporter. Et c'est exactement ce qui se passe: parmi les électeurs de Mélenchon, d'Hamon et peut-être même de Poutou etc., beaucoup vont aller voter Macron. Et ce faisant favoriser l'élection de quelqu'un qui jouera sur les mêmes ressorts dans 5 ans pour se maintenir. Et alors, ceux qui osent dire autre chose sont voués aux gémonies. Ah! les salauds!, ils prennent le risque de voir Le Pen triompher. Non, non, ce n'est pas moi qui ais pris le risque. C'est Chirac, Sarko et surtout Hollande et consorts qui ont mené une politique inverse à celle pour laquelle ils avaient été élus. Je ne veux pas plus que toi l'arrivée du FN qui n'est qu'un ramassis de racistes, d'incapables médiocres et de crapules. Mais quand tu gouvernes, tu ne peux pas ad vitam æternam prétendre ne pas être comptable de tes actes et espérer que le salut viendra d'adversaires politiques que tu méprises au plus haut point mais dont tu as si besoin au moment des élections. Je ne juge personne mais qu'on ne vienne pas m'emmerder sur ce que doit être mon devoir de citoyen et d'électeur. Y-a une interview d'Onfray dans le Figaro aujourd'hui (parce je lis le figaro aussi...) qui explique cela bien mieux que moi. Sur ce, bonne soirée

1364. totom - 24/04/17 20:39
C'est la gauche de Dsk de l'époque qui aurait sûrement été elu sans ses frasques donc assez logique en somme

1363. suzix@bdp - 24/04/17 20:03
c'est moins le cas, mais qu'est-ce qu'on a pu entendre de monde sommer Macron de se dire de droite ou de gauche ... comme s'il fallait sur chaque question qu'il y ait une solution unique en fonction du "bord"! Crétins. Elephants. Socialistes! De plus, il suffit de lire ce que dit Macron, ce type est de gauche, y'a pas l'ombre d'un doute. Pas le gauche de Hamon ni de Mélenchon mais de gauche tout de même. Il l'a dit plein de fois.

1362. suzix@bdp - 24/04/17 19:59 - (en réponse à : pm)
Ben je suis pas d'accord. Le mec il amène de la fraîcheur. Il ne s'appesantit pas sur la menace du FN. Lui il croit en l'avenir. Il pense pouvoir convaincre les électeurs du FN ou qui pourraient être tentés au second tour plutôt que de leur tordre le bras en les faisant flipper leur mère. Voilà. Et les politiques des "grands" partis qui se sont déchirés, on s'en branle. Ils se remettront bien assez vite. Comment peut-on dire que les medias ont fait élire leur candidat quand on voit autant de critiques injustifiées de personnes influentes médiatiquement comme Nicolas Bedos (que j'adore cela dit en passant) qui n'ont pas compris le sens de la campagne de Macron ?

1361. pm - 24/04/17 19:47
https://twitter.com/NicolasBedos1/status/856437209192333312/photo/1

1360. pierrecédric - 24/04/17 19:27
Je te renvois le compliment petit mouton.

1359. suzix@bdp - 24/04/17 19:23
1357. pierrecédric - 24/04/17 19:16
Mais on se fout des programmes, ce qui importe c'est la vision


C'est excellent PC, tu as bien fait tes devoirs. Passe me voir à la récréation, je te donnerai une image.

1358. suzix@bdp - 24/04/17 19:19
1353. Piet Lastar - 24/04/17 19:06
Macron est la combinaison parfaite d'une coquille vide, d'une marionnette et d'un produit de marketing. Son discours est fade et creux, imbroglio de phrases toute faites quand elles sont compréhensibles. Il a une armée mexicaine aux fesses avec Valls, Bayrou, Madelin, Hue,... et un nombre considérable de pique-assiettes. Poulain des médias, ces derniers ont fait de sa candidature une marque déposée comme Coca-cola digne du temps de cerveau humain disponible.


Les médias ont aussi tué ... Fillon hein! Ne pas l'oublier. Et lui il aurait fait mal au cul de la plupart des français.
Ensuite sur Macron, il trace sa route. Il en a rien à branler des apparatchiks et éléphants du PS. Il a pas la même vision. Il prendra peut-être conseil pour comprendre les arcanes du pouvoir mais personne ne lui dictera quoi faire. Quant à son discours, j'ai trouvé que celui de hier était excellent. Vraiment bon. Il aurait battu toute configuration au second tour. Il va mettre la pâtée à Le Pen, bref, il est légitime pour gouverner. De plus, il apprend très vite. J'ai assez confiance. Après comment va-t-il gérer les conflits sociaux à venir, j'en sais rien. S'il ne parvient pas à solutionner cela, il fera du Hollande oui ...

1357. pierrecédric - 24/04/17 19:16
Mais on se fout des programmes, ce qui importe c'est la vision

1356. suzix@bdp - 24/04/17 19:13 - (en réponse à : Lobabu)
J'ai pas voté pour Macron hein! J'ai pas aidé à ce qu'il arrive en tête. J'avais des intérêts plus importants en votant autrement. Mais globalement, j'adhère aux grandes lignes qu'il a imaginées. Je crains juste qu'il favorise d'abord la finance qui n'en a pourtant pas besoin. En tout cas, on est bien mieux loti qu'avec Fillon sur la protection sociale. Et Mélenchon, je t'assure que cela aurait fait mal et à tout le monde. Ensuite on peut souhaiter tout péter pour rendre les choses plus justes mais il faut voir ce que l'on risque. Si on pète tout qui va reconstruire? Est-ce qu'on peut demander à plein de monde de se retrousser les manches après leur avoir tout pris ? Je crois pas non. Donc le jour où les extrémistes remporteront la présidentielle, ils devront eux-mêmes rebâtir ce qu'ils auront cassé. Età que je sache, les français ont voté. Le résultat ne te plait pas mais c'est le jeu ma bonne Lucette. Et taper sur les média et l'Intelligencia en les accusant d'avoir porter Macron au pouvoir, c'est oublié qu'ils sont en grande partie responsable de la défaite de Fillon qui était annoncé grand vainqueur il y a qq mois.

1355. pierrecédric - 24/04/17 19:11
C'est beau l'espoir.
Macron, le vide le plus total.

1354. Piet Lastar - 24/04/17 19:07
En marche, tout droit dans le mur



 
Actualité BD générale
Actualité editeurs
Actualité mangas
Actualité BD en audio
Actualité des blogs des auteurs
Forum : les sujets
Forum : 24 dernières heures
Agenda : encoder un évènement
Calendrier des évènements
Albums : recherche et liste
Albums : nouveautés
Sorties futures
Chroniques de la rédaction
Albums : critiques internautes
Bios
Bandes annonces vidéos
Interviews d'auteurs en videos
Séries : si vous avez aimé...
Concours
Petites annonces
Coup de pouce aux jeunes auteurs
Archives de Bdp
Quoi de neuf ?
Homepage

Informations légales

(http://www.BDParadisio.com) - � 1996, 2012 BdParadisio