Que venez-vous de lire et qu'en avez-vous pensé? (18)

Les 713 commentaires sont triés des plus récents aux plus anciens .

Acces direct aux pages 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15


363. marcel - 14/02/17 01:44
J'ai lu L'or de Morrison et je le deconseille.
Premièrement, le scenario est classique, et je trouve ce tome de mise en place un peu vide, finalement. Pas mauvais, mais rien d'enthousiasmant.
Mais surtout, les dessins "a la Giraud" de Brecht sont vraiment tres mauvais. Je pourrais developper, comme je l'ai fait récemment pour Boiscommun, mais je vais faire court : a la lecture, je me disais qu'un recit beaucoup base sur les grands espaces comme celui-ci manquait de souffle et de realisme. En me penchant plus sur les dessins, j'ai repere ce qui me genait : sur 90% des cases, le dessinateur a choisi de placer la ligne d'horizon exactement au milieu de la case. Et on comprend mieux pourquoi quand on regarde les cases ou celle-ci est decalee : il y a des erreurs de perspective.
Si on ajoute a ca le fait qu'il essaye en permanence que tout soit present dans chaque case (évitant par exemple de couper un perso ou un element de decor avec le bord de la case, meme si ce n'est pas necessaire), ou bien qu'il se limite a deux plans (les personnages, et le decor derriere), on a plus une impression d'un scene de theatre sans aucune profondeur que d'un cadre de BD. Comme en plus le dessin en soi n'est pas non plus a tomber, ca plombe completement l'album.
Et c'est la qu'on se rend compte que, malgré tout ce qu'on peut ecrire, Hermann reste un maitre de la mise-en-scene...

362. froggy - 14/02/17 01:20
357. suzix@bdp - 13/02/17 22:14
je me dis que finalement, le western n'est pas mort, bien au contraire! Et ça c'est bath!


C'est parce que c'est loin que c'est bath, car tout le monde sait que c'est plus bath ailleurs.

Par ou dois-je sortir?

361. suzix@bdp - 14/02/17 00:49
... Wild River! bien sûr!!




360. suzix@bdp - 14/02/17 00:46
J'ai déjà lu du western de Seiter au Long Bec l'année dernière. C'était une réédition avec peut-être un prolongement. C'était vraiment bien. Je vois bien la BD en grand format mais là sur le coup j'ai oublié le titre! ...

359. Kipkool - 13/02/17 23:37
Pour Stern, j'ai préféré de loin le tome 2, plus déjanté, imprévisible et drôle par moment. On adhère ou pas... J'avais trouvé le tome 1 sympathique, mais sans plus (le flash-back du début vendait trop la mèche, du coup, pas de réelle surprise).

Je vais jeter un œil aux westerns de Serpieri chez Mosquito.

Sinon, fin de semaine, sort encore un nouveau western: le premier tome de "L'or de Morrisson" aux éditions du Long Bec, avec Seiter au scénar et un dessin, apparemment, inspiré de Giraud. La couv' n'est pas terrible, en revanche, on dirait une réédition d'une bd des années 70.

358. torpedo31200 - 13/02/17 23:29 - (en réponse à : suzix@bdp - post # 356)
Non, il y aura certainement de nombreux tomes, au vu du quatrième de couverture, de divers entretiens donnés au lancement de la série, et du succès des deux premiers tomes (85 000 ex vendus annoncés). Les auteurs avaient seulement prévu des aventures s' articulant en 1 ou 2 tomes, le 3 était d' ailleurs annoncé en one-shot il y a 2 ans.

357. suzix@bdp - 13/02/17 22:14
je me dis que finalement, le western n'est pas mort, bien au contraire! Et ça c'est bath!

356. suzix@bdp - 13/02/17 22:13
ben t'es pas difficile! (;o)
Dis est-ce que "l'ogre" a des mains encore plus larges que Undertaker sur certaines cases?

