La BD, la politique et le discours dominant

Les 78 commentaires sont triés des plus récents aux plus anciens .

Acces direct aux pages 1 2


28. heijingling - 26/01/22 17:41 - (en réponse à : Bert74)
Ha ben alors, toi aussi, si tu veux refourguer des albums...:)

27. pm - 26/01/22 16:24 - (en réponse à : Victor Hugo)
Sauf que ce n’est pas le propos de la tribune qui visiblement considère que c’était voté.

26. Victor Hugo - 26/01/22 16:17
Critiquer un projet de loi comme si c’était déjà voté c’est quand même un manque de considération important dans la démocratie.

Bah non, c'est logique, une fois voté ça ne sert à rien de s'opposer, c'est trop tard (quoiqu'on peut continuer pour le faire annuler).

25. pm - 26/01/22 15:57 - (en réponse à : Heijingling)
Tu veux dire qu’ils se permettent de critiquer une loi qui n’existait pas encore ?
Critiquer un projet de loi comme si c’était déjà voté c’est quand même un manque de considération important dans la démocratie.

24. pm - 26/01/22 15:51
Le principe de la vaccination est d’être collective, la liberté individuelle n’a pas grand sens en matière de santé publique.
Le pass sanitaire, puis à un degré moindre le pass vaccinal, ont permis de vacciner plusieurs millions de personnes qui ne l’auraient pas fait sans pression. Ces mesures ont permis de sauver des milliers de vies, ça me parait essentiel.
Je suis persuadé qu’on viendra assez rapidement à la vaccination obligatoire après les élections ( sauf si un antivax est élu), au moins comme en Italie, et qu’à terme, probablement avec un autre vaccin, on vaccinera contre le covid-19 dès la naissance.

23. Bert74 - 26/01/22 15:47
Un bien belle tribune de merde. Quelle bande de cons.

22. pm - 26/01/22 15:42 - (en réponse à : Heijingling)
Contrairement à suzix je ne mélange pas les qualités artistiques des auteurs avec leur conscience politique ( sauf si d’extrême-droite).
Je suis un grand fan de Baudoin par exemple, signataire de cette tribune à mon sens contre productive ( en donnant du grain à moudre aux non vaccinés on encourage de fait l’épidémie ), je sais qu’il est au parti communiste, mais je trouve toujours que c’est un auteur majeur.

21. heijingling - 26/01/22 15:25
Exactement pm, je suis aussi indigné que toi. D'ailleurs, si comme suzix, tu veux brader des bouquins de tels auteurs irresponsables, tu peux aussi m'envoyer ta liste :)

(Ceci dit, la tribune a été publiée sur Actuabd le 19 janvier, alors que le projet de loi prévoyait encore d'instaurer le pass vaccinal dès 12 ans, dans la lignée du pass sanitaire, donc ils avaient raison à ce moment; et celui-ci a été maintenu pour les plus de 12 ans pour certaines activités, ils n'ont donc pas tout-à-fait tort encore maintenant; tant qu'à être précis, autant l'être précisement.)

20. pm - 26/01/22 15:12
Dès les premières lignes il y a une erreur, le pass vaccinal n’étant appliqué qu’à partir de 16 ans et pas 12 ans ( prévenir Rochette qui ne semble pas au courant).
Bon, tout le reste est à l’avenant, confusions, erreurs factuels ( la même qu’Heijingling par exemple, parlement européen confondu avec le conseil de l’europe), mélanges, bref, ce texte n’est pas sérieux.

