Tchiii-tchaaa: du pop corn caramel dans le Gesamtkunstwerk .

Les 1411 commentaires sont triés des plus récents aux plus anciens .

Acces direct aux pages 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29


1361. froggy - 06/11/17 23:48
Je ne suis pas specialement fan de Tilda Swinton n'allant pas voir systematiquement tous ses films. Generalement, je suis plus souvent les metteurs en scene que les acteurs.

Je n'ai apprecie que tres moyennement Michael Clayton et je n'ai pas vu les deux autres films que tu as mentionnes. Je prends note pour Julia car si elle est sur les traces de Gena Rowlands, une actrice que j'ai decouverte dans Une femme sous influence de Cassavetes et qui m'a scotche (pour reprendre le mot de Marcel) et que je suis par contre tant que je peux. Cela m'interesse, bien sur. Celui-la, Gloria et Une autre femme, quelle actrice, nom de Dieu!

Egalement, comme Marcel, je recommande Memories of murder qui est remarquable mais je n'ai pas vu les deux autres.

1360. Odrade - 06/11/17 23:26
Elle est l'ange dans Constantine, non ?

O.

1359. torpedo31200 - 06/11/17 21:38 - (en réponse à : froggy - post # 1356)
Tu as réussi l' exploit de ne pas citer 3 de ses meilleurs rôles : son second rôle dans Michael Clayton (qui lui a rapporté le plus de récompenses et nominations), Julia d' Erick Zonca (en mode Gena Rowlands, indispensable si tu es fan) et Only lovers left alive de Jarmusch où elle forme un couple inoubliable au côté de Tom Hiddleston.

1358. marcel - 05/11/17 19:32
Avec Tilda Swinton, j'ai vu récemment Okja, de Bong Joon-ho, ou elle compose encore un personnage. Malheureusement, je la trouve un peu trop dans la caricature sur ce film (dont elle est coproductrice). Mais c'est rien a cote de Jake Gyllenhaal, qui en fait des caisses, insupportable. Seuls les acteurs coréens sont justes, en fait.
Dommage, c'est un joli petit film, amusant et enleve, une fable ecolo... Mais c'est pas le meilleur de celui qui est un de mes réalisateurs coréens preferes.
Elle avait deja joue pour ce realisateur (excellent, donc) dans Snowpiercer, l'adaptation de la BD Le transperceneige (oui, je reviens toujours a la BD, je sais).

De Bong Joon-ho, il faut voir Memories of murder et The host mais surtout Mother, absolument scotchant.

1357. froggy - 05/11/17 18:34
Et puis, j'oubliais, aujourd'hui est le jour de:



Un de mes films preferes, le scenario est excellent et en 1985, annee de sa sortie, il y avait une replique qui a fait rire la salle entiere. Il fait partie de ses films tellement bien faits, amusants, intelligents, astucieux et surtout tellement distrayants que je ne lasse jamais de le revoir.

1356. froggy - 05/11/17 18:25
Tilda Swinton Picture

Bon anniversaire Tilda Swinton!

On n'en parle jamais ici et c'est bien dommage car j'aime beaucoup cette actrice qui a enormment de presence et d'intensite a l'ecran. Cela est suffisamment rare pour etre signale.

Elle n'est pas une tete d'affiche, joue principalement dans des films a diffusion plus ou moins confidentielle ou alors a des participations a des grosses productions ou elle adopte des looks improbables.

Si vous en avez l'occasion, je vous recommande un de ses films ou elle est l'actrice principale, Bleu profond, un film qu'Hitchcock n'aurait pas renie. On la voit egalement dans Adaptation, Burn after reading, L'etrange histoire de Benjamin Button, Moonrise Kingdom et The Grand Budapest Hote et plein d'autres films plus ou moins oubliables.

Mais elle, elle ne l'est pas.

1355. froggy - 02/11/17 00:07
Pour les films de huis-clos, il y a bien sur le dernier film de Mankiewicz avec Laurence Olivier et Michael Caine entre autres, Le limier. C'est bien simple, c'est sublime. Un film d'une rare intelligence. Ce qui n'etonnera personne car Mankiewicz fut une des metteurs en scenes les plus cultives d'Hollywood et il a signe un authentique chef d'oeuvre, Eve mais ca, ce n'est pas un huis-clos, on s'eloigne donc du sujet.

1354. froggy - 02/11/17 00:00
Quand j'etais adolescent, je detestais les films d'Audiard qui ne me faisaient pas rire. Il faut dire que le scenariste n'etait pas tres bien vu durant les annes 70, c'est a dire apres-Mai 68, detail important pour bien caracteriser cette decennie en France.

