le western dans la bd

Les 949 commentaires sont triés des plus récents aux plus anciens .

Acces direct aux pages 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19


199. marcel - 05/09/11 00:36
Bah, je sais pas pour le Ortiz, mais le Mastantuono, j'ai pas trouve que la narration etait lourdingue comme tu le decris. Enfin, on est quand meme loin des explicatifs sans fin de Charlier ! Apres, le scenario de celui que tu as lu est de Nizzi, pas mon scenariste prefere sur la serie. La, le Mastantuono est ecrit par Boselli, ca se passe pendant la guerre de Secession (enfin, y a un long flashback) et c'est pas mal du tout.

198. suzy - 05/09/11 00:09
Faudra que je reagrde les bulles pour voir si elles sont toutes aussi ... désolantes !

197. marcel - 04/09/11 20:32
Tiens, d'ailleurs, en lisant le recent Mastantuono en grand format, j'ai constate une chose qui ne m'avait pas saute aux yeux sur les petits formats : il y a comme une filiation avec le trait de Miccheluzzi, non ?... Dans les visages, surtout.

196. marcel - 04/09/11 20:30
Le 15eme Special de Tex, celui de Kubert, est annonce en reedition pour novembre. Et ils devraient tous les rendre disponibles (ainsi que les Maxi). Ce qui signifie du Font, du Colin Wilson, du Ortiz... et un Buzzelli ! Yes !

195. suzy - 16/08/11 09:57
Bonne nouvelle. Il me reste donc 2 petits mois pour terminer le volume 3! (;o)

194. marcel - 15/08/11 20:49
La 4eme integrale Jerry Spring est prevue pour le 7 octobre.

193. totom - 28/07/11 22:01
Suite au conseil de Keepkool (poste174), et appréciant les dessins de Franz, j'ai acheté Wyoming Doll. Les desssin sont vraiment beau, je m'attaque à la lecture bientôt ...

192. pierrecédric - 20/06/11 11:43
ses pubs moisies.

Bien dit, franchement !

191. marcel - 20/06/11 10:06 - (en réponse à : larry)
J'ai pas le DVD, j'ai a chaque fois essaye lors de passages tele, et j'avais peur de rater un truc essentiel au debut (deja qu'il faut s'accrocher pour comprendre).
Ca existe pas sur le net, un version digest, genre "2001 en 3 minutes" ?...
OK, je sors.

190. Danyel - 20/06/11 03:47
Kubrick m'emmerde aussi à part "2001" que je trouve tout à fait adapté à la froideur de ce metteur en scène.
Quand on lit les archives Kubrick parues chez Taschen, on se rend compte à quelle point son obsession était surtout d'ordre technique. Pour moi c'est ce qui tue toute émotion dans ses films. Barry Lyndon est sans aucun doute une réussite esthétique mais il n'y passe aucune émotion alors que l'histoire s'y prêtait parfaitement.
A mon avis Kubrick recherchait la perfection formelle plus qu'autre chose. C'est pour cela que j'ai du mal à le considérer comme un grand réalisateur.


189. larry underwood - 20/06/11 01:08 - (en réponse à : idée pour marcel)
commence le film après la scène de la valse, banane.

188. marcel - 20/06/11 01:04
J'ignore su tu as decouvert ses films a la tele pour lesquels ils ne sont manifestement pas faits. Je te recommande de les voir dans une salle de cinema et tu constateras que l'experience est totalement differente puisque ces sont des oeuvres concues pour etre vues sur grand ecran.
Oui, je les ai vus a la tele. J'ai meme pense a le preciser, tu as surement raison, ca doit etre mieux sur grand ecran. J'ai du mal a rentrer dedans, c'est sur "qu'enchaine" dans une salle, ca faciliterait. Mais, bon, on a quand meme le droit de ne pas adherer a certains classiques. Je n'ai jamais vu un Hitchcock sur grand ecran non plus, ca ne m'empeche pas d'adorer.
Pour Kubrick, j'ai beaucoup aime Orange mecanique, mais pas Shining (ca, ca vient surement de King, que j'appriece guere). Barry Lindon, je me suis endormi a poings fermes. Et 2001, je l'ai vu en entier gamin, et j'ai essayer plusieurs fois de le revoir, mais la valse viennoise du debut a toujours raison de ma volonte. Mais j'y arriverais peut-etre un jour !

