Le Nouveau valerian

Les 158 commentaires sont triés des plus récents aux plus anciens .

Acces direct aux pages 1 2 3 4


108. Lien Rag - 28/03/16 15:03
Ah mais en fait c'est Valérian Mengsk?

107. Kikôm - 27/03/16 18:38
Tu peux dire le mot "blond vénitien" tu sais. C'est un peu laborieux là.

106. pierrecédric - 27/03/16 18:10
Oui, l'actrice c'est plutôt ça.

105. Kikôm - 27/03/16 17:23
Il a une manière de filmer Besson? J'ai pas du bien regarder.

Sinon, c'était si difficile de teindre Cara Delevingne en rousse? Ou alors ça se fera en post prod, on est plus à ça près.

104. froggy - 27/03/16 16:51
L'acteur qui joue Valerian est plutot bon. Je l'avais vu dans la serie d'HBO, In Treatment ou il se faisait soigner par son psy joue par Gabriel Byrne. C'etait une tres bonne serie au demeurant.

Quant a ce film, Besson a choisi mon prefere de la serie. Cela ne veut pas dire que le film sera bon car le probleme avec lui, ce sont ses scenarios. Mais j'aime beaucoup sa maniere de filmer.

103. Kikôm - 27/03/16 15:45
Europacorp: l'empire des mille navets. Ça va faire mal!





102. marcel - 24/03/16 18:11
Valerian, c'est le gros barbu derriere.

101. Odrade - 24/03/16 18:06
Et puis Laureline et Valérian, ils sont où ?


O.

100. marcel - 24/03/16 16:58

99. marcel - 15/07/15 11:34
Valerian et Laureline, selon Luc Besson...
Pour info, Laureline, c'est l'Enchantress de Suicide squad.


98. Lien Rag - 27/03/15 17:52
Bien aimé l'Armure du Jakolass, moi...
C'est à la fois du vrai Larcenet et du Valérian, Valérian sans Christin et Mézières quoi, y'a aucune révérence fossilisatrice comme chez B&M mais c'est quand même un authentique hommage.

Alflolol je l'ai lu étant ado, la prise du pouvoir par le sidekick (et la nana bien gaulée qui plus est) ça m'avait plus déstabilisé qu'autre chose.

Métro Châtelet Terminus Cosmos c'est vraiment excellent mais c'est aussi la BD où la narration (menée de main de maître, vraiment magnifique) vient remplacer un scénario inexistant - elle annonce donc le naufrage à venir de la série.

Sur les Frontières est en effet un des meilleurs Valérian et le dernier lisible mais le problème c'est qu'on le comprend mieux (pas les évènements, le ressenti des personnages) si on a lu d'abord Les Armes Vivantes, qui est une vraie daube.

97. Bert74 - 27/03/15 00:36
Valerian (et Laureline) on peut pousser jusqu'à Sur Les Frontières qui est très bien. Après c'est à se demander s'il reste une histoire et un dessin...

96. torpedo31200 - 13/03/15 17:34 - (en réponse à : add - post # 94)
Beaucoup plus que le message politique, c' était le fait que la sidekick prenne le pouvoir, avec une certaine évidence.

95. froggy - 13/03/15 16:22
Je suis comme Torp', mon prefere est Bienvenue sur Alflolol que j'ai lu pour la premmiere a 18 ans, age ideal pour bien capter le message ecolo-politique de Christin. J'aime beaucoup cette histoire et me rappelle le Blueberry, General Tete Jaune ou on voit le heros pris le cul entre deux chaises car confronte a un dilemne cornelien, l'amour ou le devoir.

94. torpedo31200 - 13/03/15 15:41
Bienvenue sur Alflolol pour moi sur les 6 ou 7 lus, où l' on comprends que c' est bien Laureline et Valerian et pas l' inverse.
Et la petite portée historique, pour l' époque.

93. lobabu - 12/03/15 22:44
Pour moi le meilleur, c'est quand même "L'empire des mille planètes"; j'aime beaucoup aussi "Sur les terres truquées".

92. larry underwood - 12/03/15 19:34
Les spectres/Les foudres c'est super ! Et là pour le coup y a du spatio-temporel.

91. marcel - 12/03/15 18:01
Bah oui. Eh eh.
Et non, je ne fais pas la liste des autres classiques que je n'ai pas lus en entier ! Parce que bon, j'en connaissais 3 sur cette periode, et 2 ou 3 autres sur les 10 suivants. Donc, pas completement ignare de leur univers.

