Odrade

Les 1409 commentaires sont triés des plus récents aux plus anciens .

Acces direct aux pages 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29


659. Danyel - 18/08/09 14:11
Enfin bon, en japonais, y'a tout un tas d'onomatopées pour exprimer des sons, mais aussi des odeurs, des sentiments, voire d'autres choses moins avouables, qui seront écrit en katakana.
De ce point de vue, les dessinateurs de manga sont très nettement avantagés.

658. fotegrav - 18/08/09 14:03 - (en réponse à : Piet Lastar)
On touche du doigt une différence fondamentale entre la BD Franco-Belge et le Manga japonnais...

657. Piet Lastar - 18/08/09 12:39
Les objets et les expressions des personnages ne savent pas tout exprimer. Les sons (dont les dialogues et les onomatopés) et les odeurs par exemple gagnent à être accompagnés de texte

656. larry underwood - 18/08/09 12:28

655. Altaïr - 18/08/09 12:27
Je ne suis pas d'accord... pour tout ce qui est décors, ambiance, sentiments éprouvés, un bon dessin doit suffire. Dans tous les cas, le texte ne doit pas se superposer à l'image, mais exprimer quelque chose d'autre... Il faut qu'il y ait une sorte de dialogue entre le texte et l'image. Pas du radotage !

654. fotegrav - 18/08/09 12:24 - (en réponse à : sonatine)
on peut pas dessiner un rire démoniaque ?
Bonne question !
Je suis sûr qu'un dessinateur du genre de Gotlib pourrait le faire ou du moins le faire deviner à travers un dessin. Bon OK, il est tout sauf "récitatif". Mais en tout cas c'est un formidable challenge : "dessine-moi un rire démoniaque"...

653. sonatine - 18/08/09 12:02
Moi j'ai remarqué que souvent, les récitatifs exprimaient des choses indessinable. "le doux parfum", "subtile," "dure" ce genre de choses...
"le rire démoniaque", on voit le savant fou rire dans la case, mais on peut pas dessiner un rire démoniaque...

652. Altaïr - 18/08/09 11:59
Moi j'aime beaucoup B&M, hein, j'ai baigné dedans toute mon enfance. Le graphisme est vraiment élégant, les histoires souvent vraiment bien construites... (meme si ça me choque qu'un courageux sergent de l'armée des indes comme nasir se retrouve larbin en angleterre, bref)

Mais les récitatifs inutiles qui doublent les images, y'en a foison. C'est un peu la "trademark" de Jacobs, mais je trouve ça dommage. Comme s'il n'avait pas assez confiance dans la force évocatrice de son dessin...

651. suzy - 18/08/09 11:39
650. Golem - 18/08/09 11:24 - (522650)
Mais pour B&M, il faut y consacrer du temps, surtout que personnellement, quand je me remet à lirte une série, j'aime bien me la refaire en entier.


Ben mon vieux, t'as du boulot! (;o) ... perso, si besoin, je parcours rapidement les 2 à 3 tomes précédents pour me remettre dans le bain mais si je devais relire chaque série à chaque nouveau tome piou! ... déjà que j'ai plus de 200 BD en attente de lecture ... dont une bonne grosse 50aine achetées depuis le début de l'année. Par contre, ce que je fais volontiers c'est survoler le tome 1 est attendre la sortie du tome 2 pour mes faire les 2 à la suite ... en espérant ne pas être déçu à la lecture et en espérnt qu'il y ait un tome 2! (:_)

650. Golem - 18/08/09 11:24
Plaisanterie à part, j'ai un peu de mal à relire les B&M en ce moment. En fait, pas seulement B&M mais l'ensemble de mes BDs, étant donné que la moitié est chez ma soeur, et l'autre chez mes parents.

Mais pour B&M, il faut y consacrer du temps, surtout que personnellement, quand je me remet à lirte une série, j'aime bien me la refaire en entier.

649. Golem - 18/08/09 11:19
Tout pareil que Bert

Et j'ajouterais même :

AAAAARRRRGGGHHH !!!! Tous au bûcher ! Hérétiques ! Vous serez tous excommuniés !