187. nem° - 19/06/11 18:57 - (en réponse à : froggy)
C'est comme la difference entre lire une BD sur un Kindle ou dans un livre au format approprie ou decouvrir un tableau de visu ou le voir dans une reproduction dans un livre, l'emotion ressentie est differente puisque l'on voit l'oeuvre dans le cadre pour lequel elle a ete faite.

Oui et non, tout dépend de l'équipement. Sans aller jusqu'à se coller le nez à l'écran, un home cinéma correct peut tout à fait fournir une expérience identique. Je crains que, comme pour la religion du papier, on ait développé un culte du rituel séance de ciné, son attente à la caisse, son ticket, son pop-corn, ses pubs moisies.
Ceci dit, l'électronique coûte encore cher, et lire de la BD sur une tablette tactile oblige souvent à pirater vu la ruine pour le budget.

186. froggy - 19/06/11 18:35 - (en réponse à : marcel)
Je suis surpris que tu clames que tu n'as pas pu voir un Sergio Leone jusqu'au bout. Je comprends cela meme si je n'adhere pas du tout a ton opinion puisque Sergio Leone est un des plus grands metteurs en scene du cinema et certains de ses films sont parmi les meilleurs du genre. J'ignore su tu as decouvert ses films a la tele pour lesquels ils ne sont manifestement pas faits. Je te recommande de les voir dans une salle de cinema et tu constateras que l'experience est totalement differente puisque ces sont des oeuvres concues pour etre vues sur grand ecran. C'est comme la difference entre lire une BD sur un Kindle ou dans un livre au format approprie ou decouvrir un tableau de visu ou le voir dans une reproduction dans un livre, l'emotion ressentie est differente puisque l'on voit l'oeuvre dans le cadre pour lequel elle a ete faite. Je ferai la meme remarque sur 2001, l'Odyssee de l'Espace que j'ai vu pour la premiere fois en salle et que je peux revoir souvent en DVD sans que le souvenir de ma premiere vision soit gache. Il n'est pas dit que si l'inverse se serait produit, j'aurai tant aime le film.
Pour conclure sur cet aparte qui s'eloigne du sujet de ce forum, je me souviens d'etre alle voir Les Oiseaux d'Hitchcock dans une salle de cinema alors que je connaissais deja bien le film pour l'avoir vu souvent lors de ses diffusions a la tele. J'ai eu encore plus peur et j'ai encore plus ressenti le film car cette fois-ci, j'etais DANS le film puisque non gene par quoique ce soit lorsque je le regarde a la tele, et puis surtout la bande son y est proprement terrifiante. C'est pour cela que depuis, des que j'ai l'occasion, je vais revoir dans une salle des films que j'ai beaucoup aimes et meme souvent vus a la tele. L'experience en est magnifie. Meme si ce sont Les Tontons Flingueurs.

185. marcel - 18/06/11 14:40
Sur la serie de Kresse, j'en ai lu un ou deux tout gamin, mais mes souvenirs sont plus que vagues. Je ne veux pas dire de betise mais je crois que Casterman n'a pas tout traduit. Ca a meme eu le prix meilleur album etranger a Angouleme en 1977 !
A propos de Kresse, Vance a toujours revendique l'influence qu'il a eu sur lui, et qui saute aux yeux quand on regarde son style jusque dans les annees 70.

184. suzy - 18/06/11 13:32
180. Quentin - 18/06/11 10:59
Je ne sais pas si c'est à classer dans le western, mais une série m'a marqué quand j'était gosse: les peaux rouges, de Kresse. Ca fait plus de 30 ans que je n'ai plus relu donc j'en garde un souvenir un peu vague, mais rien qu'en regardant les couvertures, je me souviens d'épisodes qui m'ont assez marqué (le deuil du père qui se coupe les cheveux, par exemple, la terreur des indiens qui entendent leur premier coup de feu, etc.). Quelqu'un connait-il?