Je charrie! tant mieux que cela plaise. C'est prévu en seulement 4 tomes ? ou c'est juste la fin d'un cycle? Nan parce que pour arriver à la cheville de Blueb, va falloir plus que qq albums sur 3/4 ans! (;o)

355. herve - 13/02/17 21:57
Puisqu'on parle Western, continuons donc.

Je viens de lire le tome 3 de "Undertaker", et bien je dois dire qu'il est bien foutu. Le tome 2(un peu trop bavard) de cette série était un cran en dessous du premier volume,pourtant assez décrié par certains.
Cet opus est assez sombre, il faut le dire, aussi bien au niveau du scénario que du dessin, où les scènes nocturnes sont assez nombreuses.
L'intrigue est bien amenée avec cette scène où le colonel Warwick s'écrie "l'ogre est vivant!". Même si pour le moment,Xavier Dorison nous livre que des fragments sur le passé de Jonas Crow, on sent que le prochain volume qui clôturera l'histoire, nous apportera plus d'éclaircissements.
Les personnages féminins Rose Prairie et Lin ne font pas que de la figuration dans cette aventure, mais Rose, particulièrement, y occupe une place prépondérante.

Niveau dessin, Ralph Meyer nous offre de belles planches, mention spéciale pour la mise en scène de la planche 22, celle qui nous présente l'Ogre. Il faut souligner d'ailleurs, la présence d'un cahier graphique réservé à la première édition.

J'ai passé un très agréable moment avec ce premier volume, et c'est sans hésiter que j'achèterai le prochain album.

note:4/5

354. suzix@bdp - 13/02/17 21:37 - (en réponse à : piet & Kipkool)
Undertaker, suite au premier tome, je peux pas.
Le sticker "le meilleur western" depuis Blueberry c'était tout simplement indécent. C'est vraiment prendre les lecteurs pour des boeufs. Et c'est chié sur tellement de bonnes BD que je peux pas lire. Surtout que le tome 1 était bourré d'erreurs graphiques et scénaristiques.

353. Piet Lastar - 13/02/17 21:17
C'est vrai que le Stern #2 est très différent du premier qui m'avait enthousiasmé. En western, j'ai récemment apprécié Compadres chez Sarbacane et Undertaker #3 chez Daragaud

352. suzix@bdp - 13/02/17 20:58
PS : si tu ne connais pas, je te conseille très fortement la dernière rééd. de Serpieri chez Mosquito.

351. suzix@bdp - 13/02/17 20:56 - (en réponse à : kipkool)
mon post précédent est pour Kipkool !

350. suzix@bdp - 13/02/17 20:56
Stern 2 est qd meêm un peu con"stern"-ant non?

Pour Yves H. il faut qu'il se lâche. Tout le monde lui est tombé dessus quand il a fait du zarb' mais là, depuis qq albums, même si qq'un ici trouvent que c'est pas trop mal, moi pareil que toi, je trouve que ses scénars sont vides. A la limite, avec ou sans Yves H. Hermann fait la même BD!

349. suzix@bdp - 13/02/17 20:53
ok. Je vais donc chercher la rééd. de Catamount 1.

348. torpedo31200 - 13/02/17 20:03 - (en réponse à : suzix@bdp - post # 346)
Oui à qq années d' écart. Elles se ressemblent, même couverture, même maquette. Peut-être légèrement plus grande, la 2nde édition.
L' EO n' est pas trouvable en neuf.

347. Kipkool - 13/02/17 19:57
J'ai lu pas mal de Western aussi ces derniers temps: Undertaker 3, Stern 2, Catamount 1 et 2, Duke 1. Et c'est le Hermann qui m'a le moins plu (le fiston a oublié d'écrire un scénar').

346. suzix@bdp - 13/02/17 19:41
ok merci pour l'info.
Tu as eu l'EO et la rééd de Petit à Petit dans les mains?
Tu conseillerais laquelle ?
L'EO est trouvable ?

345. torpedo31200 - 13/02/17 18:37 - (en réponse à : suzix@bdp - post # 336)
Le Catamount # 1 est moins maîtrisé graphiquement.