648. Bert74 - 18/08/09 11:06
Raaaah !!!!
Ignards ! Mécréants ! Infidèles ! Sacrilèges ! Enfants de Satan !Gueux !

647. marcel - 18/08/09 10:57
Ben je dois etre une fille quelque part parce que moi aussi, ca me tombe des mains. J'ai trouve un bon compromis : je ne lis pas les textes off.

646. Odrade - 18/08/09 10:51
Idem pour moi. On m'a dit un jour que B&M, c'est de la lecture de garçons... Faut ptet tout leur esspliquer ? ;o)


O.

645. Danyel - 18/08/09 10:09
Franchement, le début de la Marque jaune "minuit sonne dans le ciel de londres tout alourdi de pluie. Sur le bord de la tamise, sur une fond de ciel sombre, la tour de londres découpe sa dure silhouette médiévale" : c'est exactement ce que représente la vignette...

C'est bien pour ça que les albums de B&M me sont toujours tombés des mains. En plus ces couleurs, beurk...

644. Altaïr - 18/08/09 10:02
Piet : ben justement, sur Blake & M, les textes font très lourds maintenant. Mais même sans le texte c'est génial à suivre, enfin dans la marque jaune en tous cas, l'impact de l'histoire doit plus (à mon avis) à l'impact du graphisme qu'à la prose de Jacobs.

Franchement, le début de la Marque jaune "minuit sonne dans le ciel de londres tout alourdi de pluie. Sur le bord de la tamise, sur une fond de ciel sombre, la tour de londres découpe sa dure silhouette médiévale" : c'est exactement ce que représente la vignette...

643. Odrade - 18/08/09 08:54
LOL


O.

642. Piet Lastar - 17/08/09 23:40
Rien de tel qu'un bon vieux Blake & Mortimer sans le texte ;)

641. nem° - 17/08/09 17:29 - (en réponse à : parenthèse)
Alt, tu peux aller sur le sujet Jeux vidéo? Je voudrais ton avis sur Aion.

640. Altaïr - 17/08/09 17:26
Si, mais je trouve ça plus convainquant sur l'enchainement des mains que sur les premières images entre les personnages où j'ai l'impression que les plans auraient pu etre mieux choisis (un plan large, comme suggéré par Danyel, et/ou un champ, contrechamp par dessus une épaule fonctionnerait peut-être mieux... mais vu que j'ai du mal à savoir ce qui cloche dans ma propre médiocre production, j'aurais du mal à te conseiller vraiment la-dessus)

639. Odrade - 17/08/09 17:08
Toutes les BDs que j'estime vraiment bonnes "racontent" déjà beaucoup de choses sans qu'on ne lise les textes

Euhhh... pas ici ?


O.

638. Altaïr - 17/08/09 16:53
Odrade -> Je l'espère aussi :)
en fait, la narration, c'est typiquement LE truc qui me bloque à chaque fois que j'essaie de mettre mes histoires en BD, donc j'avoue que suis curieuse de voir la planche avec les dialogues !

rv -> Je ne demande qu'à être convaincue, mais sans exemple concret je reste dubitative... Toutes les BDs que j'estime vraiment bonnes "racontent" déjà beaucoup de choses sans qu'on ne lise les textes. Il y a déjà beaucoup de liant et de vie dans l'enchainement des cases. Le texte vient préciser les choses, bien sur, mais je ne crois pas qu'un bon texte puisse ratrapper un enchainement bancal.

637. Odrade - 17/08/09 14:52
rv plutôt d'accord avec toi.

Altaïr, j'espère que les planches "finies" que je posterai avec les textes (minimaux, mais efficaces) enlèveront tes inquiétudes.

Ah oui, quelque part, la sensation d'étouffement ne me dérange pas, vu que c'est une scène dans une cave ;o)
(naan, je comprends, vous voulez juste dire que tout va être trop serré. on verra)


O.

636. Lien Rag - 17/08/09 14:45 - (en réponse à : rv)
Le génie que l'on reconnaissait à Peyo était justement que ses planches étaient lisibles même en cachant le contenu des bulles - ce qui est d'ailleurs la raison pour laquelle il était généralement choisi pour les "keskidi".

