Davodeau

Les 201 commentaires sont triés des plus récents aux plus anciens .

Acces direct aux pages 1 2 3 4 5


51. Quentin - 05/09/04 14:38
J’aime bien les albums de Davodeau en général, mais pour ce qui est de la chute de vélo, je suis un peu d’accord avec la remarque de ben ef his: ***Histoire de gens normaux, avec des petits problemes, des petites rivalités, mais a la fin tout le monde s'aime bien, puisqu'au fond tout le monde est gentil...*** D’un côté ca montre que la BD peut s’attaquer au quotidien, et c’est tant mieux. De l’autre, quel est le but d’une telle démarche? Croquer une tranche de vie du début du millénaire? Divertir en racontant une petite histoire gentille? Ou y a-t-il un message plus profondd, mais alors lequel? Si c’est un petit conte moral, il faut une morale à la fin. Mais dans chute de vélo, je reste un peu sur ma faim. Y a-t-il qqch qui m’a échappé?

50. stef - 04/09/04 23:00
... et ils seront tous les deux à Nancy les 18 et 19 septembre au "Livre sur la place".

49. okilebo - 04/09/04 21:42 - (en réponse à : okilebo@1001bd.com)
je suis également fan de ces 2 auteurs et coïncidence, tout comme Davodeau pour "Chute de vélo", Baru va également sortir un album chez Aire Libre : "L'enragé" (en Novembre)

48. toine - 04/09/04 17:28
Marrant un sujet que j'ai commencé il y a 5 ans...

Très bien vu le rapport entre Baru et Davodeau, chacun dans son style ont la même approche : des personages en premier et puis ensuite l'intrigue. Non pas que les histoires ne sont pas bonnes mais c'est vraiment les protagonistes qui sont les vrais moteurs. Baru se concentrant plus sur des personages en marge de la société. Ils affrontent une réalité qui les refusent/qu'ils n'arrivent à comprendre. Chez Davodeau, l'affrontemment est plus subtil, les personnages sont intégrés dans la société, imparfaite par définition, et essayent de s'en sortir avec les moyens du bord. Mais en fin de compte se sont les mêmes gens, des gens normaux sans morphologie hypertrophiée et autre mission que de vivre normalement.

à la prochaine
toine

47. helmut perchu - 02/09/04 21:11
Je viens de lire Le Constat et c'est que du bonheur, je le conseille donc vivement tous. Et je trouvais déjà des similitudes entre Davodeau et Baru et c'est je trouve plus que jamais vrai dans cet album. Voila deux auteurs dont on parle peu et pourtant à part et hors pair. Félicitation les p'tits gars.

46. spip - 17/05/04 16:58 - (en réponse à : E.Davodeau)
Merci pour votre réponse...

45. Étienne davodeau - 17/05/04 13:24
Stassen: rien que du bon.
Lepage: je connais un peu moins son travail mais j'ai lu Muchacho: Scénario habile et très bien construit. Un très bon livre.

44. spip - 16/05/04 14:08
Crrracoukaaassssss!!!!
...en effet,boulette:je voulais dire Lepage et STASSEN...

43. crakoucass - 16/05/04 12:19 - (en réponse à : spip)
>>que pensez-vous de vos "confreres" Lepage et Davodeau et de leurs dernières parutions dans la meme collection?

(tu demandes à Davodeau son avis sur son confrère Davodeau? Y a des frères Davodeau ou juste un dédoublement de personnalité?) :o)

42. Ben Ef His - 16/05/04 12:03
merci des explications... J'avais pas imaginé la caractérisation comme ca, je mourrai moins con...

41. spip - 16/05/04 11:56 - (en réponse à : E.Davodeau)
Merci m'sieu l'auteur...ça fait plaisir que vous participiez ainsi à la conversation!...Personnellemet,j'ai beaucoup aimé "Chute de Vélo" et le format"Aire Libre"vous est benefique:70 pages doivent etre plus confortables pour s'exprimer que les sempiternelles 46 pages...au fait,que pensez-vous de vos "confreres" Lepage et Davodeau et de leurs dernières parutions dans la meme collection?....de belles reussites egalement,non?...

