Que venez-vous de lire et qu'en avez-vous pensé? (18)

Les 1501 commentaires sont triés des plus récents aux plus anciens .

Acces direct aux pages 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31


1301. Quentin - 06/12/17 16:45
Sorcière sorcière, c'est au lieu de 10,95 (décidément, moi et les chiffres).

Mais bon, ce qui est intéressant est que la remise qu'ils m'ont faite sur tous ces albums est bien plus importante (de 7 à 10% de plus) que ce qui est indiqué sur le site de go4book.com

1300. Quentin - 06/12/17 16:37
Alors j'ai vérifié, et voilà qq exemples de prix auquel j'ai acheté mes BD:

- Sorcière sorcière tome 4: 8,8 au lieu de 11,95 (quasi 20%)
- Lapins crétins: 8 euros au lieu de 9,95 (quasi 20%)
- Le livre des livres: 23,1 au lieu de 27,95 (quasi 17%)
- Capricorne: 10 euros au lieu de 12 (quasi 17%)
- Ar-Men: 18,9 au lieu de 21 (10% de réduction. Erreur de leur part ou c'est voulu? Je ne sais pas)

Si quelqu'un trouve ces BD (neuves) moins cher ailleurs, je suis preneur :o)

Ceci dit, le dépôt n'est pas toujours moins cher pour tout. Je ne suis plus très bien l'évolution du marché (je n'achète mes BD que 2-3 fois par an) mais il fut une époque où le dépôt faisait 20% sur le mainstream et seulement 10% sur la BD alternative (Association & co) alors que la Bulle d'or (MultiBD), située 100 mètres plus loin, faisait 20% sur toutes les nouveautés, BD alternatives comprises. Bref il n'est pas certain que le dépôt (qui gère go4book.com) soit la boutique la moins chère du moment.

1299. torpedo31200 - 06/12/17 16:36 - (en réponse à : Quentin - post # 1298)
Merci d' avoir corrigé !
En Belgique, les remises diffèrent souvent selon l' éditeur (et le diffuseur).

1298. Quentin - 06/12/17 15:14 - (en réponse à : Torpedo)
de 12 à 10 euros, ca fait plutôt 17% et pas 8%. De nous deux, c'est encore moi le plus proche :o)

J'ai vu le prix de 12 euros sur des sites Francais et j'ai entendu que les prix belges diffèrent du fait que les distributeurs français s'en mettent plein les fouilles dès qu'ils traversent les frontières de l'hexagone. Donc si ca se trouve, c'est vraiment 20%. Sinon, ben ce n'est que 17%

1297. torpedo31200 - 06/12/17 14:20 - (en réponse à : Quentin - post # 1294)
Je doute que les prix soient fixés en fonction de la tête ou la provenance du client. Plutôt en fonction des diffuseurs et distributeurs.

1296. marcel - 06/12/17 14:19
Ouais mais en euros belges, c'est pas les memes pourcents, ils sont plus gros.

1295. torpedo31200 - 06/12/17 14:17 - (en réponse à : Quentin - post # 1289)
Sais-tu compter ?
Car un bouquin qui passe de 12 à 10 euros, ça ne fait pas -20% mais environ - 8%.

1294. Quentin - 06/12/17 10:56 - (en réponse à : Danyel)
C'est vrai que quand on regarde cette page sur les frais postaux, c'est horriblement cher. En ce qui me concerne, l'envoi pour le Danemark (zone 2) m'a coûté 17,5 euros pour 17 albums, dont certains assez lourds comme Le livre des livres de MAM. Donc j'y ai bien gagné (6 euros de réductions rien que sur le MAM)

Bref, dans mon cas, ils n'ont pas appliqué les tarifs affichés sur leur site internet.

Je pense que le mieux est de leur demander par email. Tu envoies la liste de livres qui t'intéresse et tu demandes le détail des prix par livres + pour l'envoi. Après tu vois si c'est intéressant ou pas. Et éventuellement tu dis que tu as eu leur adresse par Quentin du Danemark, comme ca ils savent que tu attends les mêmes conditions que celles qu'ils m'ont faites au niveau -20% sur les livres récents et frais de port qui ne correspondent pas à leur site internet.