Je veux mon neveu qu'on connait! J'ai pratiquement tous les albums parus chez Casterman! (;o) ... c'est apparenté western.

Sinon dans le même genre "vieille BD un peu surannée" il y a aussi les Histoire du Far West paru chez Larousse en fascicules puis en albums cartonnés ... tout n'y est pas bon. Il faut cibler les dessinateurs notamment dont Serpieri.

183. Mr Degryse - 18/06/11 12:41
J'adore "L'esprit du vent" aux éditions Mosquito.

Le premier album est un western qu'on peut considérer comme pur jus. Les suivants virent dans le fantastique, l'horreur etc. Très beau noir et blanc.

182. Danyel - 18/06/11 11:18
Sinon, en matière de western, je garde une grande nostalgie pour Teddy Ted. Les scénarios tenaient bien la route et le dessin de Forton était excellent. Dommage qu'aucune réédition d'envergure n'existe, comme pour la plupart des séries de Pif Gadget d'ailleurs.

181. Danyel - 18/06/11 11:14
Charlier disait qu'il n'utilisait pas des ficelles...mais des cordages!

Des câbles. Le terme qu'il employait était "des câbles", c'est encore plus gros. :-)

180. Quentin - 18/06/11 10:59
Je ne sais pas si c'est à classer dans le western, mais une série m'a marqué quand j'était gosse: les peaux rouges, de Kresse. Ca fait plus de 30 ans que je n'ai plus relu donc j'en garde un souvenir un peu vague, mais rien qu'en regardant les couvertures, je me souviens d'épisodes qui m'ont assez marqué (le deuil du père qui se coupe les cheveux, par exemple, la terreur des indiens qui entendent leur premier coup de feu, etc.). Quelqu'un connait-il?

179. Lobabu - 18/06/11 08:39 - (en réponse à : M. degryse)
Charlier disait qu'il n'utilisait pas des ficelles...mais des cordages!

178. suzy - 18/06/11 00:19
Go West de Derib bien sûr! C'est une fresque de l'aventure de l'Ouest américain.

Bouncer de Boucq et Jodo doit être cité également comme un héritier de Blueberry.

Les très barjots bi g Foot de Dumontheuil sont un pont entre fantasmes et dures lois terre à terre du Wertern.

Les deux tomes de la très sanglante La dernière chevauchée de Cassini sont à lire d'urgence aussi. Tout comme les deux one shots des maîtres Rosinki & Van Hammne avec leur Western et de Hermann avec ON a tué Wild Bill

et puis les sublimes et tout en rondeur Serpieri également!

J'aime bien aussi les one shots de Lamy & Vatine dont Trio Grande et les tragi-comique Minettos Desperados de Cromwell et Outlaw de Fourquemin.

177. torpedo31200 - 17/06/11 18:26 - (en réponse à : post # 173)
Pour éviter toute forme de confusion, je rappelle que Sergio Leone réfutait le terme marketing de western spaghetti.

176. froggy - 17/06/11 18:15
Hier, j'ai oublie de mentionner les premiers albums des Tuniques Bleues qui s'apparentent plus au Western qu'a une serie sur la Guerre de Secession.

175. marcel - 17/06/11 14:26
La fin de Lester Cockney aussi, du coup, c'est du western.
Tiens ! Et pour rester sur Franz, une partie de Thomas Noland est du tres bon western (et toute la serie est une veritable reussite graphique et narrative).

174. Kipkool - 17/06/11 13:37
Le très beau "Wyoming Doll" de Franz (Long courrier- Dargaud)

173. Mr Degryse - 17/06/11 12:08
J'aime beaucoup Charlier. J'ai tous les Barberouge, Marc Dacier, Blueberry et certains autres moins connus comme Belloy. Mais comme je ne voue un culte à personne, on peut en toute franchise trouver cela bien et trouver les ficelles narratives un peu grosses.......