Il faut dire que c'etait souvent les films de Jean Gabin dont Audiard etait le dialoguiste quasiment attitre qui passaient et repassaient a la television, et je n'ai jamais tellement aime cet acteur meme si il est tres bon. Je prefere de lui ses films d'avant-guerre avec Renoir, Carne et Duvivier. J'adore Quai des Brumes par exemple. Mais j'ai redecouvert il y a une quinzaine d'annees, Le cave se rebiffe peut-etre le meilleur film d'Audiard en terme de bons mots, certains sont d'anthologie

Quant aux Lautner des annees 60, j'en adorais le style que je trouvais tres moderne et cet humour tres decale. Je n'aimais pas particulierement Les tontons flingueurs, bien que cela ait change chez moi et j'adorais les barbouzes, Ne nous fachons pas et Le Monocle rit jaune avec un J'irais revoir ma Normandie de legende. Quant aux films d'Oury, je n'aime que ses de Funes, a part La folie des grandeurs malgre Montand et une scene extraordinaire de comique, le reveil de Don Salluste-de Funes apr son valet Blaze-Montand. Molinaro, Zidi, Girault, et un leger cran au-dessus, Yves Robert tout ca ne me disait rien meme si en revoyant ces films, ils ne sont pas tous si nanards que ca. Encore que pour Jean Girault, ca se discute.

J'ai vraiment decouvert Michel Audiard a la fin de sa carriere quand il a fait des films plus graves avec celui qui etait devenu son acteur de predilection pour dire ces bons mots remplis de desespoir; Michel Serrault. C'est egalement la que je me suis rendu compte de l'acteur fabuleux qu'etait ce dernier, il pouvait quasiment tout jouer. Passer de La Cage aux Folles a Garde a vue avec autant de facilite et d'aisance denote un extraordinaire comedien. Audiard avait trouve dans Serrault un parfait alter-ego car les deux avaient survecu au meme drame et au meme moment, la mort d'un de leurs enfants dans un accident de voiture, un des fils d'Audiard et une des filles de Serrault. Ils ont tous les deux terriblement soufferts de cela et cela a donne des films tres sombres.

C'est pour cela que je ne peux que te recommander de voir Pile ou face avec Noiret, le moins bon des quatre mais cela reste un bon film cependant, le legendaire huis-clos de Garde a vue deja cite avec une sublime distribution, Serrault, Ventura, Romy Schneider et Guy Marchand, sans compter la tres belle musique si triste de Georges Delerue. Apres, il y a le culte Mortelle randonnee avec Adjani en tueuse en serie et une tres belle distribution egalement, Stephane Audran y fait une composition tres culottee. Et pour finir, leur chant du cygne, On ne meurt que 2 fois avec une Charlotte Rampling veneneuse a souhait. Pour finir sur Audiard, celui-ci venerait litteralement Celine. Je m'en suis rendu compte en lisant il y 3 ans Mort a credit, j'ai tout de suite realise d'ou venait son inspiration. Mais attention, ne me fait pas dire ce que je n'ai pas dit, la phrase d'Audiard est originale et n'est pas une imitation de Celine.

Pour en revenir a Ventura, j'adore cet acteur qui fait grosse brute effectivement mais l'acteur est excellent dans La bonne annee de Lelouch (decidement je me repete ces temps-ci), mais aussi dans l'excellent film policier de Giovanni, Dernier domicile connu et puis en pere depasse par sa progeniture jouee par Adjani, La gifle. Et il fait tres bien face a la bombe a retardement qu'est Jacques Brel dans L'emmerdeur. Il n'etait pas si monolithique que tu le penses.

1353. froggy - 01/11/17 23:18
Dr Justice! Je m'en souviens tres bien, je ne l'ai jamais vu. LOL!

Plus serieusement, ce dont je me souviens est que lorsque le film est sorti, ils en fait un battage pas possible chez Pif-Gadget, bien sur, mais aussi a la tele. Toutes les emissions pour la jeunesse n'arretaient pas d'en parler depuis la rentree scolaire, le film est sorti en decembre 75 avec moultes extraits et interviews du metteur en scene et des acteurs. En effet, on n'arretait pas de dire que c'etait tire d'une BD, ce qui a l'epoque etait suffisamment rare pour etre signale, maintenant, on affirme le contraire, ce film n'EST PAS tire d'une BD. Je ne suis pas alle le voir car d'abord cela ne me disait rien, n'aimant pas particulierement la serie, deuxiement, Nathalie Delon joue dedans et je n'aime pas cette actirce, elle est vulgaire et fait putasse. Enfin, je serai peut-etre passe au dessus de tout cela si j'avais ete convaincu par les extraits qui passaient a la tele. Or, l'ete 75, j'avais decouvert La mort aux trousses d'Hitchcock lors d'une reprise estivale et mes gouts en matiere de cinema avaient beaucoup change depuis. Inutile de dire qu'il n'y a pas photo entre les deux films. En fait, maintenant, en voyant, les extraits ci-obligeamment et gentiment apportes par Marcel, c'est tellement mauvais que cela donne envie de rire car John Phillip Law est le Bruce Lee du pauvre.