40. Étienne Davodeau - 16/05/04 09:54
Bonjour à tous,

Je viens de lire tout ça. Quelques remarques:

Concernant mes personnages féminins, j'ai effectivement imaginé Jeanne comme une femme (physiquement) commune. C'est à dire que je ne voulais pas d'une de ces beautés standard hypermammaires que nous propose souvent la bande dessinée. Donc Jeanne n'est pas "jolie" au sens où l'entendent les directeurs de casting des séries télévisées. C'est un choix de ma part.

Quant aux évolutions intempestives que certains d'entre vous constatent sur les visages de Chute de vélo, je plaiderais volontiers coupable si j'y attachais de l'importance. Ce qui n'est pas le cas. Quelqu'un le dit ci-dessous: c'est (très) secondaire à mes yeux. Je dois même vous avouer que je déteste travailler graphiquement mes personnages avant d'attaquer les planches du livre à venir.
Ils débarquent, improvisés, dans la première case où le scénario les fait apparaître. En suite, je fais avec. C'est ce qui explique, qu'ils "bougent" un peu, surtout dans les premières pages du livre.

39. david t - 16/05/04 00:41
s'agirait simplement que quelqu'un fasse une BD sur les petits tracas quotidiens des gnomes et des dragons. euh, oubliez ce que je viens de dire.

38. spip - 15/05/04 19:53
....il est vrai!...

37. crakoucass - 15/05/04 18:22
>>...et pour une fois qu'il n'y a pas de dragons,heros musclés et autres gnomes,ça fait du bien....Y'a pas tant d'auteurs que ça qui parlent du quotidien...et quand c'est fait aussi bien que ça...Je crois que Davodeau amène beaucoup à la collection Aire Libre...

D'un autre côté, pour trouver des dragons,heros musclés et autres gnomes en Aire Libre... :o)

36. spip - 15/05/04 17:18
...et pour une fois qu'il n'y a pas de dragons,heros musclés et autres gnomes,ça fait du bien....Y'a pas tant d'auteurs que ça qui parlent du quotidien...et quand c'est fait aussi bien que ça...Je crois que Davodeau amène beaucoup à la collection Aire Libre...

35. pm - 15/05/04 12:34
Et tout le monde n'est pas Bernet ou Forest pour dessiner les filles.

34. Pat boon - 15/05/04 12:12
Oui, surtout vu que tu as apprécié Le reflexe de survie.
Pour l'histoire des visages qui "changent" d'une case sur l'autre, c'est un mauvais procès sur quelque chose de tout à fait secondaire chez Davodeau. En plus, c'est assez faux, la différenciation des persos masculins est très bonne chez lui.

33. pm - 15/05/04 12:03 - (en réponse à : ben ef his)
va plutôt lire quelques jours avec un menteur et le constat, ce sont amha ses deux meilleurs livres.

32. Ben Ef His - 15/05/04 11:59
Euh, je l'ai lu hier, et ca confirme que Davodeau me laisse de marbre...
Enfin, je vais peut être être chiant, peut être ressembler a Albinos, mais j'ai eu l'impression de lire une adaptation bd de l'Instit'. En fait, je vois pas la différence fondamentale entre les deux au niveau du scénario... Histoire de gens normaux, avec des petits problemes, des petites rivalités, mais a la fin tout le monde s'aime bien, puisqu'au fond tout le monde est gentil... Gnnn
Le dessin, bah, au niveau des décors j'aime bien, mais au niveau des personnages, ca craint quand même pas mal! Enfin, ils ont tous le même visage, et il n'y a aucune cohérence entre leurs profils et leurs visages de face. Le "mari" de la fille, le prof, son visage diminue de moitié en hauteur quand on le voit de face par rapport a son profil (alors oui, le visage est écrasé quand on le voit de face, mais au moins, on ressent le relief... Ici, on a l'impression qu'il a mis un masque troué dans une assiette en carton. Quant au petit gamin, il a la même tete que les adultes (cf derniere case page 9). Ce qui sauve le truc et donne ces ambiances particulieres aux scenes de nuit, c'est la couleur... Et la je dois avouer que c'est du grand art... Mais sinon, vraiment bof bof bof. Bref, je reste sur un mauvais constat avec Davodeau, dont je n'avais pas aimé Rural, mais dont j'avais assez apprécié le reflexe de survie.