1293. Danyel - 06/12/17 03:34
Les tarifs postaux figurent sur cette page.


1292. Danyel - 06/12/17 03:30
Petit livre, zone 3 : 50€ de frais de port + 5€ par article. Ridicule, même pas besoin de faire le calcul. On oublie. Les envois par Colissimo, c'est du vol.

1291. Danyel - 06/12/17 03:27 - (en réponse à : Go4book.com)
"livre principalement en Europe".
Ça veut dire que les frais postaux pour hors Europe doivent être très élevés, car en général les sites prennent les tarifs les plus chers. Cela risque de ne pas compenser les -10% et l'absence de taxe sur les livres
Je n'ai trouvé que BDNet qui affichent des tarifs postaux qui ne doublent pas le prix de la commande.
Froggy, tu me diras ce qu'il en est si tu les contactes ?

1290. Quentin - 05/12/17 23:37
Tu peux leur dire que tu as eu l'adresse de leur client du Danemark - ils verront tout de suite de qui tu parles ;o)

1289. Quentin - 05/12/17 23:35 - (en réponse à : froggy)
Je ne sais pas bien. En fait, j'ai eu 20% sur quasi tout ce que j'avais commandé (y compris de vieux numéros de Capricorne à 10 euros au lieu de 12 par exemple), mais 10% sur les intégrales de la patrouille des castors (en fait, je ne suis même pas certain pour ces albums car ce sont mes parents qui les ont achetés comme cadeau de Noël). Peut-être qu'ils font 20% sur ce qu'ils rentrent au moment au moment de la sortie et 10% sur ce qu'ils recommandent plus tard sur demande du client? Ou alors le patron a été sympa et m'a fait 20% sur le tout car je suis un bon client (il m'avait déjà fait le coup une fois en magasin)? Je pense que tu peux leur écrire un email et leur demander.

1288. froggy - 05/12/17 23:23 - (en réponse à : Quentin)
Je te remercie encore du tuyau pour ce site web. J'irai le voir des que j'aurais querlque chose a commander.

Sinon, une question, quelle est la difference entre le neuf recent et le neuf?

1287. Quentin - 05/12/17 19:23
Le livre des livres, de MA Mathieu, chez Delcourt.

Il l'a encore fait! Un livre génial qui surprend, donne le vertige, fait rire et fait réfléchir tout à la fois. A la fois superficiel et profond, drôle et sérieux, infiniment petit et infiniment grand, le livre des livres est une réussite enthousiasmante. Et en même temps un bel hommage au 9e art. Chapeau! MAM est vraiment un tout grand auteur, un des meilleur parmi les meilleurs. A lire et à relire.

Chaque double-page présente un livre possible, avec comme auteur un anagramme de MA Mathieu, et souvent un anagramme de maison d'édition (Delcourt devient Culte d'or, L'association devient Si l'on osait ca, etc). Il y a beaucoup d'exercices de styles, certains désopilants, d'autres philosophiques (mais toujours drôles). Certains sont bien entendu moins bons que d'autres, mais le niveau de l'ensemble reste excellent. Je ne saurais trop en conseiller la lecture et la relecture.

Le seul défaut est que l'album est très cher. Mais si vous l'achetez dans une bonne librairie bruxelloise, vous aurez 20% de remise :o)

A ce sujet, un petit PS pour froggy: j'ai enfin sauté le pas et j'ai commandé par email via l'adresse go4book.com. Le colis est arrivé aujourd'hui super bien emballé, donc maintenant je peux vraiment le recommander. J'ai eu 20% de remise sur le neuf récent comme le dernier MA Mathieu, et 10% sur le reste du neuf.

1286. suzix@bdp - 04/12/17 18:08
LOL! mais quels couillons on fait!

1285. marcel - 04/12/17 16:47
Sinon, vous parliez de quoi ?...