344. TILLIERTON - 13/02/17 15:52
J'en ai lu un il n'y a pas longtemps: "la vallée de la terreur" de Magnus. Ça se démarque nettement du point de vue originalité et le graphisme est digne des meilleurs dans le genre western

343. suzix@bdp - 13/02/17 12:30
Perso, je préfère encore lire ces anciens Serpieri que les Tex. A chaque fois que je feuillette, j'ai l'impression d'avoir des western à papa dans les mains. Pas envie de lire cela. A contrario, les Serpieri n'ont pas pris une ride en 40 ans ... bien au contraire.

342. suzix@bdp - 13/02/17 12:22
Inventer est difficile sur ce thème sauf à y rajouter des éléments extérieurs incongrus mais être inspiré c'est possible, la preuve avec ce Tuniques Bleues par ...

341. TILLIERTON - 13/02/17 12:06
Difficile d'inventer du neuf dans le western. Y'aurait bien Stern, mais le 2 est déroutant (juste feuilleté en librairie et quelques avis) Il faut relire les Tex qui mettent la barre assez haut ( graphisme et scénario)

340. suzix@bdp - 13/02/17 11:43
... oui cela fait bcp de Westerns ... je m'en rends compte juste maintenant en listant mes lectures récentes. Mais bon j'aime ce thème, je ne m'en lace jamais.

339. suzix@bdp - 13/02/17 11:42
Lu Les Tuniques Bleues - des histoires courtes par ..., collectif paru chez Dupuis (octobre 2016)

Le meilleur, et de très très loin, album des Tuniques Bleues depuis sans doute 20 ans. Cauvin recycle ses vieilles idées presque à chaque nouvel album alors on pouvait penser que tout avait été raconté sur les Tuniques Bleues. Eh ben nan! Cet univers, ces personnages ont fortement inspiré la bonne grosse dizaine de scénaristes. A part une ou deux histoires que je 'ai trouvées moyennes, la plupart m'ont ravi. Y compris le dessin lorsque les dessinateurs ont fait du "réalisme" (moins qudn cela a été traité façon "gros nez"). Par exemple, j'ai vraiment aimé "La cicatrice" où l'on voit Chesterfield avoir des états d'âmes sur ses guerres indiennes. Ou encore "la désertion de Blutch" qui est émouvante. L'histoire de Munuera ("La victoire du corned-beef") n'est pas extraordinaire mais ses scènes d'actions sont sublimes. "Drummer boy" est aussi traité de façon très sensible. Joli. A la place de Dupuis j'aurais juste conclu par une histoire poignante (comme celle où un Chesterfield "fatigué", encore à la poursuite de Blutch, à l'abri d'une promontoire rocheux, se pose des questions sur son futur) et non sur une "histoire gag".
A LIRE ABSOLUMENT pour tous les amoureux des bons albums des Tuniques Bleues : Note 5/5.

338. suzix@bdp - 13/02/17 11:03
Lu Doggybags #12 collectif chez Ankama (septembre 2016).

Avant dernière "revue" collective de cette collection. Le thème est le Japon. Il doit bien y avoir une bonne vingtaine de pages de "reportage" sur le Japon : culture japonaise, samouraïs, sexe ... les 3 histoires transparentes manquent cruellement de consistance.
Note 1,5/5.

337. suzix@bdp - 13/02/17 10:58
toujours dans le western de basse cour;

Lu Duke #1 de Hermann & Yves H. chez Le Lombard (janvier 2017)
Correct. Le seul intérêt comparé à tous les autres Hermann depuis 15 ans c'est qu'il s'agit d'un tome 1 donc que l'histoire pourra être plus fouillée que d'habitude.
Note 3/5.



Lu Stern #2 de Maffre & Maffre chez Dargaud (janvier 2017)
Grostesque.
Note 2,5/5.

336. suzix@bdp - 13/02/17 10:30
Je viens de lire deux très bon westerns.


