A paraître dans plus ou moins pas longtemps Vol. 5

Les 1318 commentaires sont triés des plus récents aux plus anciens .

Acces direct aux pages 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27


318. suzix@bdp - 31/08/15 11:02
ah ben si c'est Canal BD alors faut que j'aille chez mon libraire!

317. totom - 31/08/15 10:27
Après la pub est dans le magazine Canal BD, donc voir si c'est dispo partout. Ca semble être un vrai album cartonné comme les autres.

316. suzix@bdp - 31/08/15 09:58
Info intéressante ... si j'avais pas déjà acheté toutes les sorties de Wul chez Ankama notamment les deux tomes paru en août! ... comme d'hab avec ces promo ce sont les habitué qui se font avoir. Bah je vais demander à un gars à la FNAC que je connais bien ou alors à mon petit libraire que je vais voir de temps en temps.

315. totom - 31/08/15 09:53
Pour caux qui suivent les albums Wull chez Ankama, il y a une offre avec un album "collector making off" offert pour 3 achetés dans la collection.

314. longshot - 29/08/15 14:56
Ah, je me disais aussi...

313. pierrecédric - 29/08/15 14:12
Le plus admirable c'est le "pompé" utilisé sur beaucoup d'auteur...

312. stefan - 29/08/15 12:20
Ha, voila.

311. stefan - 29/08/15 12:20 - (en réponse à : Longshot)
Je peux me tromper, parce que c'est vrai, ça surprend, mais je pense qu'il s'agit là d'une admirable démonstration d'ironie.

310. Victor Hugo - 29/08/15 12:19
Oui, j'aime bien brouiller les pistes, mais c'est clair que c'est vraiment nul à chier son truc.

309. longshot - 29/08/15 07:57 - (en réponse à : Victor)
«  Vous êtes des salauds, moi je trouve ça vachement bien ce qu'il fait Robin Raffalli...  »

Euh... Tu parles bien de Robin Raffalli, ce « baltringue » dont tu disais « il sait pas dessiner, il fait de la merde parce qu'il n'est pas capable de chier autre chose, ce n'est pas un choix, c'est un gros nullard.  » ?

308. Victor Hugo - 28/08/15 23:39
Dire qu'ils ont refusé mes projets chez Sarbacane, pour publier ce genre de daubes ça vaut le coup. Ils publient un machin tout pompé sur Blain, le talent en moins. C'est con parce que c'est le talent qui fait toute la différence, mais c'est le moins facile à copier.

307. Victor Hugo - 28/08/15 23:32
Vous êtes des salauds, moi je trouve ça vachement bien ce qu'il fait Robin Raffalli...

306. stefan - 28/08/15 23:06
Ha ben merde, je croyais que j'étais sur un forum de BD, j'avais pas vu que j'étais à un entretien d'embauche de responsable du rayon BD chez Leclerc.

Bon, ben tant pis, je vais tacher de trouver un autre boulot alors, ou une femme très riche.

305. pierrecédric - 28/08/15 21:25
Soit c' est un escroc qui palie ses manques à coups de palettes graphiques pour faire vaguement joli, ce qu' il fait sur la moitié des illus qu' a montré Stefan. Et même si tous les artistes usent de facilités ou raccourcis pour masquer leurs faiblesses, faut pas qu' il y en ait trop...

C'est beau, ce serait à encadrer et en très gros.

304. torpedo31200 - 28/08/15 21:05 - (en réponse à : stefan - post # 298)
T' es un très mauvais vendeur ! J' avais pas tout lu, c' est terrible !
Outre le fait que ce soit trop bavard (le client ne revient plus si tu le gaves comme ça, il a autre chose à foutre), quelles comparaisons débiles ! Corto Maltese ça a 45 ans ! Quel est le rapport ?! Un peu de mesure, compare-le à ses concurrents directs, joue sur les tonalités narratives qui seraient un peu distinctes de qui se fait (quoiqu' amha, tu ne lis pas assez de trucs quand je vois tes comparaisons hasardeuses), mais surtout joue sur le statut de l' entreprise ou les qualités invisibles au premier abord.

