Que venez-vous de lire et qu'en avez-vous pensé? (18)

Les 934 commentaires sont triés des plus récents aux plus anciens .

Acces direct aux pages 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19


334. torpedo31200 - 08/02/17 21:38 - (en réponse à : Bert74)
Je poste ici une partie d' une annonce pour le Infinity # 3, qui sort le 15/03...

Kornaliens nécrophages et aspirants nazis sont désormais neutralisés; le champ est libre pour activer une nouvelle trame temporelle et un nouvel agent.
Ce sera le Marshall Emma O’Mara[...]


Ca ressemble quand même beaucoup à un reboot perpétuel.

333. torpedo31200 - 08/02/17 21:34 - (en réponse à : marcel - post # 331)
Yes.

332. Bert74 - 08/02/17 19:57
"subplot" ha ! ha ! T'oses t'en sortir avec ça !

Vieux snob, va !


331. marcel - 08/02/17 17:37
le Killofer étant peut-être à part, certainement consacré au Lt Reffo.
Au passage, j'imagine que vous vous en etes rendus compte mais on sait jamais : Reffo, c'est Kiloffer.

330. torpedo31200 - 08/02/17 17:28 - (en réponse à : helmut perchu - post # 327)
Ca serait plus vendeur si c' était présenté comme "one-shots", les séries de + de 2 ou 3 tomes faisant fuir les lecteurs.

329. torpedo31200 - 08/02/17 17:23 - (en réponse à : Bert74 - post # 328)
La divergence de point de vue vient de la définition de ce que tu appelles "histoire". Et de ce que je nommerais subplot, une intrigue souterraine et secondaire qui va peut-être relier les 7 ou 8, le Killofer étant peut-être à part, certainement consacré au Lt Reffo.

En tout cas, Rue de Sèvres ne semble pas étonné par le fait que certains points de vente prennent + du Vatine (#2) que du Bertail (#1). Ce qui me conforte dans ma perception de "one-shots" dans le même univers.

328. Bert74 - 08/02/17 16:51 - (en réponse à : helmut et torpedo)
Ben vous venez de résumer tous les deux ma pensée du début en fait : c'est vendu comme une histoire complète en 8 parties, mais c'est pas sûr que ce soit maintenu comme concept global... Et il faudra tout lire (et acheter) pour vérifier...

327. helmut perchu - 08/02/17 16:21 - (en réponse à : torpedo)
Perso je m'attend à un twist final qui reliera toutes les histoires entre elles et me fera dire "ouh pinaise ils sont balèze quand même".

326. torpedo31200 - 08/02/17 15:39 - (en réponse à : Bert74 - post # 323)
Non.
La pseudo grande histoire n' est qu' un prétexte éditorial à lier vaguement les "one-shots". Ou pour le vendre à un éditeur US peu connu.
Si tu commences à lire X-men ou Spider-Man, tu n' es pas obligé de les lire tous et dans l' ordre.

Rue de Sèvres commence enfin à se calmer sur les multi-formats (2 et non plus 3 formats pour le Chateau des Etoiles # 3 prévu en avril, par exemple). Et il était temps, si l' on considère que le boulot d' un éditeur est de choisir le format de ses bouquins.

Et si Trondheim et Vatine chouinent sur le format comics, fallait l' imposer ou aller ailleurs (mais je ne vois pas d' éditeurs français qui l' auraient accepté, compliqué en terme de logistique de diffusion).

325. Bert74 - 08/02/17 13:32
Info trouvée, par forums interposés, de la réponse de Trondheim à la question du format comics non appliqué jusqu'au bout :

En fait, Vatine et moi aurions aimé que tous les livres soient déclinés en comics.
Et nous n'avons obtenu satisfaction que sur les 2 premiers. En gros, c'était ça ou rien.

Par contre, ce sera publié aux USA chez Magnetic Press avec 3 comics par album et pour les 8 albums. Donc 24 comics publiés sur 2 ans avec beaucoup de nouvelles couvertures. Coup d'envoi au Comicon de San Diego.