635. rv - 17/08/09 14:35
Je ne suis pas vraiment d'accord Altaïr, la BD c'est du texte et du dessin, on n'est pas dans la pantomine, le texte soutient le dessin et le dessin soutient le texte. Dans ce genre de scène le texte est important, il suffit de voir le nombre de BD non-traduite où on ne comprend rien.

634. Altaïr - 17/08/09 13:48
Vu tout ce que tu as à expliquer et la place que prend déjà ton dessin, j'ai peur qu'effectivement à la fin il y ait une impression "d'étouffement".

Pour le dessin, les mains sont vraiment bien rendues.

Niveau narration c'est dur à dire sans les dialogues, mais il me semble qu'une séquence solide au niveau narration doit apparaitre comme telle même sans les phylactères... ce qui n'est pas le cas ici.

633. Odrade - 17/08/09 13:27
Merci pour vos commentaires.

Moui je sais, sans texte, ça peut paraître abscons.
OK : en fait, le gros a fait venir un sorcier pour acquérir l’âme de sa femme. Le sorcier se défend, il est « blanc », pas « noir » (ndlt : pas de connotations raciales ici, s’pas ! ;o), mais devant la boîte bizarre, il capitule et accepte, à contrecœur et en avertissant le gros que ça va se retourner contre lui (le gros).
Il utilise des cheveux de la femme que le gros a amené et plein de choses des flacons de son sac. Pour finir, il monte la petite « perle » sur une bague, comme ça, le gros aura toujours tout pouvoir sur sa femme.
Le texte explique tout cela.

Et cette histoire n’est qu’une sous-intrigue dans le scénario.

Je vais réfléchir à tes suggestions, Danyel.

Nem : le gros est un type crispé, rapace et menaçant. Cqfd main ;o)


O.

632. Danyel - 16/08/09 21:40
Cool !
C'est un peu dur à comprendre sans le texte quand même.
Par exemple, j'imagine que nous avons changé de lieu entre la case 5 et la case 6, vu qu'il n'y avait aucun flacon sur la table du gros dans la planche 1.

Et puisqu'on parle des flacons, leur dessin me confirme que la perspective te pose quelques petits problèmes.
Ta ligne d'horizon est située légèrement au-dessus du gros récipient, si j'en juge par l'ouverture réduite de son ellipse. Alors pourquoi les ellipses des autres flacons sont-elles plus fermées (voir même inversées dans le cas des deux flacons rondouillards)? Ils sont placés plus bas par rapport à la ligne d'horizon, leurs ellipses devraient logiquement être plus ouvertes.

Règle.
Plus un cercle se rapproche de la ligne d'horizon, plus l'angle de son ellipse se réduit, jusqu'à devenir un simple trait lorsqu'il est à hauteur d'œil.
A l'inverse, plus un cercle s'éloigne de la ligne d'horizon, plus l'angle de son ellipse s'élargit, jusqu'à devenir un cercle parfait lorsqu'il est à l'aplomb exact de l'œil.

Cela fonctionne aussi bien pour une vue en plongeante qu'en contre-plongée.

C'est vraiment rien à corriger.

Niveau découpage, on étouffe un peu. Il y a trop de gros plans me semble-t-il. Il manque un plan large qui servirait de plan de coupe et ressiturait les personnages les uns par rapport aux autres. Idéalement, le plan 4.


A titre d'exemple :

Plan 4
Raccord dans l'axe du plan 3 : vue au premier la main du vieux sortant de son sac un flacon, dans la perspective en arrière plan, le gros avec décor du fond de la pièce.

Plan 5
Amorce du flacon (pour la transition) avec la pilule qui tombe dans la main.

Et comme l'a signalé Nem° la transition entre la case 6 et 7 n'est pas claire.

Sinon, c'est chouette. Les lumières tournent joliment, beau travail d'observation. :-)

631. nem° - 16/08/09 17:07
Pas mal, mais j'ai un souci avec les deux dernières cases, je comprends pas la transition. Et sur la denrière, la main de droite est un peu trop... crispée?