1284. marcel - 04/12/17 16:46
C'est un album de merde et z'avez des gouts de chiotte.
(My pleasure).

1283. herve - 04/12/17 16:31
Vite trouver un contradicteur sinon on va passer pour des vendus!

Marcel est demandé sur le forum

1282. suzix@bdp - 04/12/17 15:59
cette journée est à marquer d'une pierre blanche! 4 lecteurs sur 4 du même avis sur un album !!
Vite trouver un contradicteur sinon on va passer pour des vendus!

1281. helmut perchu - 04/12/17 15:38 - (en réponse à : hervé et Lien)
Bonne lecture pour moi aussi The Time Before

1280. Lien Rag - 04/12/17 11:23
Bien aimé The Time Before en effet...

1279. suzix@bdp - 04/12/17 10:44 - (en réponse à : Bonin)
Le tome 1 de "Amorostasia" est vraiment bien. Le tome 2 je l'ai lu puis rapporté. J'ai trouvé que le tome 1 se suffisait à lui-même. Et même mieux : j'ai trouvé que c'était mieux sans cette suite!

1278. herve - 04/12/17 09:24 - (en réponse à : suzix)
oui, j'avais déjà lu:
- "Quand souffle le vent" bon dessin mais scénario de Gallandon faible
- "la délicatesse" : belle adaptation du roman -sans surprise-

1277. Suzix@bdp - 03/12/17 19:55
Je suis content que cet album t'aie plu également!
Tu avais déjà lu du Bonin?

1276. herve - 03/12/17 17:12
The time Before Cyril Bonin

Le thème abordé ici, le voyage dans le temps, n'est pas traité de manière théâtrale. Au contraire, Cyril Bonin nous offre dans ce one shot parfaitement maîtrisé, une application presque "domestique" de ce pouvoir que découvre le héros, Walter Benedict. Avec ce pendentif qu'on lui a donné, il ne cherche pas à bouleverser l'Histoire, mais juste à améliorer sa vie quotidienne par touches successives.

Ne recherchez pas d'effets spéciaux dans cette bande dessinée, mais la description de la vie d'un petit photographe de la fin des années 50 aux USA.
Je ne me suis pas ennuyé une seconde en lisant cette centaine de pages.
En outre, le dessin et les couleurs donnent une certaine douceur à cette histoire , qui sans en avoir l'air, reste tout de même une histoire fantastique.

note:4/5

1275. herve - 03/12/17 10:34
Sangre Arleston & Floch

Pour ma part, j'ai trouvé ce deuxième tome encore plus réussi que le précédent. Sans s'éloigner complètement des canons de l'héroïc-fantaisy, Arleston nous offre un scénario très bien ficelé.
L'incipit remarquable au demeurant, nous entraine quelques années en arrière, dans la vie de Fesolggio, la future cible de Sangre.
On pourrait presque lire cet opus de manière indépendante tant Arleston a tissé de manière adroite les mécanismes d'une vengeance à la "Monte-Cristo". On en oublierai presque que l'on évolue dans l'univers de l'héroïc-fantaisy.
Le dessin d'Adrien Floch est parfait pour cet univers.

Cet opus me réconcilie (définitivement?) avec les productions d'Arleston.

A lire.

note: 4/5

1274. froggy - 03/12/17 00:25
Beaucoup plus habitué au style de Jean Claude Fournier (que l'on retrouve sous les traits du père missionnaire)

C'est la position qu'il prefere?

->

1273. herve - 02/12/17 19:17
Les gardiens du Louvre Taniguchi

La collection "Musée du Louvre" est d'une qualité inégale.
Ici Tanuguchi s'essaie à l'exercice en insufflant dans ce roman graphique (qui se lit dans le sens des mangas) un de ses thèmes favoris : le temps.
A travers le héros, nous traversons les époques et rencontrons Corot, Van Gogh et faisons connaissance avec un épisode méconnu du Louvre (avec le chapitre le plus intéressant et réussi du livre), celui du déménagement de ses œuvres pendant la seconde guerre mondiale.
Le tout avec le style toujours aussi épuré de l'admirable Taniguchi.
Plongez donc dans ces rêveries d'un promeneur solitaire au musée du Louvre, c'est pas mal fait.

