Tchiii-tchaaa: du pop corn caramel dans le Gesamtkunstwerk .

Les 1310 commentaires sont triés des plus récents aux plus anciens .

Acces direct aux pages 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27


1160. Bert74 - 09/05/17 10:44
C'est de la science-fiction ! Un flic en Lamborghini, n'importe quoi...

1159. nem° - 09/05/17 02:21

1158. nem° - 06/05/17 23:04

1157. froggy - 01/05/17 16:19
Image result for photos de Danielle Darrieux

Bon anniversaire Danielle!

Elle a aujourd'hui 100 ans. Pas mal non?

Je n'ai pas vu tous ces films mais je recommande particulierement Les demoiselles de Rochefort ou elle est la seule interprete du film a ne pas avoir ete doublee pour les chansons, Marie-Octobre avec une des plus belles distributions du cinema francais pre-nouvelle vague, Lino Ventura, Paul Meurisse, Noel Roquevert, Serge Reggiani, Paul Frankeur, et puis son chef d'oeuvre, un film d'une perfection totale et absolue, Madame de.... Une elegance dans la mise en scene, dans le jeu des acteurs, dans le sujet, dans tout quoi! Darrieux belle comme ce n'est pas permis, Boyer et de Sica qui font un concours de celui qui sera la plus suave. Ce film est 1h40 de bonheur. A consommer tout de suite et sans absolument aucune moderation. Rien que pour ce film, Danielle Darrieux sera eternelle

1156. Victor Hugo - 01/05/17 16:02
Ce qui est formidable quand on regarde Friends en VO c'est qu'ils ont l'accent new-yorkais (surtout Ross), on se croirait dans un film de Woody Allen.

1155. froggy - 01/05/17 15:55 - (en réponse à : Lien Rag)
Je suis comme toi, je ne supporte les rires pre-enregistres

Leur origine dans les sitcom date de leurs debuts a la tele americaine quand les emissions etaient filmees devant un public. Les rires etaient egalement enregistrees forcement et la tradition est plus ou moins restee. Il en etait le cas pour Seinfeld. Il y a cependant une chose importante que je me dois de faire remarquer, c'est que je n'entend plus ces rires quand ce qui se passe a l'ecran est tres drole et que je ris moi-meme. C'etait tres souvent le cas avec la serie.

Sinon, Stefan a raison et j'aurais du y penser quand j'ai ecrit mon petit laius sur la serie, je ne l'ai evidemment vue qu'en anglais, je ne sais pas du tout ce que vaut la version doublee en francais aussi bien dans la traduction que dans le choix des doubleurs. J'ai bien l'impression selon ce que Stefan a ecrit qu'il faut voir Seinfeld en VO sous-titree. Je vous assure que c'est extraordinaire.

Ce qui est amusant d'ailleurs car lorsque je suis venu ici et que j'ai decouvert de nombreuses series televisees, il m'a fallu pas mal de temps pour m'habituer aux veritables voix des acteurs alors que je ne connaissais que leurs voix francaises. Le seul pour qui j'ai toujours encore un peu de mal est Tony Curtis dont je trouvais que le timbre de Michel Roux lui allait tres bien. Et sa voix naturelle a un accent de Brooklyn legerement nasillard. Pa sterrible, quoi!

1154. Bert74 - 01/05/17 10:16
Ah oui Dream On, je l'ai oublié dans ma liste.


> froggy
Ah malheureusement je n'ai jamais vu Les Prédateurs, il faut que je répare ça.

Déjà Vu, c'est vrai que c'était bien. Mais le Dernier Samaritain, c'est vraiment trop toc.

1153. Lien Rag - 30/04/17 14:22
Seinfield c'est avec des rires enregistrés non?
Les trucs qui me disent quand je dois rire (et oui, l'homme est un animal social, et je suis un homme, donc il est difficile d'en faire abstraction) je ne supporte vraiment pas.
Il n'y a que Scrubs qui réussit à l'employer avec intelligence, et certainement parce que cela ne concerne qu'un seul épisode...

