que pensez-vous de Daniel Clowes ?

Les 65 commentaires sont triés des plus récents aux plus anciens .

Acces direct aux pages 1 2


15. Sophie-termite - 02/03/01 20:43 - (en réponse à : a Brutos)
Gérontophile, gérontophile.... euh... J'étais trop jeune pour être punkette au début des années 80, mais je lisais déjà des BD, même que je lisais déjà Cosey ;o)) Pour les deux histoires, c'est celles qui m'ont le moins convaincu avec celles du gynécologue. J'ai pas réussi à m'y intéresser. En revanche les autres ont un certain charme (encore que je ne sais pas si le mot est bien choisi ;o)) il faut le reconnaitre. Je vais peut être m'abstenir d'en lire d'autres d'ailleurs, parce que Lynch c'est pas vraiment mon truc. A+ Sophie :o))

14. Brutos - 02/03/01 10:13 - (en réponse à : a Sophie-Termite)
Ah bon comme ca tu es gerontophile ? :o) C'est pour cela que tu es souvent d'accord avec Morti ? ;o))) Bon, j'arrete la, ca derape ! ;o).
En ce qui concerne "The Gold Mummy", l'histoire du type dont les chaussures sont prises en gage par un coiffeur qu'il ne peut pas payer, elle ne m'a pas vraiment convaincu... En fait, la realite derape et le personnage est confronte a son passe qui ne veut pas disparaitre avant d'accopmplir son ( pitoyable ) destin. On est plus dans la veine du "Like a velvet glove in cast iron" ou "Comme un gant de velours pris dans la fonte" avec des connexion a l'univers de Lynch mais "The gold mummy" n'a pas une longueur suffisante pour installer l'etrangete de la situation. Bref c'est un petit peu rate ;o).
Pour "Black Nylon", je n'ai pas trop l'histoire en tete mais je pense que Clowes a tout simplement fait une parodie des comics de super-heros ( qu'il n'aime pas vraiment ) et qu'il n' y a pas de differences fondamentales avec les autres histoires du recueil...

Ciao, Brutos.

13. Sophie-termite - 28/02/01 15:13 - (en réponse à : a Brutos)
Ben oui, il était punk (enfin pas plus ni moins que le personnage en question... euh... c'est lui qui s'appelle Roger Young ou je dis encore une connerie ?) et à Dublin, qui devait être à peu près une ville aussi riante que le décor de Clowes. Mais je parle d'un temps que les moins de 20 ans etc, etc... le début des années 80 quoi (moi-même, j'étais un peu jeune pour être punkette ;o)) Tiens puisqu'on parle de "Caricatures", tu peux peut-être m'expliquer ce que tu as compris à l'histoire du type qui va chez le coiffeur et à l'histoire du super-héros.... Ces deux-là j'avoue elles me sont passées au-dessus de la tête... Euh...surtout celle du type qui va chez le coiffeur. A+ Sophie :o))

12. Brutos - 27/02/01 18:09 - (en réponse à : a Sophie)
Loin de moi l'idee de dire que tu n'avais rien compris mon termite ( Zut ! J'ai pas reussi a l'humilier cette fois-ci ;o)) ). C'est vrai que Clowes fait preuve d'un systematisme certain et en plus c'est fondamentalement un pessimiste concernant la nature humaine. Et je comprends qu'on puisse etre ecoeure ou enerve ( style "c'est quoi cette histoire de degeneres ?" ;o) ) quand on lit du Clowes mais il ne laisse justement pas indifferent et on se souvient de ces BD en bien ou en mal ;o). D'ailleurs quelqu'un qui me dirait : "Genial cette histoire, les personnages sont attachants" m'inquieterait serieusement ;o).

PS : Ah parcequ'il etait punk ton copain ?? Je croyais qu'il etait plutot rasta ? ;o) En tout cas s'il ressemble au punk de "Blue italian shit" qui avait des petits problemes avec les femmes, heureusement que tu l'as rencontre pour le "driver" :o)).