630. Odrade - 16/08/09 16:45
La page suivante.
Je re-poste, parce que j'avais reçu des idées intéressantes, pour la première ;o)
Hésitez pas si vous avez des commentaires.
Il manque les textes, évidemment. Dites-vous juste que j'en ai tenu compte dans les cases.



Pas encore fini la mise en couleurs de la première, mais je vous montrerai.


O. (bientôt vacances !!!)

629. Odrade - 11/08/09 10:04
Quel pognon ?
:o/


O.

628. nem° - 10/08/09 20:29
Euh, chers amis, l'équilibre ne se situe-t'il point entre l'académisme et le don naturel? Ou comme le disait le grand Lao-tseu : "Kénanafout? Tu prends l'pognon et tu t'casses, hihihi!"

627. suzy - 09/08/09 23:58 - (en réponse à : Alrs celle là on l'encadre!)
626. Danyel Sue - 09/08/09 22:19 - (521533)

Ah, mais je suis d'accord avec toi !


(;o)

626. Danyel - 09/08/09 22:19 - (en réponse à : Sue)
Ah, mais je suis d'accord avec toi !

Et je ne suis, Dieu merci, pas prof de dessin. Encore que tu as sans doute en tête les profs d'école classiques que nous avons tous eus. Les profs des écoles d'art n'ont rien à voir, heureusement. Ils encouragent plutôt l'expérimentation et les règles qu'ils donnent (ou pas) sont là pour servir de tremplin. Après, on peut s'en défaire ou s'y complaire parce qu'on se sent à l'aise avec : c'est une question de plaisir personnel.

Moi par exemple, je prenais mon pied à construire des décors à la main avec des perspectives sophistiquées.
Celles-ci m'auraient pris moins de temps avec un logiciel, mais voilà, mon plaisir était de manipuler la règle, le perroquet, tracer les points de fuite, les lignes d'horizon, les rabattements, corriger les aberrations, poser des fenêtres, des tuiles, des trucs en ellipses, des briques, des ombres bien alignées, des reflets... Maintenant je peux m'en passer et dessiner une église en commençant par la girouette au sommet du clocher. Mais en cas de problème, hop, je reviens à ce qu'enseigne la persp et c'est résolu.

Mais si un dessinateur utilise un logiciel pour se simplifier la vie et parce que la persp l'emmerde ou qu'il prend son plaisir dans un autre paramètre du dessin, je n'y vois absolument aucun inconvénient.
En revanche, si je vois que le même dessinateur se plante quand il s'agit de mettre en perspective des perso dans ses beaux décors fait à la machine, là, je trouve ça franchement regrettable. Même dans un dessin comique.

Pareil pour une connaissance minimum de la morphologie qui me semble être le B-A BA de tout dessinateur qui se respecte. Alors, c'est sûr, la morpho, ce sont des putains de règles. Et avant qu'on ne commence à étudier ça, on se dit que c'est rébarbatif, que les écorchés et les squelettes, c'est moche et puis, très vite, on s'amuse vraiment et on entre dans un monde excitant, qui fait qu'on ne regarde plus jamais un corps de la même façon, qu'on y décèle les infinies variations parfois très subtiles qui échappent à l'attention de la plupart des gens. On découvre aussi qu'un humérus, par exemple, est un truc extraordinaire à dessiner, que la tension de ses courbes se retrouve dans toute l'architecture du bras. Mais qu'elle peut aussi nous aider à dessiner un robot, une fusée, un camion, un palais ou la manche d'un gros type attablé. Il n'y a pas de différences fondamentales en terme de rythme.

Bien sûr, il est toujours possible de reculer devant la difficulté, mais pas sans l'avoir d'abord affrontée, enfin, c'est comme ça que je vois les choses.
Après, la nature peut se montrer plus forte que nous, la main se rebeller ou la compréhension de quelque chose persister à nous échapper.
Par exemple, j'ai du mal à représenter la nature. Malgré de nombreuses tentatives, je n'ai pas trouvé une écriture de la végétation qui me satisfasse. Mais au fond, je sais bien que les plantes, les feuilles, les arbres, ça m'emmerde.
J'en profite donc pour lancer un appel, si quelqu'un connaît un générateur automatique aléatoire de brins d'herbe et de feuilles d'arbre, je suis preneur. :-))

625. Odrade - 09/08/09 16:58
Juste une petite réaction : Les dédicaces, ce sont des jetés. Parfois réussis, parfois complètement ratés.