1152. stefan - 30/04/17 11:29
Y'a eu une tentative de diffusion de Seinfeld sur Canal+ mais la vf était catastrophique. Je me souviens avoir vu un episode en vf un après-midi et ne pas avoir ri une seule fois et être retombésur le même épisode à 2h00 du mat, en vo, le même jour (techniquement le lendemain) et avoir été mort de rire tout du long. Plus un problème de jeu d'acteur hyper fade que de traduction. (Seinfeld avait la voix du père dans la fête à la maison.) Sinon c'est passé pendant des années en vo sur Canal Jimmy (qui diffusait aussi Dream on, on friends) ça marchait bien.... Pour une chaîne du cable avec un public très restreint.

1151. froggy - 29/04/17 20:35
Zombillenium, le film d'animation tire de la BD d'Arthur de Pins sera presente au Festival de Cannes.

1150. nem° - 29/04/17 06:40
Vu Guardians 2 hier soir. Bon, c'est en dessous du premier. Je développerai plus mais pour faire court : humour lourdingue dans toute la première partie, y'a des blagues nases étirées sur une minute, j'étais géné. Ensuite tout le reste du film se passe sur une planète vide, y'a personne. Vive la synthèse. Et la surenchère de scènes boum boum pan pan frise l'overdose à un moment.
Bons points : Yondu, énorme, je m'attendais pas du tout à ça sur ce perso. Drax qui crie : "Aaaah, mes tétons!" J'ai pleuré. Et bien sur le post-credits, qui donne un orgasme geek à tout fan de Marvel. J'en reparlerai à froid.

1149. froggy - 29/04/17 00:47 - (en réponse à : Bertrand)
Salut, c'est encore moi!

Au sujet des series teles que tu as cites dans le post #1141, tu as glisse 2 sitcoms qui comme vous le savez tous est un genre different des autres que tu avais mentionnees.

Accessoirement, tu as mis celle qui est considere comme une des meilleures, si ce n'est la meilleure pour certains dont j'en suis, SEINFELD. C'est bien simple, c'est sublime. C'est tres, tres drole, superbement ecrit et interprete sauf par Jerry Seinfeld qui est y est tres mauvais le plus souvent. Par contre, ses 3 partenaires sont extraordinaires. Certains episodes sont inoubliables, celui-le plus souvent cite est celui qui s'appelle The Contest qui a recule les limites de ce qui pouvait se dire et se faire a la la tele americaine sur les grandes chaines nationales. Si vous etes morose et avez un gros coup de blues, voyez cette serie, c'est un sommet dans le genre. Je ne sais pas si elle a tres bien marche en France, pas en Allemagne, c'est sur. Ici, elle etait numero 1 a l'audimat et est devenue litteralement culte. Son succes etait enorme, le dernier episode diffuse en 1998 a recueilli plus de 76 millions de telespectateurs, c'est vous dire. Elle est continuellement rediffusee sur les chaines locales. Et cela depuis sa creation en 1989.

1148. froggy - 29/04/17 00:27 - (en réponse à : Bertrand )
Au sujet de Tony Scott, il s'avere qu'il est un des rares metteurs en scene dont j'ai vu tous les films, (16 en 27 ans de carriere) avec Truffaut et Spielberg. Il est certain qu'il n'etait pas comme eux et ses films sont tres bien faits mais ils manquent considerablement de substance. Sur les 3 titres que tu as cites, le seul que je rejette completement est Spy Game, jeu d'espions ou il n'arretait pas de faire virevolter sa camera dans tous les sens avec un montage ultra-rapide et des couleurs sursatures, le paroxysme de son style sera atteint avec Domino. Cette tendance avait ete deja amorcee dans Ennemi d'etat qui lui venait apres le catastrophique et epouvantable Le fan. Peut-etre s'etait-il dit a ce moment et apres cet etron qu'il devait modifier son style? Ce qu'il fit et je n'ai pas trouve le resultat tres probant.