324. marcel - 08/02/17 12:55
Les 2 premiers sont timidement liés je te l'accorde, mais liés quand même. Je n'avais d'ailleurs pas compris tout de suite en passant au comics n°4 qu'on changeait d'histoire et de personnage principal, en plus de dessinateur.
Et de co-scenariste.

323. Bert74 - 08/02/17 11:54 - (en réponse à : Torp' #322)
Les 2 premiers sont timidement liés je te l'accorde, mais liés quand même. Je n'avais d'ailleurs pas compris tout de suite en passant au comics n°4 qu'on changeait d'histoire et de personnage principal, en plus de dessinateur.

Il n'en reste pas moins que l'ensemble doit former une seule et même histoire qui ne pourra s'apprécier (je parle de l'histoire) qu'à la vue de la totalité des publications. D'où mon avis retenu sur Infinty 8.

Je trouve aussi particulièrement petit bras de n'avoir pas joué le jeu du format comics jusqu'au bout...

322. torpedo31200 - 08/02/17 00:01 - (en réponse à : Bert74 - post # 319)
Oui mais dans les comics, ils annoncent des pages de suppléments qui n' existent pas (6 ou 8 au lieu de 4).
Et on comprends vite que ça va jouer sur des boucles temporelles (reboots) et que les premiers ne sont pas vraiment liés.

321. marcel - 07/02/17 21:37
Je suis du meme avis que Bert. D'abord, effectivement, c'est le Bertail qui presente la problematique.
Ensuite, chaque album est bien une piste exploree pour resoudre le mystere du cimetiere.

320. Bert74 - 07/02/17 19:26 - (en réponse à : Torpedo toujours)
Tu dis avoir lu le Vatine avant le Bertail sans perturbation, pourtant c'est le Bertail qui expose la situation de l'Infinity 8 face au cimetière, qui présente le fonctionnement du Capitaine et qui introduit son second moustachu, alors que ces références sont acquises dans le Vatine et juste évoquées du coup.

D'ailleurs, à la fin du Vatine, il est précisé que ce ne sont pas non plus (donc en référence à quelque chose dont on a pris connaissance avant) les nazis qui sont à l'origine de l'échouage de l'Infinty 8 au bord du cimetière.

Je ne dis pas que tu as tord, mais c'est moi qui ai raison (toujours !).

319. Bert74 - 07/02/17 19:17 - (en réponse à : Torpedo)
Ben c'est pas ce qu'ils disent dans les versions comics que j'ai lues, en tout cas.

J'ai compris qu'un fil rouge reliait les différentes histoires entre elles pour n'en former qu'une, les 8 parties étant chacune la réinterprétation d'un même événement (la confrontation de l'Infinity 8 avec le cimetière spatial) dans les différentes trames temporelles gérées par le Capitaine.
Je crois même avoir lu quelque part que c'est le tome avec Boulet (le 7, je crois) qui dénouera principalement tous les nœuds du fil rouge.

318. torpedo31200 - 07/02/17 18:36 - (en réponse à : Bert74 - post # 315)
Ce n' est pas une histoire en 8 parties, mais 8 "one-shots" dans le même univers partagé.
Et j' ai lu le Vatine avant le Bertail sans aucune difficulté.

317. marcel - 07/02/17 14:20
J'ai pas encore lu le troisieme mais je suis d'accord sur Maggy Garrison.

316. Bert74 - 07/02/17 14:12
Après Infinty 8, si vous voulez vous voir confimer que Trondheim est un FORMIDABLE scénariste, je vous conseille plus que vivement Maggy Garrisson dont je viens de lire enfin le 3e épisode (qui clôt le premier cycle).

On reconnait encore sa patte, mais sa tentative de se fondre dans le style tragicomédie sociale anglaise cher au cinéma britannique est une vrai réussite. On vibre vraiment à la lecture de cette série impeccable dans son histoire et son exécution, le scénar étant soutenu par l'excellent dessin sec et riche à la fois (beaucoup plus que dans les Passe-murailles, par exmple) de Stéphane Oiry.