Et faut jamais dire : "L' important c' est de le lire !" Parce que là, le client potentiel va te répondre : "OK je le lis gratuitement et si c' est exceptionnel ou excellent, peut-être que je l' achèterais..."
Vaut mieux tenter une possibilité de ramener le bouquin et de se faire rembourser en festival.

Je te veux pas en stage d' observation.
Tu ne t' en rends peut-être pas compte, mais tu leur fais du tort. Tu ne sais même pas choisir les meilleurs trucs d' un dessinateur...

303. torpedo31200 - 28/08/15 20:48 - (en réponse à : stefan - post # 298)
Ah mais il peut viser un livre illustré pour enfants. Ce sont parfois des tirages à 500 ex et les risques sont moins importants.
Mais pour de la bande dessinée, il me semble très juste.

302. torpedo31200 - 28/08/15 20:45 - (en réponse à : Kikôm - post # 297)
On dit juste qu' un artiste qui voudrait avoir l' espoir de vivre de sa passion, qu' il soit musicien, danseur, auteur, chanteur, acteur, dessinateur, peintre... En général, faut bien 10 ans d' exercice et d' activité pour commencer à se faire un nom (ça peut être un peu plus rapide pour certains acteurs, voire certains chanteurs mais ça reste rare).

Des dessinateurs de bandes dessinées, doit y en avoir entre 15 et 50 000 dans le monde. Et c' est un univers ultra compétitif.

Et si tu as déjà vu ou grandi avec un dessinateur qui passe du statut d' amateur à professionnel, on voit bien les caps et barrières franchies chaque année (et plusieurs fois certaines années), c' est assez impressionnant. Mais le pire, c' est que même si la personne progresse rapidement et sûrement sur 5, 10 ans ou +, il n' est pas certain que cette personne pourra en vivre.

Là sur ce qu' a montré Stefan, on voit bien que le mec n' a pas bossé + de 3 ou 5 ans (et si c' est 5, il a un peu joué à la Playstation...) Parce qu' un mec qui aurait plus d' expérience et plus de niveau, se serait posé des questions sur le maniement des épées par exemple (pour rester sur le premier exemple affiché par Stefan). Il aurait fait minimum 2 ou 3 croquis préparatoires pour comprendre que les soldats ne peuvent pas brandir des épées comme ça, elles sont trop longues ou trop légères, ils les rangent où ? Auteur de leurs tailles sans fourreaux ? Il y a des positions qui sont totalement impossibles... Moi je veux bien qu' il ait un style dit naïf et à l' économie, mais va falloir qu' il soit un des 10 meilleurs narrateurs du monde et qu' il ait quelque chose d' un peu unique à raconter.
Là sur les exemples donnés, j' en doute fort.

Et à la question de Stefan "mais comment il fait pour vivre pendant 10 ans ?"
_ Comme la plupart des artistes aspirants, soit chez leurs parents, soit chez un conjoint avec un vrai travail pour payer le loyer. Ou alors il commence tôt à l' adolescence, et pas après 25 ans parce qu' être artiste, c' est hype (Ca l' est moins quand tu te retrouves 20 ans + tard à gagner misérablement un smic -20 ou -30% et sans contrat à longue durée)
_ Soit comme le proposait si subtilement Guy Delcourt il y a 2 ans, il cherche un autre boulot à côté ! (Comprends toujours pas que Guitou ne se soit pas fait exploser la gueule après avoir dit ça)
_ Soit c' est un escroc qui palie ses manques à coups de palettes graphiques pour faire vaguement joli, ce qu' il fait sur la moitié des illus qu' a montré Stefan. Et même si tous les artistes usent de facilités ou raccourcis pour masquer leurs faiblesses, faut pas qu' il y en ait trop...