Sinon, merci de ton avis, Victor. C'est bizarre, parce qu'a la limite, j'ai meme trouve Chatelet/Brooklyn moins bien que les precedents. Mais je pense quand meme pousser un ou deux albums de plus, juste par curiosite, puisque je ne trouve pas ca "mauvais", juste moins enthousiasmant que ce a quoi je m'attendait.

90. Stefan - 12/03/15 17:50
Quoi!? Depuis toutes ces années on aurait pu planter Marcel au Quizz avec de simple questions sur Valérian et on le savait même pas!?

89. Victor Hugo - 12/03/15 17:46 - (en réponse à : marcel)
Si t'accroches pas à Chatelet/Brooklyn, laisse tomber, c'est le sommet de la série, après ça part en couille. Moi j'adore Chatelet/Brooklyn, un chef d'oeuvre pour moi, et une révélation quand je l'ai lu vers 17ans.

88. marcel - 12/03/15 16:55
J'ai lu les 11 premiers Valerian (des Mauvais reves, sorte de tome 0, jusqu'au dyptique Metro Chatelet/Brooklyn Station).
De cette periode, je ne connaissais jusqu'a present que La cite des eaux mouvantes, Les heros de l'equinoxe et Metro Chatelet (lu il y a longtemps sans sa suite).

Ben, globalement, si j'aime bien le dessin de Mezieres (surtout apres 3 ou 4 volumes), et que je comprends bien le sous-texte socio-politique de la plupart des histoires, on peut pas dire que je m'eclate. C'est sympatoche, pas ennuyeux a lire (a part les recitatifs parfois lourdingues) mais j'accroche pas plus que ca. Peut-etre parce que je n'ai aucune empathie ni pour Valerian (benet fier-a-bras qui s'en sort que grace a un cul comme ca), ni pour Laureline (virago qui a ses regles 30 jours par mois).
Mais je dois avouer que je suis surtout decu parce que, en fait d'agents spatio-temporels, ils sont surtout des agents spatiaux. Christin utilise pour l'instant tres peu (en gros dans les deux premiers volumes) le cote voyage dans le temps, pour faire plutot du space-opera classique. Le dyptique Chatelet/Brooklyn semble vouloir ouvrir sur une trame plus temporelle, mais bordel qu'est-ce que ca traine, ces deux albums...
Alors bon, je peux pousser jusqu'aux Spectres d'Inverloch et Les foudres d'Hypsis (qui semblent lies), mais je suis pas convaincu pour le moment.

87. Marcus17 - 11/07/12 06:56
Salut,

J’ai vraiment hâte de voir Valerian et Laureline au cinéma parce que, premièrement, le réalisateur est français, donc il connaît déjà l’univers. Puis, je pense que Luc Besson réussit toujours très bien les films de science-fiction, je prends comme référence le Cinquième Élément. De plus, il est vraiment difficile de rater l’adaptation en question, car il n’y a rien de complexe dans l’œuvre originale.

A plus.

86. Odrade - 05/07/12 23:10
J'ai pas vu grand'chose de l'anime. Mais Laureline n'est PAS Laureline là-dedans.
Ce qui à mon avis est déjà rédhibitoire.


O.

85. nem° - 05/07/12 19:22
L'anime est débile! Enfin le doublage français surtout. Parce que les dessins animés c'est pour les enfants attardés, comme chacun sait.

84. Odrade - 05/07/12 17:45
Bah, il y a déjà un anime de fait...
Et Besson s'est en effet déjà fait la main dans le 5e Elément.

En espérant qu'il fasse aussi bien que ce qui a été fait avec Tintin (que je n'ai toujours pas vu). De toute façon, à mon avis, les Valérian se prêtent bien à une adaptation cinéma. Faut voir.


O.

83. corentin - 05/07/12 13:07
On se demande par ailleurs si après Larcenet il y aura une suite aux Valérian vu par...

82. corentin - 05/07/12 13:06
Et (malheureusement), dans ce film, Valérian et Laureline seront anglophones puisque ce film sera tourné dans la langue e Bill Gates.

81. anti - 04/07/12 17:40 - (en réponse à : Thierry le gros malin)
Un "refouloir" est une pièce de canon.

A force de se la jouer...


80. Kikôm - 04/07/12 17:19
Oui mais le besson fap toujours deux fois.

79. larry underwood - 04/07/12 17:16
Si je me souviens bien Mezières avait conçu la plupart des décors, des objets et des design du film non ? Y avait même eu un gros artbook.