11. Sophie-termite - 26/02/01 17:44 - (en réponse à : a Brutos)
Comment tu as deviné ???? :o))) M'enfin j'imagine juste qu'il devait ressembler à ce perso dans les années 80 vu ce qu'il m'a raconté.... Le genre punk après la bataille qui ne remarque pas que les filles s'intéressent à lui :o)) M'enfin ça fait longtemps, il y a prescription. D'ailleurs je le lui ai déjà dit et je ne vais pas tarder à le forcer à lire cette histoire ;o)) Concernant le choix graphique, j'avais bien compris le but, mais ça n'a pas marché pour moi. Je trouve que c'est trop artificiel, trop réfléchi, bref pas assez spontané et ça nuit à la narration selon moi. M'enfin ce n'est que mon avis. Et tu as raison, je déconseille la lecture en une seule fois... Même si le bouquin n'est pas très gros, j'ai été oligée de faire des pauses. A+ Sophie :o))

10. Brutos - 26/02/01 16:57
Alors comme ca Sophie ton copain ressemble a un personnage de Clowes ?? Ben dis donc c’est pas tres sympa ca ;o). C’est lequel ? L’otaku qui fait une fixation sur l’annee de sa naissance ? :o))
Sinon, l’univers de Clowes est assez glacial et malsain et dans le cadre des histoires courtes ( comme dans le recueil "Caricature" ) il vaut mieux eviter de les lire d’une traite pour ne pas risquer l’overdose...
En ce qui concerne le dessin tout est dans le titre : "Caricature". Il grossit le trait et adopte un dessin raide et fige pour souligner l’inadaptation des autistes ou paumes de ses histoires au monde qui les entoure. Ils ont une tete disproportionnee par rapport au reste du corps pour renforcer encore cet aspect d’autiste qui passe son temps a soliloquer. De meme la representration du decor, cette ville ( enfin le plus souvent une ville ) anonyme,fade, et deshumanisee contribue a l’enfermement des personnages qui sont condamnes a errer sans pouvoir ou vouloir communiquer avec les autres. En fait, je dirai que Clowes applique le principe ( developpe notamment dans le cinema japonais des annees 60 ) ou le décor est pense pour refleter les sentiments interieurs des personnages.

En ce qui concerne le cote "laid" du dessin ( et puis d’abord qu’est-ce qu’un beau dessin ? Et quel est son interet ? Le dessin isole n’est pas une fin en soi, il est la avant tout pour servir une narration ) il correspond bien a l’Amerique qui interesse Clowes, celle des laisses-pour-compte. D’ailleurs dans la premiere histoire, la mere du caricaturiste lui demande pourquoi il dessine les gens aussi laids et je pense que la reponse est la...

Desole si c’est un peu confus ;o).

9. Sophie-termite - 26/02/01 13:55 - (en réponse à : termite@multimania.com)
Je n'ai personnellement lu que "Caricatures". Je me retiens donc d'émettre un avis sur l'auteur avant d'avoir lu le reste... En ce qui concerne "Caricature"... Euh... comment dire... Il ya une histoire que j'aime bien parce que le personnage me fait penser à mon copain ;o)), ceci dit je ne vois pas de quoi crier au génie.... Les dessins sont originaux, mais après 10 pages je me suis demandée quel était l'intérêt de ce style .... Visiblement, il est suffisamment doué pour dessiner exactement comme il le souhaite, donc j'en ai déduis que c'est un choix conscient et volontaire de sa part... et là ça m'échappe... Je ne comprends pas ce parti pris. Quant aux histoires, j'avoue m'être lassée de cette brochette de névrosés assez rapidement. En résumé, j'ai trouvé ça intéressant pour les premières pages, mais ça a très rapidement perdu tout son charme... Une BD qui m'a donné l'impression d'être tellement exagérée que je n'en garde le souvenir que d'une oeuvre empreinte de snobisme ... Ses autres BD sont-elles comme ça ??? A+ Sophie :o))

8. yoknapataw - 26/02/01 11:35 - (en réponse à : HERVE_Jean-charles@stna.dgac.fr)
Je n'ai lu qu' "un gant de velours...", et c'est effectivement tres original. Mais la s'arretent les poins positifs. Le scenario ? me semble pour le moins confus. Les effets gore ou crad' essaient pitoyablement de masquer les maladresses. Quant au dessin, comment peut-on parler d'une elegance rare ? Peronnellement, je crois n'avoir jamais rien vu de plus laid. Sans doute la pire BD (voir ce sujet) lue depuis des annees (depuis toujours ? peut-etre bien). Je n'ecris pas ceci pour polemiquer gratuitement, mais sincerement, quelqu'un peut-il m'aider(si c'est possible) a changer d'avis sur Clowes en m'en montrant l'interet ou les beautes cachees ?