Quand je fais mes croquis, ce sont des jetés, au départ. Mais je ne peux pas me permettre qu'ils soient ratés, sinon la lecture perd en fluidité. Donc je les retravaille jusqu'à ce que je sois satisfaite. J'admets qu'à mes yeux, ce n'est jamais assez bon, mais il faut savoir s'arrêter.

Et puis je n'oublie pas que je fais une couleur spéciale... où je remodèle quelque part chaque dessin. Ce que je suis en train de faire maintenant. Et c'est le pied.

L'aristocratie du dessin ?
Greuh, c'est là que je vais me crisper !!!
;o)


O.


624. suzy - 09/08/09 16:04 - (en réponse à : dany)
... et puis les profs en général me gonflent avec leur rigidité. Je vois bien les instits de mes filles. Dès que tu sors du rang, pâf! ... aucun prof de math ne m'a jamais expliqué à quoi pourrait bien servir ces putains de règles et d'équations ... j'ai dû découvrir cela tout seul bien des années après! ... rien contre toi Dany mais je suis agacé par trop de rigueur. Des bases oui, de la rigité non. J'ai trop longtemps été bon élève cad trop près de mes cours et pas assez curieux des à-côtés, sans doute à, cause de l'enseignement lui-même qui demande à tout placer dans des cases surtout sans déborder! J'essaie d'en terminer avec cela ... je conseille donc à O. d'en faire autant ... une fois les bases acquises, ce qui semble être le cas.

623. suzy - 09/08/09 15:53 - (en réponse à : dany)
O. avait réalisé des dessins sur son album Ishum. Une guerrière en pied, une danseuse et deux lions. Les crayonnés réalisés sans grande préparation étaient très réussis. Preuve qu'O a plein de trucs en elle. Plus qu'elle ne pense. Je sais que tu es prof dessin ou dans le genre. Ton boulot est donc de recadrer et je peste assez souvent sur les dessins "nuls" pour ne pas te donner raison sur l'aspect technique qui mérite d'être travaillé par tout dessineux. Seulement, en tant que lecteur ayant pu me rendre compte de ce que O. peut rendre en étant "libérée", je lui conseille fortement de faire plus à l'instinct ... car elle a déjà les bases en elle.

622. suzy - 09/08/09 15:47
... je vais préciser : la fluidité, les belles proportions et les détails bien ajustés des 3 dessins que tu avais eu la gentillesse de réaliser sur Ishum m'indiquent que tu as bcp plus en toi que tu ne le crois. Vas-y fonce sans prise de tête ... et cela va sans dire; avec plaisir.

621. Danyel - 09/08/09 15:46 - (en réponse à : Suzy)
Voilà bien un genre de propos démagogique.
On s'affranchit d'autant plus facilement des "règles" du dessin qu'on les maîtrise ou qu'au moins on les comprend. Ce qui n'est pas ton cas, Suzy.
Ce genre de conseil n'est pas très utile au stade où en est Odrade. Si elle voulait dessiner comme Riad Satouf, il n'y aurait rien à redire. Mais elle a choisi le réalisme, autrement dit l'aristocratie du dessin, comme le dit si bien Jean Giraud. Donc il y a du travail pour toute une vie (dixit Giraud, again). Et c'est bien cela qui rend le truc intéressant.

620. suzy - 09/08/09 15:43
Farpaitement!

619. Odrade - 09/08/09 15:41
Plus important : je me fais plaisir.
;o)


O.

618. suzy - 09/08/09 15:14 - (en réponse à : O.)
Tes 3 dédicaces réalisées sur Ishum me donnent l'intime conviction qu'en te libérant des "règles" écrasantes du dessin en BD, tu feras mieux, plus vite et sans prise de tête. Libère ton art.

617. Odrade - 09/08/09 14:47
Ooooh ben ya pire comme comparaison ;o)

Merci suzy et welcome back.