19. heijingling - 26/01/22 14:57 - (en réponse à : Quelle indignation! C'est inique!)
Une tribune d'artistes, dont de nombreux dessinateurs, qui jugent ce gouvernement irresponsable, stigmatisateur et discriminatoire, et s'opposent au passe vaccinal.
https://www.actuabd.com/+Tribune-Nous-ne-sommes-toujours-pas-dupes+

Comme pour Lupano, je comprendrais très bien que certains ne désirent plus garder d'ouvrages de ces auteurs dans leur bibliothèque après cela.

suzix, si tu veux te débarasser à vil prix de tes livres de Baudoin, Rochette, Jouvray, Dupré la Tour, Flao, Heitz, Menu, Guerrive, Jourdy (il doit y en avoir d'autres dans la liste, ils auraient au moins pu la faire par ordre alphabétique et par profession) , je suis preneur, envoie-moi ta liste :)

18. blaireau - 28/10/02 23:22 - (en réponse à : collectif.bd@free.fr)
bd politisée?
le cycle nikopol de bilal.
"partie de chasse" est à part

17. Polux - 28/10/02 20:33
Perso je suis toujours mort de rire lorsque je lis "Tintin au pays des Soviets", le talent comique de Hergé n'a malheureusement jamais été reconnu.

16. Jeanjeanlaterreur - 28/10/02 18:25
Je pense que l'on peut également parlé de la série sillage qui dans ces album 3 et 5 (je crois) traite quand même de sujet politique sérieux (manipulation génétique et du problème des attentats suicide) et je suis certain qu'en réfléchissant un peu, on peut trouver d'autre album, par exemple les plus politiquement influencé sont probablement les premiers album de Tintin: Tintin au pays des soviet qui n'est autre qu'un album de propagande anti-léniniste marxiste et Tintin au Congo qui est somme toutes l'image paternaliste que l'on avait des colonies...mais tendance droite chrétienne...mais là c déjà plus ancien.

15. Quentin - 28/10/02 15:57
Merci Wolverine. Quel est ton avis sur le sujet?

14. wolverine - 28/10/02 13:53
5314, désolé.

13. wolverine - 28/10/02 13:52
je remonte le sujet 5316

12. Berre - 08/09/98 22:08 - (en réponse à : bebert@i.am)
Je vais profiter de ce sujet pour parler un peu d'un auteur que j'aime beaucoup : Wasterlain. Je trouve que Wasterlain a une façon très intéressante de traiter la politique mondiale. Dans certains albums de Jeanette Pointu (le Dragon vert, le fils de L'inca, les casques bleus etc), l'héroïne rencontre et écoute des gens de tous les bords, elle receuille des témoignages diverses, elle vit des situations qui font réfléchir le lecteur, sans que l'auteur nous donne son opinion de façon explicite. Le lecteur est libre d'interpréter les événements, de faire une analyse, mais on n'arrive pas à tirer des conclusions simplistes. La seule conclusion qu'on peut tirer, c'est que chacun a son histoire, son point de vue, et que rien n'est simple dans ce monde...

11. laetitia à J-C - 05/09/98 00:30 - (en réponse à : laetitia_boris@hotmail.com)
oui, j'ai déjà lu Elsa, et j'ai d'ailleurs bien aimé et pour Davodeau, que je ne suis pas sûre de connaître (Le constat, c'est lui?..), merci du conseil!
en ce qui concerne l'ego, certains auteurs ont très bien réussis à se l'épargner tout en explorant des domaines à plus grande profondeur psychologique, à savoir Fred, entre autres, qui use d'un genre d'humour assez cynique sous des dehors de vaste blague absurde (Le corbac aux baskets)... et je suis sûre qu'il n'est pas seul! ;o) pour ce qui est de Quino, j'avoue que c'est parfois dur pour l'ego, mais c'est la vie, non?..
ciao ciao,
laetitia

10. J-C a Laetitia - 04/09/98 15:07
quelqu'un a que "tout discours est politique" (je ne sais plus qui mais Marxxo va surement nous trouver ca). ici, sur ce forum on essaye surtout de savoir quel est le discours politique dans tel ou tel bd, de l'identifier.
pour ce qui est de se pencher sur soi meme, je crains que les gens ne prefere se pencher sur les autres, c'est plus facile et moins genant pour son ego.
maintenant si tu veux des bd plus realistes, plus quotidiennes tu peux essayer "Quelques Jours Avec Un Menteur" de Davodeau, ou "Elsa" de Faure et .....Makyo.

je ne sais pas si tu les trouvera au Quebec mais si c'est le cas achete les.