1352. nem° - 01/11/17 17:53 - (en réponse à : Dr Jiustice)
C'est très mauvais.

1351. marcel - 01/11/17 16:16
Ah mais c'etait pas un feuilleton, mais bien un film de cinema !

1350. Odrade - 01/11/17 14:55
Mais pourquoi j'ai regardé ça, POURQUOI ?

C'était quand même grave, les feuilletons pour ados, à l'époque.


O.

1349. marcel - 01/11/17 14:14
Ou du Bruce Lee white-washe.

1348. lobabu - 01/11/17 09:00 - (en réponse à : marcel)
C'est du john Woo sous lexomil...

1347. marcel - 01/11/17 02:33
Tiens, au fait, apres avoir visionne Marie Octobre, YouTube m'a propose un extrait d'un remake (de 2008) pour la tele, avec Nathalie Baye dans le rôle-titre. Il y etait question de la guerre d'Algerie, "evenements" que le film original se gardait bien d'evoquer. Ils semblent donc avoir pris des libertes avec l'original...

1346. marcel - 01/11/17 02:20
OH-MY-GOD !!!



1345. marcel - 01/11/17 01:49
Certes, encore que ce ne soit pas un parfait huis-clos.
J'ai un bon souvenir de L'ultime souper, aussi.

1344. pm - 31/10/17 23:50 - (en réponse à : marcel)
On peut citer Reservoir dogs le premier Tarantino.

1343. marcel - 31/10/17 23:06
Bon, je suis alle verifier pour Marie Octobre : le roman est sorti 10 ans plus tot, en 1948.
Lien avec la BD par la bande : Jacques Robert a signe l'adaptation de Docteur Justice... Dont j'apprends par la meme occasion qu'il y a donc eu un film ! C'etait en 1975. Jamais entendu parler !

1342. marcel - 31/10/17 22:58
Mouaif. Je suis pas vraiment un grand fan des comédies franchouillardes de cette epoque (les Audiard, les Gerard Oury, meme Rabbi Jacob, etc). Y a des exceptions, mais la plupart ne me font meme pas sourire. Et, decidemment, j'aime pas Ventura, avec son role unique de brute epaisse au grand cœur. C'etait pas un acteur, c'etait un "emploi" (au sens cinematographique du terme).

1341. froggy - 31/10/17 22:07 - (en réponse à : Marcel)
Je croyais que le livre et le scenario ont ete ecrit en meme temps. Cela se faisait a un moment et cela se fait toujours d'ailleurs. C'est comme cela que j'ai trouve dans la bibliotheque de mon pere les romans tires des films de Georges Lautner, Les barbouzes et Ne nous fachons pas.

Au sujet de ce dernier j'en ai bien besoin en ce moment considerant l'energumene que je ne veux plus nommer que sous le vocable de TKK qui frequente ce forum. Alors, pour detendre l'atmosphere, offrons nous la scene d'ouverture qui est un moment d'anthologie de Ventura debitant du Audiard. Cela me fait toujours autant rire. J'espere qu'il en est de meme pour vous tous.


1340. marcel - 31/10/17 19:57
C'est un scenario original ecrit pour le film
Euh, non, c'est adapte d'un livre de Jecques Robert (c'est dans le generique de debut).

Amusant : en plus de ma pile de BD en retard, j'ai aussi une pile de DVD en retard. Parmi lesquels Repulsion, que j'avais achete dans un coffret avec La jeune fille et la mort.
Sinon, Garde a vue, j'ai effectivement vu, mais il y a treees longtemps.
La cellule de Fermat, en revanche, jamais entendu parler.

1339. lobabu - 31/10/17 19:32 - (en réponse à : marcel)
Un autre film assez sympa, espagnol, qui se nomme "La cellule de Fermat".

1338. lobabu - 31/10/17 19:28 - (en réponse à : marcel)
Je t'en donne un très bien mais tu dois déjà connaître: "Garde à vue".