Apres Les predateurs, son premier film, qui introduisit le concept de la lesbienne chic au cinema et fit re-decouvrir le duo de Lakme, l'opera de Leo Delibes, il avait succombe aux sirenes d'Hollywood et s'etait tourne vers le cinema d'action a grand spectacle et tournant avec des super-stars du calibre de Tom Cruise, Bruce Willis, Denzel Washington et consorts. Selon la qualite du scenario, c'etait bon ou pas; dans le premier cas, on trouve Le dernier samaritain, USS Alabama, Ennemi d'etat et Deja vu; dans le deuxieme, Le flic de Beverly Hills 2, Le fan, Spy game jeu d'espion, Domino et finalement L'attaque du metro 123. Les autres sont insignifiants, Top Gun en tete et pour son tout dernier, Unstoppable, j'ai eu l'impression que la seule qui lui a fait plaisir dans son film etait de filmer un gros train de marchandises americain.

J'ai vu tous ses films car la vision des Predateurs a laisse une trace indelebile dans ma memoire et que j'esperais qu'il reviendrait a ce style chic et choc que j'avais tant aime ce jour-la. C'est en partie ce que j'ai retrouve dans True romance. En fait, aller voir un film de Tony Scott etait pour moi tel un plaisir coupable, c'etait comme si je mangeais une sucrerie tres mauvaise pour la sante mais si bonne sur le moment. Une fois tous les deux ou trois ans, cela restait acceptable non?

Pour le plaisir, voici la bande annonce des Predateurs avec Catherine Deneuve au faite de sa beaute.


1147. Lien Rag - 28/04/17 19:38
Don't Cry For Me Argentina chanté par Léa Salonga, ça dépote grave aussi (malheureusement la philippine à la voie d'or a surtout fait du Disney après, je n'ai rien trouvé d'écoutable d'elle à part Argentina)...

Bert: ben c'est bien ce qui me fait peur, que le point de comparaison soit X-Files (bien monté certes et pas trop mal joué mais au scénario débile à souhait) ou Friends (série à rires enregistrés)...

1146. lobabu - 28/04/17 13:56 - (en réponse à : froggy)
"Mississippi burning" est très bien (et Gene Hackman est comme d'habitude génial), mais il ne correspond pas franchement à l'action réelle du FBI qui a plutôt trainé des pieds sur les droits civiques.

1145. Victor Hugo - 28/04/17 13:38
Je ne me souviens pas, il parle de ça dans les entretiens avec Numa Sadoul il me semble.

1144. Bert74 - 28/04/17 13:35 - (en réponse à : VH)
Je connaissais le passage (évidemment ça marque nous autres, afficionados), mais je ne connaissais pas l'anecdote de la découverte par Giraud lui-même devant le film...

Est-ce qu'il a donné son avis sur la conclusion du débat par les personnages du film (avantage à Kirby) ?

1143. Victor Hugo - 28/04/17 13:21
J'aime bien aussi celle de Tardi qui un soir alors qu'il bosse écoute France info, et la journaliste qui fait la météo dit qu'il va neiger sur Paris et qu'on va se retrouver avec un paysage à la Tardi.

1142. Victor Hugo - 28/04/17 13:19
J'adore l'anecdote sur Moebius, qui était allé voir USS Alabama en salle à sa sortie. Il est là, peinard dans la salle devant ce film et tout à coup dans une scène Hunter et Rivetti se demandent qui de Kirby ou Moebius a dessiné le meilleur Silver Surfer. Ca doit faire super bizarre quand 2 personnages de fiction dans une fiction parlent de toi.

1141. Bert74 - 28/04/17 11:54 - (en réponse à : Lien # Buffy)
Oui c'était bien Buffy, et ça a préfiguré la défrelante de la culture geek actuelle qui a débouché sur pas mal de grande chose quand même (Game Of Throne, etc.).

En fait à partir d'un pitch un peu gag, Josh Whedon a su broder un univers qui a bien tenu et j'ai toujours trouvé ça rafraîchissant : qu'est-ce qui se passe si la blonde pom-pom girl décérébré qui se fait systématiquement écharpée (avec les habits qui partent en lambeaux car il faut assouvir les pulsions freudienne du spectateur) dans les histoires de monstres se révèle être le guerrier élu qui va tous les massacrer ? Sympa, non ?