note:3/5

1272. herve - 02/12/17 17:42
Faucheurs de Vent #1 Lamy & Fernandez

Belle découverte que ce premier volume volume d'une série qui en comptera trois. On retrouve un peu l'univers du "Pilote à l'edelweiss" de Romain Hugault avec la vie d'une base aérienne pendant la Grande guerre.
Certes, on retrouve des personnages et des situations stéréotypés (le jeune pilote chien fou, le pilote expérimenté défiguré , un vieux briscard de capitaine et un pilote teuton chevaleresque ) mais l'histoire très bien la route. On a envie d'en savoir plus sur la mystérieuse et belle Gabrielle Bretton, mais au vu de la couverture annoncée du tome2, gageons qu'elle sera au centre des attentions des deux pilotes .
Que dire du dessin de Cédric Fernandez, qui s'est déjà frotté au monde de l'aviation avec "Saint Exupéry"? Il est tout bonnement bien foutu. Les scènes de combats aériens sont parfaites et les aéronefs très bien dessinés. On peut juste regretter des visages un peu lisses, mais c'est pour chipoter.
Un bon album sur cette période, et je serai au rendez-vous sur le prochain.

note:3,5/5

1271. herve - 02/12/17 12:57
Plus près de toi Kris & Fournier

Très agréablement surpris par la lecture de ce premier volume.
Kris nous raconte, une fois encore, une histoire toute empreinte d'humanité, sur un fonds tragique, l'occupation allemande en Bretagne.
Je ne sais pas si ce récit repose sur une vérité historique ou non (apparemment il est inspiré "en partie de faits réels") mais la description d'un village breton abritant un camp de prisonniers sénégalais, est tout à fait saisissante, et la générosité de ses habitants est de très loin des clichés que l'on peut se faire de cette sombre période.
Beaucoup plus habitué au style de Jean Claude Fournier (que l'on retrouve sous les traits du père missionnaire, page 9) dans sa reprise de Spirou et Fantasio, il s'éloigne ici du pur Franco-Belge pour un univers un peu plus réaliste.
Une très belle surprise donc.
vivement le tome 2.

note:4/5

1270. herve - 02/12/17 10:29
La Terre des fils Gipi

Je crois que je n'avais pas ouvert un livre de Gipi depuis "Notes sur une histoire de guerre". C'est en écoutant l'auteur à la radio, à l'occasion du prix RTL de la bd de l'année 2017, qu'il m' a été donné envie de me procurer cette bande dessinée.
Ce pavé de près de 300 pages (non numérotées,au passage) se lit pourtant assez vite. Nous sommes plongés,dès le début, dans un univers glauque où deux jeunes garçons sauvages tuent un chien.
Sans connaître les raisons du monde post-apocalyptique dans lequel ils vivent, nous sommes happés par leur histoire. Le récit, très cinématographique au demeurant,peut faire songer à l'univers du roman de Cormac Mc Carthy, "La route", bien que l'ensemble de l'histoire se déroule autour d'un seul lieu, un lac.
Gipi aborde ici beaucoup de thèmes sans en avoir l'air:de l'éducation à l'amour filial, en passant par le fanatisme, nous suivons une véritable quête du Graal-avec le livre de leur père- entreprise par ces deux ados, livrés à eux-mêmes.
Mais cette histoire est véritablement sombre, cruelle, même sous le trait en noir et blanc,adroitement brouillon,de Gipi.
L'auteur ne laisse que très peu de place à l'espoir dans cette histoire, laissant le lecteur imaginer une fin.
Un livre très fort, que j'ai dévoré d'une traite et qui mérite amplement son prix et sa place dans la sélection du festival d'Angoulême cette année.