78. marcel - 04/07/12 17:12 - (en réponse à : Larry)
C'est ce qu'on ne peut pas s'empecher de penser... Rien que pour les taxis volants, deja...

77. larry underwood - 04/07/12 17:05
Il l'a déjà fait y a quinze ans.

76. marcel - 02/07/12 11:15
Sont plus ensemble. Je verrais bien Louise Bourgoin, moi...

75. Odrade - 02/07/12 08:52
Avec Milla dans le rôle de Laureline ?


O.

74. marcel - 01/07/12 23:38
Selon ActuaBD, un film live de Valerian doit etre realise par... Luc Besson.

73. thierry - 14/02/12 14:11 - (en réponse à : marcel)
ce n'est pas le plus flagrant sur Martin Milan, et celui qui ne connaît que cela de Godard ne s'en rendra sans doute pas vraiment compte. Mais je n'arrive pas à faire isoler Martin Milan du reste des scénarios de Godard, dont le passif en matière de misogynie est, à mes yeux, tellement lourd.
Au départ, j'aimais vraiment Martin Milan, même si je trouvais que ces personnages féminins n'étaient pas extraordinaire (Adeline au bout de la nuit est un personnage complètement ridicule, amha... alors que le scénario ne demandait pas qu'elle soit aussi fragile). Maintenant, il n'y a plu que son sexisme qui me saute aux yeux.
Même Hermann, qui n'est pas le meilleur créateur de pesonnages féminins (n'est pas Yslaire ou Bourgeon qui veut) a quand même quelques jolis personnages à son palmarès, dont Lena dans Jeremiah. Mais rien de tel chez Godard, même pas par accident :o)

72. Piet Lastar - 13/02/12 20:48 - (en réponse à : marcel)
Du calme...

Je n'ai pas écrit que Martin Milan, Luc Orient ou les Petits Hommes étaient mauvais. Juste que ce "mélange" ne m'a pas plu.

71. marcel - 13/02/12 16:21
Si je suis d'accord sur certains recits de Godard (Une folie ordinaire, par exemple), je n'ai jamais ressenti ca sur Martin Milan.

70. thierry - 13/02/12 14:55 - (en réponse à : Godard, like a sexist machine)
Martin Milan, au début j'aimais bien, puis la misogynie exacerbée de Godard a agit comme refouloir. Je n'arrive plus à relire ses livres.
Vous me répondrez que la bande dessinée franco belge classique est souvent misogyne, ou au moins relativement peu fournie en héroïnes digne de ce nom (exemple notable: Laureline :o)) ou Queue-de-Cerise chez Gil Jourdan), parce que réalisée par des hommes et en butte à la censure. En un sens, pris isolément, Godard ne dénote pas fort. Chez van Hamme, on peut caricaturer Kriss de Valnor en Dragon Lady, qui n'est qu'un stéréotype raciste, mélange de Madame Butterfly et Fu Man Chu et Aaricia en mère-courage.
Mais avec le recul, Godard a du mal à sortir de la demoiselle en péril evanescente et sans défense (Adeline au bout de la nuit ou la Shymeer du vagabond des limbes, qui est régulièrement prose dans des visions assez ridicules, dans le genre du péril de film muet... il y a sans doute une dose d'humour, mais trop premier degré) ou de personnage comique vaudevillesque.
Je me rappelle aussi dans la martingale céleste d'un jeu qui consistait en une course de jeunes femmes qui devaient échapper à des violeurs... on est dans de la SF, lieu de toutes les fantaisie, bla bla, bla mais j'avais quand même trouvé cela immonde, surtout dans la légèreté du traitement.
Une des rares exception est la directrice de l'aérodrome, qui est présentée comme une frigide psychorigide, frustrée et méchante. Evidemment, elle commande à des hommes et est célibataire. Elle DOIT être frigide, frustrée et psychorigide. Mais c'est pour rier alors c'est pas grave.
Toute la poésie et la sensibilité de Martin Milan est dénaturée par cette misogynie trop marquée.
Donc Godard, je peux plus...

69. marcel - 13/02/12 13:48
ça m'a fait le coup d'un mélange de Luc Orient et des Petits Hommes dessiné comme Martin Milan...

QUOI ?! C'qui faut pas lire...
Martin Milan est un chef-d'oeuvre absolu, dessin et scenario. Depuis le temps que je l'ecris ici...