Et puis les années 90 ce n'est pas le désert en terme de série TV US (même si l'explosion est venu après) : X-files, Code Quantum, Friends, Urgences, le trio David E Kelley (Ally mac Beal - the Practice - le très mésestimé Pickett Fences), Seinfeld...

1140. Bert74 - 28/04/17 11:34
Heuu... les meilleurs films de Tony Scott sont USS Alabama, Spy Game et Ennemi d'Etat, dans l'ordre. Et le fait qu'il y ait Gene Hackman dans deux sur trois n'en est pas la moindre raison, bien évidemment.
Et donc c'est quand il laissait tomber son esthétique de pub qu'il faisait des trucs vraiment bien.
True Romance vaut essentiellement pour les numéros de cabotinage incomparable de Hopper, Walken et Gandolfini (et mon petit plaisir du rôle tenu par Val Kilmer).

Du coup, Missippi Burning est aussi ce qu'a fait de mieux Alan Parker (c'est toujours trop facile avec l'Eugène), même si The Wall est aussi un pêché mignon pour moi.



1139. marcel - 28/04/17 10:25
Ah ben j'ai pas vu L'echelle de Jacob. Je le note dans un petit coin de ma tete.

1138. froggy - 28/04/17 01:29
Adrian Lyne n'a fait qu'un seul bon film, mais quel film, bon Dieu!, L'echelle de Jacob avec Tim Robbins. Il faut dire que le scenario est completement tordu, on ne comprend le film que dans le tout dernier plan.. Ce film m'avait completement bluffe a l'epoque et il me bluffe toujours autant.

Pour Scott, il m'a fallu du beaucoup de temps pour aimer Alien, dont seul le generique de Saul Bass et la sublime musique de De Jerry Golsdmith me plaisaient. Je n'ai pas revu Blade Runner depuis sa sortie en 1982. Je sais, j'ai honte. Thelma & Louise est un toujours aussi bon film grace au scenario et a ses 2 actrices. Et comme je l'avais ecrit plus tot, La chute du Faucon Noir est brillant et demontre qu'il est un veritable metteur en scene.

Pour Tony Scott, son premier film, Les predateurs avec Deneuve et Bowie est toujours un de mes films de chevet. Et son deuxieme meilleur, True Romance ets servi par un un tres bon scenario de Tarantino et une superbe distribution malgre une Patricia Arquette qui est la seule fausse note du film. Le reste est pas terrible quand certains sont carrements des etrons filmes.

Quant a Hugh Hudson, on ne presente plus Les chariots de feu et Greystoke, la legende de Tarzan, seigneur des singes.

1137. marcel - 28/04/17 00:48
Le nom d'Adrian Lyne me parlait en te lisant mais il a fallu que j'aille voir sa filmo pour le resituer. Lui, c'est pas que ses films ont vieilli, Flashdance et 9 semaines et demi, c'etait deja tout pourri a l'epoque.

1136. marcel - 28/04/17 00:43
D'ailleurs, en parlant d'Angel Heart, la BD Les enfants de la salamandre de Renaud et Dufaux y fait des clins d'œil tres appuyes.

1135. marcel - 28/04/17 00:41
Bugsy Malone avec une toute jeune Jodie Foster post Taxi Driver
Euh, c'est pas plutôt avant Taxi Driver ?... Dans mon souvenir, elle avait 12 ou 13 ans.
Le film ne m'a pas marque. C'est un film de gangsters avec des enfants qui jouent aux grands, mais passe le concept...
J'ai un tres bon souvenir (mais tres ancien aussi) de The wall, Birdy, Angel Heart et Midnight express (avec la musique de Moroder).
C'est vrai que les films de cette bande de réalisateurs avaient parfois une esthetique de clip, mais il y avait des bonnes choses. Apres, je ne suis pas tres bon juge, j'ai aime assez peu de Cameron et je deteste tout ce qu'a fait Ridley Scott a partir des annees 90 (et venez pas me parler de Gladiator, j'ai cru mourir d'ennui).