Lu Catamount #2 "Le train des maudits" de Blasco-Martinez chez Petit à Petit (janv 2017)
Il s'agit d'un tome 2. Le tome 1 a été réédité chez Petit à Petit en même temps que la sortie du 2 mais c'est lisible indépendamment. Western réaliste violent avec comme thème central les luttes pour les terres que doit traverser la voie de chmein de fer. Ce western apporte une bonne partie de ce que peut attendre un aficionados de ce genre d'album : jeune héros au destin tragique, chasse à l'ours, cowboys têtus, porte-flingues, règlements de compte, vengeances, et cerise sur la gâteau, à la toute dernière page, de sublimes indiens sortis de nulle-part. Il faut que je trouve ce tome 1 et j'attends la suite avec impatience.
Note 4,75/5.


Lu La Règle du Jeu de Serpieri chez Mosquito (juin 2016)
Réédition en N&B de deux "histoires courtes" d'el maestro dessinées en 1978. Tout simplement sublimes. Je crois que Serpieri devait être au sommet de son art à ce moment là. Le N&B est clair, limpide mais vous jette à la figure toute la fascination, la grandeur, la beauté, la sauvegerie du Far-west fantasmé. De plus, les deux histoires sont d'une très grande qualité scénaristique. J'avais déjà lu la seconde mais la lecture de cet album n'en reste pas moins un très grand bonheur. A LIRE AB-SO-LU-MENT!! : note 5/5

335. froggy - 08/02/17 23:06
Sasmira 3, Rien

Apres une attente de 14 ans entre le tome 1 et le tome 2, il n'aura fallu patienter que 5 ans pour le troisieme. A ce rythme la, tous les acheteurs du premier tome seront retraites quand sortira le dernier si ce n'est decedes, ce qui diminuera evidemment le potentiel de vente. Je propose pour le coup aux commerciaux de Glenat soit de demander aux auteurs d'accelerer le processus de fabrication, soit de prevoir des campagnes publicitaires pour des maisons de retraite.

Cela etant dit, je n'ai pas relu le deuxieme tome depuis sa sortie, il est inutile de vous dire que je l'ai un peu oublie. Il m'a donc fallu me replonger dans le bain et c'est le cas de le dire parce que cette histoire commence par une baignade dans une petite riviere charmante et dans un cadre tres champetre qui aurait bien plu au peintre Fragonard. Cette baignade de Stanislas et Bertille est suivie d'un batifolage entre les 2 amants, ce qui ne plait pas du tout a Sasmira, jalouse comme une tigresse des attentions que Stanislas porte a son amie/amante. Il s'ensuit beaucoup de choses, la moindre n'etant pas que Stanislas tente de revenir au 20e siecle alors que Bertille vieillit a vitesse grand V. Parallelement a tout ca, on en apprend plus de la maitresse du chateau dans lequel reside tout notre petit monde sur le trouble passe de Sasmira, princesse egptienne victime d'une malediction qui fait qu'elle ne vieillit pas et traverse les siecles et les pays depuis l'antiquite a la recherche de l'homme qui brisera cette malediction. Bon, c'est un peu plus complique que cela mais comme on nous revele cela a la fin de ce tome, je ne peux pas quand tout vous dire. Toute cette partie de l'histoire est racontee par un retour en arriere.

D'apres le peu d'information que je sais, la genese du deuxieme tome s'est faite dans la douleur, Laurent Vicomte qui avait si brillamment dessine le premier tome de cette serie qui etait promise a un bel avenir a du confier le dessin du deuxieme a Claude Pelet. Comme la collaboration entre les deux ne s'est pas bien passee, c'est une troisieme dessinateur, et en l'occurence, une dessinatrice, Anais Bernabe, qui s'est vu confiee la tache de mener ce tome a bout. Il faudrait vraiment que je relise les deux premiers tomes pour pouvoir mieux discerner les differences. Au debut, elles ne m'ont pas sembler si flagrantes, il est evident que Bernabe n'a pas le meme talent de Vicomte quant a la sensualite et a la beaute que le premier tome degage mais dans ses premieres planches, elle a du faire un gros effort car j'ai trouve la difference entre les dessinateurs loin d'etre choquantes, ainsi le gros plan sur le visage de Bertille planche 5 est tres beau. Au vu de ses premieres planches, est-ce qu'on l'a laissee tranquille? Il semblerait car j'ai trouve que la qualite du dessin s'amoindrit et le personnage de Sasmira est nettement moins beau et mysterieux qu'il ne l'etait. Il en est de meme pour les decors et j'ai trouve que la toute scene finale manque d'envergure et de puissance.