note:4/5




1269. froggy - 02/12/17 01:04 - (en réponse à : Marcel)
Merci Lobabu, c'est tout a fait cela. De tout ce que j'ai lu sur cette periode, le role de Cavanna n'a jamais ete vraiment tres bien explique et pourtant il est crucial car comme tu l'ecris si bien, ceci n'est pas a son avantage, bien au contraire, il a tire a boulets rouges sur Goscinny et Pilote en se servant de Reiser, Cabu et Gebe entre autres. J'ai toujours pense qu'il y avait beaucoup de jalousie, la-dedans. Il faut dire que le succes absolument phenomenal d'Asterix qui a rendu riche au dela de toutes leurs esperances leurs auteurs ainsi que l'editeur Dargaud a suscite beaucoup de jalousie. Beaucoup de dents ont grince.

Aujourd'hui, on prefere conserver le souvenir d'un Cavanna sympa directeur d'un journal qui adorait provoquer et ne se genait pas pour le faire ainsi que de l'auteur des tres bons bouquins, Les ritals et les russkofs plutot que du type envieux qui salivait de rage a l'encontre d'un de ses confreres.

J'espere qu'un jour, il y aura vraiment un bon livre sur cette periode si importante dans l'histoire de la BD francophone, un livre qui remettra les pendules a l'heure. Pour le moment et malgre l'excellente BD de Nicoby et Aeschimann parue en janvier 2015, La revolution Pilote qui a collige de nombreuses choses en un unique ouvrage, toutes les informations sont disseminees un peu partout.

1268. quentin - 01/12/17 22:18
L'Athénée, de Marcello Quintanilha, chez Cà et Là, d'après le roman de Raul Pompéia (un grand classique de la litérature Brésilienne, apparemment, écrit en 1888).

J'ai acheté ce livre pour la couverture qui m'a interpelé, pour le sujet du livre (l'adolescence dans un internat), et par curiosité pour le Brésil que je ne connais pas bien. L'album est singulier. Il semble reprendre de très nombreuses phrases du roman, avec les formulations et le vocabulaire du 19e siècle, souvent au passé simple. C'est un language et un vocabulaire très riche, ce qui est très rare en BD, donc assez surprenant. On a vraiment l'impression de lire de la grande litérature.

Cela raconte 2 années de la vie d'un beau blondinet qui est placé par son père dans un internat privé prestigieux, qui se révèle être une cage aux fauves où la violence quotidienne, l'humiliation, et l'homosexualité latente sont omniprésentes. L'athénée se présente comme un grand projet nationalistes oeuvrant à la formation de la jeunesse, de sa morale et de son caractère, mais les discours grandiloquents masquent à grand peine des considérations pécuniaires beaucoup plus prosaïques et cyniques.

Cette BD a quelques défauts (elle va trop vite sur certains événements qui deviennent par conséquent difficile à bien comprendre et assimiler, malgré les 80 pages) mais elle constitue néanmoins une véritable surprise - de celles qu'on peut avoir en découvrant une oeuvre litéraire puissante qu'on ne connaissait pas encore.


1267. lobabu - 01/12/17 20:37 - (en réponse à : marcel)
Non il n'y était pas mais quand Charlie avait eu quelques problèmes,Goscinny avait accueilli Reiser, Gébé, ce qui leur avait permis de continuer à bosser. Ensuite Cavana a voulu les récupérer en explusivité et a commencer à dégoiser sur Pilote avec des sentences définitives du genre: "Pilote est mauvais parce que les gens qui le font (comprendre dirigent)sont mauvais". Du coup Cabu, Reiser etc;, un peu mis au pied du mur, avaient fini par quitter Pilote. Cela avait beaucoup touché Goscinny qui fonctionnait beaucoup à l'affectif (alors que Charlier s'en foutait). Ce n'est pas ce qu'a fait de mieux Cavana...

1266. feldoë - 01/12/17 13:40 - (en réponse à : froggy)
Je n'avais acheté que les intégrales Tanguy dessinées par Uderzo (ayant en bonne partie les Jijé en Pilote), avec une telle critique, je sens que je vais prendre celle-ci. Heureusement, je ne suis pas un complétiste de la collection.