301. stefan - 28/08/15 19:47 - (en réponse à : Bert)
Sauf que la plupart du temps, un artiste ne trouve jamais son travail abouti, ou alors pas longtemps. Quant aux avis sur son travail, il y aura de tout et n'importe quoi. Donc si on va par là, plus personne sort plus rien.

Ce qui devrait être important c'est de savoir si un livre fonctionne ou pas, et ça, tant qu'on l'a pas lu...

300. Bert74 - 28/08/15 19:04 - (en réponse à : kikom # 297)
Je trouve que tu extrapoles un peu beaucoup le sens de ma réflexion.

Mais quoiqu'il en soit, je reste persuadé que l'art inné ne va pas de soit et que les plus grands artistes sont des bourreaux de travail (toute forme d'art confondu).
"Le génie c'est 5% d'inspiration, 95 % de transpiration"
"cent fois sur le métier remet ton ouvrage"
... et tout ce genre de conneries qui parait réac et conservateur est toujours vrai.
Il n'y a rien de moralisateur là-dedans et j'ai d'ailleurs précisé que je comprenais l'ambition de certain à se présenter au plus tôt au public (qui peut apprécier,hein, comme Stefan). Mais faut pas adouber systématiquemnt en laissant le bénéfice du doute à un dessin qui manque clairement objectivement d'envergure et de pratique.

D'ailleurs Kikom, cher Ulysse, je trouve que c'est ta remarque qui, voulant se rebeller contre le bon sens commun, s'en trouve réac...
Na !

299. stefan - 28/08/15 18:29
Je suis bien d'accord avec toi Kikôm, sauf pour ta dernière phrase.

298. stefan - 28/08/15 18:27
Merci Longshot. Je vois pas ce qu'il a de bizarre moi ton rêve (quoi? ça explique tout?!)

Je pense, que vous prenez un peu le problème à l'envers.

Dans une BD le dessin est important, très important, c'est un art graphique. Mais le but c'est de raconter une histoire. Moi je n'oublie jamais que la première fois que j'ai ouvert un Corto Maltese, je l'ai refermé tout de suite en me disant, pouah, qu'est-ce que c'est moche. Pareil pour Les Watchmen, pareil pour V pour Vendetta, pareil pour Philemon.

Après en lisant ces livres, un peu plus tard, à force d'avoir entendu: tu vas voir c'est terrible, je me suis plongé dans l'histoire et je me suis rendu compte que non seulement l'histoire était terrible, mais que ces dessins là étaient parfaits pour ces histoires là.

Revenons à Robin Raffalli, je prétends pas qu'il ait la maîtrise de Pratt, Gibbons, Lloyd, ou Fred. Mais quand même, puisque l'ami Torpedo a, dans un moment d'égarement sans doute, admis que la moitié des dessins préparatoires et croquis de son blog que j'ai mis ici, étaient "Publiables" (si si, c'est poste 190, j'en croyais pas mes yeux) (je vois pas bien pourquoi on voudrait publier des dessins tout seul comme ça, mais bon) on va pouvoir admettre que c'est quand même un gars qui sait dessiner.

d'autres trucs sur son blog que j'aime bien aussi, dans un style plus léché:





Là sur ce projet, c'est une histoire d'aventure un peu barrée. Plutôt que de dessiner ça de manière classique, il a voulu chercher à créer un univers enfantin, et pour ça à complètement s'affranchir de toutes les règles académique de construction de perspective. C'est pas complètement révolutionnaire, d'autres auteurs ont déjà fait ce genre de démarche. (Jeffrey Brown par exemple a fait quelques BD autobiographiques très touchante avec ce genre de parti pris (Clumsy, Unlikely... Vous connaissez)) Mais ce genre de démarche est peut être, quand même encore un peu moins creusé, moins attendu, plus original, plus surprenant et plus amusant, qu'un style "classique".