Les feuilletonistes je suis d'accord. Mais relis la jeunesse du Roi Henri ou Rocambole de Ponson du Terrail ou les mystères de Paris de Sue. J'y trouve moins de facilités mais c'est du ressenti.

Et puis c'est comme pour la SF, on peut saluer le génie inventif d'un Moorcock (qui écrivait aussi au km)et trouver qu'il écrivait comme un pied la plupart du temps. D'ailleurs plus que pour les feuilletonistes du 19 ème siècle (qui écrivaient au km mais qu'est qu'ils écrivaient bien), je trouve qu'un Charlier se rapproche plus des auteurs de SF des années 50- 70. Beaucoup de productions, beaucoup d'idées mais tout n'est pas bon, il faut pas exagérer. Comme pour A E Van Voght, Jack Vance etc. Attention j'aime beaucoup aussi ces auteurs

Sinon pour les western spaghetti, on en filmait aussi des kilomètres de bobines. Tout n'est pas bon. A part Sergio Leone qui n'a fait aucun faux pas ( aucun mauvais film), c'est pas le cas des autres. Ni Sergio Corbucci ni Solima ( pour les plus connus)n'ont fait que des bons films....... Et les autres n'en parlont pas. Enfin cela vaut mieux que l'équivalent germanique du western spaghetti: le western choucroute

172. marcel - 17/06/11 11:57
Ben Chick Bill, c'est du western humoristique, oui. Y a Lincoln, aussi. Et le recent Caktus, que j'ai pas encore fini de lire. Ah, y avait Cotton Kid aussi, que j'aimais bien.

171. lobabu - 17/06/11 11:13
exact: Lucky Luke c'est du western, ne serait-ce que par les références constantes à l'"Histoire" ou à ses "héros" plus ou moins sympathiques. Chic Bill, je suis moins sûr, mais c'est sans doute parce que je n'ai jamais vraiment lu.

170. froggy - 16/06/11 23:01
Charlier n'avait que le defaut d'etre un feuilletonniste digne de ses glorieux precurseurs du 19e siecle tels que Ponson du Terrail, Paul Feval, Michel Zevaco, Alexandre Dumas et consorts. Tu reproches a ses histoires d'etre trop riches. Je ne vois pas en quoi cela peut etre un defaut quand on lit de si nombreuses BD ou l'auteur n'a rien a ecrire et delaye en 44 planches (et parfois meme en 88, 132 et plus) ce que Charlier et ses pairs auraient condense en 2 ou 3 pages bien. Les histoires de Charlier sont palpitantes et certains Blueberry sont d'authentiques chefs d'oeuvres. Je te laisse le soin de discerner lesquels.

Pour en revenir au western dans la BD, personne n'a mentionne Lucky Luke et Chick Bill. Ou alors considerez vous ces series plus comme humoristiques que comme appartenant au western?

169. totom - 16/06/11 20:51
A propos de Western, faut-il classer ces deux titres dans cette catégorie ?
Wendigo d'Andeae et Gallie chez Vent d'Ouest.
Mille Visages de Males et Thirault Chez les Humanos.

168. larry underwood - 16/06/11 19:18 - (en réponse à : argh !)
Wouginou, baolo ! Baolo ! Peligre, baolo !

167. lobabu - 16/06/11 19:14
"que tu avais posée", désolé pour l'accord!

166. lobabu - 16/06/11 19:13 - (en réponse à : Lien rag)
Au fait, Lien , tu veux pas nous donner la solution de l'énigme qui tu avais poser? Je ne voudrais pas mourir idiot...

165. totom - 16/06/11 18:53 - (en réponse à : Kipkool)
Les Gringos, je les ai relu recemment. Les deux ou trois premiers sont sympas. Puis après ça devient un peu n'importe quoi, notamment dans Viva Nez Cassé avec l'apparition improbable de Blueberry ...
J'avais acheté le dernier tome paru en croyant qu'il clôturait la série mais ce n'est même pas le cas. Pour ceux qui n'ont pas tout lu, je conseille de ne pas insister et de rester sur le souvenir des albums scenarisés par Charlier.