4,5 (+0,3 passke merde Trondheim est quand même un tout grand) = 4,8 /5

315. Bert74 - 07/02/17 13:56
Donc (suite du thread sur les albums achetés), j'ai lu Infinty 8 BD à concepts multiples lancé par Lewis Trondheim.
d'une approche générale c'est vraiment sympa : l'univers, les personnages et les péripéties sont franchement jubilatoires et on passe un bon moment, sachant que les dessinateurs sont des pointures et que les dialogues à la sauce Trondheim font toujours leur effet
Après, le principe de BD-concept ne m'a pas plus emballé que ça :
1) je ne suis pas fan au départ de ces concepts de même univers/ mêmes principes / perso différents et dessinateurs itou.
Ca me parait plus devoir faire du remplissage éditorial quand une BD n'a rien à dire (même s'il y a beaucoup de contre-exemples dans ce type de BD très à la mode depuis quelques années)
2) le concept de "je vous raconte une seule histoire en 8 parties" (le fameux "8" de "Infinty 8") qui semble se détacher ne me convaincs pas totalement, faudra voir à la fin si ça tient le coup
3) le concept de sortie style comics a été très mal exploité et m'a le plus déçu; j'ai lu au fur et à mesure des parutions qui ont été plus ou moins rapprochées m'attendant à une vrai approche comics avec un construction épisodique complète; mais en fait ce n'est qu'un 48 CC qui a été découpé pour faire un semblant de format comics et on ne prend la mesure de l'histoire qu'on nous raconte que si on lit tout d'une traite... Bien frustrant.

Allez 1 point pour l'effort, 1 point pour les dessins, 1,5 point pour le scénar de Trondheim (plus 0,2 passke c'est lui) : 3,7 /5.

314. torpedo31200 - 06/02/17 23:52 - (en réponse à : froggy - post # 313)
Pas moi, je place La grande illusion très au-dessus de La règle du jeu. Déjà car il y a 3 films dans La grande illusion (une comédie très audacieuse pour l' époque, un film d' évasion crépusculaire et la matrice de La vache et le prisonnier).
Mais j' ai une plus grande affection pour Une partie de campagne, The southerner, et Toni.

313. froggy - 06/02/17 18:23 - (en réponse à : Philippe)
Bien que cela ne soit pas le sujet, je n'aime pas trop La grande illusion. De Jean Renoir, je prefere de tres, tres loin La regle du jeu, celui-la est un authentique chef d'oeuvre. Avec Les enfants du Paradis du tandem Carne/Prevert, je les considere comme les 2 meilleurs film du cinema francais ex-aequo et pour faire bonne mesure parmi les meilleurs films de tous les temps.

312. pm - 05/02/17 13:45 - (en réponse à : quentin)
Le sort des soldats prisonniers lors de la 1ere guerre mondiale est encore moins bien connu et encore moins traité

Ce n'est ni de la BD ni de la littérature mais il y a tout de même un tout petit chef d'oeuvre par le plus grand cinéaste français de tous les temps Jean Renoir et qui s'appelle La Grande Illusion.

311. Quentin - 05/02/17 07:03 - (en réponse à : J'en remet une couche)
Le sort des soldats prisonniers lors de la 1ere guerre mondiale est encore moins bien connu et encore moins traité en BD ou en littérature que celui des prisonniers de la 2e guerre mondiale. Tardi aurait pu se pencher sur ce sujet, au lieu de faire un ènième truc sur les tranchées. Quoique, quand je voit le peu d'intérêt du 2e tome de son Stalag IIB ... Mais bon, traiter des camps de prisonniers lors de la 1ere guerre mondiale aurait au moins eu l'intérêt de nous donner autre chose que sa rengaine habituelle sur les tranchées.