Malgre cela, j'ai passe un bon moment a lire cet album, il se passe beaucoup de choses et le recit est bien structure entre les scenes actuelles et celles de l'Ancienne Egypte. On a vraiment envie de lire la suite. Si BDP existe encore alors quand cela paraitra, je ne manquerai pas de vous faire savoir ce que j'en pense. Entretemps, j'aurai relu les deux premiers tomes car cette lecture m'a donne envie de me replonger dedans, c'est quand meme une tres belle que Laurent Vicomte a imagine la.

Note finale; 3.5/5. On n'eprouve plus la magie du premier tome mais cela reste solide

334. torpedo31200 - 08/02/17 21:38 - (en réponse à : Bert74)
Je poste ici une partie d' une annonce pour le Infinity # 3, qui sort le 15/03...

Kornaliens nécrophages et aspirants nazis sont désormais neutralisés; le champ est libre pour activer une nouvelle trame temporelle et un nouvel agent.
Ce sera le Marshall Emma O’Mara[...]


Ca ressemble quand même beaucoup à un reboot perpétuel.

333. torpedo31200 - 08/02/17 21:34 - (en réponse à : marcel - post # 331)
Yes.

332. Bert74 - 08/02/17 19:57
"subplot" ha ! ha ! T'oses t'en sortir avec ça !

Vieux snob, va !


331. marcel - 08/02/17 17:37
le Killofer étant peut-être à part, certainement consacré au Lt Reffo.
Au passage, j'imagine que vous vous en etes rendus compte mais on sait jamais : Reffo, c'est Kiloffer.

330. torpedo31200 - 08/02/17 17:28 - (en réponse à : helmut perchu - post # 327)
Ca serait plus vendeur si c' était présenté comme "one-shots", les séries de + de 2 ou 3 tomes faisant fuir les lecteurs.

329. torpedo31200 - 08/02/17 17:23 - (en réponse à : Bert74 - post # 328)
La divergence de point de vue vient de la définition de ce que tu appelles "histoire". Et de ce que je nommerais subplot, une intrigue souterraine et secondaire qui va peut-être relier les 7 ou 8, le Killofer étant peut-être à part, certainement consacré au Lt Reffo.

En tout cas, Rue de Sèvres ne semble pas étonné par le fait que certains points de vente prennent + du Vatine (#2) que du Bertail (#1). Ce qui me conforte dans ma perception de "one-shots" dans le même univers.

328. Bert74 - 08/02/17 16:51 - (en réponse à : helmut et torpedo)
Ben vous venez de résumer tous les deux ma pensée du début en fait : c'est vendu comme une histoire complète en 8 parties, mais c'est pas sûr que ce soit maintenu comme concept global... Et il faudra tout lire (et acheter) pour vérifier...

327. helmut perchu - 08/02/17 16:21 - (en réponse à : torpedo)
Perso je m'attend à un twist final qui reliera toutes les histoires entre elles et me fera dire "ouh pinaise ils sont balèze quand même".

326. torpedo31200 - 08/02/17 15:39 - (en réponse à : Bert74 - post # 323)
Non.
La pseudo grande histoire n' est qu' un prétexte éditorial à lier vaguement les "one-shots". Ou pour le vendre à un éditeur US peu connu.
Si tu commences à lire X-men ou Spider-Man, tu n' es pas obligé de les lire tous et dans l' ordre.