1265. marcel - 01/12/17 10:34
Le role de Francois Cavanna est un peu mieux explique.
Il était a Pilote, Cavanna ?... Tu m'expliques ?...

1264. froggy - 30/11/17 19:51
Tanguy et Laverdure, Integrale 7, La nuit du Vampire

Apres ma lecture precedente, c'est le jour et la nuit. C'est le moins que l'on puisse dire.

J'ai souvent ecrit ici meme que parmi les meilleurs scenarios que Charlier aient jamais ecrit, il y a ceux de Tanguy et Laverdure dessines par Jije apres 1968. Que s'est-il passe alors qu'avant c'etait une serie plutot planplan quand Uderzo tenait le crayon comme il en est aussi pour les premiers Jije? Enfin quand j'ecris planplan, on est dans du Charlier je vous rappelle, ca bouge beaucoup, il y a de l'action en permanence mais il y a tout ce cote patriotique qui est un peu exasperant quand on lit ces BD dans les annees 70. J'adore le dessin d'Uderzo et le dessin de Jije est d'un rare dynamisme bien que plus sombre. Est-ce que la concordance de ces 2 elements a fait que Charlier s'est senti transcende et n'a pas eu peur de se lacher pour ecrire de merveilleuses aventures, car c'en sont (comme diraient Veronique et Delilah)?

Ce diptyque est contitue des Vampires attaquent la nuit et de La terreur vient du ciel. Il est tres inspire du James Bond, Operation tonnerre, une organisation aux moyens gigantesques et dirigee par un homme qui se fait appeler le Vampire fait un chantage a la France et la menace des pires represailles si elle ne paye pas la somme de 2 milliards de francs lourds de 1969. Ce qui represente aujourd'hui 15 704 526 336,00 d'euros. Oups! La premiere partie met surtout en scene le Vampire et le gouvernement de l'epoque qui a Chaban-Delmas a sa tete et Giscard d'Estaing comme ministre des finances. Et puis, bien sur Georges Pompidou dans son propre role, celui de President de la Republique Francaise. C'etait tres audacieux pour l'epoque, du quasiment jamais vu, Charlier n'avait fait cela qu'une fois, au tout debut des Voleurs de satellite, un episode de Buck Danny, on voit le jeune president americain John Kennedy se faire informer de la situation. Mais ce n'est qu'une apparition fugace, le temps de 2 cases. Ici, Charlier va beaucoup plus loin, et Pompidou est tres present dans cette premiere partie. Cette presence se fait bien sur au detriment de T&L qui ne font que de la figuration, certe tres intelligente, mais ce n'est que de la figuration. Ils reviennent sur le devant de la scene dans la deuxieme partie avec les scenes du versment de la rancon et de ses suites parce que bien sur, le gouvernement francais ne peut pas se laisser faire. Avec le cycle de l'or des confederes pour Blueberry ecrit a la meme periode, c'est du Charlier a son meilleur. Je ne peux raconter tout ce qui se passe durant ces 101 planches mais je ne peux resumer cela qu'en un mot, c'est formidable. Les evenements se suivent les uns a la suite sans temps mort avec un extraordinaire morceau de bravoure qui conclut la premiere partie, celui de l'attaque des avions du Vampire sur les Champs-Elysees la veille du 14 juillet. Meme la relative absence de T&L ne se fait pas sentir tellement Charlier maitrise son recit avec son savoir-faire dans le decoupage, les dialogues et l'enchainement des situations. J'aime beaucoup voir les militaires francais et le gouvernement menes en bateau par le gansgster. Heureusement que Michel Tanguy sauvera la situation. La seule chose qui pourrait surprendre aujourd'hui est l'objet des represailles du Vampire a l'encontre du gouvernement, en effet, comment ne pas frissonner en 2017, apres tous ces attentats, a ce que Charlier avait imagine. Compare au James Bond, le T&L est nettement meilleur car il n'est pas plombe par les sequences sous-marines. Celles aeriennes sont beaucoup plus spectaculaires.