Je bosse à la couleur. Je vous montrerai l'évolution.


O.

616. suzy - 08/08/09 22:51
La première case me fait penser à du Adamov.

615. papawamba - 03/08/09 00:15 - (en réponse à : Paranoman)
Non mais on m'a tellement dit ke je trollais (faut le chercher d'ailleurs...), que finalement c'est normal que je me sente visé.

614. Vieto - 02/08/09 22:51
ouais donc on troll en gros kan on n'est pas ok avec vous tous les gars...enfin avec les 3 quoi. C'est vrai que je suis hyper présent, et que j'arrête pas de troller du jour au matin, mais t'as raison va, tu fais la paire avec tes "pères" BDP.

Pouf pouf

Je ne parlais pas de toi, mais des mecs qui injurient tout le monde à tour de bras... Il ne me semble pas que ce soit ton cas, mais puisque tu te sens visé, j'ai un doute, du coup ;)

613. Odrade - 02/08/09 13:01
Wah ! Vous avez causé pendant que j^'étais pas là !

Je réponds à Danyel, passkil s'est quand même donné vachement de peine à tout décortiquer ;o)


Après, tu fais ce que tu veux de ces remarques.

Tout à fait :o)

Le chandelier ne tient pas. Je veux dire que les petits cylindres qui supportent les bougies n'ont aucune logique par rapport à la coupe dans laquelle ils se trouvent. C'est sans doute plus facile à dessiner ainsi, mais jamais un chandelier ne pourrait être fabriqué comme ça. On n'arrive pas à imaginer ce que donnerait une vue plongeante sur ce chandelier. Donc son design n'est pas crédible.

Euh là franchement, à part le fait que les cylindres ne sont pas alignés sur mon croquis, je ne vois pas le problème. Il est fabriqué comme ça, c'est du métal. Ca tient...

Le gros bonhomme. Tu as sans doute pris modèle sur tes mains pour dessiner les siennes. Toujours est-il que, vu son physique, elles devraient être plus potelées. Même s'il arrive que des gros aient des mains fines dans la vraie vie, ici nous sommes dans l'imaginaire et pour que l'imaginaire tienne, il lui faut une cohérence sur certains détails.

Tout à fait d'accord et je les ai déjà grossies par rapport aux miennes. Je ne tiens pas compte de ta remarque (j'en fais ce que je veux, hein ?). Mais je surveillerai.

Toujours sur les mains du gros, dans la case 5, l'articulation poignet-main est fausse. Le bras ne peut pas remonter autant par rapport à l'articulation du poignet. De ce côté-ci, la main est en effet bloquée par l'extrémité du radius (styloïde du radius). Du coup, le mouvement est faux.

D'accord, vais voir ça.

La main en forme de parallélépipède parfait est une vue de l'esprit. Les doigts, poings fermés, ne sont jamais alignés bien sagement comme tu les représentes. Tu as aussi choisi de montrer ce poing strictement de face, ce qui dans la réalité n'arrive jamais, pas plus que les visages en profil parfait. Je sais que c'est plus facile à dessiner comme ça. Mais le problème, c'est que c'est une échappatoire pour ne pas se coltiner la difficulté d'un ¾ léger (probablement l'un des angles les plus durs à dessiner). C'est pourtant en affrontant le problème qu'on le résout… à la longue.

Euh non, c'est pas "plus facile à dessiner comme ça". J'avais pris 2-3 photos de mains comme modèles. Mais en regardant plus attentivement, c'est vrai que l'angle du poignet ne va pas. Cmme dit plus haut, vais voir ça.

Dans la même case, le haut de la manche n'est pas crédible. La courbe devrait être plus tendue pour accompagner le mouvement et faire naturel. Mais, de ce fait, elle cacherait la dentelle que tu veux absolument dessiner. Alors, hop, tu te fais plaisir et tu dessines un drapé pas terrible. Le tissu a une tenue, une tunique c'est épais, ça ne peut pas se plier mollement comme de la soie.