1337. froggy - 31/10/17 18:23 - (en réponse à : Marcel)
J'aime beaucoup Marie-Octobre car il a une distribution prestigieuse dont Paul Meurisse que j'aimais beaucoup, un acteur d'une rare distinction. Il a tourne dans quelques uns de mes films preferes, Le deuxieme souffle et L'armee des ombres, tous les deux de Jean-Pierre Melville. En outre, le film est tres bien ecrit meme si chaque personnage est un peu une caricature mais cet aspect est gomme par l'interpretation du fait du calibre des acteurs. C'est un scenario original ecrit pour le film, une adaptation en avait ete faite au theatre que j'avais vue a la tele, c'est Judith Magre, un belle actrice avec une voix encore plus belle qui tenait le role titre.

Pour les films de huis-clos, laisse moi reflechir un peu mais je pense deja a Repulsion de Polanski toujours, avec une Catherine Deneuve tout juste sortie des Parapluies de Cherbourg dans un role tres surprenant, meme encore aujourd'hui. Cela se passe dans le "Swinging London" des annees 60 et le moins que l'on puisse dire est que le personnage jouee par Deneuve en est completement etrangere. Dans le film, Polanski y glisse un joli hommage a La belle et la bete de Cocteau.

1336. marcel - 31/10/17 17:30
J'ai vu Marie Octobre hier soir, et j'ai bien aime. Dans le genre huis-clos (tiens ! comme 8 femmes, diffuse le meme soir sur Arte), je prefere quand meme La corde d'Hitchcock ou 12 homme en colere, mais c'est quand meme bien, a ceci pres que les coups de Lino Ventura font vraiment faux, un comble pour un ancien lutteur. Bon, bien sur, il aurait devisse la tete du pauvre Reggiani, mais un minimum de vraisemblance n'aurait pas ete un mal.
Justement, comme j'aime bien les huis-clos, en avez-vous d'autres a conseiller ? Souvent, ce sont des adaptaions de piece de theatre (Carnage de Polanski, ou meme Le prenom, pourquoi pas), ou bien des films avec peu de moyens (The man from earth, pas terrible, ou meme le premier Saw).
Polanski est bon dans cet exercice (La jeune fille et la mort, La venus a la fourrure...).

1335. pm - 30/10/17 23:48 - (en réponse à : froggy)
J'ai à peu près le même avis que toi concernant Lelouch.
Il faut ajouter que c'est généralement très bien tourné, Lelouch est un dxcellent cadreur.
Il y a aussi le petit court métrage de la traversée de Paris au petit matin à toute allure pour retrouver sa belle, qui se trouve sur internet et qui est sympa.

1334. froggy - 30/10/17 16:56
Aujourd'hui Claude Lelouch a 80 ans. C'est un cineaste qui ne laisse pas indifferent, le probleme est que je ne sais pas pourquoi, il est de bon ton de ne pas dire qu'on aime bien Lelouch.

N'etant pas politiquement correct, j'ose ecrire que j'aime bien les films de Claude Lelouch. Comme moi, il aime beaucoup le cinema et j'adore son style ou il aime surprendre ses acteurs en ne leur disant pas quelles seront les repliques de leurs partenaires a l'avance afin de mieux capter leur reaction. Un des meilleurs exemples est la fameuse scene de la petite chambre miteuse du petit hotel de banlieue entre Belmondo et Anconina dans Itineraire d'un enfant gate qui se trouve etre aussi un de ses meilleurs films. Lelouch aime les acteurs qui le lui rendent bien, certains ont eu leur meilleur performance sous sa direction.

Ses films sont de qualite inegale, cela va du tres mauvais a l'excellent. Et quand ses films ont mauvais, ils sont inupportables de niaiserie et on peut voir tous les defauts inherents a son travail. A l'inverse, quand ils sont bons, ce sont des merveilles et je ne me lasse jamais de les revoir. La plus grande qualite que je trouve a ses films est leur aspect naif, mais c'est aussi leur plus grand defaut. C'est peut-etre pour cela que les intellos n'aiment pas ou n'osent pas dire qu'ils aiment. Lelouch adore raconter des histoires d'amour ou le destin joue un role preponderant qui vont bien a son style ampoule.

Alors de lui, je recommande Le chat et la souris, une tres amusante comedie policiere avec Michele Morgan et Serge Reggiani, Si c'etait a refaire avec Catherine Deneuve et Anouk Aimee, film que j'adore revoir car j'ai eu un prof en seconde qui etait exactement comme celui joue par Francis Huster, le prof de reve quand on a 15 ans; Les uns et les autres avec l'affiche et la bande annonce la plus megalomane a l'epoque du cinema francais puisque l'affiche montrait Lelouch a la camera avec ses acteurs dans un tourbillon et la bande annonce nous montrait le making of du film, du jamais vu en 1981. Mais le film est inscrit dans le romanesque et il fut un enorme succes; l'Itineraire deja cite et Les miserables du 20e siecle, son adaptation du roman de Victor Hugo qui n'est pas si mal que cela. Je mets de cote deliberement L'aventure c'est l'aventure que je n'aime pas trop mais qui a une des plus scenes du cinema francais, celle ou Ventura, Brel, Denner et Gerard imitent la demarche d'Aldo Maccione pour draguer les filles sur la plage, irresistible et toujours aussi drole. Le film est un fourre-tout et manque serieusement de scenario.