At'chao !

9. laetitia - 03/09/98 23:33 - (en réponse à : laetitia_boris@hotmail.com)
pour revenir à la bd politisée, j'ai pas encore vu le nom de Quino, qui est pourtant le parfait représentant de cette politique sous-entendue, notamment dans les Mafaldas et, de façon plus claire, dans ses bd sans paroles, qui développent un regard très partial sur certains systèmes sociaux... mais je pense qu'il est difficile pour une bd de se politiser, puisqu'effectivement, elle n'est pas internationale et qu'elle veut, comme tout bouquins, être comprise par les gens même plusieurs années plus tard, du moins, je le pense... cependant, je crois qu'il ne serait pas désagréable de voir émerger plus de bd sur notre propre condition, à savoir des bd à caractère philosophique, dans le genre des scénarios de Makyo et non constamment des histoires irréalistes. (j'adore les histoires irréalistes..! mais l'un ne devrait pas empêcher l'autre.)
sur ce, ciao ciao et à+... ;o)
laetitia

8. Morti - 31/08/98 12:27
Sophie, noooonn bien sûr..Johan et Pirlouit peut-être ??? :o)) Ceci dit tu as raison (encore !) il n'y a qu'à regarder les films de guerre. Tout le monde trouve la guerre une chose abominable mais ce sont souvent les plus pacifistes qui vont voir ces films et qui y prennent plaisir. Compensation ? Voyeurisme ? Je ne sais pas mais c'est la même chose en BD, on critique la violence mais il ne faut pas oublier qu'elle fait partie de l'Histoire. Faut-il critiquer Bois-Maury de Hermann pour sa violence ? Je pense que ça faisait partie de l'époque et Hermann ne s'en excuse pas. Pour les BD futuristes, c'est plus délicat car on ne peut qu'imaginer ce que sera le futur. Les Eaux de Mortelune est une des BD les plus féroces et violents que j'ai lu dans le genre mais je ne m'y identifie pas, c'est irréel...et j'aime beaucoup !!! Par contre je comprends qu'une BD comme celle de Tardi sur la guerre des tranchées puisse faire mal mais là ce n'est pas de la fiction...malheureusement ! Et si le beau héros à la cicatrice allait simplement vivre sur son île avec sa petite famille et nous lâchait la grappe, hein ? (mais je ne vise aucune série en particulier... :o) A+ Morti :o)

7. Sophie - 27/08/98 18:53 - (en réponse à : termite@mygale.org)
Moi y a une catégorie de héros qui m'énerve un peu dans le genre "morale à deux francs", c'est le style : "je suis un pacifiste, j'aime pas la violence, mais bon il faut se battre pour défendre Aaricia et les enfants alors je me défend en foutant des pains à tout le monde et en tirant à l'arc comme un dieu." Le tout avec une scène de baston quasiment à chaque page.... Bon sang mais qu'ils soient honnêtes : les auteurs comme les lecteurs AIMENT les scènes de baston, sinon ça durerait pas depuis une 20aine d'albums ! Pourquoi se besoin de se justifier tout le temps ??? Je ne vise aucune BD en particulier bien entendu :o)) Sophie ;o)

6. tylo - 27/08/98 18:41
Dans le genre anti heros je pense aussi à Durango, meme si swolf peut sembler faire dans le facile parce que c'est limité au western et dans le genre sergio leone, il met quand meme en évidence la lutte permanente des faibles contre ceux qui ont le pouvoir, bon b'accord tout ne se resout pas avec un colt mais c'est du western ! J'ai envie de parler d'une Bd que je trouve encore meilleure dans le style anti heros, c'est (merde le trou)... je reviendrai pour vous en parler, hehe. Bon moi sinon je suis fan de jeremiah et je suis d'accord pour dire que ya des albums plus engagés que d'autres, ceci dit j'ai pris note de ton conseil Quentin. Je rajouterai que dans Commanche on voit aussi un heros avec plus de consistance notemment vis à vis de Blueberry (pour rester dans le meme genre). Pour conclure je dirai que la politique si elle peut etre présente dans une histoire elle ne doit pas l'étouffer à une époque où les gens en ont marre d'elle (la politique).