Et il ne faut pas croire que c'est plus facile de raconter une histoire en dessin comme ça. Au contraire, même, si tu respectes les règles classique, même avec un style non réaliste, si tu es bloqué sur une case, tu peux toujours prendre une photo, et voir comment se construit la perspective, ton angle de vue... Pour quelqu'un qui dessine pas du tout, ça a l'air compliqué, mais en réalité, n'importe quel besogneux, qui s'entraîne un peu, peut arriver à construire une perspective digne de ce nom. Par contre quand tu dois inventer, à partir de rien des nouvelles règles de représentation et livrer un tout cohérent, si une case fonctionne pas, t'as rien à te raccrocher. Ce n'est pas à la portée du premier venu.

Alors on va encore me sortir : "oui mais pour faire ça il faut déjà maîtriser les style classique et avoir déjà fait des BDs normales patati patata..."

Sauf que c'est ce qu'il a fait et qu'il a bien le droit d'explorer d'autres pistes si, à un instant T, il est devant une histoire qui à son avis s'y prête. Ce qui est le cas ici apparemment.

Au final, le seul vrai critère, à mon avis, pour savoir si c'est réussi ou pas, c'est de lire la BD et voir si on plonge dans l'histoire, si on finit par oublier comment c'est dessiner et par se laisser porter.

Sachant qu'il y a un côté subjectif et que certains d'entre vous n'y arriverons probablement pas, quoi qu'il arrive.

Là aucun de nous peut le dire, aucun de nous ne l'a lu. Mais comptez bien sur moi pour venir vous en reparler quand je l'aurai lue.

Mais dans tout ça, ce que je trouve dommage, c'est que si les éditeurs éjectent ce genre de BD sans les lire. Si les libraires et autres responsable de rayons de grandes surfaces culturelles font pareil, présumant de ce qui peut attirer leurs lecteurs ou pas, ben on finit par avoir une uniformisation graphique.

C'est terrible d'ailleurs, il suffit qu'un gars avec un style original arrive à percer, à force de ténacité, par le bouche à oreille, pour que tout d'un coup, tout un tas de livres de styles similaires se mettent à sortir. Des gars qui souvent galéraient depuis des années avec un style dont on disait: "ça se vendra jamais", et qui tout d'un coup deviennent à la mode sans savoir pourquoi et qu'on finit par accuser d'être des mauvais imitateurs du premier qui a percé.

Vous tous ici, vous achetez régulièrement des BDs en vous basant presque exclusivement sur le nom de l'auteur ou sur le dessin. Et régulièrement, dans Que Venez vous de lire... vous êtes très frustré et vous mettez des mauvaises notes à certaines des histoires que vous avez achetez sur ces critères (pas toutes heureusement) et que vous trouvez toutes pourries. Probablement que vous auriez mieux fait d'acheter certaines BDs que vous avez écarté parce que le dessin ne vous a pas séduit tout de suite.

Mais bon, c'est normal aussi, c'est un art graphique, on fait tous ça.

Alors je sais ce que va me dire Torpedo, le marché de la BD étant ce qu'il est ben, si le dessin d'une BD attire pas les lecteurs au premier coup d’œil, elle a peu de chance de survivre longtemps noyée dans la masse. Y'a trop de trucs pour que chacun des acteurs de la chaîne du livre, même avec toute la bonne volonté du monde, puisse prendre le temps de défendre chaque bouquin comme il le mérite.

Et il a raison, je dois bien l'admettre.