31. Bert74 - 21/04/04 15:42 - (en réponse à : Pat)
C'est vrai que ce passage là m'a demandé une petite relecture rapide. Mais bon il manque quoi ? Une case à tout péter pour que la narration soit aussi fluide que dans le reste de l'album.

Je trouve tes critiques ("horreur", ...) un peu exagérées vu la qualité du travail fourni.
Certaines planches sont superbes (celles du récit de l'accident du tonton notamment, et toute celles avec ce personnage d'ailleurs).

J'ai pas eu de problème avec le dessin de la femme (ah si, au début, je trouvais qu'elle avait un peu le style "arabe" et du coup qu'elle n'avait pas du tout un air de famille avec son frère ou sa mère, mais c'est peut-être parce qu'elle resemble beaucoup une de mes amis marocaines).

Ce que j'ai vraiment trouvé magnifique, je le redis, c'est les couleurs : on sent vraiment les différents moments de la journée, les nuits sont splendides, la pénombre est très très bien rendu. Une réussite.

30. Pat boon - 21/04/04 15:15
Ce que je qualifie d'horreur à un moment, c'est un passage du découpage. Rien à voir avec l'idée, mais la mise en scène, qui déssert l'histoire quand elle est ratée. Page 40, c'est d'abord la transistion entre les deux dernières bandes qui est mauvaise. La fille est en haut de l'escalier, son mec en bas, puis subitement, dans le plan le plus nul de l'album, elle l'agrippe par le maillot et l'entraîne, ou ? mystère. Ah, dans l'herbe. Dans le jardin d'ordinaire plutôt plat mais chipotons pas, cette bosse du terrain permet à Davodeau de bâcler la bande en un temps record.
Davodeau nous avait habitué à mieux.
L'héroïne ? Elle a quand même pas des traits de visage très affirmés. Coupez-lui les cheveux et vous aurez un mec, qui pourrait presque être le grand-frère de l'apprenti maçon !
Davodeau caractérise bien visuellement les mecs, il est à l'aise avec les bandes de copains. Pour les nanas c'est plus problematique. Son trait est trop peu précis pour nous donner l'illusion d'une jolie femme, encore moins celle d'une femme assez ordinaire, proche de nous, avec son charme à elle.

29. puce - 21/04/04 12:09
pat boon, je ne suis pas super d'accord avec ce que tu dis de sa représentation de la femme. Dans les premières pages, effectivement je ne la trouvais pas tres jolie... (cela dit, il m'est arrivé de croiser dans la rue des filles pas tres jolies, déjà. Ca existe et il faut le savoir.) Et en fait, bin je me suis rendue compte vers le milieu, bin qu'en fait si, elle etait assez jolie, et à la fin je la trouvais vraiment belle. Le regard des hommes sur cette femme la rend jolie. Comme ça peut arriver aussi dans la vie de tous les jours. C'est ça, entre autre que je trouve chouette.
Et la scene que tu trouves "horrible" ou je ne sais plus le mot que tu avais employé, eh bin moi je la trouve plutot tres juste et tres bien rendue.

28. pm - 20/04/04 22:25
J'ai vraiment bien aimé cet album, toujours très humain et juste. Pas aussi touchant que quelques jours avec un menteur(mon préféré) ou le constat mais un très bon Davodeau quand même.

27. spip - 19/04/04 20:11
...Très bel album!Beaucoup de finesse dans le scénario....Je suis content pour Davodeau qu'il travaille désormais pour "Aire Libre"....

26. okilebo - 19/04/04 19:17 - (en réponse à : à Bert74)
Je confirme que Chute de vélo est excellent. Au même titre que Rural et Le Constat ;-)

25. Tompouce - 19/04/04 16:06 - (en réponse à : à Pat Boon)
Enfin, chute de vélo c'est quand même mieux que blanket...
T'es pas content, je sors...