Le dessin de Jije est a l'avenant du scenario, plein de mouvements et de rythme. On le sait maintenant, ce n'est pas lui qui dessinait les avions car il n'y connaissait rien. C'etait un assistant nomme Daniel Chauvin et cela ne se voit pas du tout. Malgre tout son talent et Dieu sait si il en a, je ne suis pas sur qu'Uderzo aurait ete a meme de restituer toute l'intensite du scenario de Charlier.

Cet album est complete par une rarete, la premiere partie du seul roman ecrit par JMC pour T&L, L'avion qui tuait ses pilotes. Ce roman fut publie par Hachette dans sa celebre collection pour les jeunes adolescents, la Bibliotheque Verte. Je l'avais lu il y a 25 ans apres avoir enfin trouve le livre a une epoque pre internet et pre-ebau donc. Je m'en souvenais vaguement. Je ne vais pas m'apesantir dessus, ayant deja chronique l'adaptation en BD qui fut faite l'annee derniere et cette annee. Les illustrations de Jije et Chauvin sont egalement incluses aussi bien les petites vignettes en noir et blanc que les dessins en couleurs. Tous ceux qui ont lu des Bibliotheque Verte des annees 60 et 70 savent de quoi je parle.

Enfin, et bien sur, l'ouvrage commence par un dossier qui curieusement traite plus de l'atmosphere regnant au journal Pilote (Matin! Quel Journal!) apres les evenements de Mai 68 et de la fameuse reunion ou Goscinny fut mis au pied du mur. Le role de Francois Cavanna est un peu mieux explique. J'aurais seulement aime en savoir plus sur la genese de ce diptyque et des eventuels problemes que Charlier a eu ou non lors de l'ecriture de son histoire. Dans une France post De Gaulle et encore tres sconservatrice, cf la manifestation du 31 mai 1968 sur les Champs-Elysees organisee par l'UDR qui a reuni plus d'un million de personnes en soutien a De Gaulle, je me demande comment les officiels de l'epoque ont accepte le fait de voir le president devenir acteur dans une BD. De toutes facons, il est traite avec tous les respects dus a son rang, j'apprecie beaucoup la vignette ou on voit un militaire allumer avec toute la deference requise la Gauloise presidentielle.

Note finale; 5/5. C'est vraiment ce qui s'est fait mieux en matiere de BD d'aventure. Classique et toujours aussi moderne.

1263. herve - 27/11/17 19:14
Indeh Ethan Hawke & Greg Ruth

Je dois dire que j'ai beaucoup apprécié ce pavé de près de 235 pages sur une partie de l'histoire des guerres indiennes.
Le scénario d'Ethan Hawke (que je ne connaissais pas) repose sur l'histoire de Cochise et de Géronimo. Cela m'a rappelé les souvenirs que j'avais de "L'histoire du Far West en bande dessinée" (Larousse), mais ici on se place du côté des indiens.
Mais ce qui ressort de cette bande dessinée, c'est le dessin de Greg Ruth, un dessin remarquable(en noir et blanc), même dans les scènes violentes ou cruelles (ah! la trahison de Mangas), assez nombreuses.

Malgré son épaisseur, ce livre se lit rapidement.

note: 3/5

1262. suzix@bdp - 27/11/17 18:41 - (en réponse à : froggy)
Je trouve que les romans de l'enfance de Marcel se marient très bien avec les films et les 3 albums récemment parus. J'aime bcp. Pour moi cela forme un tout dans ma tête. Et même ils se mélangent. Après avoir lu ce 3e album en écrivant mon post j'ai eu un (très court) instant de doute sur le support ... vraiment.

1261. froggy - 27/11/17 18:20
J'aime tellement ces livres que je suis incapable d'en lire une adaptation BD. Celui que j'aime un peu moins est Manon des Sources que je trouve moins fort que le premier. En effet, Jean de Florette est le roman du crime alors que le deuxieme est le roman de la vengeance. Je trouve le deuxieme theme moins interessant dramatiquement parlant.