Attention, tu ne prêtes des intentions que je n'ai pas. La dentelle ne me passionne pas (sinon je l'aurai peut-être plus détaillée), mais elle fait partie du personnage. Gros, fat, mais peut-être fragile. C'est pas solide du tout. Mais tu as raison, le tissu du manteau est trop épais pour plisser comme ça. Loin le pli !

Case suivante, la lanière du sac du barbu tient comment ? Mystère. Elle se fond dans la paroi du sac. Regarde comment est fait ton sac à toi, il y a forcément au minimum une couture qui va marquer un angle net ou une torsion de la courroie. Bien sûr, c'est plus dur à dessiner.

Haha mon sac (à moi dans la vraye réalité) est exactement comme ça. C'est moi qui l'ai fabriqué, je sais comment il tient. Si tu veux des détails, je te les envoie en email. J'ai déjà dû en fabriquer pour des copines qui ne trouvaient pas non plus de sac assez grand pour mettre des bd.

Case 7, la perspective de la table est foireuse. Le pied droit au deuxième plan n'est pas à sa place, à l'œil, je dirais que tu as déporté son point de fuite sur la gauche par rapport à la ligne d'horizon. Ce qui fait que le bord droit de la table doit fuir plus en angle. Le personnage ne pourrait dès lors pas s'accouder sur la table. Tu dissimules la ligne de fuite foireuse avec ses manches. :-)

Pas consciente, cette "dissimulation". Mais il y a un problème avec cette table, oui, je vois. Vais redessiner. Je connais les principes de la perspective, pas de problème, mais pour moi ça reste un truc ardu à appliquer, j'avoue.

La capuche en haut ne peut pas tomber comme cela. On a l'impression qu'elle est serrée autour de la tête du gros. Si tu mets en couleur la zone que tu as esquissée comme étant son ombre portée sur le visage, on ne comprendra pas qu'il s'agit de celle de la capuche. Ce pli devrait logiquement être triangulaire. Imagine que tu poses une feuille de papier sur un œuf.

Vais faire autrement.

Merci à toi et aux autres.
Ouais je ne suis pas novice. Mais chaque dessin est une aventure. Je réjouis aussi de re-commencer à mettre de la couleur !


O.

612. papawamba - 02/08/09 12:12 - (en réponse à : véto )
"Les gens qui se laissent aller à troller systématiquement finissent par me faire bien rigoler" ouais donc on troll en gros kan on n'est pas ok avec vous tous les gars...enfin avec les 3 quoi. C'est vrai que je suis hyper présent, et que j'arrête pas de troller du jour au matin, mais t'as raison va, tu fais la paire avec tes "pères" BDP.

611. Danyel - 01/08/09 20:23 - (en réponse à : J'oubliais)
Dans la case 1, les attaches de la tunique du gros n'épousent pas le volume de son ventre, elles sont dessinées comme si il était mince.
La capuche en haut ne peut pas tomber comme cela. On a l'impression qu'elle est serrée autour de la tête du gros. Si tu mets en couleur la zone que tu as esquissée comme étant son ombre portée sur le visage, on ne comprendra pas qu'il s'agit de celle de la capuche. Ce pli devrait logiquement être triangulaire. Imagine que tu poses une feuille de papier sur un œuf.

610. longshot - 01/08/09 19:55
C'est marrant, contrairement à Danyel je ne trouve pas du tout que les mains du gros aient l'air fines, au contraire : quand nem° dit qu'on ne sait pas à qui est la main qui lance la bourse, j'avais tout de suite reconnu celle du gros type.



 
Actualité BD générale
Actualité editeurs
Actualité mangas
Actualité BD en audio
Actualité des blogs des auteurs
Forum : les sujets
Forum : 24 dernières heures
Agenda : encoder un évènement
Calendrier des évènements
Albums : recherche et liste
Albums : nouveautés
Sorties futures
Chroniques de la rédaction
Albums : critiques internautes
Bios
Bandes annonces vidéos
Interviews d'auteurs en videos
Séries : si vous avez aimé...
Concours
Petites annonces
Coup de pouce aux jeunes auteurs
Archives de Bdp
Quoi de neuf ?
Homepage

Informations légales

(http://www.BDParadisio.com) - � 1996, 2012 BdParadisio