Rue de Sèvres commence enfin à se calmer sur les multi-formats (2 et non plus 3 formats pour le Chateau des Etoiles # 3 prévu en avril, par exemple). Et il était temps, si l' on considère que le boulot d' un éditeur est de choisir le format de ses bouquins.

Et si Trondheim et Vatine chouinent sur le format comics, fallait l' imposer ou aller ailleurs (mais je ne vois pas d' éditeurs français qui l' auraient accepté, compliqué en terme de logistique de diffusion).

325. Bert74 - 08/02/17 13:32
Info trouvée, par forums interposés, de la réponse de Trondheim à la question du format comics non appliqué jusqu'au bout :

En fait, Vatine et moi aurions aimé que tous les livres soient déclinés en comics.
Et nous n'avons obtenu satisfaction que sur les 2 premiers. En gros, c'était ça ou rien.

Par contre, ce sera publié aux USA chez Magnetic Press avec 3 comics par album et pour les 8 albums. Donc 24 comics publiés sur 2 ans avec beaucoup de nouvelles couvertures. Coup d'envoi au Comicon de San Diego.

324. marcel - 08/02/17 12:55
Les 2 premiers sont timidement liés je te l'accorde, mais liés quand même. Je n'avais d'ailleurs pas compris tout de suite en passant au comics n°4 qu'on changeait d'histoire et de personnage principal, en plus de dessinateur.
Et de co-scenariste.

323. Bert74 - 08/02/17 11:54 - (en réponse à : Torp' #322)
Les 2 premiers sont timidement liés je te l'accorde, mais liés quand même. Je n'avais d'ailleurs pas compris tout de suite en passant au comics n°4 qu'on changeait d'histoire et de personnage principal, en plus de dessinateur.

Il n'en reste pas moins que l'ensemble doit former une seule et même histoire qui ne pourra s'apprécier (je parle de l'histoire) qu'à la vue de la totalité des publications. D'où mon avis retenu sur Infinty 8.

Je trouve aussi particulièrement petit bras de n'avoir pas joué le jeu du format comics jusqu'au bout...

322. torpedo31200 - 08/02/17 00:01 - (en réponse à : Bert74 - post # 319)
Oui mais dans les comics, ils annoncent des pages de suppléments qui n' existent pas (6 ou 8 au lieu de 4).
Et on comprends vite que ça va jouer sur des boucles temporelles (reboots) et que les premiers ne sont pas vraiment liés.

321. marcel - 07/02/17 21:37
Je suis du meme avis que Bert. D'abord, effectivement, c'est le Bertail qui presente la problematique.
Ensuite, chaque album est bien une piste exploree pour resoudre le mystere du cimetiere.

320. Bert74 - 07/02/17 19:26 - (en réponse à : Torpedo toujours)
Tu dis avoir lu le Vatine avant le Bertail sans perturbation, pourtant c'est le Bertail qui expose la situation de l'Infinity 8 face au cimetière, qui présente le fonctionnement du Capitaine et qui introduit son second moustachu, alors que ces références sont acquises dans le Vatine et juste évoquées du coup.

D'ailleurs, à la fin du Vatine, il est précisé que ce ne sont pas non plus (donc en référence à quelque chose dont on a pris connaissance avant) les nazis qui sont à l'origine de l'échouage de l'Infinty 8 au bord du cimetière.

Je ne dis pas que tu as tord, mais c'est moi qui ai raison (toujours !).

319. Bert74 - 07/02/17 19:17 - (en réponse à : Torpedo)
Ben c'est pas ce qu'ils disent dans les versions comics que j'ai lues, en tout cas.

J'ai compris qu'un fil rouge reliait les différentes histoires entre elles pour n'en former qu'une, les 8 parties étant chacune la réinterprétation d'un même événement (la confrontation de l'Infinity 8 avec le cimetière spatial) dans les différentes trames temporelles gérées par le Capitaine.
Je crois même avoir lu quelque part que c'est le tome avec Boulet (le 7, je crois) qui dénouera principalement tous les nœuds du fil rouge.