Sinon, j'ai pas vu Evita, mais si tu veux te reconcilier avec Don't cry for me Argentina, je te conseille la version de Sinead O'connor, infiniment plus subtile que le "braillage" insupportable de Madonna. C'etait sur un album de reprise, ou elle chantait aussi Why don't you do right ?, la chanson de Jessica Rabbit.

1134. Victor Hugo - 28/04/17 00:19
La Vie de David Gale était très bien.

1133. froggy - 28/04/17 00:05 - (en réponse à : Marcel)
Au sujet d'Alan Parker, il etait autant aime par les redactions de Premiere et Studio Magazine (ce qui n'est pas etonnant vu que c'etait les memes sous la houlette de Marc Esposito) qu'il etait deteste par Les cahiers du cinema.

Il etait issu de la pub anglaise comme les freres Scott, Ridley et Tony, Adrian Lyne et Hugh Hudson et comme eux, il a contribue a l'esthetique visuelle des films des annees 80 avec les publicites et les video-clips comme on appelait cela a l'epoque. Chic et choc, c'etait.

Comme tout le monde a l'epoque, je l'avais decouvert avec Midnight Express. Je n'ai malheureusement jamais vu son premier film, Bugsy Malone avec une toute jeune Jodie Foster post Taxi Driver mais je ne desespere pas, cela m'arrivera bien un jour. Sinon, j'aimais beaucoup ses films, mon prefere etant bien sur The Wall tire du double LP des Pink Floyd. Encore un que j'ai vu au Kinopanorama et je dois dire que c'etait une tuerie. C'est un des films qui a ete le plus plagie stylistiquement parlant dans les annees 80. Alan Parker etait devenu avec ce film un des realisateurs phares de cette decennie. La meme annee, son drame psychologique pour reprendre la classification chere a feu Pariscope, L'usure du temps avec Albert Finney et Diane Keaton etait un egalement un excellent film. Je n'ai pas ete convaincu par Birdy mais son film suivant Angel Heart avec un Mickey Rourke alors en pleine gloire et pre-chirurgie esthetique et Robert de Niro dans le role de Louis Cyphre (a prononcer a l'anglaise pour mieux saisir le jeu de mots) qui se delectait dans son role. Mississippi Burning etait egalement tres bien sur une enquete mene par deux flics du FBI sur la disparition d'activistes des droits civiques en Alabama dans les annees 60. Son film suivant, Bienvenue au paradis sur l'internement dans des camps situes en plein desert d'americains durant la 2e Guerre Mondiale dont le seul tort etait d'etre d'origine japonaise n'etait pas terrible. Son dernier bon film est Les Commitments mais il faut dire que la bande son est un regal, Mustang Sally en tete. Ensuite, cela se gate l'histoire de Mr Kellogg, l'inventeur des corn flakes, est aux limites du supportable et Evita est un ratage total, a la difference des Pink Floyd et des Commitments, la musique est insipide et je ne parle pas de la chanson phare, Don't Cry for me Argentina qui est insupportable. C'est le dernier film de lui que j'ai vu, c'etait en 1996, je n'ai pas eu l'occasion de voir ses deux suivants et derniers en date, ils ne m'attiraient pas tant que cela et a ce moment la, j'avais moins de temps disponible pour tout voir. Parker ne m'interessait plus autant qu'avant. Son tout dernier film date de 2003.

A mon avis, il a du arreter de faire du cinema et il doit vivre de ses rentes, Les cahiers du cinema l'en remercie encore d'avoir cesser ses activites cinematographiques

1132. Lien Rag - 27/04/17 21:31
Ah oui et Buffy c'est vraiment bien (le sujet paraissait tellement débile à l'époque que je n'ai jamais regardé) ou c'est juste parce qu'il n'y avait rien de mieux à l'époque que ça a eu du succès?

1131. Lien Rag - 27/04/17 21:30
J'ai vu Fame il y a 2-3 ans, j'ai bien aimé...
Il y a certes certains clichés mais ils ne dérangent pas la structure du film amha.