24. jicece - 19/04/04 16:02
pour les nantais (ou les pas loin), il dédicace son album samedi 24 à la librairie Aladin (8 rue Mercoeur 44000 NANTES  02 40 20 39 23 - pas loin de la tour de Bretagne (la tour Montparnasse nantaise pour ceux qui ne connaissent pas))
a+

23. Pat boon - 19/04/04 16:00
Boarf...
Je n'arrive plus à retrouver l'enthousiasme que m'a procuré la découverte du Constat, Quelques jours avec un menteur et Le réflexe de survie, trois albums qui se suivent. Ensuite Anticyclone était pas mal mais La gloire d'Albert et l'avant-dernier dont j'ai oublié le titre, des déceptions.
Je sais pas trop quoi penser de cette Chute de vélo qui ne fonctionne que moyennement avec moi. Le fragile équilibre entre intrigue et petite chronique de la vie ordinaire me semble rompu. Sans le comique de service, je me serais fais chier. Le dessin, malgré une marge de progression certaine, ne se bonifie pas ; ainsi la gente féminine est toujours aussi mal représenté physiquement - voir le plan downblouse page 33 qui se voudrait érotique. J'ai relevé aussi une belle horreur au découpage, page 40 dernière bande. C'est peut-être pas grand chose mais pour moi c'est assez révélateur que Davodeau, ça ronronne.

22. marcel - 19/04/04 15:55 - (en réponse à : a alban)
Eh ben t'as tort ! : P

21. alban - 19/04/04 15:45
à Bert74,
euhhhh tu veux une réponse franche ...

pas acheté, pas lu :(

20. Bert74 - 19/04/04 12:53 - (en réponse à : marcel)
Merci du soutien...

19. marcel - 19/04/04 12:36
Non, moi je m'en fous pas ! Je l'ai lu ce WE et je ne peux qu'etre d'accord !
Rares sont les auteurs qui, comme Davodeau, rendent leurs personnages veritablement vivants (au sens ou on a l'impression qu'ils existent). Peut-etre Cosey.
Bref, j'ai lu la quasi totalite des albums de Davodeau et celui-ci et a mon gout son meilleur.
LISEZ-LE BORDEL !!! : )

18. Bert74 - 19/04/04 12:22 - (en réponse à : remonte le sujet)
Bon le dernier Davodeau est sorti, mais apparement vous vous en foutez...

17. puce - 09/04/04 13:22
je rejoins Bert74... lisez-le, c'est vraiment un livre magnifique.

16. puce - 08/04/04 12:46
bin tiens bonne idée je m'en vais de ce pas l'acheter ce soir !

15. Bert74 - 08/04/04 12:34
J'ai lu hier soir CHUTE DE VELO, le nouveau Davodeau dans la collection Air Libre.

He bien, ça fait vraiment plaisir de voir que le sieur Etienne a toujours autant la forme (personnellement je le tiens pour un des auteurs actuels de tout premier rang).

A partir d'une histoire simple centrée sur une famille, que d'émotions procure la lecture de cet album, vraiment.

Une narration parfaite (mention spéciale à l'utilisation du "gaufrier" pour certaines scènes anecdotiques... A moins qu'elles ne le soient pas autant que ça, anecdotiques, en fait...), un dessin des plus agréables et des couleurs qui n'ont jamais été aussi magnifiques (superbes scènes de crépuscule ou de nuit, par exemple).

Merci, encore merci (le deuxième vient de mon épouse), Etienne Davodeau de nous procurer autant de plaisir de lecture.

14. dracu - 01/04/03 05:56
Sous certains aspects Jean-Philippe Stassen ou Hervé Baru. Réalisme social, personnages paumés, road movies, etc. Avec un petit plus à Baru pour le sens de l'ellipse... Deux auteurs essentiels, de toutes façons.

Si tu as aimé Rural!, essaie les reportages de Joe Sacco.