Ben moi je viens ici et sur le site en face, je vous parle de trucs qui m'ont plu. Souvent de parti pris parce que ce sont des gens que je connais un peu, mais pas toujours. J'essaie pas de vous escroquer , je vous montre des images, je vous explique la démarche, je vous raconte de quoi ça parle est comment ça en parle. Peut être souvent, je m'exprime avec un style un peu grandiloquent et bourré de fautes d'orthographe, mais bon, on se refait pas. A vous de voir si ça vous attire ou pas. Je vous oblige pas. Y'a quand même heureusement un gros paquet de trucs vraiment bien à lire qui sortent quels que soient les goûts qu'on a, on n'est pas obligé de se forcer à lire des trucs qui, à la base nous attire pas. Mais on se retrouve toujours quoi qu'il arrive à lire des trucs pas terrible et à rater des trucs vraiment bien.

297. Kikôm - 28/08/15 17:45
Je trouve qu'aujourd'hui, il y a beaucoup de monde pour venir jouer dans la cours de grands sans prendre le temps d'en chier avant.

Et paf la petite dose de moraline comme y faut ou comment souffler un vieux relent de culpabilité bien rance. Il faut souffrir mon bon! C’est pas défendable sinon! C’est pas du Travail. Déjà que tu te la coules douce façon saltimbanque, que tu te lèves après 8h, et que tu claques ton rsa au rayon loisir créatif, ramène au moins ta sueur dans des bocaux, sinon qu’est-ce qu’il va penser de toi le conseiller pôle-emploi? Déjà que t’es une misère à faire entrer dans le fichier et que tu rapporte queudal, un petit effort.
Non mais faut vraiment être aveugle et jamais avoir touché un crayon (ou n’importe quoi d’autre, un instrument de musique, une cam..) pour croire qu’on peut mesurer une oeuvre d’art au mérite, au temps de travail, ou à une quelconque forme d'abnégation.

Cela dit, je trouve aussi que ces pages sont de la bonne grosse daube.

296. longshot - 28/08/15 17:15
Quoique, vu ce que je viens de poster sur le sujet rêve, vous êtes en droit de questionner ma santé mentale ou la rectitude (haha) de mon jugement.

295. longshot - 28/08/15 17:02
Moi j'aime bien.

294. torpedo31200 - 28/08/15 16:27 - (en réponse à : Bert74 - post # 291)
Et c' est inhérent à toute condition artistique.

293. suzix@bdp - 28/08/15 16:26
291. Bert74 - 28/08/15 16:17
Je trouve aussi que c'est pas terrible. J'avais peur d'être un vieux con ne sachant pas apprécier la fraîcheur de la nouveauté, mais je constate que je ne suis pas le seul



Mouaaaahhh! mais on est TOUS devenus des vieux con mon cher Bert ... quand j'en étais un jeune de con (17 ans), je jouais au foo avec un type de 31 ans! Mais ce gars me sembalit être un ancêtre!! ... 'tain 31 balais seulement!!


Quand à la réflexion sur le fait qu'un auteur ne peut pas prendre le temps de perfectionner son art pour commencer à en vivre, elle se heurte à cette question : faut-il absolument publier avant d'atteindre la maîtrise de son sujet ?
Je comprend le désir de le faire de certains, mais alors il faut être prêt à recevoir les critiques, ce qui n'est pas toujours facile.


Je plussoie. Ce serait comme un étudiant en médecine qu'on laisserait opérer seul en premier année! Ou un conducteur de TGV qui n'aurait conduit que son train électrique. D'un autre côté, il faut bien débuter. Les dessinateurs en herbe devraient pouvoir évoluer comme dans tous les jobs sans être exposé trop durement : assistant(e), stagiaire ...

292. torpedo31200 - 28/08/15 16:19 - (en réponse à : stefan - post # 286)
Je pense que les premiers Tintin, Astérix et Lucky Luke seraient publiés maintenant. Parce qu' ils seraient 100 ou 1000 fois supérieurs à ce que tu montres, bien qu' ils datent des années 20, 40 ou 50.

291. Bert74 - 28/08/15 16:17
Je trouve aussi que c'est pas terrible. J'avais peur d'être un vieux con ne sachant pas apprécier la fraîcheur de la nouveauté, mais je constate que je ne suis pas le seul, et je me range aux arguments de Torpedo et Victor (qu'il exprime si délicatement avec ses mots à lui).