Je ne connaissais pas la série, elle est vraiment bien?

1130. Bert74 - 27/04/17 11:24
Fame est peut-etre la seule serie tele que je connais qui est meilleure que le film.

Oh, c'est loin d'être le seul cas. L'exemple le plus caractéristique est Buffy contre les vampires, dont le film original est un nanard intégral (en VF, Buffy s'appelle Bichette en plus) et qui a débouché sur une série culte et bien mieux construite.
Bon, il faut reconnaître à l'interprète originale de Buffy, Kristy Swanson, un bien plus joli cul que sa déclinaison télévisuelle.

1129. marcel - 26/04/17 18:24
C'est d'ailleurs bizarre de voir a quel point Parker, qui a quand meme ete un realisateur tres bankable dans les annees 80 (avec Cameron ou Ridley Scott, par exemple), a fini par disparaitre des radars dans l'indifference generale.
J'avais revu il y a peut-etre une dizaine d'annees The Commitments, et ca j'ai trouve que ca tenait encore tres bien la route. Rien que pour la scene ou le producteur demande aux choristes de corriger leur accent cockney sur Ride, Sally, ride.

1128. marcel - 26/04/17 18:16
J'avais effectivement prefere la serie mais il me semble aussi qu'elle etait plus legere, plus "feel good" que le film (meme si elle en gardait le cote social).

Sinon, Jonathan Demme, le realisateur du Silence des agneaux et de Philadelphia, vient de mourir.

1127. froggy - 26/04/17 18:05 - (en réponse à : Marcel)
C'est vrai. Fame est peut-etre la seule serie tele que je connais qui est meilleure que le film. Je parle de la premiere avec certains des acteurs du film, pas de l'autre bien sur. Il faudrait que je la revoie pour confirmer cela.

1126. Victor Hugo - 26/04/17 17:48
C'est vrai que ça a vieillit et nous avec, mais j'ai pris plaisir à le revoir il y a 2 ou 3 ans sur Arte (il me semble). Comme Marcel j'ai plus le souvenir de la série.

1125. marcel - 26/04/17 17:23
J'ai vu le film il y a des annees mais j'ai un souvenir bien plus vivace de la serie qui en a ete tiree (avec quelques acteurs en commun). J'adorais ca quand j'etais petit, mais je pense que ca a aussi du devenir irregardable...

1124. froggy - 26/04/17 16:56
J'ai revu Fame recemment,le film d'Alan Parker de 1980 sur une ecole de jeunes artistes de tous genres, musiciens, acteurs, danseurs, ecole situe a Times Square a New York.

Je ne sais pas si c'est moi ou le film, les deux bien sur, mais cela a terriblement vieilli. J'avais beaucoup aime le film a sa sorti. 37 ans plus tard, c'est irregardable. Il y a des scenes beaucpoup trop longues, celle de la projection du Rocky Horror Picture Show dans le cinema de la 8e Rue Ouest (qui n'existe plus aujourd'hui) par exemple, le scenario enfile les cliches comme d'autres enfilent des perles etc.. Et certains acteurs choisis sont beaucoup trop vieux pour leur role. C'est bete de mal vieillir.


1123. lobabu - 26/04/17 16:11
Je ne sais pas trop dans quoi en parler. Sur le site de "Libé", il y a une série d'animation qui s'appelle "The man-woman case" apparemment inspiré d'une histoire vraie. Ce sont des petits épisodes de 5mns (il y en a deux sur 10 au total). Esthétiquement, c'est vraiment splendide.

1122. suzix@bdp - 26/04/17 14:06
visionné American Nightmare 3 dont le titre est "Election". Le parallèle avec les élections de ces derniers mois et les tensions sociales qui vont avec est assez bien fait.


1121. froggy - 25/04/17 16:21
Parce que non seulement, il y a Jack, mais il y a aussi Al. Happy Birthday Al!