13. gel - 30/03/03 18:55
Je remonte ce vieux sujet pour vous demander si vous connaissez d'autres auteurs dans la veine de Davodeau a me faire decouvrir.

d'avance merci

12. toine - 30/08/00 10:03
J'ai lu dans le dernier Planète Delcourt que Davodeau préparait un album dans la collection Encrage. Le sujet, la vie d'une exploitation agricole menacée par une autoroute, classique pour Davodeau non ? à la prochaine toine

11. Marcus - 29/08/00 23:57
Je viens de finir le dernier Davodeau et c'est encore un peu difficile d'exprimer exactement mon opinion dessus. En gros, je dirais que c'est un bon album mais que j'ai quand meme été un peu déçu par la fin.
Comme cela a déjà été relevé plus bas, il me semble que Davodeau est plus à l'aise quand il n'est pas limité par le nombre de pages. Les deux albums de lui que je préfère sont d'ailleurs "Le Constat" et "Quelques jours avec un menteur" ou il a vraiment eu la possibilité de développer les personnages et l'histoire.
Dans "Anticyclone" tout comme dans le précédent "La gloire d'Albert" on a à peine eu le temps de s'attacher aux caractères des personnages qu'il faut déjà boucler l'histoire, je trouve ça un peu frustrant et la fin est trop précipitée à mon avis. (Ceci dit, c'est vrai que les personnages de Davodeau sont bien plus humains et crédibles que ceux de Pennac et Tardi dans "La Débauche").
Davodeau a le mérite de ne pas s'enfermer dans une série avec des personnages récurrent mais j'espère qu'il pourra bientot nous refaire un petit bijou par exemple dans la collection "Encrages" de Delcourt.
Bon c'était un avis à chaud après une première lecture, peut etre que mon opinion évoluera après une relecture.

10. pm - 28/08/00 14:03 - (en réponse à : A Toine)
OK, à la rigueur pour le côté série noire, mais à coté des Chauvel ça dénote un peu.Enfin, sinon Delcourt aurait du créer une nouvelle collection rien que pour Davodeau.
Je suis absolument d'accord avec ton interprétation de la fin, c'est juste que ton précédent post m'avait fait croire( mais j'ai mal interprété sans doute) que tu la voyais optimiste.

9. toine - 28/08/00 12:32 - (en réponse à : à pm)
La définition de la série est assez vague, mais souvent on y retrouve de grande partie "sociale" et bien souvent plus importante que l'intrigue elle-même. Sans être des manuels d'histoires on apprend beaucoup de chose dans cette sorte de littérature (pas l'Histoire mais la vie). Après avoir lu Chester Himes on se rend mieux compte de ce que pouvait être la vie des noirs dans les années 30. Ici c'est vrai que l'enveloppe série noire est vraiment secondaire mais elle est quand même bien présente (j'essaye de ne pas trop en dire) avec la description du chef du personel par exemple. Pour ce qui est de l'intégration dans une série je pense que c'est dû plutôt à l'éditeur : c'est plus simple au niveau du marketing. Pour la conclusion est-elle aussi optimiste que ça ? Pour moi c'est plutôt un constat assez pessimiste les choses changent sans changer et la vie continue... aussi morne qu'avant. J'aime cette fin qui en plus d'être ouverte (à chacun de faire son opinion) et des plus réalistes : même après les pires évènements la vie doit continuer en bien ou en mal, une conclusion que Davodeau a déjà utilisé dans la gloire d'Albert à la prochaine toine

8. pm - 28/08/00 11:58 - (en réponse à : A Toine)
Personnellement je trouve que ça tire plus du côté social que vers la série noire, et je me demande si ce n'est pas la raison pour laquelle Davodeau tente de relier ses derniers albums par un titre générique"un monde si tranquille".M'enfin les classifications c'est pas bien important(;o)
Globalement d'accord avec ton analyse.
Sinon quel est ton interprétation , qui semble optimiste de cette fin ouverte.

7. toine - 28/08/00 09:01 - (en réponse à : chic un nouveau Davodeau)
Anticyclone le nouvel opus de Davodeau qui reste égal à lui-même. Des personnages simples (mais pas simplistes !), la vie de tous les jours (c'est la jungle) et un peu de pluie histoire de contredire le titre. Jusqu'ou peut-on aller pour garder son travail ? Les héros de l'album ne le savent pas mais ils sont prêts à y aller. Le thème est assez simple mais de part leur fébrilité et leur logique naïve les personages nous entraînent sans le vouloir dans leur fuite pour une certaine dignité. C'est cette partie de l'histoire qui est le plus réussie, on suit les actes de plus en plus insensé des deux héros qui sous l'emprise de la peur et la panique ne semblent plus avoir de limites. Ils marchent à l'émotion brute et à l'obstination. Là ou la Débauche de Tardi/Pennac ratait le coche en versant dans une réalité de fable on a avec Anticyclone de la vraie sueur et des sentiments taillés dans le vif. Une fois de plus avec Davodeau la pagination semble enfermer le récit qui mériterait un peu plus d'air. Si la conclusion ultime me réjouit c'est vrai que la fin de cet album est la partie la plus faible. Un bon Davodeau (un pléonasme me semble-t-il). Ce récit à sa place dans la collection Sang froid : c'est de la série noire. Une bonne collection mais vraiment trop honéreuse, ce type d'histoire ne nécessite pas forcément un grand format et puis 20FF de différence pour 2 centimètres...enfin c'est pas le sujet ici. à la prochaine toine