1260. suzix@bdp - 27/11/17 18:01
Par contre j'ai plus de mal avec "Jean de Florette" et "Manon des sources". C'est plus sombre. Plus "Thénardier". D'ailleurs je n'ai pas acheté celui qui est paru juste avant le tome 3 de la jeunesse.

1259. suzix@bdp - 27/11/17 17:59 - (en réponse à : froggy)
ah je suis content que qq'un ici veuille bien en parler de ces "Pagnol"! (;o)
Ecoute j'en sais rien. A la fin du "Temps des secrets", les auteurs indiquent qu'ils n'y ont pas mis l'amourette de Marcel avec une jeune fille de son âge parce que cela se rapporte plus au "Temps des amours". Et Pagnol lui-même aurait donné qq idées pour réunir certains passages. Qui lira verra! (;o)

1258. froggy - 27/11/17 16:36 - (en réponse à : Suzix)
Je me demande comment ils vont adapter le quatrieme tome des souvenirs d'enfance, Le temps des amours, que Pagnol n'a jamais fini et qui n'est qu'une suite de chapitres sans veritable lien.

1257. Suzix@bdp - 27/11/17 16:16
... Dodier pas Didier! Saleté de correcteur!

1256. Suzix@bdp - 27/11/17 16:14
Ce qu'il manque à JKJ c'est une bonne idée de départ. Didier manque d'inspiration. Il devrait s'écarter de sa trame policière habituelle. Dans ce dernier album il s'en est un peu détaché en reliant déjà à la jeunesse de Jerome. C'est bien. Cependant le reste est peu inspiré.

C'est pareil avec les Tuniques Bleues. Une bonne idée de départ et c'est gagné ... mais cela ne semble pas si aisé ! Pourtant l'album "les TB par ..." fourmillait de super histoires ... comme quoi l'inspiration doit se renouveller sinon elle rentre dans une routine artisanale ... n'est-ce pas monsieur Hermann?
En ce sens "Les mondes de Thorgal" ont apporté du sang neuf à toute la série.

1255. Mr Degryse - 27/11/17 14:27
Undertaker tome 4


J'avais plutôt bien apprécié le tome 3 qui faisait bien repartir le bouzin après un premier cycle qui avait bien commencé mais terminé dans le grand guignol.

Bah là c'est quasi pareil. Que ce tome 4 me parait inutile. Tout avait déjà été dit dans le tome 3. Vraiment l'impression d'un rallonge de sauce qui n'importe rien de plus à l'histoire. Alors pour remplir, on rajoute des scènes qui servent à rien, on place des dialogues humoristiques ratés ( le coup du traitement à la Jonas), etc. Il y assi plusieurs fois ou les visages ne sont même pas esquissés.

2 à 2.5 / 5

1254. Mr Degryse - 27/11/17 14:26 - (en réponse à : JKB)
Dodier a aussi utilisé un damier plus petit qu'à l'&accoutumée pour raconter cette histoire assez conséquente

1253. suzix@bdp - 27/11/17 13:34
ah ouais!? ... pas fait gaffe. Sur ce JKJ j'ai surtout constaté que le papier des pages est plus épais qu'habituellement. En tout cas le rendu au tournage de page est différent.

1252. totom - 27/11/17 12:49
Le fait que le dernier Bloche fasse 58 pages le rend plus dense et lui convient très bien



 
Actualité BD générale
Actualité editeurs
Actualité mangas
Actualité BD en audio
Actualité des blogs des auteurs
Forum : les sujets
Forum : 24 dernières heures
Agenda : encoder un évènement
Calendrier des évènements
Albums : recherche et liste
Albums : nouveautés
Sorties futures
Chroniques de la rédaction
Albums : critiques internautes
Bios
Bandes annonces vidéos
Interviews d'auteurs en videos
Séries : si vous avez aimé...
Concours
Petites annonces
Coup de pouce aux jeunes auteurs
Archives de Bdp
Quoi de neuf ?
Homepage

Informations légales

(http://www.BDParadisio.com) - � 1996, 2012 BdParadisio