1120. Lien Rag - 24/04/17 23:46
Puisque y'en a des qui ont cité l'Ultime Souper récemment, peuvent-ils expliquer la fin au béotien que je suis?
C'est quoi le message final? Circulez y'a rien à voir?

1119. froggy - 22/04/17 18:27
Parce qu'il n'y a pas que la politique et la BD dans la vie, il y a aussi Jack. Happy Birthday!




1118. froggy - 20/04/17 16:04 - (en réponse à : suzix)
Je ne sais pas. Curieusement, on parle assez peu du succes du film qui s'est fait uniquement sur le bouche a oreille.

1117. torpedo31200 - 20/04/17 01:10 - (en réponse à : suzix@bdp - post # 1116)
Il y a peu de salles de cinéma dans les états dits "reculés". Le maillage n' est pas le même qu' en France.

1116. suzix@bdp - 19/04/17 23:07
Le film est ressenti comment dans les états reculés?

1115. suzix@bdp - 19/04/17 22:58
il a l'air super flippant et en plus il surfe sur les relations difficiles actuelles entre la communauté noire et l'autorité "blanche" ... enfin ça on a l'impression que cela n'a jamais cessé en fait?

1114. froggy - 19/04/17 22:53 - (en réponse à : suzix)
Le film marche tres, tres fort ici.

1113. suzix@bdp - 19/04/17 22:24

1112. froggy - 19/04/17 17:49 - (en réponse à : Danyel)
Au sujet d'Harper que je n'ai jamais vu, je ne te recommande pas de voir sa suite qui date de 1975 qui s'appelle en anglais The Drowning Pool et en francais La toile d'araignee, (vous aurez remarque qu'il n'y absolument AUCUN rapport entre ces deux titres). Ce n'est franchement pas terrible, pour ainsi dire aux limites du chiant.

1111. Danyel - 18/04/17 10:20 - (en réponse à : Froggy)
BS Premium, une chaîne publique du groupe NHK diffuse en général deux films par jour en VOST quand ce sont des films étrangers, sans coupures publicitaires et en intégralité (avec leurs génériques de début et de fin complets).
Dans la programmation, il y a toujours au moins deux films classiques japonais par semaine, des années 30 à 70, je dirais. C'est ainsi que j'ai découvert un film muet de Ozu que je n'avais encore jamais vu, très touchant, comme toujours.
Au chapitre des curiosités, j'ai aussi vu une comédie musicale des années 30 se passant pendant l'ère Edo.
On a pu voir des rétrospectives Godzilla, ainsi que Tora-san, une gloire comique des années 60 (qu'un diffuseur français va essayer de faire découvrir chez nous cette année je crois), des films de yakuza aussi.

C'est sur BS Premium que j'ai vu pour la première fois "Harper" (1966), à mon avis l'un des meilleurs films de Paul Newman dont je n'avais jamais entendu parler, avec Lauren Bacall, magnifique, Janet Leigh, Robert Wagner tout jeune, Shelley Winters.
La chaîne diffuse pas mal de films américains de toutes les époques dont beaucoup du nouvel Hollywood (Siegel, Peckimpah, Penn, etc) et régulièrement d'excellents westerns.
J'ai ainsi revu la semaine dernière "Cable Hogue" (1970) que je n'avais pas vu depuis une éternité et avant cela "Tom Horn"avec un Steve McQueen au bout du rouleau et "John McCabe".

Toute cette semaine, c'est Kurosawa Akira.



 
Actualité BD générale
Actualité editeurs
Actualité mangas
Actualité BD en audio
Actualité des blogs des auteurs
Forum : les sujets
Forum : 24 dernières heures
Agenda : encoder un évènement
Calendrier des évènements
Albums : recherche et liste
Albums : nouveautés
Sorties futures
Chroniques de la rédaction
Albums : critiques internautes
Bios
Bandes annonces vidéos
Interviews d'auteurs en videos
Séries : si vous avez aimé...
Concours
Petites annonces
Coup de pouce aux jeunes auteurs
Archives de Bdp
Quoi de neuf ?
Homepage

Informations légales

(http://www.BDParadisio.com) - � 1996, 2012 BdParadisio