68. thierry - 13/02/12 12:09
Les premiers Valérian ont en effet très mal vieilli. L'empire des 1000 planètes devient à peu près lisible, mais j'ai vraiment commencé à aimé la série à partir de Bienvenue sur Aflolol.
Ensuite, je trouve la série excellent jusqu'au dyptique Châtelet/Cassiopée, et entame une lente descente aux enfers, avec quelques albums médiocres. La trilogie de fin relve la barre, mais sans jamais pouvoir rivaliser avec les perles que sont les héros de l'équinoxe, sur les terres truquées ou l'ambassadeur des ombres.

67. longshot - 13/02/12 10:49
ça m'a fait le coup d'un mélange de Luc Orient et des Petits Hommes dessiné comme Martin Milan...

Ah, et... c'est pas bien ? (Connais pas Martin Milan, mais j'aimais bien les petits hommes quand j'étais môme, et j'ai de bons souvenirs des rares Luc Orient que j'ai pu lire.)

Ceci dit, on s'aperçoit assez vite que le personnage de Valérian n'a pas grand chose à voir avec le héros invincible et toujours triomphant campé par Luc Orient (dans l'épisode que je me rappelle le mieux, on voyait Luc bander ses muscles d'acier jusqu'à briser ses chaînes, d'acier également, dans un effort surhumain que c'est trop un héros le mec, quoi, mate un peu ces biceps). Valérian, s'il ne dédaigne pas jouer les héros à l'occasion, est beaucoup plus humain... Et puis il y a le dessin de Mézières, qui s'éloigne rapidement du style un peu cartoon des pauvres humains de La Cité des eaux mouvantes pour invoquer toute une faune et une flore, et des civilisations extraterrestres inoubliables — les pierres vivantes d'Arphal, les Glapum'tiens, les Zypanons de Zyp...

66. Piet Lastar - 11/02/12 18:24 - (en réponse à : longshot)
Et oui, c'est parfois le cas, des séries prennent leur envol après quelques tomes...

ça m'a fait le coup d'un mélange de Luc Orient et des Petits Hommes dessiné comme Martin Milan...

Je donnerai une seconde chance à Valérian.

65. longshot - 11/02/12 11:24
Et au pire... cette série s'est déjà faite sans toi ;c)

64. longshot - 11/02/12 09:53 - (en réponse à : Piet)
Les premiers Valérian ont très mal vieilli, la série se cherchait encore, le dessin est approximatif, avec des persos parfois méconnaissables d'une planche à l'autre... Mais ça s'améliore très rapidement, tant côté dessin que scénario, et l'Empire des mille planète est franchement meilleur. D'une manière générale les premiers albums peuvent se lire indépendamment les uns des autres, donc feuillette et commence par un qui te plaît plus (moi j'aime beaucoup Les Héros de l'équinoxe, qui parodie à la fois les super-héros et les idéologies capitalistes, communistes et, disons, écolo-spiritualiste). Ce serait dommage de t'arrêter sur la mauvaise impression du premier volume qui ne reflète pas la qualité du reste.

63. Piet Lastar - 10/02/12 20:29
Impossible de terminer la cité des eaux mouvantes...
Berk...
Cette série se fera sans moi...

62. suzy - 28/10/11 16:48
Ca dépend Pourquie! (;o)

61. marcel - 28/10/11 16:47
Y a un accent sur le e final. Le jeu de mots marche moins bien du coup.

60. marcel - 28/10/11 16:46
Je l'ai decouvert dans (A suivre) il y a plus de 15 ans, c'est donc pas un perdreau de l'annee.

59. suzy - 28/10/11 16:46
et pour qui?





LoooooOOOOOOOOLLLLLLLL



 
Actualité BD générale
Actualité editeurs
Actualité mangas
Actualité BD en audio
Actualité des blogs des auteurs
Forum : les sujets
Forum : 24 dernières heures
Agenda : encoder un évènement
Calendrier des évènements
Albums : recherche et liste
Albums : nouveautés
Sorties futures
Chroniques de la rédaction
Albums : critiques internautes
Bios
Bandes annonces vidéos
Interviews d'auteurs en videos
Séries : si vous avez aimé...
Concours
Petites annonces
Coup de pouce aux jeunes auteurs
Archives de Bdp
Quoi de neuf ?
Homepage

Informations légales

(http://www.BDParadisio.com) - � 1996, 2012 BdParadisio