Quand à la réflexion sur le fait qu'un auteur ne peut pas prendre le temps de perfectionner son art pour commencer à en vivre, elle se heurte à cette question : faut-il absolument publier avant d'atteindre la maîtrise de son sujet ?
Je comprend le désir de le faire de certains, mais alors il faut être prêt à recevoir les critiques, ce qui n'est pas toujours facile.

Je trouve qu'aujourd'hui, il y a beaucoup de monde pour venir jouer dans la cours de grands sans prendre le temps d'en chier avant.

290. torpedo31200 - 28/08/15 14:50 - (en réponse à : stefan - post # 289)
Il a raison de laisser ces dessins sur son blog, parce que la moitié n' est pas publiable..
Et je ne demande pas à un artiste, quelqu' il soit, de maîtriser des bases, je lui demande beaucoup plus que ça.
Maîtriser des bases, ça va quand t' es en formation ou aspirant.

289. stefan - 28/08/15 10:30
Ha! Tu vois Torpedo, Laurent, lui, il sait faire des critiques cohérentes et imparables.

Pierre Cédric, merci de noter ce point important.

Je mets quelques autres travaux de ce dessinateur, trouvés sur son blog. Dans d'autres styles, juste pour montrer qu'il maitrise quand même quelques bases et que son travail sur cet album est le fruit d'une démarche réfléchie (qui manifestement séduit peu ici) et pas une absence de savoir faire.















Je dis pas non plus que c'est le nouveau Moëbius, hein, mais c'est pas non plus un charlot complet.

288. pierrecédric - 28/08/15 03:45
Je connais des histoires qui ne sont pas vraiment intéressantes aussi...

287. Victor Hugo - 28/08/15 02:04
Tu peux tortiller du cul mais le mec sait pas dessiner, il fait de la merde parce qu'il n'est pas capable de chier autre chose, ce n'est pas un choix, c'est un gros nullard.

286. stefan - 28/08/15 01:01 - (en réponse à : Torpedo)
Post 284:

La seule ambition que je distingue sur ces planches, c' est que le mec n' a pas voulu passer 10 à 15 ans à perfectionner son art. (Il s' est arrêter à 4 ou 5 ans max)

Tu te rends compte que c'est terrible ce que tu écris, il vit de quoi le dessinateur de BD si il doit attendre 15 ans de peaufiner son art avant que tu l'autorises à sortir un album?
Franchement, on s'étonne après que les trois quarts des auteurs finissent par devenir des vieux aigris qui crachent sur tout le monde à force de faire des boulots à la con à porter des caisses au cul des camions ou à dessiner des merdes pour des publicitaires débiles.

Moi c'est ce qui me tue le plus dans le marché actuel (et je te remercie d'aborder le sujet). Rien qu'à regarder les premiers Astérix, les premiers Lucky Luke, les premiers Tintins, rien de tout ça ne serait publié aujourd'hui, parce que y'avait des trucs vraiment moches dedans, il faut le dire, c'était pas maitrisé, et on n'aurait sans doute jamais eu ce qu'ils ont fait après si on leur avait pas donné leur chance à ce moment là.

Je trouve ça dingue cette mentalité, la plupart des lecteurs ils s'en foutent ils notent à peine que le dessin à évolué sur ces séries, ils relisent les premiers pareils que les autres.

Je préfère 100 fois les maladresses d'un débutant au style un peu original, même si c'est pas au point, et puis, le voir évoluer. Je préfère ça aux planches, techniquement maitrisée mais sans âmes, je sais pas, d'un Vance ou d'un Francq.

Même un gars comme Conrad, que j'aime Beaucoup, ses premières planches des innommables, avec leurs défauts, elles fonctionnent bien mieux que les planches de Tigresses blanche qui sont pourtant beaucoup plus abouties.