Mais pour moi le fin du fin et les films qui me font tant apprecier le realisateur, ce sont Un homme et une femme et La bonne annee, deux films magiques ou tout coule de grace. Aimee et Trintignant dans le premier et Fabian et Ventura dans le deuxieme y sont merveilleux et puis j'aime les histoires d'amour qui se terminent bien.

1333. marcel - 30/10/17 16:28
Ah ben merci ! Faut que je tente ca, alors !

1332. froggy - 30/10/17 16:24 - (en réponse à : Marcel)
On trouve Marie-Octobre en entier sur youtube.


1331. marcel - 30/10/17 01:29
Malheureusement, non, j'ai pas pu. J'ai vu 8 femmes au cine a sa sortie, bien sur. J'aime bien Ozon, la plupart du temps (meme si n'ai pas tout vu), et pour moi, c'est un de ses meilleurs. Et pas seulement pour toutes ces femmes qui crient mon prenom...
Faudrait peut-être que je vois si Arte n'a pas mis Marie Octobre dans son replay...

1330. froggy - 29/10/17 23:19 - (en réponse à : Marcel)
As-tu vu l'un des deux? Ou les deux?

1329. froggy - 29/10/17 01:21
Beaucoup mieux.

1328. marcel - 29/10/17 01:06
Au fait, cette semaine, Arte a diffuse 8 femmes et Marie Octobre. C'est mieux, comme hommage a Danielle Darieux, non ?...

1327. froggy - 29/10/17 00:31


Bon anniversaire Julia!

Elle a beau avoir 50 ans aujourd'hui, elle sera toujours pour moi la prostituee au grand coeur de Pretty woman. Il est tres rare de voir naitre une star sous vos yeux, ce fut le cas pour elle dans ce film. Qui plus est, il est excellent, je ne me lasse jamais de le revoir et certaines sont ancrees a jamais dans ma memoire, le shopping spree a Rodeo Drive, le collier, le diner d'affaires etc. Et puis, il y a Hector Elizondo qui est merveilleux dans le role du directeur de l'hotel, son role est court mais il a ete tres bien ecrit et il y est inoubliable. Ce n'est pas un chef d'oeuvre loin de la mais je le revois toujours avec enormement de plaisir.

Son deuxieme film le plsu marquant est evidemment Erin Brochovich. Elle y est tellement bien qu'elle a eu l'Oscar de la meilleure actrice et celui-ci n'a pas ete vole, elle le meritait 100 fois. Comme c'est un film de Steven Soderbergh, il ne peut pas etre mauvais. Julia explose litteralement a chaque scene et elle y est reellement tres sexy.

Le probleme est qu'apres cela, il n'y a rien d'exceptionnel, cela varie du mediocre au pas mal sans plus. Au sujet de Julia Roberts, on ne peut que regretter le temps des studio qui regentait Hollywood des debuts jusqu'a la disparition de l'ancien systeme au debut des annees 60. Ellle aurait ete sous contrat a la MGM, la Warner, la Fox, ou la Columbia, a la grande epoque, le studio aurait mis a sa disposition ses meilleurs metteurs en scene, scenaristes, directeurs de la photo et costumiers et elle aurait probablement tournee plus que 2 bons films et elle aurait probablement au moins un chef d'oeuvre a son actif. Mais ce n'est pas le cas pour elle, c'est dommage.

1326. froggy - 22/10/17 00:16
Torpedo, je voudrais que tu acceptes mes excuses, j'ai mis le nom de Lobabu pour te repondre plutot que le tien dans mon intervention precedente quand tu as ecrit au sujet de Frank Borzage et d'Ernst Lubitsch.


1325. froggy - 21/10/17 22:30
Philippe: Je ne vais pas aller verifier quelle est la version de Lola Montes diffusee dans chaque pays ou le DVD existe. Je n'en vois pas l'interet surtout pour un film que je n'aime pas. Mais si tu veux, fais le pour nous. LOL. Toujours est-il qu'ici, on le trouve dans la collection Criterion, le nec plus ultra en la matiere, cela veut donc dire que c'est la version d'Ophuls et restauree bien entendu.