310. froggy - 04/02/17 22:45
Pour en finir avec le Tardi, de mon cote tout du moins, la boucherie de 14-18 est exactement pareille a une boucherie de 39-45, le resultat est le meme bien que les uniformes soient differents bien sur. Pourquoi faire un album sur un sujet aussi similaire? Il semble que Tardi ait prefere traiter de la 2eme Guerre Mondiale avec un angle de vue different. Manifestement, le theme de la guerre le passionne. De toutes facons, il n'est pas besoin de decrire la guerre des tranchees pour dire que la Guerre de 14 fut une gigantesque boucherie, je prends pour exemple le superbe film de Bertrand Tavernier, La vie et rien d'autre avec Philippe Noiret et Sabine Azema. Le sujet du film est de trouver le Soldat Inconnu, celui qui sera enterre sous l'Arc de Triomphe a Paris. Il fallait qu'il soit veritablement inconnu. Bien qu'il n'y ait absolument aucune scene de bataille dans le film, on en sort avec le sentiment que cette guerre fut un immense gachis humain. Si vous ne l'avez pas vu, je vous le recommande chaudement et en plus c'est un des meilleurs Tavernier.

A ma connaissance, le sort des prisonniers de guerre durant la 2eme Guerre Mondiale est un sujet rarement traite en BD, plus au cinema avec des films tels que Stalag 17 de Billy Wilder et La grande evasion de John Sturges. D'ailleurs, si mes souvenirs sont bons car je n'ai pas lu le livre depuis tres, tres longtemps et je ne l'ai pas ici, 120, rue de la Gare de Tardi et Malet commence dans un stalag ou Nestor Burma est emprisonne. Vous connaissez d'autres BD sur ce sujet?

309. Piet Lastar - 04/02/17 20:17
Je te rejoins sur le dessin. Par contre, je préfère les ouanechottes. Cet album m'a fait l'impression d'une lente mise en place...

308. marcel - 04/02/17 19:09
J'ai lu le tome 1 de Duke.
Point de vue scenar, Yves H. confirme le changement effectue depuis quelques albums : des albums plus simples, plus lineaires. Toujours rien de transcendant, mais de l'efficace. Je suis curieux de savoir ou ca va...
Mais ce qui me plait surtout, c'est le changement graphique d'Hermann. je l'avais deja signale sur Le passeur, mais la, ca se confirme : sa nouvelle maniere de traiter les couleurs est vraiment tres heureuse, c'est plus lumineux, plus vif, bref plus beau. Franchement, je trouve Hermann a son meilleur depuis bien longtemps, surtout qu'il n'a rien perdu de la qualite de sa mise-en-scene. Prenez les quelques pages quasi muettes du duel aux alentours de la page 30, c'est un exemple de perfection.
Je suis seul a ressentir ce regain de qualite ?...

307. Piet Lastar - 04/02/17 09:25
Il y a aussi eu des batailles en Afrique lors de la Première Guerre mondiale. Les colonies allemandes (Cameroun, Togo, Tanganyika)sont en guerre avec les autres colonies européennes. Lire l'album "Madame Livingstone" sur le conflit opposant le Congo Belge et le Tanganyika allemand. Outre les cantons de l'est, la Belgique hérita du Burundi et du Rwanda lors du Traité de Versailles (1919).

306. TILLIERTON - 04/02/17 08:54
On rajoute le bombardement de Dresde, comme tous les bombardements avec le lourd tribut sur les populations civiles, mais aussi les combats sur le front de l'Est. Les russes ont payé un lourd tribut chiffré en millions de morts.
Non, ce qui frappe dans la guerre de 14-18, c'est bien sur le nombre de morts, mais aussi les conditions épouvantables des combats au corps à corps dans les tranchées. Tardi a surtout voulu démontrer comment l'on manipulait les foules. On est parti au combat "la fleur au fusil" , conditionnés par les politiques de l'arrière , sûrs de gagner. Ceux qui refusaient d'y aller étaient des déserteurs et finissaient au peloton d'éxécution. On peut parler d'un conditionnement collectif.

305. Quentin - 04/02/17 06:29
La débacle de Calais, le débarquement en Normandie, la bataille des Ardennes, ce ne sont pas les boucheries qui manquent dans la région pourtant. Tardi pourrait s'éclater en dessinant les cadavres déchiquetés sur les plages francaises. Ca ne semble pas l'intéresser et il se cantonne à la guerre 14-18, album après album. C'est un peu facile et redondant.