164. lobabu - 16/06/11 18:49
Charlier était un feuilletoniste: il écrivait au km comme le faisait les écrivains populaires français du XIXe. Le fait que beaucoup d'épisodes reviennentt tient à 2 choses qu'il avait lui-même expliqué:
1. il ne se relisait pas et parfois il utilisait une "nouvelle idée" qui lui semblait bonne alors qu'il s'en était déjà servi avant (le plus spectaculaire est "NC22654 ne répond plus" avec Buck danny et "les pirates du ciel" de Tanguy: même intrigue sauf que l'un est au pôle nord et l'autre en Afrique!) c'est d'ailleurs aussi pour cela que Blueberry a 2 prénoms (Mike, Steve: il ne se rappelait plus comment il l'avait nommé).
2. Il reconnaissait que dans la BD d'aventure, il ne pouvait avoir que 3 ou 4 intrigues de base: la recherche d'un trésor, la recherche d'une personne disparue, la vengeance, l'innocent devant se dépêtrer d'une accusation fausse. Tout le reste consistait à fabriquer une sauce permettant de faire passer le plat. Dans cet art, c'était un vrai cordon-bleu...

163. Lien Rag - 16/06/11 15:40
Mon Pépé est un Fantôme, c'est pas un western certes mais le premier tome est très bien.
Après effectivement ça dégénère...

Il a déja été cité je pense mais Chien de Prairie de Foerster est excellent.

162. Kipkool - 16/06/11 12:51
En parlant de Charlier, il y avait aussi "Les Gringos", avec de la Fuente au dessin. J'en garde plutôt un bon souvenir.

161. marcel - 16/06/11 11:57
Il écrivait des scénarios au kilomètres. Très souvent, on retrouve entre ses différentes séries des thèmes similaires et certaines scènes sont identiques dans 2 séries différentes ( Me revient en tête une scène dans Marc Dacier ( je crois) et Barbe Rouge. Ou comment faire suivre dans le noir un canot portant une lumière durant que je me carapate dans le noir de l'autre coté).
Y a un truc equivalent dans un Patrouille des Castors.

160. Mr Degryse - 16/06/11 11:37 - (en réponse à : Marcel)
Sinon Bah oui, on a le droit de pas aimer les "classiques". J'adore les Sergio Leone mais les Kubrick m'ennuient copieusement. J'y reconnais un savoir faire formel indéniable mais à part les sentiers de la gloire et peut être Shining ( bien que je n'y ai rien compris) je m'ennuie à tous ces films et je ne comprends pas l'enthousisme général. Mais comme je semble être un cas à part, je fais profil bas. 2001 est le film le plus chiant du monde et j'adore le livre et sa suite.

159. Mr Degryse - 16/06/11 11:27 - (en réponse à : marcel)
Je pense qu'il s'agit d'une fausse joie. D'après le forum BD GEST. Les images fournies par Taduc qu'on pensait être pour un nouveau Chinaman seraient pour une nouvelle série. Western ? Pas sur.... Mais avec des héros asiatiques c'est certain

158. Mr Degryse - 16/06/11 11:24
Les défauts de Charlier :

Il écrivait des scénarios au kilomètres. Très souvent, on retrouve entre ses différentes séries des thèmes similaires et certaines scènes sont identiques dans 2 séries différentes ( Me revient en tête une scène dans Marc Dacier ( je crois) et Barbe Rouge. Ou comment faire suivre dans le noir un canot portant une lumière durant que je me carapate dans le noir de l'autre coté).