Tu mentionnes Autant en emporte le vent et le role de son producteur David O. Selznick. Toi, tu as lu ses Memos. Me trompe-je? Un des meilleurs livres de cinema que je connaisse. Mais il faut relativiser a son sujet, quand il avait affaire a un metteur en scene avec une forte personnalte, comme Hitchcock par exemple, pour lequel il fit Rebecca, La maison du Dr Edwardes et Le proces paradine, son role s'etiole et celui du realisateur prend de l'importance tel le principe des vases communiquants. Les films mentionnes sont plus consideres comme des films d'Hitchcock que commes des productions Selznick.

Si cela t'interesses sur le sujet, je te recommande un livre que j'ai trouve ici qui est absolument formidable, cela s'appelle The world of entertainment par Hugh Fordin. C'est sur la Freed Unit, la division la plus profitable de la MGM de la grande epoque, celle qui a produit toutes ces comedies musicales plus inoubliables les unes que les autres. Cette branche avait a sa tete Arthur Freed qui etait un veritable federateur de talent. Le livre t'explique en detail, pour chaque film qui y furent realise, l'elaboration, le tournage et ensuite la carriere. C'est une veritable mine d'inofrmation avec des temoignages de premiere main car le livre date de 1975. Cela veut donc dire que meme si Freed etait deja decede (en 1973), tous les autres etaient encore vivants ou presque a l'exception notable de Judy Garland qui nous quitta en 1969, Gene Kelly, Fred Astaire, Debbie Reynolds, etc. Ce bouquin est une veritable mine d'information sur le sujet. C'est tres bien fait avec une tres riche iconographie et une pluie de documents rares et plutot bien ecrit. Je ne sais pas si il existe en francais mais tu peux le trouver sans probleme sur amazon us.

Ah, une derniere chose et puisque tu y fais une petite reference, Arthur Freed aurait eu beaucoup de problemes aujourd'hui tel Harvey Weinstein et pas qu'un peu, puisqu'il a tente de violer Shirley Temple, alors la petite fiancee de l'Amerique, quand elle avait 12 ans. En effet, il la voulait pour Le magicien d'Oz pour le role de Dorothy, il la fit venir dans son bureau ou il fit tomber son pantalon devant elle et quand elle vit cela, elle eclata de rire. Furibard, il la jeta dehors. Cela ne s'invente pas bien sur. Dans le meme ordre d'idees, une des ses nombreuses maitresses fut Lucille Bremer qui connut une carriere ephemere. Freed tenta d'en faire une star en la mettant en haut de l'affiche dans Le chant du Missouri, Ziegfeld Follies et Yolanda et le voleur ou elle partage l'affiche avec Judy Garland pour le premier et rien de moins que Fred Astaire pour les deux autres avec qui elle danse. Le public ne l'adopta pas, Freed la rejeta et elle sombra dans l'oubli. Son numero dans Ziegfeld Follies, Limehouse Blues est le meilleur de ce film tres inegal, c'est un des mes morceaux de cinema preferes. Et visuellement, Yolanda et le voleur est un enchantement. Quand on voit cela aujourd'hui, on est sidere par l'audacaite de ces films et leur modernite. Bref, Arthur Freed produisait merveilles apres merveilles mais etait aussi un vieux cochon libidineux.

NB: le livre de Fordin ne parle pas de cela bien sur. LOL

Lobabu:

Je ne connais pas du tout les films de Borzage (pas encore) et malheureusement pas tout Lubitsch, mais si tu me demandais a choisir entre Madame de... et Haute pegre, je serais bien embete.


1324. torpedo31200 - 21/10/17 21:37 - (en réponse à : froggy - post # 1322)
Pour les fans d' Ophuls qui voudrait s' intéresser à sa période allemande, il faut voir Liebelei de 1933 où il est également scénariste.

Entre Lubitsch et Borzage (oui j' assume) et peut-être un de ses 3 meilleurs films.

1323. pm - 21/10/17 20:36 - (en réponse à : froggy)
Pas sûr du tout que les DVD Lola Montès soient issues de la version restaurée. S'ils datent d'avant 2008 déjà c'est sur que non. Pour La règle du jeu c'est un peu différent le montage selon Renoir est beaucoup plus ancien me semble-t-il.
Certes la Nouvelle vague a sans doute été trop loin concernant la politique des auteurs mais n'oublions ce que c'était avant. Les artistes adulés étaient des pourritures comme Autant Lara, Hitchcock était considéré comme un vulgaire cinéaste bassement commercial, etc. On oublie un peu tout cela aujourd'hui et on a tendance à ne considérer que les excès de cette génération , qui a quand même mis artistiquement les pendules à l'heure. Si un film est une oeuvre collective, le véritable créateur, et responsable, n'est ni le scénariste, ni le monteur, ni le producteur mais bien le réalisateur. Il y a bien sûr quelques exceptions ( Gone with the wind me vient immédiatement à l'esprit ) mais en gros c'est quand même bien ça.
Concernant les producteurs je crois que ce n'est guère le moment de les défendre...