Quand Comès fait une BD sur la première ou sur la 2e guerre mondiale, ca reste un antimilitarisme très semblable. Mais Tardi, curieusement, tient un discours très différent pour chacune des guerres.

304. pierrecédric - 04/02/17 03:28
Rapport à ça je suppose.--

303. froggy - 03/02/17 23:59 - (en réponse à : pc)
Peut-être parce que la seconde guerre mondiale était plus un guerre psychologique.

Tu veux semer la zizanie entre nous? C'est ca?

302. froggy - 03/02/17 23:56 - (en réponse à : Quentin)
Quentin; je ne comprends pas bien ce que tu as voulu ecrire. Le theatre d'operation de la 1ere Guerre Mondiale a eu lieu principalement en Europe et au Proche Orient. En ce qui nous concerne, nous francais, c'etait l'occasion de reprendre l'Alsace-Lorraine, qui etait l'objet d'un tres lourd contentieux entre Paris et Berlin. C'est entre autres pour cela que fut signee l'Entente Cordiale entre la France et la Grande-Bretagne, 2 pays qui ne se sont jamais tres bien entendu depuis la nuit des temps. Et cela dure encore aujourd'hui. Cet accord permettait a la France d'avoir un allie puissant face a une Allemagne aussi puissante. Il fallait etre sourd et aveugle pour ne pas savoir entre 1871 et 1914 qu'il y aurait a nouveau une guerre entre la France et l'Allemagne. Il y eut plusieurs alertes serieuses, notamment la crise marocaine. L'affaire Dreyfus s'est deroule dans ce contexte. La 1e Guerre Mondiale est une guerre de front. Les allemands ont envahi la France en 14 et ont ete arretes in extremis aux portes de la capitale lors de la bataille de la Marne. Il a fallu 4 ans pour bouter les teutons hors de France au prix d'un massacre inoui et inimaginable pour nous qui vivons paisiblement 100 ans plus tard. Au Proche Orient, les combats ont eu lieu en Turquie mais aussi dans l'actuelle Syrie. Mon grand-pere maternel a fait la guerre dans les Dardanelles et celui paternel etait de son cote en Syrie.

La 2e Guerre Mondiale est totalement differente car il y eut des fronts un peu partout dans le monde, pas toujours au meme moment et avec des adversaires differents, Allemagne contre la France puis l'URSS, l'Italie en Afrique et le Japon contre les USA dans le Pacifique. La suite vous la connaissez aussi bien que moi et peut-etre meme mieux. Je ne vais pas vous faire un cours d'histoire, on est a la veille du week-end.

Je veux en venir au fait que comme ces 2 guerres ont eu des cheminements tres differents avec des aspects qui depassent le cadre de 2 armees qui s'affrontent sur un champ de bataille. en effet, la Premiere est plus classique dans le sens ou c'est ce qui s'est passe. La difference avec les guerres precedentes resident dans la modernite des armes, leur effroyable puissance et efficacite. La Deuxieme est differente car il y a eu peu de bataille sur le territoire francais. Il y a eu d'abord la "Drole de Guerre" ou chacun a campe sur ses positions pendant 9 mois, puis la Guerre Eclair suivi de la debacle des armees francaises et enfin l'occupation. La difference fondamentale reside dans le fait qu'il y a eu la Shoah et le programme de la Solution Finale. Rien que cela a fait 6 millions de morts, on est bien loin des chiffres pourtant deja effrayant de la Premiere. Les nazis s'attaquaient a des populations civiles et non plus a des militaires. Pour resumer, le monde etait devenu fou. Plus rien n'avait de sens. J'oubliais qu'une des causes de ce conflit etait que les allemands voulaient reprendre leur revanche suite au Traite de Versailles de 1919 qui une fois de plus avait redecoupe la carte de l'Europe apres le Congres de Vienne de 1815 qui avait suivit les guerre napoleoniennes. La France, victorieuse, avait humilie l'Allemagne vaincue et Hitler lui ferait payer cher cette humiliation.