7. Arnaud - 08/02/01 07:42
L'adaptation de Ghost World est réalisée par Terry Zwigoff, qui n'en est pas à son premier contact avec la bande dessinée d'auteur puisqu'il avait également réalisé "Crumb", film-documentaire sur l'auteur homonyme... Pour Ghost World, wait and see. J'ai énormément apprécié la bande dessinée.

6. Rascal a Vince - 07/02/01 15:48
Non, je n'ai malheureusement pas lu ce livre... Mes citations viennent d'une interview televise qu j'ai vu par hasard ce week-end. Il y a aussi une video "The Art of David Lynch" qui retrace sa carriere et le tournage de Lost Highway, tres bien on y voit ses premiers court-metrages, un grand momment!
...Et faut aussi lire Daniel Clowes dont Pantheon Books vient d'editer un superbe hard-cover de Dvaid Boring, en VO pour l'instant.
A+

5. Vince - 07/02/01 11:59
Tout à fait exact concernant Lynch, et si vous vous intéressez à cet Alien je vous conseille un livre remarquable (et j'ai l'impression que les citations de Rascal viennent de là - en tout cas on peut les trouver dans ce bouquin-) : David Lynch, Entretiens avec Chris Rodley aux Cahiers du Cinéma.
Bien que je sois hors sujet, je voulais juste faire une petite pub pour ce livre magnifique tant au niveau du contenu que de la forme. Et je crois également que pour essayer de s'intéresser à un auteur ou un courant de bd, il est également important de s'intéresser un minimum aux autres arts graphiques ou visuels comme le sont la peinture, la photo, le ciné (Lynch pratique ces trois formes d'expression).

4. Rascal - 06/02/01 20:33
Je vous renvoie a Decouverte de la BD Americaine ou le sujet a ete aborde.
Daniel Clowes est certainement un des fleurons du ComiX US au cote de Chris Ware ou encore Charle Burns. Il est vrai que le rapprochement avec Lynch est assez juste. C'est BD sont comme un puzzle dontle lecteur est sense imaginer les pieces manquantes. Lynch dit qu'il n'aime donner toutes les reponses aux mysteres de ses film car le mystere mourrait avec la fin du film. Alors que dans Lynch ou Clowes on peut toujours entretenir ce mystere en nous une fois l'oeuvre terminee.

Ghost World de Clowes est en train d'etre adapte au cinema. Encore un pas vers Lynch, qui a fait de la BD d'ailleurs il y a une bonne dizaine d'annee dans la defunt "Cheval Noir" chez Dark Horse cela s'appelait : The Story of a very Angry Dog ou quelque chose dans le genre.

3. Ronny - 06/02/01 17:59 - (en réponse à : onehmouninehl@caramail.com)
Un trait d'une élégance rare, des histoires qui touchent juste. A ma connaissance, c'est un des rares auteur de BD qui n'a fait que des chef-d'oeuvres...

2. Sophie - 06/02/01 13:19
Du bien...

1. vince - 06/02/01 12:36
Salut à tous, alors voilà, que pensez vous de Daniel Clowes ? pour ma part je trouve ça très intéressant, un vrai univers à la David Lynch loufdingue, parfois bien glauque et qui nous secoue les tripes. Enfin, pour ce que j'en dis, c'est juste un avis. Et merci aux éditeurs qui ont osé publier de tels "machins" que j'ai découvert il y a un an et demi (en tout cas pour "Comme un gant de velours ...") (Cornélius pour "Comme un gant de velours pris dans la fonte"; Vertige Graphic pour "Ghost world" et Rackam pour "Caricature")




 
Actualité BD générale
Actualité editeurs
Actualité mangas
Actualité BD en audio
Actualité des blogs des auteurs
Forum : les sujets
Forum : 24 dernières heures
Agenda : encoder un évènement
Calendrier des évènements
Albums : recherche et liste
Albums : nouveautés
Sorties futures
Chroniques de la rédaction
Albums : critiques internautes
Bios
Bandes annonces vidéos
Interviews d'auteurs en videos
Séries : si vous avez aimé...
Concours
Petites annonces
Coup de pouce aux jeunes auteurs
Archives de Bdp
Quoi de neuf ?
Homepage

Informations légales et vie privée

(http://www.BDParadisio.com) - © 1996, 2018 BdParadisio