Ton argument du suicide commercial, tu me le ressors à chaque fois, on en reparle à chaque fois, mais aucun éditeur aujourd'hui sort un album d'un auteur inconnu en espérant seulement ne pas perdre de sous.

Putain, heureusement qu'il y a encore des éditeurs qui prennent le risque de sortir des trucs sans penser uniquement à la rentabilité. Sinon, on sort que les albums des auteurs déjà connus et dans trente ans, t'as plus personne. ça s'appelle un investissement.

Et puis j'espère que des vendeurs passeront sur ce site.

Post 285

Excuse moi, mais, autant quand tu me parles du marché de la BD, je trouve ton avis intéressant pointu et respectable, on voit que tu maitrise ton sujet et je conçois que je dois t'agacer un peu sur ces sujets à jamais être d'accord, autant ta critique sur le dessin là c'est n'importe quoi. Je conçois que c'est la rentrée, que tu es surchargée de cartons de merdes et de mauvaise humeur, mais t'aurais pu t'appliquer un peu plus. J'attendais mieux de toi.

Franchement, trois cases sans décors sur une planche sortie de son contexte, c'est ça qui te choque? Tu les ouvres parfois les BDs que tu vends?

En effet, oui, pas de gestion des volumes, ni des profondeurs, c'est un parti pris graphique partagé par d'autres.

Et ses persos sont tout sauf raide voyons! Un peu de sérieux que diable, non d'une pipe, t'es pas sérieux là.

Tu m'aurais dit qu'il a un côté brouillon qui gêne parfois la lisibilité de certaines cases, qu'à trop se la jouer décontracte et à pas fermer ses lignes, il perturbe parfois le regard du lecteur, là j'aurais dit oui, soit, d'accord peut être un peu.

Tu m'aurais dit que tu trouves ça moche, je suis pas d'accord, mais au moins c'est un avis respectable.

Mais tu peux pas critiquer ces planches comme s'il n'existait qu'une façon d'aborder la représentation par le dessin et qu'elle devait forcément être réaliste et détaillée.

Attention, hein, je dis pas que t'as pas le droit de pas aimer, je trouve juste que tes arguments, là présentement, tiennent pas la route, sur le dessin.

Enfin bon, tu restes bien meilleurs que beaucoup de critique de BD.

285. torpedo31200 - 27/08/15 20:04 - (en réponse à : stefan - post # 277)
Et tu es prié de pas la ramener avec tes vrais ambitions dans les compositions du dessin. J' ai beau chercher, j' en trouve pas.

Parce que là, sur la première planche couleurs, 3 cases sans décor, et quand y a décor, il ne sait pas gérer la profondeur, la gestion des volumes. Les personnages sont raides, pas intégrés au décor, n' ont aucun intérêt, le seul truc qu' on retient, c' est qu' il y a un personnage avec des cicatrices profondes sur le visage. Ca fait un peu court pour remplir une page.
C' est scandaleux !

Demain je vérifie si j' ai déjà travaillé novembre.

284. torpedo31200 - 27/08/15 19:48 - (en réponse à : stefan - post # 277)
Ca va être dur de passer après les 3 titres Sarbacane, à priori les plus sexy, qui sortent en octobre si je me souviens bien.
(Et qui vont donc s' entretuer puisqu' ils sortent en même temps, à une période où les rotations vont s' accélérer...)

Et ça, sur le visuel de couverture, j' étais susceptible d' en prendre un. Mais après avoir vu les visuels d' intérieur, tu peux prier pour que des vendeurs ou des responsables de rayons ne viennent pas trop souvent sur ce forum.
Parce que là, j' en prends pas, faut pas déconner !
La seule ambition que je distingue sur ces planches, c' est que le mec n' a pas voulu passer 10 à 15 ans à perfectionner son art. (Il s' est arrêter à 4 ou 5 ans max) Et sortir ce truc en novembre, c' est du suicide assisté.