A 2 guerres differentes, 2 BD differentes. Tardi raconte les recits de son grand-pere et de son pere qui ont chacun vecu une guerre mais de maniere completement differente. Tardi presente la version soft d'un camp de prisonnier en Allemagne durant le regime nazi suite a un temoignage de premiere main, celui de son pere. Pour la version hard, un autre fils reprend le temoignage de son pere, c'est Maus qu'on ne presente plus.


301. pierrecédric - 03/02/17 22:28
Ah bien sûr, Hitler n'est pas le seul taré de cette période, mais pour moi c'est le pire.

300. TILLIERTON - 03/02/17 22:20
Je dirais... moui , mais le problème est plus complexe

299. pierrecédric - 03/02/17 22:14
Pour un imbécile comme toi:
1ère guerre mondiale, conflit d'intérêt(s)
2nd guerre mondiale, un fou dangereux trop revanchard lançant une propagande de la race supérieure.

298. TILLIERTON - 03/02/17 21:47
J'y pane que dalle quand tu jactes, mec ! Si tu pouvais t'exprimer de façon moins dyslexique. ..

297. pierrecédric - 03/02/17 15:25
Je parle de la cause, Hitler, il devait en avoir vraiment.
'fin, si c'est bien de lui qu'est parti toute cette deuxième merde.

Quentin parlait de corps déchiquetés, un gazage ne découpe pas des corps.

296. suzix@bdp - 03/02/17 15:24 - (en réponse à : quentin)
Tardi a bcp traité de la première guerre et surtout des combats en France. Sur la 2nde guerre, il a essentiellement traité des camps de prisonniers. Et il y a eu 10 fois (??) moins de soldats français morts au combat en 39-45 qu'en 14-18 ... sans doute que c'est l'inverse pour les morts civils (tous les chiffres sont trouvables aisément) mais Tardi a surtout traité du point de vue des soldats. Ceci explique cela, je vois pas le problème.

295. pm - 03/02/17 15:19
Va demander aux gazés de la Shoah ou aux victimes d'Oradour, entre autres, si c'était psychologique !!!
Ce qu'il ne faut pas lire ...

294. pierrecédric - 03/02/17 15:13
Bah je sais pas, je la vois plus comme ça que la première.

293. pm - 03/02/17 15:10
Peut-être parce que la seconde guerre mondiale était plus une guerre psychologique.

Euhhh...

292. pm - 03/02/17 15:08
A part les bouquins sur la détention de son père je n'ai pas le souvenir d'album de Tardi traitant explicitement de la seconde guerre mondiale.
Il me semble que Tardi est plutôt dans l'optique que la première guerre mondiale est cause de la seconde, ce qui est loin d'être faux.

291. pierrecédric - 03/02/17 14:53
Peut-être parce que la seconde guerre mondiale était plus un guerre psychologique.

290. Quentin - 03/02/17 14:48
Quand Tardi dessine la première guerre mondiale, le sang gicle, les corps explosent, les soldats reviennent estropiés, etc. C'est horrible. Quand il dessine la 2e guerre mondiale, on ne voit pas de boucherie, quasi aucune violence à grande échelle, alors même que la 2e guerre mondiale a fait trois fois plus de morts que la première (pas en France, certe, mais quand même...) Si Tardi était si antimilitariste qu'il le prétend, il ne devrait pas appliquer deux poids, deux mesures en traitant des 2 guerres mondiales. J'aimerais bien qu'il s'explique un jour à ce sujet.

289. suzix@bdp - 03/02/17 14:27
... en lien avec ses 2 albums sur la période de détention de son père? Parce que sinon cela sonne bien creux comme remarque non?

288. pm - 03/02/17 12:52 - (en réponse à : Suzix)
Quentin veut dire que c'est bien gentil d'être antimilitariste mais que malheureusement parfaois la guerre est la seule solution.
Je ne suis pas sûr en revanche que Tardi soit antimilitariste au point de demander à tendre la joue aux nazis, je crois même le contraire, même si son propos est plutôt de démontrer les ravages de la guerre que de chercher les solutions pour l' éviter.

287. suzix@bdp - 03/02/17 12:14 - (en réponse à : quentin)
... rien compris au sens de ton post.