6. re-Joe L'Suédois - 27/08/00 18:24 - (en réponse à : P.S.)
Ah, j'allais oublier, il est clair que "Anticyclone" entrera prochainement dans le catalogue du Site des meilleurs One-Shots de l'Histoire...
Et un bon Davodeau de plus, UN:o))

5. Joe L'Suédois - 27/08/00 18:21
Bein moi aussi je suis un amateur de Davodeau, les quelques albums que j'ai lu de lui m'ont laisse de bonnes impressions...
Quant à "Anticyclone", c'est dans la lignée de ses albums précédants, tout simplement très bon...
Ceci dit c'est bizarre, il ne fait jamais d'albums extraordinaires, en ce sens que ce sont des histoires "simples", sans de réelles suprises, ni sans réél choc, mais n'empêche, ses albums ont ce petit quelque chose, ce petit truc que je n'sais pas expliquer, qui font de Davodeau est l'un de mes auteurs préférés... je n'sais donc pas trop pourquoi, mais i m'plaît bien c'ui-là;o))...

4. pm - 27/08/00 17:57 - (en réponse à : madarphilippe@hotmail.com)
Je remonte ce vieux sujet car je viens d'acheter le nouveau Davodeau "Anticyclone" et c'est une pure merveille.J'adore cet auteur mais son précédent opus "la gloire d'Albert" m'avait quelque peu laissé sur ma fin, celui là m'a totalement convaincu(comme tous ceux déjà cités d'ailleurs).Davodeau est un des rares auteurs de BD dont les personnages ont de la consistance, c'est presque le Renoir(mon auteur de films français préféré) de la BD.La fin d'anticyclone baisse un peu mais les trente premières pages sont superbes. Question: pourquoi est-il dans la collection sang froid de chez Delcourt?On est pourtant assez loin du polar, non? Bref, achetez-le si vous n'acheter qu'une BD à la rentrée, vous ne serez pas déçu.

3. ChM - 25/03/99 22:50
Et tres discret dans les zines, je ne connais qu'un interview de Davodeau dans le Rhinolophe Mag. En connaissez vous d'autres ?

2. Marcus - 25/03/99 22:43 - (en réponse à : meichenb@iprolink.ch)
Davodeau n'a certainement pas le succès qu'il mériterait. J'ai acheté il y a une année "Quelques jours avec un menteur", un peu par hasard, et cela a été pour moi la meilleure surprise de l'année. Ce qui fait que je n'ai pas attendu pour lire "Le réflexe de survie" lorsqu'il est sorti. J'ai trouvé très bon, mais j'avais encore préféré "Quelques jours..." Je ne connais pas ses oeuvres antérieures, mais si elles sont de la même qualité que ces deux dernières cela entrera probablement dans mes projets d'acquisition à court terme.



 
Actualité BD générale
Actualité editeurs
Actualité mangas
Actualité BD en audio
Actualité des blogs des auteurs
Forum : les sujets
Forum : 24 dernières heures
Agenda : encoder un évènement
Calendrier des évènements
Albums : recherche et liste
Albums : nouveautés
Sorties futures
Chroniques de la rédaction
Albums : critiques internautes
Bios
Bandes annonces vidéos
Interviews d'auteurs en videos
Séries : si vous avez aimé...
Concours
Petites annonces
Coup de pouce aux jeunes auteurs
Archives de Bdp
Quoi de neuf ?
Homepage

Informations légales

(http://www.BDParadisio.com) - � 1996, 2012 BdParadisio