1322. froggy - 21/10/17 20:12 - (en réponse à : Philippe)
Je pense que le film remonte selon Ophuls est la seule version disponible maintenant. Il est probable que les versions charcutees ne soient plus disponibles que dans les cinematheques et les ecoles de cinema pour les etudiants qui ont besoin de savoir a quel point le montage est une etape cruciale dans la realisation d'un film. Un des supplements dans le DVD Criterion de La regle du jeu de Renoir montre cela entre la version voulue et montee par le realisateur et celle d'apres, charcutee par les producteurs qui ont tente de sauver la carriere commerciale du film en recourant a ce dernier extreme. Il y a plein de films comme cela, du moins bon, Star! de Robert Wise avec Julie Andrews au sublime, les films precites et bien entendu La Porte du Paradis de Michael Cimino, mais je crois avoir ecrit quelques fois dessus si mes souvenirs sont bons. LOL

Bien entendu, j'ai lu le livre de Truffaut que tu cites, mais c'etait il y a tres longtemps et je ne me souviens plus de sa critique de Lola Montes en particulier sinon qu'il avait adore le film. D'ailleurs, a ce moment la de sa vie, il etait critique aux Cahiers du Cinema et a un hebdomadaire aujourd'hui disparu, Arts et avec ses collegues des deux journaux, il avait organise une veritable campagne de presse pour empecher le remontage du film au nom du sacro-saint droit d'auteur que l'on puet resumer ainsi, les producteurs sont tous des pourris ne pensant qu'a faire du fric, les metteurs en scenes devraient avoir le controle final du film. Quelque chose me dit que cette vision manicheenne de l'industrie du cinema est toujours assez repandue.

1321. pm - 21/10/17 19:05 - (en réponse à : froggy)
Lola n'intéresse guère Ophuls : "Ce sont les gens qui l'entourent qui me passionnent (..) Son rôle est à peu près le même que celui de la paire de boucles d'oreilles dans Madame de....

1320. pm - 21/10/17 18:56 - (en réponse à : froggy)
En fait c'est comme Freaks de Browning pour Lola Montes, comme tu le soulignes le vrai monstre n'est pas celui qui est en cage.
Sinon, quelle version as-tu vu car la seule valable est celle enfin montée comme Ophüls le souhaitait et qui date de 2008 ?
Si tu as le bouquin de Truffaut "les films de ma vie", je crois qu'il en avait fait une superbe critique.

1319. froggy - 21/10/17 18:06
Philippe, tu as mis tout a fait le doigt dessus. Je repensais a cela hier soir, Lola Montes est un film profondement pessimiste et le personnage de Monsieur Loyal joue par Peter Ustinov est repugnant. En fait, ce qui me gene le plus est le fait que le pretexte du film est l'exhibition de Lola Montes, un etre humain, en phenomene de cirque. Cela me derange beaucoup que l'on puisse faire cela, exhiber des gens pour diverses raisons, afin de satisfaire le voyeurisme des spectateurs. Sur une meme trame, bien que le propos en soit fort differenet, je prefere de loin, Freaks de Tod Browning, ou en fait les monstres ne sont pas ceux qu'on croit (et le film en presente une belle galerie), ceux qu'on exhibe, mais plutot les personnes dites normales.

Sinon, TV5 Monde USA doit a voir meilleur gout que France 3 car ils ont deprogramme le film du dimanche soir prevu pour demain et l'ont remplace par, je vous le donne en mille? Madame de...! J'aurais prefere Marie-Octobre car le DVD n'existe pas ici au contraire des 2 autres que j'ai mentionnes avant-hier et que j'ai bien entendu. Ils auraient pu demander mon avis.

1318. pm - 21/10/17 11:44 - (en réponse à : Froggy)
Lola Montes est un chef d'oeuvre crépusculaire et très pessimiste. Il faudrait que je le revoie afin d'étayer mon propos.
Mais le sketch Le Plaisir est un de mes plus beaux souvenir cinématographique.