318. torpedo31200 - 07/02/17 18:36 - (en réponse à : Bert74 - post # 315)
Ce n' est pas une histoire en 8 parties, mais 8 "one-shots" dans le même univers partagé.
Et j' ai lu le Vatine avant le Bertail sans aucune difficulté.

317. marcel - 07/02/17 14:20
J'ai pas encore lu le troisieme mais je suis d'accord sur Maggy Garrison.

316. Bert74 - 07/02/17 14:12
Après Infinty 8, si vous voulez vous voir confimer que Trondheim est un FORMIDABLE scénariste, je vous conseille plus que vivement Maggy Garrisson dont je viens de lire enfin le 3e épisode (qui clôt le premier cycle).

On reconnait encore sa patte, mais sa tentative de se fondre dans le style tragicomédie sociale anglaise cher au cinéma britannique est une vrai réussite. On vibre vraiment à la lecture de cette série impeccable dans son histoire et son exécution, le scénar étant soutenu par l'excellent dessin sec et riche à la fois (beaucoup plus que dans les Passe-murailles, par exmple) de Stéphane Oiry.

4,5 (+0,3 passke merde Trondheim est quand même un tout grand) = 4,8 /5

315. Bert74 - 07/02/17 13:56
Donc (suite du thread sur les albums achetés), j'ai lu Infinty 8 BD à concepts multiples lancé par Lewis Trondheim.
d'une approche générale c'est vraiment sympa : l'univers, les personnages et les péripéties sont franchement jubilatoires et on passe un bon moment, sachant que les dessinateurs sont des pointures et que les dialogues à la sauce Trondheim font toujours leur effet
Après, le principe de BD-concept ne m'a pas plus emballé que ça :
1) je ne suis pas fan au départ de ces concepts de même univers/ mêmes principes / perso différents et dessinateurs itou.
Ca me parait plus devoir faire du remplissage éditorial quand une BD n'a rien à dire (même s'il y a beaucoup de contre-exemples dans ce type de BD très à la mode depuis quelques années)
2) le concept de "je vous raconte une seule histoire en 8 parties" (le fameux "8" de "Infinty 8") qui semble se détacher ne me convaincs pas totalement, faudra voir à la fin si ça tient le coup
3) le concept de sortie style comics a été très mal exploité et m'a le plus déçu; j'ai lu au fur et à mesure des parutions qui ont été plus ou moins rapprochées m'attendant à une vrai approche comics avec un construction épisodique complète; mais en fait ce n'est qu'un 48 CC qui a été découpé pour faire un semblant de format comics et on ne prend la mesure de l'histoire qu'on nous raconte que si on lit tout d'une traite... Bien frustrant.

Allez 1 point pour l'effort, 1 point pour les dessins, 1,5 point pour le scénar de Trondheim (plus 0,2 passke c'est lui) : 3,7 /5.

314. torpedo31200 - 06/02/17 23:52 - (en réponse à : froggy - post # 313)
Pas moi, je place La grande illusion très au-dessus de La règle du jeu. Déjà car il y a 3 films dans La grande illusion (une comédie très audacieuse pour l' époque, un film d' évasion crépusculaire et la matrice de La vache et le prisonnier).
Mais j' ai une plus grande affection pour Une partie de campagne, The southerner, et Toni.



 
Actualité BD générale
Actualité editeurs
Actualité mangas
Actualité BD en audio
Actualité des blogs des auteurs
Forum : les sujets
Forum : 24 dernières heures
Agenda : encoder un évènement
Calendrier des évènements
Albums : recherche et liste
Albums : nouveautés
Sorties futures
Chroniques de la rédaction
Albums : critiques internautes
Bios
Bandes annonces vidéos
Interviews d'auteurs en videos
Séries : si vous avez aimé...
Concours
Petites annonces
Coup de pouce aux jeunes auteurs
Archives de Bdp
Quoi de neuf ?
Homepage

Informations légales

(http://www.BDParadisio.com) - � 1996, 2012 BdParadisio