5. Boum - 25/08/98 18:19
Quant à moi, l'exemple le plus intéressant de BD critique est incontestablement Léon La Came. Après avoir torpillé la famille, on s'attaque au commerce, puis à la religion. Le discours dominant des années 1990 en prend pour son rhume et c'est très bien comme ça.

4. tylo - 25/08/98 17:24 - (en réponse à : tylo@infonie.fr)
je ne peut m'empecher d'apporter mon petit grain de sable. D'abord je ne crois pas que les auteurs se desinteressent de passer certain messages au travers de leurs histoires.Je pense plutot que les editeurs a une certaine epoque etaient friands de censure d'ou je crois si je ne m'abuse la creation du journal Pilote. Aujourd'hui dans differentes series et bds, on voit de plus en plus de realisme au moins sans que ce la soit forcement politique. Je pense que aujourd'hui tout le monde est d'accord pour dire que les indiens ne sont pas les mechants et ce n'est qu'un exemple parmis de nombreux autres. Moi je suis persuade que les auteurs ont su se battre pour eviter de tomber dans le cliche ou tout est beau, gai et blanc de peau. (c dingue ca rime) Sinon plus ptre politise Bilal fait des oeuvres interessantes, aussi peut on compter les dessinateurs de presse qui font un bon boulot.

3. qwerty - 16/08/98 03:02
et auclair alors ? comme bd politisée on fait pas mieux !

2. gargamel - 16/08/98 02:59
d'accord avec toi quentin, MAIS ces auteurs ont dépassés l'âge de la réflexion, de l'auto-critique, alors si ils si embarquent, c'est qu'ill le veulent bien non ?

1. Quentin - 15/08/98 16:07
Désolé de revenir sur un vieux sujet, mais Eric2 m'a confirmé, lors de la rencontre à Bruxelles, que Louis-Michel Carpentier (qu'il connait personnellement) n'a rien d'un raciste et qu'il n'a pas fait de dessin pour le Front National. Ce parti a en fait récupéré un de ses dessins qui - comme je l'expliquais plus tôt - n'est pas forcément raciste mais qui, une fois détourné de son contexte et mis dans un ouvrage de propagande, pourrait se comprendre comme un soutien aux idées d'extrême droite. Bref, un excellent et honteux exemple de détournement de la BD humoristique au profit d'un parti politique (et lequel !). Pour relancer le débat dans une autre direction, la participation des auteurs de BD aux oeuvres caritatives telles que l'UNICEF, Greenpeace, certains mouvements de jeunesse (comme les scouts d'Europe, mentionnés plus bas) peut dans certains cas laisser penser qu'une fois de plus, la bonne foi des auteurs est abusée par des organisations qui, tout en étant soi disant apolitiques, non confessionelles ou à but non lucratif, font néanmoins des actions en totale contradiction avec ce qu'elles disent être.



 
Actualité BD générale
Actualité editeurs
Actualité mangas
Actualité BD en audio
Actualité des blogs des auteurs
Forum : les sujets
Forum : 24 dernières heures
Agenda : encoder un évènement
Calendrier des évènements
Albums : recherche et liste
Albums : nouveautés
Sorties futures
Chroniques de la rédaction
Albums : critiques internautes
Bios
Bandes annonces vidéos
Interviews d'auteurs en videos
Séries : si vous avez aimé...
Concours
Petites annonces
Coup de pouce aux jeunes auteurs
Archives de Bdp
Quoi de neuf ?
Homepage

Informations légales et vie privée

(http://www.BDParadisio.com) - © 1996, 2018 BdParadisio