283. stefan - 27/08/15 18:11
Boarf.

282. marcel - 27/08/15 18:03
Euh... La, t'aurais pas du.
Autant je trouvais la couverture effectivement pas terrible, autant je trouve ces planches immondes.

281. stefan - 27/08/15 17:55
T'as pas travaillé que pour eux...

Mais bon, sérieusement, j'aime bien son boulot moi à Robin Raffalli, derrière le parti pris naïf du trait, c'est toujours très cohérent, très lisible, avec des vrais ambitions dans les composition du dessin.











280. Victor Hugo - 27/08/15 17:36
12 bis payait bien.

279. stefan - 27/08/15 17:13
En suivant ce raisonnement, et en regardant les éditeurs pour lesquels tu as travaillé, on est obligé de se dire que tu es un peu de mauvaise foi, ou que tu es en train de te traiter toi même de baltringue.

278. Victor Hugo - 27/08/15 16:00
Ahahah le truc de merde! C'est le problème, les éditeurs ne paient pas alors ils se retrouvent avec des bouquins de merde gribouillés par des baltringues.

277. stefan - 27/08/15 14:06
Novembre

276. marcel - 18/08/15 15:23

275. marcel - 18/08/15 15:20
Info glanee dans une interview :
Il y aura Davy Mourier et Di Felici, Emmanuel Guibert et Biancarelli, Trondheim et Kilofer, Vehlmann et Balez, Kriss et Trystram, Trondheim et Baulet. Je serai au dessin et co-scénariste d’un album, Zep et Bertail. C’est une idée qu’on avait eu avec Lewis Trondheim et qu’on a affinée pour enfin la faire naître.
J'ai laisse les fautes sur les noms, mais il y a du beau monde. Et c'est des one-shots, avec une coherence et une "fin de saison".

274. totom - 18/08/15 15:10
Sur le nouveau magazine de pub de Rue de Sevres, on nous annonce Infinity 8 pour 2017, une série rétro-futuriste de Vatine et Trondheim
8 albums avec d'autres auteurs dont Zep, Vehlmann, Kris ...

273. marcel - 14/08/15 10:32
Parmi les sorties Dargaud d'octobre...






272. Suzix@bdp - 12/08/15 10:28
Merci Marcel pour cette immonde couv'! (;0)

Il me semblait que la blessure de Carl était encore plus large que cela ... m'enfin il est déjà assez beau gosse ainsi!

271. marcel - 12/08/15 10:21
Septembre.


270. marcel - 12/08/15 10:15
Le prochain de la collection Niffle, c'est QRN sur Bretzelburg, en octobre.

269. froggy - 09/08/15 15:51
Cet ete, Le Figaro lance un nouveau concept de prepublication des BD a raison d'une case par jour et dans le desordre. Ils ont commence avec Largo Winch 20 et maintenant avec Asterix 36.

Cela doit donc etre un nouveau jeu estival, vous decoupez les cases et vous reconstituez l'album, c'est une nouvelle facon de faire des puzzles. Comme je ne trouve pas Le Figaro ici, vous me direz si c'est amusant.



 
Actualité BD générale
Actualité editeurs
Actualité mangas
Actualité BD en audio
Actualité des blogs des auteurs
Forum : les sujets
Forum : 24 dernières heures
Agenda : encoder un évènement
Calendrier des évènements
Albums : recherche et liste
Albums : nouveautés
Sorties futures
Chroniques de la rédaction
Albums : critiques internautes
Bios
Bandes annonces vidéos
Interviews d'auteurs en videos
Séries : si vous avez aimé...
Concours
Petites annonces
Coup de pouce aux jeunes auteurs
Archives de Bdp
Quoi de neuf ?
Homepage

Informations légales

(http://www.BDParadisio.com) - � 1996, 2012 BdParadisio