1317. froggy - 21/10/17 00:19
C'est gentil Torpedo d'ecrire que Kubrick et moi avons les memes gouts. Si, si je suis tres touche de ton attention. Pour continuer, je peux te dire que Kubrick et moi avons enormement d'estime pour un autre film francais, La bonne annee de Claude Lelouch avec Francoise Fabian et Lino Ventura. C'est mon Lelouch prefere, cineaste tres inegal (c'est un euphemisme) masi celui-la est un authentique bijou. Je ne me laisse jamais de le revoir et j'adore le long plan sequence ou Fabian doit nettoyer l'appartement tres vite avant que Ventura ne revienne, Lelouch y fait de l'auto-derision avec les remarques des convives du diner des intellectuels sur Un homme et une femme et puis bien sur, Ventura et Fabian forment un tres beau couple a l'ecran. C'est bien simple, ce film, c'est deux heures de sourire aux levres.

Pour en revenir a Ophuls dont je ne connais que la derniere partie de sa carriere, la francaise, j'ai ete decu par La ronde et je n'aime pas du tout Lola Montes. Celui-la, je l'ai vu 2 fois, la derniere datant d'il y a 2 ou 3 mois, je n'y arrive pas. Peut-etre parce que les personnages principaux ne sont pas sympathiques? Je me suis beaucoup ennuye a chaque vision. Quant a La ronde, j'ai trouve que ce n'etait qu'un defile des plus grandes vedettes francaises de l'epoque. qui faisait chacun son petit numero et repartait. Par contre, j'aime beaucoup Le plaisir tire de 3 nouvelles de Maupassant, mon sketch prefere est bien sur La maison Tellier, a chaque fois que je le vois, je retourne au 19e siecle en Normandie, c'est si joyeux. Et puis bien sur, Madame de..., un veritable miracle cinematographique. C'est comme si tous les astres etaient en faveur de ce film ou pour ceux qui ne croient pas en l'astrologie, c'est comme si les bonnes fees s'etaient penchees sur tous ceux qui ont contribue a ce film pour les aider a le reussir.

1316. pm - 20/10/17 15:57 - (en réponse à : lolabu)
Moi aussi je considère "Les demoiselles de Rochefort" comme un pur joyau, de loin la meilleure comédie Musicale française à ce jour.
J'ai donc aussi mauvais goût.
Sinon Max Ophûls est un peu oublié aujourd'hui, et c'est bien dommage car c'est un des plus grands. Outre "Madame de", il y a "La Ronde", "Le Plaisir", et bien sûr "Lola Montès", quatre grands films.

1315. torpedo31200 - 20/10/17 14:38 - (en réponse à : froggy - post # 1312)
La notion de chef d' oeuvre est très relative mais Madame de en est un pour beaucoup (Kubrick le premier).

1314. lobabu - 20/10/17 10:48 - (en réponse à : froggy)
"les demoiselles de Rochefort"! Je vais finir par croire que tu as mauvais goût!! Par contre "La vérité sur Bébé Donge" dans lequel elle tente de tuer Gabin est très bien...

1313. marcel - 20/10/17 01:39
France 3 a deprogramme sa soiree pour diffuser un de ses films. Et ces cons ont choisi Piece montee, soit le dernier tourne en 2010 ! Y a plus moyen de voir un film ancien (ou pire, en noir et blanc) en prime a la tele francaise...

1312. froggy - 20/10/17 00:00
J'aime beaucoup ce mot que j'ai du citer une ou deux fois ici meme, "Le cinema, c'est l'art de faire faire de jolies choses a des jolies femmes".

Danielle Darrieux etait bien jolie effectivement et elle a fait des biens jolies choses au cinema. J'avais mentionne 3 de ses films lorsque j'avais evoque son anniversaire le 1er mai dernier. Je ne sais pas lesquels la tele francaise passe un des ces 3 en hommage et que vous ne les ayiez jamais vu, saisissez l'occasion, meme si je sais que tout le monde ici n'aime pas Jacques Demy, Marie-Octobre, Les demoiselles de Rochefort et un des plus beaux films du monde, (si je le qualifie de chef d'oeuvre, cela va encore unsupporter Torpedo, et pourtant c'en est un), Madame de.... Un film qui ne peut que vous faire aimer encore plus le cinema.



 
Actualité BD générale
Actualité editeurs
Actualité mangas
Actualité BD en audio
Actualité des blogs des auteurs
Forum : les sujets
Forum : 24 dernières heures
Agenda : encoder un évènement
Calendrier des évènements
Albums : recherche et liste
Albums : nouveautés
Sorties futures
Chroniques de la rédaction
Albums : critiques internautes
Bios
Bandes annonces vidéos
Interviews d'auteurs en videos
Séries : si vous avez aimé...
Concours
Petites annonces
Coup de pouce aux jeunes auteurs
Archives de Bdp
Quoi de neuf ?
Homepage

Informations légales

(http://www.BDParadisio.com) - � 1996, 2012 BdParadisio