De plus, il avait l'art d'étirer son intrigue au delà du raisonnable. Ces séries étaient prépubliées à un rythme soutenu donc il truffe ces histoires de "cliffhanger" pour qu'on est envie d'attendre la prochaine sortie du magasine. L'ensemble fait que les albums sont très ( trop ?) riches. Je relisais hier le cycle en 3 tomes de Blueberry se terminant par ballade pour un cercueil. C'est très bon mais c'est quand même un peu indigeste de se faire les 3 tomes à la suite. Pour illuster ce que le disais tout à l'heure : je suis emprisonné. Durant 6 pages, je prépare mon évasion. Je m'évade. Tada. C'était un piège. La suite dans le prochaine publication. 4 Pages plus loin je suis libéré par "les sudistes". Tada ils connaissaient Trevor. Tada Trevor était marié à Pearl etc. J'ai l'impression que Charlier écrivait ses histoires au fur et à mesure. Il devait avoir une trame générale mais les aléas semblent être créés selon les besoins de fournir son directeur en publication

C'est un ressenti. Cela n'a pas valeur de preuves

157. marcel - 16/06/11 11:06 - (en réponse à : Bert)
Sans vouloir te faire de fausse joie, provisoirement arrete, il me semble. Je crois que TaDuc a dit qu'il s'y remettrait, meme s'il se concentre en ce moment sur Mon pepe est un fantome (qui est particulierement naze). Il disait ca au moment du tome 2 de la serie, maintenant, ca a peut-etre change...

156. Bert74 - 16/06/11 10:55
J'aime beaucoup aussi Chinaman. Le tandem Taduc/Le Tendre, qui fonctionnait déjà bien sur Takuan, est très efficace sur cette série. Dommage que tout ça soit arrêté.

Sinon, c'est quoi les "défauts" de Charlier ?

155. Mr Degryse - 16/06/11 10:28
J'adore le grand silence. Une superbe photo, une BO extraordinaire, etc.

Sinon personne ne parle de Chinaman. Je trouve que cela fait un très bon western.

Pour ma part, je m'éclate plus en lisant commanche que Blueberry. Auncun Blueberry ne me parait aussi intense que " le ciel est rouge sur Laramie". Le final est très fort. Attention j'aime beaucoup Blueberry mais vela reste du Charler avec ces défauts et qualités.

J'aime beaucoup aussi Jim Cutlass bien que je trouve la fin trop Moebiusesque.

154. totom - 15/06/11 21:54
Pour moi, Durango était plus inspiré du Grand Silence avec Trintignant.

153. larry underwood - 15/06/11 19:21 - (en réponse à : lien rag & la honte)
lien : Je pense pas que ça soit les visages qu'on regarde chez les héroïnes de Leo.

La Honte : le monde se divise en 2 catégories. Je te laisse deviner à laquelle tu appartiens^^.

152. marcel - 15/06/11 19:03
Bah quoi ? J'ai pas le droit d'etre gonfle par les gros plans silencieux de trois heures ?... En fait, j'ai du les voir enfant mais c'est comme 2001 : quand j'essaye de les revoir maintenant, je m'endors au bout de 20 minutes.
Mais c'est pas les seuls "grands classiques incontournables" auxquels je suis hermetique. Je pense qu'il faut avoir ete biberonne a ca pour l'apprecier.

151. Lien Rag - 15/06/11 18:15
Durango ça s'améliore pas mal amha avec les tomes, une vraie histoire se met en place. M'enfin ça fait 15 ans que j'ai lu les derniers, je pense.

Et Sergio Leone c'est vraiment excellent comme Western, tout de même!

Trent c'est parfois vraiment très bien niveau scénario, et les couleurs sont très belles, mais c'est malheureusement très affaibli par l'incapacité de Léo à dessiner les visages et donc à transcrire les émotions.

150. larry underwood - 15/06/11 17:15
marcel... la honte marcel, honte.



 
Actualité BD générale
Actualité editeurs
Actualité mangas
Actualité BD en audio
Actualité des blogs des auteurs
Forum : les sujets
Forum : 24 dernières heures
Agenda : encoder un évènement
Calendrier des évènements
Albums : recherche et liste
Albums : nouveautés
Sorties futures
Chroniques de la rédaction
Albums : critiques internautes
Bios
Bandes annonces vidéos
Interviews d'auteurs en videos
Séries : si vous avez aimé...
Concours
Petites annonces
Coup de pouce aux jeunes auteurs
Archives de Bdp
Quoi de neuf ?
Homepage

Informations légales

(http://www.BDParadisio.com) - � 1996, 2012 BdParadisio