286. Quentin - 03/02/17 11:37
Tardi a beau jeu d'être antimilitariste en parlant de la guerre 14-18, qui était une boucherie. Il est beaucoup moins à l'aise pour parler de celle de 40-45, où il s'agissait de lutter contre l'Allemagne nazie.

285. suzix@bdp - 03/02/17 10:57
284. froggy - 03/02/17 01:09
Tardi, Le dernier assaut.

Tardi s'offre meme le luxe de nous parler de la prochaine guerre mondiale et de la decolonisation des colonies francaises qui suivra celle-ci lorsqu'il traite des Tirailleurs Senegalais qui durant cette guerre ci furent envoyes sans pitie en premiere ligne car c'est bien connu, la vie d'un noir a moins de valeur que celle d'un blanc. Et puis ce sont des sauvages, ces gens-la! Il est certain que pour tous ceux qui debarquerent en metropole pour la premiere fois et se retrouverent illico presto sur les champs de bataille du nord et de l'est de la France, ils eurent un bel avant-gout des bienfaits d ela civilsation occidentale. Il est certain que les survivants eurent de quoi raconter quand ils rentrerent dans leur village.


Les soldats d'Afrique ont payé un lourd tribu à "la mère-patrie". Sans doute n'auraient-ils jamais dû être là ... mais c'est le cas pour tous les sacrifiés de cette guerre. Cependant, je ne crois pas que les "tirailleurs" d'Afrique noire aient payé plus chers que les autres. Les chiffres sont les suivants:

- Pays / Mobilisés / Morts et disparus / Blessés

France / 7,9 millions / 1,4 million / 4,3 millions
soit 18% de morts & disparus.

dont :
Pays Mobilisés / Tués ou disparus
Algérie 175 000 / 35 000 = 20 %
Maroc 40 000 / 12 000 = 30%
Tunisie 80 000 / 21 000 = 26%
Afrique noire 180 000 / 25 000 = 14%
Madagascar 41 000 / 2 500 = 6%
Indochine 49 000 / 1 600 = 3%

donc en % l'Afrique noire n'a pas été plus sacrifiée que les autres. Par contre l'Afrique du nord a vraiment morflé.

Les colonies représentent 100.000 des morts & disparus sur les 1.400.000 soit 7%. C'est toujours trop et inutile mais une fois cela dit, il ne faut pas plaquer notre vision du XXIe siècle sur cette guerre. Cette guerre a surtout était faite par des français des campagnes françaises et des villes françaises dont plus de la moitié ont été blessés !


Les cibles de Tardi sont bien sur les militaires haut-grades bien planques a l'arriere et envoyant a la mort des milliers de pauvres types qui n'en demandaient pas tant, mais aussi les industriels qui se sont enrichis durant le conflit, et pour le dessinateur, il n'y aucune difference entre les industriels allemands, francais, anglais et americains, ce sont tous des salauds qui se sont enrichis et qui ont autant leur part de responsabilite que les militaires et les politiques. Et Tardi ne se genent pas pour mettre dans le meme sac, tout ce petit monde quelque soit leur nationalite. Il aurait pu chosir un soldat allemand comme heros, la BD aurait ete la meme avec quelques variantes bien sur.

Ben pas certain, j'ai qd même constaté une fort ressentiment envers les soldats allemands même "de base".



 
Actualité BD générale
Actualité editeurs
Actualité mangas
Actualité BD en audio
Actualité des blogs des auteurs
Forum : les sujets
Forum : 24 dernières heures
Agenda : encoder un évènement
Calendrier des évènements
Albums : recherche et liste
Albums : nouveautés
Sorties futures
Chroniques de la rédaction
Albums : critiques internautes
Bios
Bandes annonces vidéos
Interviews d'auteurs en videos
Séries : si vous avez aimé...
Concours
Petites annonces
Coup de pouce aux jeunes auteurs
Archives de Bdp
Quoi de neuf ?
Homepage

Informations légales

(http://www.BDParadisio.com) - � 1996, 2012 BdParadisio